Forum du groupe de travail pour une Constituante


    [Alerte] Gaz de schistes

    Partagez
    avatar
    Ninon74

    Messages : 779
    Activité et ancienneté : 887
    Popularité des contributions : 83
    Date d'inscription : 23/02/2011
    Age : 65
    Localisation : Cran-Gevrier

    Re: [Alerte] Gaz de schistes

    Message  Ninon74 le Sam 11 Juin - 15:52

    Gaz de schiste : une conférence pour tout savoir

    L'extraction possible de gaz de schiste (et huile de schiste) en France suscite de fortes réactions depuis la délivrance de plusieurs permis d'exploration en mars 2010 et de plusieurs autres permis en cours. Face à cette forte émotion, le gouvernement a décidé de lancer une mission d'étude interministérielle dont un premier rapport intermédiaire a été publié mi avril, le rapport définitif étant attendu pour l'été. Une loi interdisant l'utilisation de la technique de la fraction hydraulique a été voté en première instance à l'assemblée nationale le 10 mai. Une mission parlementaire est aussi en cours.

    La Région Rhône-Alpes, en cohérence avec ses politiques de préservation de l'environnement, de lutte contre le dérèglement climatique, d'aménagement harmonieux du territoire, d'agriculture durable, a :

    Adopté un premier voeu dès octobre 2010,

    Délibéré en février 2011 son opposition à l'exploration et l'exploitation des gaz de schiste sur son territoire et son soutien aux autres collectivités locales qui s'y opposent. (télécharger la délibération)

    Demandé l'organisation d'un débat public national et décidé l'organisation d'un débat régional sur l'intérêt public d'une exploitation des gaz de schiste.

    Ce débat aura lieu le 22 juin prochain à l'Hôtel de région à Confluence de 14h30 à 19h en présence d'experts scientifiques et abordera les sujets suivants : géologie, technique minière, impacts environnementaux, énergie - climat, aménagement du territoire et impacts socio-économiques, contexte juridique et géopolitique.
    Deux cents participants représentant les acteurs socio-économiques (industriels de la filière, agriculteurs, professionnels du tourisme ...), l'Etat, les élu-e-s locaux, les associations et collectifs citoyens, mais aussi le grand public débattront des questions qui se posent autour de l'exploration et l'exploitation des gaz, huiles de schiste.


    Vous pouvez participer à ce débat citoyen en vous inscrivant ci-dessous avant le 17 juin 2011 midi. Le nombre de places étant limité, un tirage au sort départagera les demandeurs.

    Le débat sera enregistré et donnera lieu à une synthèse qui sera rendue publique avec sa version intégrale, transmise au gouvernement et ainsi versée au débat national que la Région appelle de ses voeux.
    Une restitution publique de ces échanges sera organisée au mois de septembre.

    Apportez votre contribution au débat

    Le sujet des gaz de schiste vous intéresse ? Vous avez un avis, une opinion, des informations à partager ? Envoyez votre contribuiton à cette adresse : confgazdeschiste@rhonealpes.fr . Celle-ci sera examinée et pourra servir à alimenter le débat. Merci de votre contribution !


    http://www.rhonealpes.fr/641-.htm

    L'hôtel de région à Confluence c'est dans Lyon, si mes recherches sont bonnes ; ceux qui sont de la région doivent connaître.
    avatar
    marc

    Messages : 348
    Activité et ancienneté : 412
    Popularité des contributions : 65
    Date d'inscription : 27/03/2011
    Localisation : Paris XVIIIème

    Re: [Alerte] Gaz de schistes

    Message  marc le Sam 11 Juin - 22:29

    Dans l'usine à gaz du fonctionnement de notre démoplouquie, le rôle du citoyen c'est la dernière roue du carrosse avec la bonne idée à la fin : tirage au sort en fonction des places disponibles !
    Laughing
    avatar
    Ninon74

    Messages : 779
    Activité et ancienneté : 887
    Popularité des contributions : 83
    Date d'inscription : 23/02/2011
    Age : 65
    Localisation : Cran-Gevrier

    Re: [Alerte] Gaz de schistes

    Message  Ninon74 le Mer 22 Juin - 10:24

    Gaz de schiste: l'UMP adopte seule son texte contre la fracturation hydraulique


    PARIS - L'interdiction de l'exploitation des gaz de schiste par fracturation hydraulique a été adoptée mardi dans la tension à l'Assemblée avec les seules voix de l'UMP, la gauche dénonçant un recul.

