Forum du groupe de travail pour une Constituante


    L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Partagez

    darna

    Messages : 205
    Activité et ancienneté : 247
    Popularité des contributions : 37
    Date d'inscription : 09/03/2011
    Age : 57
    Localisation : Foix

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  darna le Sam 13 Aoû - 9:02

    Logan, ce n'est pas de la désinvolture que de ne pas respecter les frontières imposées par les humanoïdes dont je déplore la gloutonnerie du pouvoir que leurs peuples subissent par peur ou par indifférence. Mascarade de démocratie...J'ai 3 enfants et ne me suis inscrite comme chômeuse, que pour ne pas fausser les statistiques...J'ai failli accoucher dans 1 squat pour mon cadet (mes doigts gerçaient lorsque j'ai vitré les fenêtres à -10°C pour y aménager 1 espace de vie) ! La galère, moi y'en a connaitre. Cela n'empêche qu'aujourd'hui je réalise que la Vie sur Terre ne dépend que de son coeur, pour continuer à tourner encore quelques petits millénaires. J'oeuvre donc pour 1 autre évolution de l'humanité...histoire de n'avoir pas enfanté dans tant de laideur...Parole de bénévole pro, car je n'ai jamais attendu d'être salariée pour avancer !
    avatar
    Narbonne

    Messages : 57
    Activité et ancienneté : 66
    Popularité des contributions : 9
    Date d'inscription : 28/05/2011
    Age : 65
    Localisation : region parisienne

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  Narbonne le Sam 13 Aoû - 11:08

    Effectivement, il faut remettre l'Etre Humain au centre des priorités et arreter cette course effrénée au nouveau Dieu : Money.
    avatar
    Ninon74

    Messages : 779
    Activité et ancienneté : 887
    Popularité des contributions : 83
    Date d'inscription : 23/02/2011
    Age : 65
    Localisation : Cran-Gevrier

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  Ninon74 le Sam 13 Aoû - 19:51

    Je suis assez d'accord avec la façon de voir de logan2, il y a d'ailleurs eu une discussion entre ceux qui veulent sortir de l'Europe et ceux qui veulent y rester.
    Il est certain que si l'Europe des marchands s'effondre (nous aussi), l'oligarchie aura toujours plein pouvoir sur nous, voire même beaucoup plus. Nous saurons privé de tout moyen de défense, en dehors de la parole afin d'essayer de négocier. Pour une bouchée de pain l'homme sera prêt à tout, même aux plus basses besognes.
    La masse (le peuple) saura t-elle faire fi de la couleur de la peau, de la religion, de la culture pour se lier contre l'oligarchie ? Je n'en suis malheureusement pas sure.

    En sortant de l'Europe, et reprenant nos pouvoirs, comme je l'avais dit, je pense que nous pouvons plus travailler ensemble pour construire une Europe des peuples.

    Nous vivons (encore) dans le monde de l'argent, et je l'avais également dit l'argent corrompt, mais l'argent ne corrompt pas tout le monde ; il y a des hommes justes comme il y a des femmes justes, dans les 2 camps : riches et pauvres ; tout comme il y a des menteurs, des profiteurs, des égoïstes, etc....

    J'ai connu des "pauvres" (ils avaient un emploi) qui savaient donner spontanément (argent, temps, écoute), mais aussi des riches.

    Le PDG de l'entreprise dans laquelle je travaillais, s'occupait de mon gosse lorsque sa nounou avait décidé d'écourter la journée de garde ; il le prenait sur les genoux, lui faisait faire des dessins, discutait avec lui, l'emmenait voir les machines, jusqu'à ce que j'ai fini ma journée de travail.
    Chaque fois que l'on se retrouve entre salariés, on en arrive toujours à parler de lui, toujours en bien.

    C'est cette course à la mondialisation qui a eu raison de notre sort ; entreprise vendue (le PDG avait un cancer), premières vagues de licenciement, puis deuxième vague, avec tout ce qui en découle : dépression, alcool, suicides.


    darna a écrit:Logan, ce n'est pas de la désinvolture que de ne pas respecter les frontières imposées par les humanoïdes dont je déplore la gloutonnerie du pouvoir que leurs peuples subissent par peur ou par indifférence. Mascarade de démocratie...J'ai 3 enfants et ne me suis inscrite comme chômeuse, que pour ne pas fausser les statistiques...J'ai failli accoucher dans 1 squat pour mon cadet (mes doigts gerçaient lorsque j'ai vitré les fenêtres à -10°C pour y aménager 1 espace de vie) ! La galère, moi y'en a connaitre. Cela n'empêche qu'aujourd'hui je réalise que la Vie sur Terre ne dépend que de son coeur, pour continuer à tourner encore quelques petits millénaires. J'oeuvre donc pour 1 autre évolution de l'humanité...histoire de n'avoir pas enfanté dans tant de laideur...Parole de bénévole pro, car je n'ai jamais attendu d'être salariée pour avancer !

