Forum du groupe de travail pour une Constituante


    De la Souveraineté Monétaire

    Partagez
    avatar
    sitouayain

    Messages : 497
    Activité et ancienneté : 663
    Popularité des contributions : 131
    Date d'inscription : 21/02/2011
    Age : 34
    Localisation : Paris

    De la Souveraineté Monétaire

    Message  sitouayain le Jeu 3 Mar - 10:11

    lisez l'ile des naufragésà lire ici c'est un conte écrit par Louis Even, un prêtre catholique québecois, explicant le processus de création monétaire et le vol des banquiers.il propose la mise en place d'un système démocratique décentralisé appelé Crédit Social
    vous trouverez d'autres contes ici

    c'est plus facile à lire que le Capital, et il y a des proposition d'alternative derrière...

    je propose de discuter des termes et institutions à inscrire dans la constitution pour que le peuple puisse récupérer sa souveraineté monétaire, utiliser la monnaie comme moyen d'échange et de soutien aux activités créatrice de bien-être commun et de réalisation de soi.

    (faut-il sortir de l'euro? indexer l'euro sur la valeur-temps travail 1h=1h, utiliser une monnaie parallèle comme le SOL, etc., etc...)

    je m'engage à produire une synthèse des échanges sur ce sujet d'ici 2 semaines (enfin environ quoi:affraid:)

    "Si les gens comprenaient réellement le processus de la création monétaire,
    le système ne tiendrait pas plus de 24 heures…"

    Henri Ford

    « Les institutions bancaires sont plus dangereuses pour nos libertés qu’une armée debout. Celui qui contrôle l’argent de la nation contrôle la nation »
    Thomas Jefferson, président des Etats Unis
    avatar
    miha

    Messages : 366
    Activité et ancienneté : 446
    Popularité des contributions : 57
    Date d'inscription : 29/01/2011
    Age : 70
    Localisation : Metz

    Re: De la Souveraineté Monétaire

    Message  miha le Jeu 3 Mar - 13:54

    Il me semble que la souverainneté monétaire est tout simplement indispensable.
    L'état doit reprendre la main aux banques.

    Certains proposent que l'euro devienne une monnaie commune aux pays européens, mais pas unique, pour que chacun garde sa propre monnaie... c'est la condition pour la souverainneté monétaire nationale... sauf si l'Europe devient souveraine dans ce domaine.

    Le but est d'en finir avec la privatisation de la monnaie... le pouvoir aux banques : il faut en finir !!!

    logan

    Messages : 174
    Activité et ancienneté : 214
    Popularité des contributions : 44
    Date d'inscription : 21/02/2011

    Re: De la Souveraineté Monétaire

    Message  logan le Jeu 3 Mar - 19:45

    Salut,

    Attention, la souveraineté monétaire est une idée de droite, je ne dis pas ça juste pour coller une étiquette, mais parce qu'elle se fonde sur l'idée centrale du libre échange, et vise à restaurer des outils ( celui de la dévaluation de la monnaie par exemple ) qui ont pour but de faire du dumping en vue d'acquérir des avantages concurrentiels.

    Cette souveraineté monétaire ne concourt absolument pas à la restauration de la souveraineté du peuple qui ne peut pas exister dans une situation de libre échange et de guerre économique.
    Dans une situation de guerre économique, tous les peuples sont obligés de se plier avant toute chose à l'impératif de compétitivité, qui oblige les peuples à adopter des conduites automatiques qui les prive de leur souveraineté.
    Et ce virus de la guerre économique s'insinue dans tous les niveaux de la société.

    Pour transformer un humain en prédateur et en tueur, il suffit de le jeter dans un champ de bataille et de l'obliger à lutter pour sa survie ...

    Ce qui donne l'illusion aux gens de droite, sans doute sincères dans leur démarche, comme Dupont Aignan par exemple, qu'il s'agit d'une récupération de souveraineté, c'est qu'en plus de nous avoir mis dans une situation de guerre économique, les libéraux européens ont en plus désarmé et privé les états européens des outils pour mener cette guerre !