    Par 96 voix pour et 46 contre, les députés ont approuvé les conclusions de la commission mixte paritaire (CMP) sur la proposition de loi UMP.

    L'UMP a voté pour, le Nouveau centre a annoncé son abstention, et l'opposition de gauche a voté contre.

    Aujourd'hui ne pas interdire c'est autoriser, a déclaré la ministre de l'Environnement Nathalie Kosciusko-Morizet en déplorant le vote contre de l'opposition.

    La gauche accuse l'UMP de ne plus proposer que la simple interdiction d'une technique - la facturation hydraulique. Or elle voulait aussi interdire l'exploration et l'exploitation des gaz et huiles de schiste, l'abrogation des permis délivrés et une réforme du Code minier.

    Les députés PS vont saisir le Conseil constitutionnel sur la proposition de loi UMP. Les socialistes considèrent notamment que le texte ne donne aucune définition de la fracturation hydraulique.

    Le patron des députés UMP, Christian Jacob, a répondu vivement: Nous avons préparé une proposition de loi ensemble en commission. Mais M. Bové dans les tribunes a toisé M. Ayrault (le patron des députés PS) qui a baissé la tête comme un petit garçon. Vous êtes prisonniers de vos accords politiciens. Ayez un peu de courage. Vous n'êtes pas obligés d'être couards.

    Un ultime vote au Sénat le 30 juin marquera l'adoption définitive de la proposition de loi sur l'interdiction de l'exploration et l'exploitation des hydrocarbures liquides ou gazeux par fracturation hydraulique.


    (©AFP / 21 juin 2011 21h23)


    http://www.romandie.com/news/n/_Gaz_de_schiste_l_UMP_adopte_seule_son_texte_contre_la_fracturation_hydraulique210620112106.asp
    avatar
    Alter Egaux

    Messages : 306
    Activité et ancienneté : 432
    Popularité des contributions : 58
    Date d'inscription : 17/02/2011
    Localisation : Seine et Marne

    Re: [Alerte] Gaz de schistes

    Message  Alter Egaux le Ven 1 Juil - 8:19

    Aux US, financiers et pétroliers commencent à douter de la viabilité économique à terme du rush sur les gaz de schiste. Mais les taux de déclin sont monstreux. Il n'est pas rare que la production de la 2e année ne soit que 20% de celle de la première année.
    Avec une durée de vie des puits aussi courte, combien d'entre eux seront rentables au final ?
    Certains vont jusqu'à comparer ça à une chaîne de Ponzi. Un bulle...

    Voici à quelle vitesse ça décline dans le Barnett Shale (en abscisse, ce sont des mois, pas des années!) pour la companie chesapeake energy :



    Source.


    Dernière édition par Alter Egaux le Ven 1 Juil - 10:30, édité 1 fois
    avatar
    Ninon74

    Messages : 779
    Activité et ancienneté : 887
    Popularité des contributions : 83
    Date d'inscription : 23/02/2011
    Age : 65
    Localisation : Cran-Gevrier

    Re: [Alerte] Gaz de schistes

    Message  Ninon74 le Ven 1 Juil - 9:24

    Gaz de schiste : le Parlement interdit l'utilisation de la fracturation hydraulique

    LEMONDE.FR avec AFP | 30.06.11 | 21h42


    Le Parlement français a interdit, jeudi 30 juin, l'utilisation de la technique de la fracturation hydraulique pour l'exploration et l'exploitation des gaz et huiles de schiste, sous la pression d'une forte mobilisation des populations concernées. La France devient ainsi le premier pays au monde à interdire l'usage de cette technique jugée hautement polluante.