    Tu n'as pas eu une vie facile darna, moi non plus, peut-être moins cruelle, les raisons sont surtout différentes. J'ai été élevée dans une famille très catholique (sauf mon père), mais très médisante, pleine de haine, de préjugés, j'ai été mise dehors car il fallait laisser la place à mes grands parents maternelles qui habitaient à une trentaine de kms dans une maison. J'ai toujours été "l'accusée" de beaucoup de maux. J'ai détesté ma mère et adoré mon père, pourtant bringuebalée entre préventorium, sanatorium, aérium et clinique, je ne pouvais me faire une idée juste des choses. Mais lorsque j'étais de retour à la maison, ces passages sont passés de fêtes à une immense tristesse, à la solitude. Mon père n'était plus là.....il était devenue une ordure, et je ne savais pas pourquoi. J'ai hais ces réunions de famille où je me réfugiais dans la cuisine, seule, pour ne plus entendre et j'ai pris mes distances le plus vite possible.
    20 ans, premier mariage, mais une erreur de jeunesse afin de prendre ses distances ; j'ai demandé le divorce, j'ai perdu mon emploi....mais je n'avais pas le droit de rentrer à la maison...."chez les catho, on ne divorce pas ! Les grands-parents ne doivent pas savoir !" Les gens chez qui je logeais ont été formidables, je faisais le repassage, ils me donnaient des légumes du jardin. Mais mon beau-père nous avait obligé à donner la chambre en plus à son gendre, il est resté puisqu'il payait sa part de loyer, mais il m'a violée en pleine nuit. "Chez les catho on n'avorte pas" (je connaissais la réponse d'avance, même si ma mère avait été fille-mère) et c'est en car que j'ai fait les kms qui m'ont conduits chez un médecin, un dimanche, pour me faire avorter sur une table à vif. J'ai retrouvé un emploi dans ma ville de naissance, mon divorce était accepté et j'ai essayé de renouer des liens avec ma mère. Puis une nouvelle période de chômage, ma mère a accepté que je revienne à la maison, pour me dire un beau jour "tu dois partir, le pépé et la mémé viennent passer leurs vacances !" Pas de travail, plus de toit....j'ai accepté la proposition d'un toit de quelqu'un que je connaissais depuis presque toujours, puisque habitant dans le même chemin bordé de maisons. Le soir même, il fermait le 1er étage où il logeait à clef et s'installait dans le petit 2 pièces (une cuisine, une chambre) qu'il avait bien voulu me "prêter gracieusement". Dès que j'ai eu retrouvé un emploi, mon premier instinct fut d'avoir un appartement à moi, afin que l'on ne me mette plus dehors et que l'on ne profite pas de moi. J'avais eu la franchise de tout raconter à ma mère.......je suis devenue la garce ! Si bien que lorsque je me suis retrouvé enceinte pour la 2ème fois, j'étais heureuse mais je connaissais la réponse...."chez les catho, on ne couche pas !" Ce jour là, je suis passée au suicide.
    J'ai eu mon fils, la famille a semblé se reformer, mais quelques années après, j'ai perdu mon emploi....je suis devenue "la fainéante, la fille à son père" ; j'ai glissé dans l'alcool..."j'étais vraiment la fille à son père !"
    C'est avec mon second mari que j'ai pu avancer, sortir de l'alcool, me rapprocher un peu de la famille, mais plus par obligation. Il aura fallu que j'apprenne que m'a mère n'avait plus que 3 mois à vivre pour ressentir quelque chose de très fort, et c'est moi qui l'ai aidé à partir.
    Après, ma soeur a pris la direction de toutes les affaires, vendre la maison en premier, sans tenir compte de nos avis. J'ai commencé à trier le linge de ma mère avec l'aide de mon mari. Je suis tombée sur le collier en or que ma soeur lui avait offert, je lui ai rendu "elle avait cherché partout et ne l'avait pas trouvé !" Puis, alors que nous étions tous réunis pour les derniers tris, je suis devenue la voleuse, car ma soeur avait cherché des torchons brodés de ma grand-mère, et qu'elle ne les avait pas trouvé.... et j'ai été giflée ! J'avais volé des torchons, mais pas un collier en or, et pourtant j'avais encore avec moi mon ticket du supermarché sur lequel ressortait....les torchons que j'avais achetés quelques jours avant !
    Je suis partie, je ne suis jamais revenue dans mon quartier, je n'ai aucune nouvelle de ma soeur et je n'en prends pas.
    Même mon fils préfère ma soeur, sa marraine, elle lui a toujours donné beaucoup plus d'argent....combien de fois ai-je entendu cette phrase. Je suis même certaine que c'est ma soeur qui a poussé mon fils à me mettre au tribunal pour obtenir la part d'héritage de ma mère.

    Tu sais darna, quand je regarde en arrière, très loin en arrière, je me dis que l'humanité a fait beaucoup de progrès quand même, mais pas sur tous les plans ; les incas mangeaient le cerveau d'un de leur nouveau-né en espérant avoir la vie éternelle, c'est peut-être pour cela que ce peuple c'est éteint. L'humain comptait donc très peu à cette époque.
    Et maintenant, il y a la relation que les gens ont avec l'argent, ils doivent aussi s'imaginer avoir la vie éternelle, mais l'humain compte quand même plus. Pas suffisamment, pas totalement, malheureusement.

    Rien n'est jamais perdu darna. Vois-tu lundi dernier, j'ai ramené pour la première fois un SDF pour partager notre repas de midi, même mon mari l'a bien accueilli. Je ne l'aurais certainement pas fait il y a quelques années.

    Ne désespère pas de ce monde, je le vois avancer dans le bon sens, mais il y a encore beaucoup de progrès à faire, et les derniers pas sont parfois les plus difficiles comme les premiers. Wink

    avatar
    Ninon74

    Messages : 779
    Activité et ancienneté : 887
    Popularité des contributions : 83
    Date d'inscription : 23/02/2011
    Age : 65
    Localisation : Cran-Gevrier

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  Ninon74 le Sam 13 Aoû - 23:45

    Travailler pour rien, les chinois le font pour le bonheur de Capital Suspect

    Le 12/08/2011 à 04:30 - Mis à jour le 12/08/2011 à 04:30

    Pour résorber nos déficits, importons des Chinois !

    On savait que les Pékinois étaient durs à la tâche et qu’ils se contentaient de peu. Mais si, maintenant, ils acceptent de bosser pour rien, alors on en redemande. Par ici camarades !
    Pour résorber nos déficits, importons des Chinois !

    Depuis la victoire de Li Na à Roland-Garros, il n’est plus possible d’esquiver la question : comment diable les Chinois font-ils pour nous ficher la pilée partout ? On sait, vous avez votre idée, les ailerons de requin, le ginseng dans le riz, la sagesse de Confucius… Et pourquoi pas les petits yeux cruels, tant que vous y êtes ! Nous, voyez-vous, nous ne passons pas notre temps à ressasser des inepties sur le péril jaune. Nous agissons. Pendant une semaine entière, nous avons mené l’enquête afin de découvrir enfin l’authentique secret des Han. Et nous l’avons déniché là où personne, jamais, n’était allé le chercher : en Pologne.

    Plus précisément sur le chantier de la future autoroute Varsovie-Berlin. Là-bas, 500 travailleurs venus de Chine s’affairent à guillotiner les arbres et couler du macadam. Il ne s’agit pas de traîner : pour emporter le marché, leur employeur, le groupe de BTP China Overseas Engeneering Corporation, a promis que l’ouvrage serait terminé avant l’ouverture de l’Euro 2012, en juin prochain. Et il a proposé un prix inférieur de 52% aux prévisions les plus optimistes de l’investisseur.

    Depuis janvier dernier, les coolies sont donc priés de trimer douze heures par jour et sept jours sur sept, y compris pendant les grands froids, ce qui ne leur pose pas de problème puisqu’ils sont chinois. Surtout, c’est cela l’originalité de ce modèle économique, ils doivent accepter de travailler sans être payés. Peut-être leur versera-t-on un petit quelque chose lorsqu’ils seront de retour en Chine, on verra, on ne leur a rien promis de concret. Mais cela n’a pas l’air de les gêner non plus. «Ici, nous n’avons pas besoin d’argent, nous sommes logés et nourris», a reconnu l’un d’eux à l’AFP. De fait, leur employeur met des baraquements à leur disposition et il leur offre gracieusement des bols de riz deux fois par jour, afin d’éviter d’en perdre trop en route.