    Mais ce qu'ils ne comprennent pas, c'est que même s'ils récupèrent ces outils, ça va pas arranger grand chose.


    avatar
    sitouayain

    Messages : 497
    Activité et ancienneté : 663
    Popularité des contributions : 131
    Date d'inscription : 21/02/2011
    Age : 34
    Localisation : Paris

    Re: De la Souveraineté Monétaire

    Message  sitouayain le Jeu 3 Mar - 20:05

    salut logan
    après avoir été centriste, la logique des choses voulu que je devienne de droite Wink
    plus sérieusement,
    tu peux créer un sujet sur la nature des échanges avec les autres peuples,
    pour ce qui est de la souveraineté monétaire, dont il est ici question, il s'agit de réfléchir aux moyens qui garantissent au peuple la pleine possession des moyens de création monétaire (aujourd'hui privatisés et confiés aux systèmes bancaires et mis sous la coupe de la BCE) de façon à ce que personne ne manque d'argent et que la monnaie ne soit plus qu'un outil de facilitation des échanges et un outil de création d'activités visant le bien-être commun, tel que proposé à la fin du conte que j'ai mis en lien au 1er post de ce sujet. La souveraineté du peuple c'est la démocratie, pas une idée de droite...
    j'espère donc que tu es en mesure de retraduire ton propos sous forme constructive, à moins que tu ne considère que les banquiers sont en mesure de définir l'intérêt général et font leur devoir avec sagesse dans la direction de nos vie, auquel cas point n'est besoin de changement en matière de souveraineté monétaire, si ce n'est éventuellement come le propose la droite française de confier aux banquiers français le sort des français, pour être plus sûr...
    amicalement

    logan

    Messages : 174
    Activité et ancienneté : 214
    Popularité des contributions : 44
    Date d'inscription : 21/02/2011

    Re: De la Souveraineté Monétaire

    Message  logan le Jeu 3 Mar - 20:56

    Salut. Pardon. Je répondais à Miha, pas à toi. J'aurais du préciser Wink Déjà que tu me portais pas dans ton coeur pour avoir contesté tes convictions centristes, si en plus tu te mets en tête que je défends la privatisation de la création monétaire là j'vais devenir un agent du système infiltré à tes yeux ! Wink Rassures-toi je défends bien moi aussi la récupération de la création monétaire, je le défendais même avant toi ^^

    Je répondais à Miha parce qu'elle a abordé la question de la zone monétaire, pas seulement celui de la création monétaire.

    Cela prouve la confusion qui existe autour du terme de "souveraineté monétaire".

    Pour beaucoup, c'est à mon avis le sens commun, la question de la souveraineté monétaire, c'est la question de la monnaie nationale / monnaie commune / monnaie unique.
    Alors que toi tu l'emploies à contre-courant pour parler de la récupération de la création monétaire.

    Donc ce que j'essayais de dire, c'est que si la question de la démocratie est effectivement très liée à la question de la création monétaire, je conteste par contre l'idée que la démocratie soit liée à la récupération d'une monnaie nationale, que ce soit sous forme de monnaie purement nationale ou dans un système monnaie nationale + monnaie commune.

    Après à toi de voir si essayer de clarifier les choses est constructif ou pas. Pour moi en tout cas ça l'est Wink

    Pour la création monétaire, il ne faut pas non plus sur-estimer son importance. Quand on a découvert l'article 104 du traité de Maastricht sur le site d'Etienne Chouard, on a cru avoir découvert la raison de tous nos problèmes ( chomage, démocratie etc ... ).
    Bon maintenant que je comprend mieux le système européen, je suis perso un peu moins enthousiaste car je comprends que cela fait partie de tout un système bien plus vaste. C'est seulement un des éléments, l'un des plus importants, mais pas non plus l'unique.

    Les propositions que je défends sont plutôt simples :
    - création d'un service public bancaire par la nationalisation d'une grande partie des banques privées, - séparation totale de ce service public des marchés financiers privés pour éviter tout risque de contagion des crises financières privées vers les citoyens ou les états, ainsi que pour éviter les affaires comme le crédit lyonnais ( quand l'argent public sert à spéculer ... )
    - financement des déficits de l'état de manière 100% publique par la possibilité d'emprunter ( aux taux directeur de la BCE ou sans intérêts ) à la banque centrale et en utilisant l'épargne captée par les banques publiques
    - d'une manière générale, séparation et cloisonnement des activités bancaires ainsi que d'assurances
    - interdiction de certaines pratiques financières ( CDS, titrisation etc ... )
    etc .... etc ... etc .. après on tombe dans la réforme dy système économique et financier...