    Le vote a été acquis par 176 voix contre 151. Seule la majorité sénatoriale UMP et centriste a approuvé le texte. La gauche a voté contre, dénonçant un "recul" et plusieurs dispositions ambiguës. Le groupe PS de l'Assemblée estime en effet que le texte manque de précision : s'il interdit la fracturation hydraulique, il n'interdit pas l'exploration et l'exploitation des gaz et huiles de schiste par d'autres techniques.

    La proposition de loi du chef de file des députés de la majorité présidentielle (UMP, droite), "visant à interdire l'exploration et l'exploitation des mines d'hydrocarbures par fracturation hydraulique", déposée en urgence (une lecture par assemblée), prévoyait à l'origine l'interdiction de l'exploration de ces pétroles.

    Mais le texte a été amendé en première lecture à l'Assemblée – au grand dam des députés socialistes qui avaient approuvé le texte d'origine – et ne propose plus que d'interdire la technique de la fracturation hydraulique.

    Les titulaires des permis auront deux mois pour déclarer la technique utilisée et c'est seulement s'ils recourent à la fracturation hydraulique, ou s'ils ne répondent pas, que les permis seront abrogés. La majorité et le gouvernement ne souhaitent pas fermer définitivement la porte à ces hydrocarbures, richesse potentielle du sous-sol français.

    L'opposition de gauche, au contraire, souhaite l'interdiction pure et simple de leur exploration et exploitation au nom de la préservation environnementale. Elle demande l'annulation de tous les permis et une remise à plat du code minier.

    C'est une fronde des élus locaux et écologistes ulcérés par l'octroi en catimini de permis d'exploration de ces hydrocarbures non conventionnels en mars 2010 dans le sud-est de la France ou dans la région parisienne qui a alerté les pouvoirs publics.

    http://www.lemonde.fr/planete/article/2011/06/30/gaz-de-schiste-le-parlement-interdit-l-utilisation-de-la-fracturation-hydraulique_1543252_3244.html#xtor=AL-32280308

    http://lci.tf1.fr/science/environnement/2011-06/gaz-de-schiste-la-france-1er-pays-a-refuser-la-fracturation-hydraulique-6560016.html

    Il ne reste plus qu'à maintenir la pression.


    Alter Egaux, ton graphique est éloquent. Wink Merci.
    avatar
    Ninon74

    Messages : 779
    Activité et ancienneté : 887
    Popularité des contributions : 83
    Date d'inscription : 23/02/2011
    Age : 65
    Localisation : Cran-Gevrier

    Re: [Alerte] Gaz de schistes

    Message  Ninon74 le Lun 4 Juil - 0:22

    Il n'y a pas que le gaz de schiste, il y a aussi le pétrole de schiste.

    Jeudi 30 juin 2011

    Après le gaz, le pétrole de schiste suscite inquiétude et convoitise

    Il y avait déjà le gaz de schiste pour déchaîner les passions. Et provoquer un affrontement entre, d’un côté, les groupes énergétiques cherchant par tous les moyens à prospecter des sols qualifiés de prometteurs et bénéficier de permis d’exploitation de ce gaz non conventionnel dont les ressources semblent abondantes, et de l’autre, les ONG et la population, soutenues par une frange de la classe politique et de la communauté scientifique, assurant que l’exploitation de cette ressource porte des atteintes considérables à l’environnement. Alors que les sénateurs doivent voter, jeudi 30 juin, la proposition de loi visant à interdire l'exploration et l'exploitation des gaz par fracturation hydraulique, c’est au tour d’un nouveau type d’hydrocarbure de faire parler de lui et de susciter une levée de boucliers : le pétrole de schiste, aussi appelé huile de schiste.



    Aux Etats-Unis, l’exploitation de ces gisements est en pleine recrudescence. La semaine dernière, plus de la moitié des appareils de forage en service outre-Atlantique fonctionnaient dans des gisements d’or noir, contre 37 % il y a un an et 20 % en 2008, expliquent Les Echos, soulignant qu’il faut remonter quinze ans en arrière pour retrouver un poids aussi important du pétrole par rapport au gaz. Selon les calculs de l’Agence internationale de l’énergie, l'engouement est tel que la production de pétrole de schiste devrait augmenter de 260 % d’ici 2016 pour atteindre 1,4 million de baril par jour, contre 400 000 barils par jour aujourd’hui.