    Ne soyons pas dupes : ce choix du zéro salaire n’est évidemment qu’une fine stratégie pour conquérir le monde. On commence par s’implanter chez les autres, et ensuite on y est chez soi… Mais est-ce une raison pour ne pas en profiter ? Après tout, si les Chinois veulent travailler pour du beurre, qu’ils viennent donc le faire chez nous, ça fera des vacances à nos finances publiques ! On a plein de boulot pour eux dans les crèches, les commissariats et les hôpitaux. Et, pour matraquer les manifs et surveiller les internautes, on veut bien leur laisser toute la place : ils font ça beaucoup mieux que nous.

    Philippe Eliakim
    ©️ Capital


    http://www.capital.fr/enquetes/clins-d-aeil/pour-resorber-nos-deficits-importons-des-chinois-619277

    miguel...

    Messages : 160
    Activité et ancienneté : 202
    Popularité des contributions : 30
    Date d'inscription : 21/02/2011

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  miguel... le Dim 14 Aoû - 0:37

    Franchement, même dans mon torchon local, je n'ai jamais lu d'article aussi pourri.
    Quel mépris pour les travailleurs !

    Hier le plombier Polonais, aujourd'hui l'ouvrier chinois, qui sera le suivant ?
    C'est scandaleux.



    avatar
    Ninon74

    Messages : 779
    Activité et ancienneté : 887
    Popularité des contributions : 83
    Date d'inscription : 23/02/2011
    Age : 65
    Localisation : Cran-Gevrier

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  Ninon74 le Dim 14 Aoû - 1:13

    miguel... a écrit:Franchement, même dans mon torchon local, je n'ai jamais lu d'article aussi pourri.
    Quel mépris pour les travailleurs !

    Hier le plombier Polonais, aujourd'hui l'ouvrier chinois, qui sera le suivant ?
    C'est scandaleux.


    Eh oui miguel, 2 bols de riz et une barraque sont bons pour eux......j'aimerais bien y voir les nantis.

    Certaines servantes d'antan étaient mieux loties, elles avaient droit à un bon lit et elles mangeaient en cuisine.

    Esclaves, nous n'en sommes pas très loin

    Un esclave était un bien que l'on possédait, dénué de tout droit ; il était sous la domination du pater familias qui avait droit de vie et de mort sur lui. Le terme « manus » symbolisait la domination du maître sur l'esclave, au même titre que la domination du mari sur sa femme.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Esclavage_dans_la_Rome_antique

    Seule avancée, maintenant ils peuvent devenir soldat...c'est tellement pratique pour faire la guerre, mais il est déjà question de dette

    Les citoyens déchus de leurs droits civiques deviennent aussi esclaves. Les Romains endettées envers une personne deviennent esclave de cette dernière. Le statut des esclaves est identique à celui de l’enfant et de la femme et ils dépendent totalement du maître. Il les traite comme il veut, ils peuvent être battus à mort ou considérés avec amitié. On reste esclave de génération en génération. Par exemple, les enfants dont les parents sont esclaves le seront à leur tour. Ne possédant rien, ils ne peuvent être soldats. En effet, l’armée romaine les refuse dans ses rangs car ils sont « indignes ».

    http://college.saintebarbe.pagesperso-orange.fr/rome/esclaves.htm

    Rubrique "Statut des esclaves"

    Les définitions des dictionnaires nous donnent déjà une idée précise des règles qui régissent l'existence des esclaves. Il convient de la compléter. On distinguait les esclaves qui appartiennent à l'Etat (servi publici) de ceux, beaucoup plus nombreux, qui sont la propriété de particuliers (servi privati). Le maître (erus, dominus) possède un nombre d'esclaves très variable : de un ou deux à plusieurs milliers (vingt mille ?). Une familia (= ensemble des esclaves d'un maître) s'appelle rustica ou urbana selon qu'elle vit à la campagne ou à la ville. Un maître peut posséder à la fois une familia rustica et une familia urbana). On estime que les esclaves ont pu représenter, à certaines époques, les deux tiers de la population totale de l'Urbs (= Rome).

    http://www.antiquite.ac-versailles.fr/esclaves/servi00.htm

    Seules les chaines ont changé !

    darna

    Messages : 205
    Activité et ancienneté : 247
    Popularité des contributions : 37
    Date d'inscription : 09/03/2011
    Age : 57
    Localisation : Foix

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  darna le Dim 14 Aoû - 8:50

    Travail du latin tribalum qui est 1 instrument de torture...1 bon travailleur ne doit pas savoir penser ! C'est la raison pour laquelle, je ne travaille pas, je bosse avec ma tête qui dirige le reste de mon corps ! Au festival Résistances à Foix, j'ai imposé de la démocratie appliquée : des élu(e)s, ingénieurs, SDF se sont côtoyé(e)s à mon stand de toilettes sèches et de libre expression...Assez épuisant, la démocratie appliquée! Car en mon absence, sous l'effet de l'alcool, y'en a qui en profitent pour se faire la guerre...Nous n'étions que 3 à être capables de calmer tout le monde : 1 maire Faucheur volontaire, 1 hémiplégique à roulettes qui a fait sa route jusqu'en Corse en vélo à bras...et mes zigues. Car entre les intellos qui dénoncent la misère sans l'avoir connue, et les zonards qui crachent sur la société, mais qui la boivent goûlumment sans rien faire d'autre...ben, durant 8 jours, il m'a fallu répéter qu'il faut PROUVER son état d'adulte responsable
    Pour finir par dire qu'on n'a plus le droit de m'adresser la parole, tant mon indignation n'est pas apaisée! Très épuisant d'imposer l'autorité de "Céleste Dame pipi", je vous le dis ! Tout ça pour dire qu'au lieu de se contenter de théoriser, mettre en application ses pensées...ben c'est 1 autre paire de manches !
    avatar
    Narbonne

    Messages : 57
    Activité et ancienneté : 66
    Popularité des contributions : 9
    Date d'inscription : 28/05/2011
    Age : 65
    Localisation : region parisienne

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  Narbonne le Dim 14 Aoû - 14:56