    Je n'ai donc rien contre l'utilisation d'une monnaie, en soi, même partagée avec d'autres peuples, du moment qu'elle sert l'intérêt général et du moment que le système financier autour sert lui aussi l'intérêt général.

    avatar
    sitouayain

    Messages : 497
    Activité et ancienneté : 663
    Popularité des contributions : 131
    Date d'inscription : 21/02/2011
    Age : 34
    Localisation : Paris

    Re: De la Souveraineté Monétaire

    Message  sitouayain le Ven 4 Mar - 8:11

    Merci Logan, ça c'est constructif!
    mais en fait le pti curé du québec il va plus loin que ça,
    quand tu dis:
    "- financement des déficits de l'état de manière 100% publique par la possibilité d'emprunter ( aux taux directeur de la BCE ou sans intérêts ) à la banque centrale et en utilisant l'épargne captée par les banques publiques"

    ce que le crédit social préconise c'est de créer de la monnaie ex_nihilo,
    donc l'Etat ou une collectivité territoriale ne peut pas être en déficit et surtout personne ne peut emprunter ou prêter avec un intérêt,

    lorsque l'on veut construire un pont il suffit d'émettre de la monnaie en conséquence, cela équivaut à mettre en place un simple système de comptabilité,sans prédation, quand le pont est détruit, on détruit l'équivalent en monnaie...
    avatar
    miha

    Messages : 366
    Activité et ancienneté : 446
    Popularité des contributions : 57
    Date d'inscription : 29/01/2011
    Age : 70
    Localisation : Metz

    Re: De la Souveraineté Monétaire

    Message  miha le Ven 4 Mar - 10:05

    logan a écrit:........
    Je répondais à Miha parce qu'elle a abordé la question de la zone monétaire, pas seulement celui de la création monétaire.

    Cela prouve la confusion qui existe autour du terme de "souveraineté monétaire".

    ........

    Les propositions que je défends sont plutôt simples :
    - création d'un service public bancaire par la nationalisation d'une grande partie des banques privées, - séparation totale de ce service public des marchés financiers privés pour éviter tout risque de contagion des crises financières privées vers les citoyens ou les états, ainsi que pour éviter les affaires comme le crédit lyonnais ( quand l'argent public sert à spéculer ... )
    - financement des déficits de l'état de manière 100% publique par la possibilité d'emprunter ( aux taux directeur de la BCE ou sans intérêts ) à la banque centrale et en utilisant l'épargne captée par les banques publiques
    - d'une manière générale, séparation et cloisonnement des activités bancaires ainsi que d'assurances
    - interdiction de certaines pratiques financières ( CDS, titrisation etc ... )
    etc .... etc ... etc .. après on tombe dans la réforme dy système économique et financier...

    Je n'ai donc rien contre l'utilisation d'une monnaie, en soi, même partagée avec d'autres peuples, du moment qu'elle sert l'intérêt général et du moment que le système financier autour sert lui aussi l'intérêt général.


    Merci d'avoir éclairé ma lanterne... c'est un domaine où je patauge un peu.

    Tes propositions me semblent justes et sensées.
    avatar
    sitouayain

    Messages : 497
    Activité et ancienneté : 663
    Popularité des contributions : 131
    Date d'inscription : 21/02/2011
    Age : 34
    Localisation : Paris

    Re: De la Souveraineté Monétaire

    Message  sitouayain le Ven 4 Mar - 10:49

    pour ceux qui n'aiment pas lire et "pataugent" un peu

    voir l'Argent-dette de Paul Grignonfilm documentaire
    avatar
    sitouayain

    Messages : 497
    Activité et ancienneté : 663
    Popularité des contributions : 131
    Date d'inscription : 21/02/2011
    Age : 34
    Localisation : Paris

    petition pour faire payer les banques

    Message  sitouayain le Mar 8 Mar - 13:23

    Les responsables de la crise n’ont jamais été inquiétés... Est-ce acceptable ? Comment obliger les banques à assumer leur crise. Cette crise, ce sont les banques qui l’ont provoquée. Voici comment les contraindre à en payer les conséquences, comme tout le monde. http://www.banquesenjustice.fr/index.php

    logan

    Messages : 174
    Activité et ancienneté : 214
    Popularité des contributions : 44
    Date d'inscription : 21/02/2011