    L’explication réside dans les prix du pétrole, environ quatre fois plus élevés que ceux du gaz – avec un baril qui tourne toujours autour de 100 dollars – et donc plus profitables à des groupes énergétiques qui rechignent moins à investir dans des techniques de forage complexes et coûteuses. Car le pétrole de schiste présente les mêmes caractéristiques que son cousin au gaz : il est lui aussi dispersé au sein des roches, au lieu de s’accumuler dans des réservoirs comme le pétrole conventionnel.

    A l’instar du gaz, ce pétrole nécessite donc des forages importants et délicats, profonds et à l’horizontale, pour fracturer la roche-mère en injectant d'énormes quantités d'eau, de sable et de produits chimiques sous pression. C’est la technique de la fracturation hydraulique, décriée en raison de la pollution des nappes phréatiques et de la consommation d’eau qu’elle entraîne. Avec les sables bitumineux, les pétroles de schiste sont ainsi les pétroles les plus coûteux et polluants qui soient.

    La progression des forages de pétrole de schiste risque ainsi, comme pour le gaz, de se heurter à l’opposition des populations. Aux Etats-Unis, l’Etat de New York a instauré un moratoire d’un an, qui devrait être prolongé jusqu’en juillet 2012, sur ce type de forage.

    Une opposition s’amorce aussi en France. Le bassin parisien contiendrait ainsi 100 millions de m3 techniquement exploitables, selon les experts. Dans l’Aisne et la Marne, le groupe pétrolier américain Toréador Resources, associé à son compatriote Hess, y effectue un forage d'exploration depuis le printemps afin d'y chercher du pétrole. Si pour la société pétrolière, cette prospection "n'est ni dangereuse ni destructrice de l'environnement", les associations environnementales, ainsi que les élus et la population, tentent d’empêcher le développement de ce mode d’extraction, dont ils qualifient les ravages de similaires à ceux causés par le gaz.

    http://ecologie.blog.lemonde.fr/2011/06/30/apres-le-gaz-le-petrole-de-schiste-suscite-inquietude-et-convoitise/

    Et ils pompaient, ils pompaient.....
    avatar
    Ninon74

    Messages : 779
    Activité et ancienneté : 887
    Popularité des contributions : 83
    Date d'inscription : 23/02/2011
    Age : 65
    Localisation : Cran-Gevrier

    Re: [Alerte] Gaz de schistes

    Message  Ninon74 le Sam 3 Sep - 21:03

    Julien Balkany fait pression sur les auteurs du livre 'Le vrai scandale du gaz de schiste'

    http://pharmacritique.20minutes-blogs.fr/archive/2011/08/31/julien-balkany-fait-pression-sur-les-auteurs-du-livre-le-vra.html

    Pharmacritique n'acceptant pas les copier/coller, je respecte ; je sais qu'un grand nombre de ces billets ont été repris par des personnes qui s'en sont appropriés le travail.


    Pourquoi ce livre?

    Le vrai scandale des gaz de schiste

    En décembre 2010, 300 personnes réunies au pied du Larzac lancent un mouvement sans précédent contre l'exploration du gaz de schiste.

    Un mois plus tard, plus de 100000 personnes les ont rejointes au travers d'une pétition. En six mois, des dizaines de collectifs vont naître. De Montélimar à Montpellier, en passant par les Cévennes et le Larzac, puis du Bassin parisien au Jura et à la Lorraine, des milliers de « refusants» vont se lever face à cette menace pour leur environnement et leur santé, contre une décision prise sans information et sans concertation.

    Pourquoi? Et pourquoi une classe politique en apparence unanime décide-t-elle aussitôt le vote d'une loi qui, au final, ne règle rien ? Ce livre répond à ces questions, mais il va beaucoup plus loin.

    L'enjeu de cette gigantesque bataille de l'énergie dépasse les frontières françaises et, presque partout dans le monde, l'on fore déjà à la recherche de ce gaz.