    Je ne pense pas que l'histoire çi_dessous soit vraie, mais elle n'est pas si idiote que cela :
    "la guerre de sécession aux etats unis aurait pour origine la vision differente de la gestion de la main d'oeuvre. Le sud était pour l'utilisation d'esclaves et le Nord l'utilisation des salariés. les nordistes disant aux sudistes : les esclaves il faut les loger, les nourrir, eventuellement les soigner, s'occuper de leurs enfants et des personnes agées,payer des gardes..c'est beaucoup plus simple et rentable de payer un salarié et c'est lui qui doit se débrouiller."
    avatar
    Ninon74

    Messages : 779
    Activité et ancienneté : 887
    Popularité des contributions : 83
    Date d'inscription : 23/02/2011
    Age : 65
    Localisation : Cran-Gevrier

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  Ninon74 le Dim 14 Aoû - 18:18

    Narbonne a écrit:Je ne pense pas que l'histoire çi_dessous soit vraie, mais elle n'est pas si idiote que cela :
    "la guerre de sécession aux etats unis aurait pour origine la vision differente de la gestion de la main d'oeuvre. Le sud était pour l'utilisation d'esclaves et le Nord l'utilisation des salariés. les nordistes disant aux sudistes : les esclaves il faut les loger, les nourrir, eventuellement les soigner, s'occuper de leurs enfants et des personnes agées,payer des gardes..c'est beaucoup plus simple et rentable de payer un salarié et c'est lui qui doit se débrouiller."

    Rentable, le mot est lâché ; c'est comme le droit des femmes (une bonne chose quand même), mais ce sont des impôts qui entrent en plus, des journaux créés et vendus, la mode, le maquillage, les sorties entre filles, les enfants chez une nounou, ou des enfants enlevés aux parents et placés en famille d'accueil.
    Familles d'accueil = nouveau marché financier, familles rémunérées avec l'argent du contribuable.
    Mouvement féministe = lobby touchant de grosses sommes d'argent pour faire reconnaître le statut de la femme, mais aussi pour faire monter la haine de la femme contre l'homme ; création de maisons d'hébergement de femmes battues....
    http://debats.caton-censeur.org/index.php?option=com_content&task=view&id=124&Itemid=57

    http://www.youtube.com/watch?v=-xof0iDk1yc

    http://www.lobbycratie.fr/2011/03/08/le-lobby-des-femmes/

    http://www.now.org/

    http://www.cwfa.org/about.asp

    Un lobby qui monte en puissance, et comme par hasard il y a de plus en plus de viols, coups qui font la une des journaux. Mais quand une maman part en vacances à Mayotte, en juin, et que ces 3 petits sont retrouvés seuls enfermés, un oncle passant une fois par jour (et encore) pour leur déposer une gamelle, cela ne passe que dans le journal régional
    http://www.ladepeche.fr/article/2011/07/28/1136567-sete-quatre-enfants-livres-a-eux-memes-dans-un-appartement.html#xtor=EPR-1

    La destruction de la famille, une affaire rentable et bientôt il n'y aura plus de famille pour entourer et protéger l'enfant.

    Et, enseigner l'homosexualité à l'école devient normal......c'est pour la prochaine rentrée
    http://www.liberation.fr/societe/01012353222-l-homosexualite-enseignee-a-l-ecole-une-pilule-qui-passe-mal

    avatar
    Narbonne

    Messages : 57
    Activité et ancienneté : 66
    Popularité des contributions : 9
    Date d'inscription : 28/05/2011
    Age : 65
    Localisation : region parisienne

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  Narbonne le Dim 14 Aoû - 18:39

    On marche sur la tête. C'est une société de fous.
    J'avais egalement apprécié la lutte contre la pollution (kyoto) où les americains ont tout de suite crée des "droits de pollution" pour faire de l'argent. Du coup, plein de casses de voitures se sont créées, ont obtenu des "droits de pollution, qu'elles ont revendu aussi sec aux entreprises polluantes.
    On se fait de l'argent avec tout et n'importe quoi.
    avatar
    Ninon74

    Messages : 779
    Activité et ancienneté : 887
    Popularité des contributions : 83
    Date d'inscription : 23/02/2011
    Age : 65
    Localisation : Cran-Gevrier

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  Ninon74 le Dim 14 Aoû - 22:15

    Narbonne, tu as intérêt à être bien assis, ce n'est pas fini

    Auteur de l'article
    Docteur David Vincent, 37 articles (Médecin généraliste)
    Docteur David Vincent
    Médecin généraliste



    La masturbation à cinq ans ?


    Un rapport de l’ONU préconise l’apprentissage de la masturbation aux enfants de 5 ans.
    L'Organisation Economique, Sociale et Culturelle des Nations Unis (l'UNESCO) a publié un rapport de 98 pages en Juin offrant un plan de cours universel pour les enfants entre 5 et 18 ans, pour une « approche informé au sexe efficace, rapports » et sensibilisation au HIV qu'ils disent être essentielle pour « tous les jeunes. »

    L'ONU insiste sur le fait que le programme est « approprié à leur âge, » mais les critiques disent qu'il expose bien trop tôt les enfants au sexe, et offre des idées abstraites - comme la « transphobie » - qu’ils ne pourraient même pas comprendre.

    « À cet âge, ils devraient se renseigner sur… la nomenclature de certaines parties de leurs corps, » a dit Michelle Turner, la présidente des Citoyens pour un Programme d'Etudes Responsable, « certainement pas au sujet de la masturbation. »

    Turner a été troublé par les plans de l'UNESCO d’expliquer à des enfants d’à peine 9 ans le droit à l’avortement, et de conseiller et « de favoriser le droit et l’accès à l'avortement » pour tous les enfants âgés de plus de 15 ans.

    « C'est absurde, » a-t-elle dit sur FOXNews.com.

    Le rapport de l'UNESCO, appelé « Directives internationales pour l'éducation sexuelle », sépare les enfants en quatre groupes d'âge : 5 à 8 ans, 9 à 12 ans, 12 à 15 ans, et 15 ans à 18 ans.

    En suivant le programme volontaire Onusien sur le sexe, il sera dit à des enfants ayant tout juste 5 à 8 ans que « toucher et frotter ses parties génitales s'appelle la masturbation » et que les parties privées « procurent du plaisir une fois touchées par quelqu’un. »

    Dès qu’ils atteignent 9 ans, ils apprendront les « effets positifs et négatifs des aphrodisiaques, » et seront confrontés avec des idées comme l’ « homophobie, la transphobie et de l'abus de pouvoir. »

    À 12 ans, ils apprendront les « motifs » pour avorter - mais ils apprendront déjà au sujet de leur sûreté pendant trois années. Quand ils ont 15 ans, ils seront exposés à des conseils directs pour promouvoir le droit et l’accès à l’avortement. »

    Les experts en matière de santé enfantine disent qu'ils sont circonspects que l’on puisse enseigner à des enfants le sujet délicat de l'avortement, mais insistent sur le fait qu’aussi longtemps que le message reste approprié à l’âge, l'instruction des enfants à un âge plus jeune facilite le passage à l'âge adulte.