    Re: De la Souveraineté Monétaire

    Message  logan le Mar 8 Mar - 13:46

    sitouayain a écrit: Merci Logan, ça c'est constructif!
    mais en fait le pti curé du québec il va plus loin que ça,
    quand tu dis:
    "- financement des déficits de l'état de manière 100% publique par la possibilité d'emprunter ( aux taux directeur de la BCE ou sans intérêts ) à la banque centrale et en utilisant l'épargne captée par les banques publiques"

    ce que le crédit social préconise c'est de créer de la monnaie ex_nihilo,
    donc l'Etat ou une collectivité territoriale ne peut pas être en déficit et surtout personne ne peut emprunter ou prêter avec un intérêt,

    lorsque l'on veut construire un pont il suffit d'émettre de la monnaie en conséquence, cela équivaut à mettre en place un simple système de comptabilité,sans prédation, quand le pont est détruit, on détruit l'équivalent en monnaie...

    Salut, si j'ai bien compris l'histoire du crédit social, il s'agit d'une forme de revenu universel
    perso j'suis plutôt opposé à cela, non pas que je sois contre l'idée qu'il faut que tout le monde ait un revenu suffisant bien au contraire, mais je suis contre l'idée de délier le revenu du travail, parce que bon quand même notre société tourne grâce au travail.
    Si jamais on donnait suffisament d'argent aux gens pour couvrir leurs besoins, je pense sincèrement que beaucoup choisiraient de ne plus travailler, moi le premier Wink

    De plus il faut faire attention à ne pas tomber dans l'idée éculée du bonheur par l'abondance, bref l'idée du productivisme.
    Déjà parce que nos ressources naturelles ne sont pas illimitées, ensuite parce qu'évidemment toute production n'est pas forcément bonne. On peut gaspiller en produisant des trucs totalement inutiles en lieu et place de choses utiles, ou dans l'autre sens en achetant des choses inutiles j'pense pas que ce soit une bonne solution.

    Pour les investissements publics par contre j'suis d'accord, j'pense qu'on peut totalement les financer grâce à de la monnaie créée ex-nihilo, j'vois pas comment on peut contester le bon sens de cette utilisation de la monnaie d'ailleurs.
    avatar
    sitouayain

    Messages : 497
    Activité et ancienneté : 663
    Popularité des contributions : 131
    Date d'inscription : 21/02/2011
    Age : 34
    Localisation : Paris

    Re: De la Souveraineté Monétaire

    Message  sitouayain le Mar 8 Mar - 15:17

    En fait, le mécanisme proposé par le crédit social n'est pas du tout déconnecté de la valeur travail, c'est même le contraire puisque le crédit repose sur la capacité à rembourser sous forme de biens et services que l'individu ou le collectif qui reçoit l'agent ainsi émis s'engage à produire,

    il y a donc possibilité de contraindre l'émission de crédits à la nécessité de produire biens et services qui n'entrent pas en contradiction avec une exploitation durable des ressources et un respects de droits et devoirs définis démocratiquement.

    l'idée de dividende social est en fait le contrepied du mécanisme actuel de l'argent-dette (voir l'excellent film de Paul Grignon) dans lequel chacun naît avec une dette sur le dos, qu'il ne pourra jamais rembourser, il s'agit en fait de considérer que nous serions tous actionnaires du système de production,
    perso je crois que très peu de gens ne feraient rien si on leur donnait de quoi vivre sans condition mais au contraire que la plupart ne feraient plus que ce qui leur serait agréable et nécessaire, et que l'inclination pour l'enrichissement (acquisition de biens et services) conduiraient beaucoup à s'investir à fond dans leur activité, de toute façon le mécanisme de formation des prix conduirait à ce tout revenu minimum universel deviennent insuffisant pour acquérir le moindre petit produit ou service non indispensable à la survie...

    mais tu as raison, il vaut peut être mieux conditionner la distribution des dividendes en contrepartie d'une activité prédéfinie.

    logan

    Messages : 174
    Activité et ancienneté : 214
    Popularité des contributions : 44
    Date d'inscription : 21/02/2011