    II y a bien une histoire secrète des gaz de schiste, qui mène de l'ancien vice-président américain, Dick Cheney, au demi-frère d'un certain Patrick Balkany, en passant par la haute administration de notre pays. De même qu'il existe des liens profonds entre les milliardaires Paul Desmarais et Albert Frère, d'un côté, et le Président Sarkozy, de l'autre. L'affaire des gaz de schiste est aussi un formidable révélateur de nos appétits de consommation, de notre aveuglement devant la crise climatique et de l'affaissement de l'esprit démocratique.
    Et elle ne fait que commencer.


    Brûlerons-nous jusqu'à la dernière molécule de gaz, quitte à détruire paysages, cultures et nappes phréatiques? N'est-il pas temps de réfléchir ?


    http://www.gaz-de-schiste.fr/

    Egalement sur le Collectif Relais d'informations & Actions Citoyennes, dont je fais partie :
    http://cri-ac.org/le-vrai-scandale-des-gaz-de-schiste/

    avatar
    Ninon74

    Messages : 779
    Activité et ancienneté : 887
    Popularité des contributions : 83
    Date d'inscription : 23/02/2011
    Age : 65
    Localisation : Cran-Gevrier

    Re: [Alerte] Gaz de schistes

    Message  Ninon74 le Mar 20 Sep - 16:12

    Gaz : l'exploration débute à Chypre, Ankara va riposter

    http://www.leparisien.fr/flash-actualite-monde/gaz-l-exploration-debute-a-chypre-ankara-va-riposter-19-09-2011-1615554.php
    avatar
    Ninon74

    Messages : 779
    Activité et ancienneté : 887
    Popularité des contributions : 83
    Date d'inscription : 23/02/2011
    Age : 65
    Localisation : Cran-Gevrier

    Re: [Alerte] Gaz de schistes

    Message  Ninon74 le Sam 1 Oct - 0:10

    Les permis de gaz de schiste accordés vont être abrogés


    PARIS - Le gouvernement s'apprête à abroger les trois permis d'exploration de gaz de schiste dans le sud de la France accordés en mars 2010, a indiqué vendredi le Figaro sur son site internet.

    La décision devrait être officialisée en tout début de semaine prochaine, affirme le quotidien.

    Les trois permis d'exploration avaient été accordés à Total à Montélimar et à la compagnie américaine Schuepbach en Ardèche et dans le Larzac.

    Après le vote d'une loi en juin interdisant la technique controversée de la fracturation hydraulique, la seule permettant aujourd'hui d'exploiter les hydrocarbures non conventionnels, les industriels avaient deux mois pour déclarer la technique qu'ils comptaient utiliser.

    Selon Le Figaro, la compagnie Schuepbach a indiqué qu'elle ne renonçait pas à la fracturation hydraulique, ce qui entraîne le retrait de son permis.

    La même décision serait prise pour le permis accordé à Total.

    Le 12 septembre, le groupe pétrolier avait pourtant annoncé souhaiter continuer à rechercher du gaz de schiste dans le sud-est de la France, mais sans avoir recours à la technique de la fracturation hydraulique.

    Le ministère de l'Energie avait alors indiqué à l'AFP que le gouvernement se prononcera(it) sur le devenir des permis exclusifs de recherche d'ici le 13 octobre, après instruction par l'administration. Les rapports remis par les industriels devraient alors être rendus publics.

    Le Parlement avait voté une loi sous la pression d'élus locaux et à la suite de plusieurs manifestations dans le sud de la France pour dénoncer la fracturation hydraulique, technnique notamment accusée de polluer les nappes phréatiques.

    Trois autres permis d'exploration ont également été accordés dans le bassin parisien concernant l'exploration de l'huile (ou pétrole) de schiste, un autre type d'hydrocarbures non conventionnels.

    TOTAL


    (©AFP / 30 septembre 2011 23h17)



    http://www.romandie.com/news/n/_Les_permis_de_gaz_de_schiste_accordes_vont_etre_abroges_300920112309.asp


    Contenu sponsorisé

    Re: [Alerte] Gaz de schistes

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 21 Sep - 3:36