    « Les adultes sont plus circonspects sur l’apprentissage prématuré du sexe que les enfants ne le sont, » a déclaré le Dr. Jennifer Hartstein, psychiatre pour enfant à New York. « Nos propres craintes nous empêchent parfois d'être aussi ouverts et honnêtes avec nos enfants qu’on ne devrait l’être. »

    Hartstein, cependant, qui ne voit pas un grand mal à expliquer les concepts de base que les enfants de tout âge auront à se demander, a été dérouté par certaines des idées que l’ONU espère présenter aux enfants âgés de 5 ans, à qui on enseignera le « rôles de genre, les stéréotypes et la violence basée sur le sexe. »

    « J’aimerais savoir comment vous enseignez cela à un enfant de 5 ans, » a dit Hartstein sur FOXNews.com.

    En dépit de ces défis, l'ONU insiste sur le fait que « dans un monde affecté par le HIV et le SIDA… il y a un impératif de donner aux enfants et aux jeunes la connaissance nécessaire, les qualifications et les valeurs pour comprendre et prendre des décisions en connaissance de cause. »

    Les fonctionnaires de l'UNESCO ont déclaré que ces directives ont été « coécrites par deux experts majeurs en matière d’éducation sexuelle » - le Dr. Doug Kirby, un expert en matière d'éducation sexuelle pour adolescent, et Nanette Ecker, ancienne directrice pour la formation et l’éducation au Conseil pour l’Education et l’Information sur la Sexualité des Etats-Unis.

    Leur rapport sont basé sur une « revue rigoureuse » de la littérature ayant attrait au sexe, « basé sur 87 études à travers le monde, » a déclaré Mark Richmond, directeur de la Division de l'UNESCO pour la Coordination des Priorités de l’ONU pour l'éducation, dans une déclaration envoyée par e-mail.



    Richmond a défendu l'enseignement au sujet de la masturbation comme étant « approprié à leur âge » car même durant la petit enfance, les « enfants sont connus pour être curieux au sujet de leurs corps. » Ces leçons, a-t-il ajouté, aideront si tout va bien les enfants « à développer une compréhension plus complexe du comportement sexuel » tout au long de leur passage à l’âge adulte.


    Mais Michelle Turner, membre des Citoyens pour un Programme d'Etudes Responsable, a dit que de tels rôles devraient être laissés aux parents, et s’est inquiété que les enfants puissent être exposés à trop d'information trop tôt.
    « Pourquoi les enfants ne peuvent-ils plus rester des enfants ? » a-t-elle dit.

    Alterinfo.net

    Docteur Vincent

    http://www.carevox.fr/enfants-ados/article/la-masturbation-a-cinq-ans

    Voici le rapport officiel de 98 pages de l’UNESCO :
    http://www.foxnews.com/projects/pdf/082509_unesco.pdf

    Le Docteur Vincent est réellement un médecin généraliste, français ; je l'ai dans mes contacts, mais je n'en use pas.
    http://madamemedecine.blogspot.com/search?updated-min=2011-01-01T00%3A00%3A00%2B01%3A00&updated-max=2012-01-01T00%3A00%3A00%2B01%3A00&max-results=50


    darna

    Messages : 205
    Activité et ancienneté : 247
    Popularité des contributions : 37
    Date d'inscription : 09/03/2011
    Age : 57
    Localisation : Foix

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  darna le Lun 15 Aoû - 8:03

    Oh, "ils" ont oublié d'évoquer la masturbation nombrilistique des adultes qui croient détenir la Vérité et qui l'imposent à coups de bombes. "Ils" ont aussi omis de préciser que l'Amour est souvent sanctionné (risque de crucifixion ou autres martyrisations glorifiées pour des besoins de spéculations). Faudrait aussi expliquer aux ovules et spermatozoïdes qu'il ne sert plus à rien de se rencontrer, car le clonage d'1 monde d'apparat est en route...Qu'à 20 ans, il faut penser à la chirurgie esthétique pour contrer les 30 ans. Quand je pense à l'honneur d'avoir rencontré 1 ami cul de jatte qui vendait dans le RER parisien, des miniatures des monuments réalisés avec des tickets usagés, jetés par les les "bonnes gens", je me dis que je suis trop hors normes pour apprécier leurs "bonnes intentions"...Vaut mieux oublier sa dignité, et n'ouvrir tous ses trous que pour consommer et être consommé ! Le sexe n'est plus 1 acte d'amour, mais 1 mécanisme orgiaque qui permet d'atteindre 1 statut social...ONU = orgasme non universel ?
    Bon, je voudrais savoir si ce forum sert à vomir sa bile, ou à oeuvrer pour 1 système hépatique plus sain !

    miguel...

    Messages : 160
    Activité et ancienneté : 202
    Popularité des contributions : 30
    Date d'inscription : 21/02/2011

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  miguel... le Lun 15 Aoû - 12:32

    Ninon74 a écrit:
    Un lobby qui monte en puissance, et comme par hasard il y a de plus en plus de viols, coups qui font la une des journaux. Mais quand une maman part en vacances à Mayotte, en juin, et que ces 3 petits sont retrouvés seuls enfermés, un oncle passant une fois par jour (et encore) pour leur déposer une gamelle, cela ne passe que dans le journal régional


    Et, enseigner l'homosexualité à l'école devient normal......c'est pour la prochaine rentrée

    Tes propos sont de plus en plus ignobles ninon.



    http://laconstituante.forumgratuit.org/t282-quand-les-fascistes-deviennent-alter-mondialiste-que-deviennent-les-alter-mondialistes#3957



    avatar
    marc

    Messages : 348
    Activité et ancienneté : 412
    Popularité des contributions : 65
    Date d'inscription : 27/03/2011
    Localisation : Paris XVIIIème

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  marc le Lun 15 Aoû - 13:09

    Propos sortis de leur contexte :
    - Les uns sont montés contre les autres pour faire vendre du PQ.
    - L'utilisation de l'indignation contre les petits mais pas contre les gros riches.
    Si l'oncle passait une fois par jour, qui se demande à quoi il était occupé le restant du temps, ce qu'il en savait, ce que cette femme avait comme obligation l'ayant amené à confier ses enfants, etc ...
    Sur que si elle avait eu de quoi se payer une nounou en CDI et un pédiatre ...
    Ce n'est pas dans "la dépèche" que l'on trouvera matière à réflexion.