    Re: De la Souveraineté Monétaire

    Message  logan le Mar 8 Mar - 17:10

    sitouayain a écrit:En fait, le mécanisme proposé par le crédit social n'est pas du tout déconnecté de la valeur travail, c'est même le contraire puisque le crédit repose sur la capacité à rembourser sous forme de biens et services que l'individu ou le collectif qui reçoit l'agent ainsi émis s'engage à produire,

    il y a donc possibilité de contraindre l'émission de crédits à la nécessité de produire biens et services qui n'entrent pas en contradiction avec une exploitation durable des ressources et un respects de droits et devoirs définis démocratiquement.

    l'idée de dividende social est en fait le contrepied du mécanisme actuel de l'argent-dette (voir l'excellent film de Paul Grignon) dans lequel chacun naît avec une dette sur le dos, qu'il ne pourra jamais rembourser, il s'agit en fait de considérer que nous serions tous actionnaires du système de production,
    perso je crois que très peu de gens ne feraient rien si on leur donnait de quoi vivre sans condition mais au contraire que la plupart ne feraient plus que ce qui leur serait agréable et nécessaire, et que l'inclination pour l'enrichissement (acquisition de biens et services) conduiraient beaucoup à s'investir à fond dans leur activité, de toute façon le mécanisme de formation des prix conduirait à ce tout revenu minimum universel deviennent insuffisant pour acquérir le moindre petit produit ou service non indispensable à la survie...

    mais tu as raison, il vaut peut être mieux conditionner la distribution des dividendes en contrepartie d'une activité prédéfinie.

    j'suis pas convaincu, la solution pour faire ce qui nous plait et nous rend heureux tient plus dans la réduction du temps de travail et le partage du travail que dans une forme de revenu universel

    le souci c'est que ya plein de travaux à faire, et tous ne sont pas plaisants ni intéressants, hors il faut bien les faire
    je pense sincèrement que ce serait une très grosse erreur de délier le travail et le revenu

    et puis tu sais à partir du moment où tu transferts la création monétaire des banques privées à la banque centrale, l'argent n'est plus de l'argent-dette, ( il n'est plus créé pour un crédit ni détruit au remboursement du crédit contre un paiement d'intérêt ) mais devient de la monnaie permanente
    il n'y a pas forcément besoin de détruire la monnaie créée et puis tu ne pourras jamais la faire correspondre aux richesses réelles du pays
    et puis à mon avis, j'suis pas expert mais bon, l'important c'est simplement qu'il y en ait suffisament pour faire les échanges dont on a besoin, qu'elle serve à financer les investissements publics, et de s'assurer qu'elle circule bien, c'est à dire que personne ne s'en accapare une grande quantité au détriment de tous les autres ( c'est tout le problème posé par les mécanismes qui créent les inégalités )

    avatar
    Joinneau

    Messages : 78
    Activité et ancienneté : 90
    Popularité des contributions : 2
    Date d'inscription : 30/01/2011
    Age : 47
    Localisation : Cherbourg-Octeville

    Re: De la Souveraineté Monétaire

    Message  Joinneau le Mar 8 Mar - 17:47

    sitouayain a écrit:Comment obliger les banques à assumer leur crise. Cette crise, ce sont les banques qui l’ont provoquée.

    Les banques, c'est nous, nos comptes courants, nos livrets d'épargne.

    Il faut réglementer et nomenclaturer les banques, les mettre sous tutelle en somme.

    Les faire simplement casquer ne fera qu'augmenter nos frais bancaires, nos agios, et diminuer nos taux de livrets A...
    Au final c'est nous qui payons.

    logan

    Messages : 174
    Activité et ancienneté : 214
    Popularité des contributions : 44
    Date d'inscription : 21/02/2011

    Re: De la Souveraineté Monétaire

    Message  logan le Mar 8 Mar - 17:51

    Nationaliser les banques par expropriation et en faire un service public c'est déjà pas mal comme sanction non ? Wink

    miguel...

    Messages : 160
    Activité et ancienneté : 202
    Popularité des contributions : 30
    Date d'inscription : 21/02/2011

    Re: De la Souveraineté Monétaire

    Message  miguel... le Mar 8 Mar - 20:47

    logan a écrit:Nationaliser les banques par expropriation et en faire un service public c'est déjà pas mal comme sanction non ? Wink

    D'ailleurs c'est pas une sanction, c'est une obligation, une évidence.
    Le fruit de tout ce qui est produit, ça reste l'argent.
    Il ne faut pas le laisser entre les dents des requins !