    Le hic est là :

    "Mouvement féministe = lobby touchant de grosses sommes d'argent pour faire reconnaître le statut de la femme, mais aussi pour faire monter la haine de la femme contre l'homme ; création de maisons d'hébergement de femmes battues ..."
    - grosses sommes ? combien ? par qui ?
    - maisons d'hébergement de femmes battues : pour avoir des chiffres femmes battues, Ninon doit avoir de la doc. Pour les "grosses sommes", bien que nécessitant une mise à jour, il y a des chiffres ici
    PS : un forum laisse des traces écrites, contrairement à un coup de fil. Dans le temps le téléphone coûtait cher, on réfléchissait avant d'appeler à ce qu'on avait à dire et à la façon de le faire.

    darna

    Messages : 205
    Activité et ancienneté : 247
    Popularité des contributions : 37
    Date d'inscription : 09/03/2011
    Age : 57
    Localisation : Foix

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  darna le Mar 16 Aoû - 15:34

    J'avoue que les chiffres importent peu, lorsque je réalise que des maquerelles (bah ça peut être aussi des choses qui exploitent et vendent leurs propres enfants pour...quoi ? J'avoue que quand je vois des poufs au gouvernement, cela dérange mon genre féminin ! Une Femme n'est pas 1 Messaline ou d'autres que je préfère ne pas nommer, pour cause de les avoir effacées de mon horizon existentiel !
    Comme vous avez pu remarquer, j'adorrrre le majuscule, surtout au féminin, histoire de ne pas me navrer !
    Sur ce, de l'oeuf ou de la poule...la démocratie ?
    Jamais en batterie, n'est- ce pas docteur ?
    avatar
    Ninon74

    Messages : 779
    Activité et ancienneté : 887
    Popularité des contributions : 83
    Date d'inscription : 23/02/2011
    Age : 65
    Localisation : Cran-Gevrier

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  Ninon74 le Mer 17 Aoû - 1:03

    miguel... a écrit:
    Ninon74 a écrit:
    Un lobby qui monte en puissance, et comme par hasard il y a de plus en plus de viols, coups qui font la une des journaux. Mais quand une maman part en vacances à Mayotte, en juin, et que ces 3 petits sont retrouvés seuls enfermés, un oncle passant une fois par jour (et encore) pour leur déposer une gamelle, cela ne passe que dans le journal régional


    Et, enseigner l'homosexualité à l'école devient normal......c'est pour la prochaine rentrée

    Tes propos sont de plus en plus ignobles ninon.



    http://laconstituante.forumgratuit.org/t282-quand-les-fascistes-deviennent-alter-mondialiste-que-deviennent-les-alter-mondialistes#3957


    Tu trouves mes propos ignobles, mais je te dirai que tu connais bien mal les douces et charmantes femmes, quel soit mère ou nourrice.

    Sais-tu qu'il y a des hommes battus ? D'abord démolis psychologiquement, humiliés, frappés ? Non ils n'osent pas lever la main, ils savent qu'ils peuvent faire mal et nombreux se suicident ! Quant à celui qui donnera une gifle, il y aura toujours quelqu'une pour soutenir qu'il tapait, que ce n'était pas la première fois et l'homme sera condamné à payer et aura beaucoup de difficultés à voir ses enfants ; c'est bien connu l'homme frappe, il force, il viole.......les femmes sont des anges, sous leur sourire enjôleur.
    Ce sont pourtant les mères qui frappent le plus souvent les enfants.
    Généralement cela commence après la naissance du premier enfant.

    Il serait peut-être temps de rétablir certaines vérités : l'homme n'est pas un monstre, mais la femme n'est pas un ange. L'homme est manipulateur, mais pas la femme évidemment, elle n'est que douceur...

    Dans presque tous les pays il y a des structures pour hommes battus, pas en France.

    Entretien avec Sylvianne Spitzer, de « SOS Hommes Battus »

    Tout d’abord je tiens à remercier Madame Sylvianne Spitzer d’avoir si aimablement répondu à cette série de questions, envoyées et renvoyées par courriel interposé. Je précise qu’il n’est en aucune façon question d’instrumentaliser la démarche de « SOS HOMMES BATTUS » ; cet entretien n’ayant aucun autre but que celui de faire connaître une réalité trop peu développée aujourd’hui dans notre pays. Selon la formule consacrée, la violence niée fait d’autant plus mal et aucune raison ne justifie le silence autour de la violence conjugale faite aux hommes.

    Le lecteur, que cela intéresse, prendra aussi la peine de se renseigner sur l’association « SOS HOMMES BATTUS » à travers son blog et son forum, dans lequel des femmes interviennent aussi, toujours à propos ; le but n’étant pas d’opposer les hommes aux femmes dans une course à la victimisation.

    Je laisse la parole à Madame Spitzer, à travers l’entretien précité :
    -Bonjour Sylvianne Spitzer, vous êtes présidente et fondatrice de l’association SOS Hommes Battus, mais également psychologue tenant cabinet, criminologue et profiler, ainsi que présidente de l’ Association Nationale des "Profilers" et Analystes Criminels.

    Pouvez-vous nous en dire plus sur vos activités professionnelles et associatives ?

    Eh bien comme vous l’avez écrit, je suis psychologue en libéral. Je suis par ailleurs criminologue et j’effectue une recherche doctorale dans le domaine du profilage criminel.
    Si je me recentre sur les victimes, j’en reçois en consultation dans le cadre d’agressions diverses : agressions physiques, abus sexuels, violences conjugales… J’ai créé en janvier 2008 l’association SOS Hommes Battus afin de proposer une aide psychologique aux victimes de la violence au féminin.

    - Qu’est-ce qui vous a poussé à mettre en place l’association SOS Hommes Battus ?

    Tout simplement parce que dans le cadre de mes consultations, j’ai rencontré des couples au bord de la séparation qui s’inscrivaient dans cette problématique particulière. Lorsque j’ai voulu orienter ces hommes vers une aide plus adéquate, je me suis aperçue qu’il n’existait rien : ni association, ni structure, ni tout simplement prise en compte de ces hommes victimes de la violence de leur compagne.

    J’ai donc décidé de créer mon association afin d’apporter un soutien psychologique à ces hommes perdus, terrorisés, torturés psychologiquement mais parfois aussi physiquement, via une permanence téléphonique. Il s’agit pour eux de trouver -enfin- quelqu’un qui les écoute parler de leur situation, de quelqu’un qui peut accepter qu’ils pleurent et surtout de trouver une personne au moins qui les croit et ne les dénigre pas. Il s’agit alors de leur montrer qu’ils peuvent regagner leur dignité.