    ... et fermer la bourse !
    avatar
    sitouayain

    Messages : 497
    Activité et ancienneté : 663
    Popularité des contributions : 131
    Date d'inscription : 21/02/2011
    Age : 34
    Localisation : Paris

    Re: De la Souveraineté Monétaire

    Message  sitouayain le Mar 8 Mar - 20:52

    absolument d'accord!

    l'argent est un bien commun, il n'y a pas à payer d'intérêt ni d'agios, ni quoi que ce soit à des voleurs, il faut soumettre la création monétaire au pouvoir populaire,

    si nous n'y parvenons pas, nous serons toujours sous la domination des banquiers privés! ils n'ont aucune espèce de légitimité pourtant c'est eux qui tiennent les rennes et plus encore depuis le traité de lisbonne (cf artcile 123) qui oblige les états à emprunter, et à emprunter aux banques privées plutôt qu'à la banque centrale européenne.

    miguel...

    Messages : 160
    Activité et ancienneté : 202
    Popularité des contributions : 30
    Date d'inscription : 21/02/2011

    Re: De la Souveraineté Monétaire

    Message  miguel... le Mar 8 Mar - 21:29

    sitouayain a écrit:perso je crois que très peu de gens ne feraient rien si on leur donnait de quoi vivre sans condition mais au contraire que la plupart ne feraient plus que ce qui leur serait agréable et nécessaire, et que l'inclination pour l'enrichissement (acquisition de biens et services) conduiraient beaucoup à s'investir à fond dans leur activité, de toute façon le mécanisme de formation des prix conduirait à ce tout revenu minimum universel deviennent insuffisant pour acquérir le moindre petit produit ou service non indispensable à la survie...

    ça ressemble au RSA ton truc.
    avatar
    sitouayain

    Messages : 497
    Activité et ancienneté : 663
    Popularité des contributions : 131
    Date d'inscription : 21/02/2011
    Age : 34
    Localisation : Paris

    Re: De la Souveraineté Monétaire

    Message  sitouayain le Mar 8 Mar - 21:59

    miguel... a écrit:
    sitouayain a écrit:perso je crois que très peu de gens ne feraient rien si on leur donnait de quoi vivre sans condition mais au contraire que la plupart ne feraient plus que ce qui leur serait agréable et nécessaire, et que l'inclination pour l'enrichissement (acquisition de biens et services) conduiraient beaucoup à s'investir à fond dans leur activité, de toute façon le mécanisme de formation des prix conduirait à ce tout revenu minimum universel deviennent insuffisant pour acquérir le moindre petit produit ou service non indispensable à la survie...

    ça ressemble au RSA ton truc.

    c'est pas tout à fait l'idée miguel, pour avoir étudié la chose de près, il y a bien sûr fort à dire sur le RSA, mais là il s'agissait de contrer l'idée selon laquelle un revenu de vie, dividende social, impot négatif, appeler le comme vous voulez, désinciterait la population à produire suffisamment pour couvrir les besoins...mais en ce qui concerne le RSA, le nombre de bénéficiaires ne permet pas de jouer sur les mécanismes de formation des prix, c'est un mécanisme de charité qui masque l'étendue du lumpenproletariat...
    le dividende social c'est un moyen par exemple de réduire la durée du travail, en effet, la société peut acceprer que des machines remplacent le travail abrutissant, mais les gens qui vivent du travail abrutissant auraient du mal à l'accepter (cf révolte des canuts), considérons donc que le dividende social permet de répartir les gains de productivité de façon équitable, permettant à ceux qui se voient privés de leur travail par les avancées technologiques, de s'engager dans de nouvelles activités...

    Invité
    Invité

    Reprendre la création monétaire : une solution

    Message  Invité le Mer 13 Juil - 20:55

    L’unique moyen de nous en sortir est de récupérer notre souveraineté, et plus particulièrement celle de la création monétaire.

    Pour cela nous avons deux possibilités :
    La première est d'élire un gouvernement qui rendra caduc les traités européens et les décrets qui obligent les pays à s’endetter auprès des banques, toutes privées. La création monétaire uniquement sur la dette est une arme qui bloque l’action politique, détruit l’équilibre entre la propriété privé et publique et amène, uniquement par manque de papier monnaie, à la paupérisation des populations. L’idée de nos ainées de 1871 de prendre un miséreux et d’en faire un travailleur qui créé une richesse pour tous à fait ses preuves mais elle n’est pas envisageable dans le système économique actuel d’argent-dette entériné par les traité européens.

    Des millions de nos concitoyens sont sans travail alors que nous manquons de professeurs, d’éducateurs, de médecins, de personnels hospitalier et cetera ! Des dizaines de milliers de nos concitoyens sont à la rue alors que nous avons largement la place de loger tout le monde. Des milliers mangent dans les poubelles alors que nous pourrions leur rendre leur dignité avec un travail correct, social, et un salaire décent pour une vie décente pour tous.

    Les communards ont été mis à terre par Thiers, kapo de la bourgeoisie mais leurs idées restent debout. Elles furent reprises en 1943 par les ainées du conseil national de la résistance et leur programme nous a amené les trente glorieuses.

    Mais je ne vois pas cet homme providentiel de 2012 et ce programme dont nous avons tous tant besoin !

    La seconde possibilité est dans la récupération de la souveraineté monétaire par le peuple lui-même via la création d’une monnaie alternative, monté en SCIC avec paiement de l’impôt via la force de travail. Certes, cela est plus difficile à réaliser car la majorité de nos concitoyens sont conditionnés par l’argent officiel, l’euro, monnaie fiduciaire dont nous connaissons les conséquences désastreuses. Sans euro, beaucoup ne savent pas comment faire et préfèrent même perdre une denrée plutôt que de l’échanger avec son voisin. Trop conditionné sur le principe du système marchand actuel « si tu n’as pas d’argent tu n’as rien » ils se bloquent eux-mêmes.

    Il est parfaitement possible de mettre en place un tel système mais encore faudrait-il que des élus appuient l’action révolutionnaire qu’elle représente et y participe dans le cadre des collèges qui peuvent être créé dans les SCIC.

    Etant contre le système de l’actionnariat, l’argent peut être créé uniquement sur le travail, nous compterions non plus en euros mais en point minute avec une redistribution équitable par le biais des ratios. Chaque membre de la SCIC arrive ainsi avec une compétence, mise à disposition de la SCIC d’un service ou d’un produit et obtient des points. La SCIC redistribue alors le service ou le produit aux membres et vend les surplus pour acheter ce qu’elle ne peut pas produire. Un redistribution d’une partie des excédents budgétaires en argent est prévu.

    Le projet et les formules de redistribution sont visibles dans les liens personnels de mon blog.
    http://laurent.dycha.name/public/Projet_calcul_SEL_dans_SCIC.pdf

    Après simulation, le système fonctionne et s’équilibre. Les statuts de la SCIC sont en cours de rédactions et la simulation demande à être mieux présenter pour mieux être comprise.

    Résister c’est créer, créer c’est résister alors créons !
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 195
    Activité et ancienneté : 324
    Popularité des contributions : 30
    Date d'inscription : 18/01/2011

    Re: De la Souveraineté Monétaire

    Message  Admin le Mer 13 Juil - 22:33

    Voici des pistes fort intéressantes.
    Sois le bienvenu sur ce forum.

    Oui à cette re-création monétaire qui se trouvera sans doute au premier plan avec la crise à venir sur la zone Euro.

    Et oui à la relocalistation de l'économie qu'elle annonce.
    avatar
    math-de-limoux

    Messages : 82
    Activité et ancienneté : 119
    Popularité des contributions : 37
    Date d'inscription : 01/03/2011
    Age : 38
    Localisation : 11300

    Re: De la Souveraineté Monétaire

    Message  math-de-limoux le Mer 13 Juil - 23:11

    Laurent Dycha a écrit:La seconde possibilité est dans la récupération de la souveraineté monétaire par le peuple lui-même via la création d’une monnaie alternative, monté en SCIC avec paiement de l’impôt via la force de travail.

    Arrêtez-moi si je me trompe, mais il me semble que c'est le principe de fonctionnement des S.E.L. (Système d'Echange Local).
    Par contre, je me pose la question de la légalité de telles organisations (travail dissimulé, non paiement d'un salaire, non paiement de taxes sur le travail...). En bref, considérant le droit du travail ou fiscal, ce genre d'organisation est-il légal?

    Contenu sponsorisé

    Re: De la Souveraineté Monétaire

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 20 Aoû - 15:35