    -Existe-t-il une définition admise de la violence conjugale ?

    Oui bien sur il y a celle du code pénal (La loi n° 92-683 du 22 juillet 1992 modifiée par la loi n° 2006-399 du 4 avril 2006).
    La reconnaissance de la violence conjugale concerne depuis peu non seulement les couples mariés, mais aussi les personnes déjà séparées (les « ex »), les concubins et les pacsés.
    Néanmoins on ne parle que de violence conjugale au singulier car seule les atteintes volontaires à la personne (coups et blessures et viols) sont prises en compte. En effet, elles se voient et sont faciles à prouver par un simple constat médical.

    Mais cela reste très restrictif. Rien sur les autres types de violences conjugales : psychologique, financière, sexuelle, sociale ….

    - Y a-t-il une particularité dans les violences faites aux hommes dans le couple ?

    Oui. Je constate que dans les couples où c’est l’homme qui est victime il existe une forte violence psychologique. Cela peut durer des années avant que la compagne passe à "l’agir" de la violence physique. L’homme déstructuré psychiquement n’est plus en état d’anticiper et de réagir. C’est alors que les coups, les morsures, les coups de pieds peuvent pleuvoir.
    Alors que dans les couples où c’est la femme qui est victime, cela débute souvent par la violence physique. Il s’agit d’installer le souvenir de la souffrance physique. La violence psychologique s’installe par la peur des représailles puis la déstructuration de la personnalité se réalise petit à petit.
    En fait, les « méthodes » sont les mêmes mais elles n’apparaissent pas dans le même ordre chronologique.

    - L’on admet généralement que les statistiques de la violence conjugale sont en dessous de la réalité concernant les hommes, en France. Selon vous, quelle estimation se rapproche le plus de la réalité ? Existe-t-il des statistiques plus fiables dans d’autres pays et qui pourraient s’appliquer au nôtre ?

    En France difficile de savoir exactement.
    On constate simplement que le nombre de plaintes de femmes victimes à tendance à diminuer alors que les plaintes des hommes victimes sont en légère augmentation. Si l’on se fie aux différentes études sur le sujet, le chiffre noir des statistiques des hommes victimes est important.
    En Amérique du Nord, les études ont démontré que les meurtres au sein du couple étaient en diminution et cela depuis le début des années 90 (début de la communication de prévention sur la violence au sein du couple). Les Canadiens ont dès 1999 lancés de grandes études statistiques sur le sujet. La plus importante à ce jour est celle de 2007 où les chiffres parlent d’eux mêmes. Il y est même fait référence à 196 études et analyses réalisées entre 1997 et 2007 dans le monde entier qui montrent que la violence exercée par les femmes envers leur compagnon est égale, et parfois même plus élevée, que celui de la violence commise par les hommes.


    - Un homme a généralement plus de force qu’une femme. Comment explique-t-on qu’un homme puisse recevoir des coups d’une personne plus faible, sans réagir, sur des délais parfois très longs ?

    Tout d’abord de façon générale, les hommes –tout comme les femmes- ne se mettent pas en couple avec la volonté d’entrer dans la violence. Chacun de nous est capable d’être violent. On nous a appris à nous retenir, à user de notre intelligence pas de notre force musculaire. On sait qu’on peut le faire, mais on préfère régler nos conflits sociaux comme amoureux d’une façon plus « intellectualisée ».
    Ensuite, les hommes victimes de violence physique sont d’abord passés par la phase de destruction mentale. Rabaissés, humiliés, continuellement traités de « bons à rien, mauvais à tout » même devant les enfants, privés de leur capacité de décision et d’action, petit à petit ils perdent leur réactivité. Ils ne savent plus agir par eux mêmes. On a affaire à un vrai lavage de cerveau. L’homme est sans cesse dans l’obéissance parce qu’il ne sait plus faire autrement mais aussi parce que chaque « rébellion » donne lieu à des éclats voire à des représailles.

    Enfin, ces femmes violentes savent utiliser la loi pour elles. En fait parfois elles n’attendent que ça : que leur compagnon réagisse. Cela leur permettra de déposer plainte pour violence conjugale s’il frappe à son tour ou abandon de famille s’il part du logement et avec toutes les sanctions immédiates que cela sous-entend : garde à vue, interdiction d’approcher du foyer, interdiction de voir les enfants…. Elles le disent d’ailleurs à leur compagnon. Donc s’il réagit, il se met immédiatement dans son tort. Les représentants de l’ordre tout comme la Justice portant plus de poids aux dires d’une femme qu’à celle d’un homme.

    - Lors d’un précédent article sur ce sujet, des intervenants se sont offusqués de ce que l’homme puisse être décrit comme étant victime d’une femme, rappelant combien les femmes sont victimes des hommes, par trop souvent. Comment accueille-t-on votre association d’une manière générale ?

    Les associations d’aide aux femmes victimes de violence conjugale font comme si SOS Hommes Battus n’existait pas. J’ai demandé à plusieurs d’entres elles de bien vouloir mettre un lien de leur site vers le mien, cela m’a toujours été refusé.
    Le fait que l’association soit présidée par une femme fait que nous ne sommes pas attaqués de toute part. C’est plus « sournois ». Certaines féministes ou femmes victimes de violences n’hésitent pas à contacter les étudiant(e)s qui travaillent sur le sujet des hommes victimes en les insultant et en les accusant de « traîtrise ».
    L’association fait néanmoins son chemin par le bouche à oreille : services de mairie, assistantes sociales, éducateurs, médecins… donnent nos coordonnées.

    - L’association se retrouve sous la forme d’un blog, avec un forum. Dans le cadre de l’association, vous tenez aussi une permanence. Recevez-vous de nombreux appels ?

    Oui, en tout cas par rapport à ce que j’en attendais !!
    Au départ je n’ai pas décompté ni pris note des appels car je ne pensais pas avoir affaire à un tel phénomène. J’ai du commencé à prendre en compte le nombre d’appelants à partir de mars 2008. A l’heure où j’écris la permanence de SOS Hommes Battus a reçu plus de 450 contacts, par téléphone mais principalement par email. Soit environ 2 contacts par jour. Étrangement, il n’y a pas d’appel ou d’email pendant les périodes de vacances scolaires.

    - Selon vous, est-il nécessaire que les infrastructures évoluent, par exemple avec des centres d’accueils à l’égal des femmes et pour quelles raisons ?

    Il ne faut pas qu’elles évoluent, il faut qu’elles soient créées !! Aujourd’hui il n’existe rien pour les hommes victimes de violences conjugales. Le 3919 est pour les femmes victimes. Les hommes y sont reçus sèchement et on ne leur propose pas grand chose. Les centres d’accueil pour victimes de violences conjugales ne sont pas adaptés pour les hommes. Les rares qui acceptent d’en recevoir hésitent car cela pose problèmes pour les femmes victimes de croiser si tôt un homme, ce qui peut se comprendre.

    - Existe-t-il des infrastructures pour les hommes, dans certains pays européens, ainsi que dans le monde ? Quels sont les ressorts qui en ont permis la mise en place ?

    Oui, en fait les violences conjugales faites aux hommes sont prises en compte dans d’autres pays.
    D’abord citons l’Allemagne qui a mis en place des structures d’accueil, certaines pour les hommes victimes mais d’autres aussi pour les femmes agresseuses.

    La Suisse, bien qu’encore peu concernée par cette problématique, vient néanmoins d’ajouter à son foyer d’accueil pour les femmes victimes de violences conjugales, une "aile" pour accueillir les hommes victimes.
    Et c’est tout en Europe.
    La problématique des hommes victimes de violences conjugales est très prise en compte dans certains pays d’Afrique (Kenya, Ouganda, Tanzanie, Malawi, Zimbabwe, Botswana, Namibie, Afrique du Sud, Mozambique, Rwanda et Burundi). Contre toute attente, dans ces pays, les violences faites aux femmes ne sont pas considérées voire sont niées, alors que celles faites aux hommes sont étudiées et donnent lieu à des actions de prévention ou d’accueil.
    En Afrique du Nord, les violences conjugales dont les hommes sont victimes sont extrêmement dénoncées. S’il n’existe pas d’institution pour les suivre, il existe des actions de prévention et de communication sur le sujet (Algérie, Maroc, Iran...).
    Aux Etats-Unis, chaque état a mis en place des structures d’écoute et d’accueil pour les hommes victimes. Les dernières études menées par le "Department of Justice" chiffrent 1,3 millions de femmes et 835 000 hommes victimes de violence conjugale physique.
    Enfin, bien sûr, au Canada et au Québec sont réalisées de très nombreuses études sur les violences conjugales. Il existe une communication gouvernementale, des associations, des institutions pour aider les hommes victimes de violences conjugales. D’autant plus que leurs études tendent à démontrer que la violence conjugale envers les hommes est plus fréquente que celles envers les femmes !


    -Cette violence conjugale envers les hommes est-elle un fait nouveau ?

    Non. Si vous regardez bien les images d’Epinal vous constaterez que ce n’est pas nouveau. Qui n’a jamais vu la représentation d’une femme armée d’un rouleau à pâtisserie cachée derrière la porte en attendant son mari ? Qui n’a jamais entendu dire que l’homme ne fait pas la loi chez lui ? Mais cela était censé faire rire car on était dans la caricature sociale avec des rôles soit disant inversés : un homme faible et une forte femme, mais en fait cela ne faisait que mettre au grand jour les différences entre ce qu’on montrait à l’extérieur et ce qui se passait lorsqu’on arrivait chez soi.

    - Les victimes de violence conjugales sont-elles des personnes plus vulnérables que d’autres, à travers leur passé affectif par exemple ? Ont-elles tendance à se sous-estimer par rapport à leur compagnon avant même que violence ne leur soit faite ?

    Ce n’est en rien un problème d’estime de Soi. Mais vous avez raison de le souligner, il existe un problème affectif. On est face à des hommes qui aiment les femmes, leur mère, leur compagne. Ils les mettent au dessus de tout. J’ai maintes fois été surprise de constater que les hommes victimes regardaient leur compagne comme « une madone sur un piédestal ». L’homme victime admire sa femme, est prêt à tout pour elle, il est à genoux devant elle. Il finit par céder à ses tous ses caprices, à toutes les exigences. C’est d’ailleurs souvent lorsque l’homme n’est plus en moyen de répondre à une exigence (problèmes financiers par exemple) que la femme devient ouvertement agressive voire passe à l’acte.

    - Au-delà de la personnalité de chacun, existe-t-il des éléments déclencheurs à la violence dans le couple ?

    Oui, mais dire cela c’est ne pas prendre en compte le passé de l’agresseuse.
    Les études canadiennes le démontrent et les témoignages que je reçois le confirment : ces femmes semblent souvent atteintes de troubles de la personnalité avec des incapacités à supporter la frustration, avec des crises de colère aiguës, issues d’une famille dans laquelle la violence par les hommes (père ou frère) est déjà présente. Elles ont été des adolescentes mal dans leur peau, agressives ou violentes.

    Contre toute attente, ces femmes se « calment » avec l’accès au travail ou à l’autonomie. Dès la mise en couple, certains traits réapparaissent, mais comme cela reste du domaine de ce que le conjoint qualifie "d’acceptable", cela passe.
    Si toutes les situations ne se ressemblent pas, je note néanmoins une forte mise en place de la violence psychologique tout de suite après la naissance du premier enfant.
    Le passage à la violence physique s’effectue souvent lorsque le compagnon se rebelle, envisage de partir ou de divorcer.
    C’est alors clastique.

    - Il se dit parfois que la violence conjugale envers les femmes découle d’une société patriarcale. Avez-vous conscience de ce que votre initiative peut remettre en cause certaines idées sur notre société ?

    La seule chose que je remets en cause c’est la vision féministe actuelle qui veut que la femme ne soit qu’une victime soumise dès sa naissance. A croire que les femmes ne sont pas capables d’être dominantes, qu’elles ne sont pas dans "l’agir", qu’elles ne peuvent avoir de la violence en elles. Les faits divers nous démontrent tous les jours qu’il n’en n’est rien. De lointains souvenirs nous ramènent aux comportements des gardiennes de camps pendant la guerre et plus près de nous les photos prises à Guantanamo, nous montrent que les femmes agressent, torturent autant que les hommes.
    En poussant le raisonnement au bout, on peut se dire que reconnaître qu’un homme puisse être victime d’une femme, c’est reconnaître l’égalité des femmes dans leur liberté d’action et de pensée.


    - Qu’attendez-vous du rapport de la mission du député Guy Geoffroy, sur la violence psychologique dans les rapports conjugaux, qui sera rendu durant le mois de juin ?

    Pas grand-chose, j’en ai peur. SOS Hommes Battus a bien sûr écrit à Monsieur Geoffroy. La réaction de son staff a été de me demander des données sur les violences faites aux hommes. Comme s’ils n’avaient pas accès aux statistiques police et gendarmerie !! En tout cas SOS Hommes Battus n’a pas plus été convié à participer aux réflexions de la mission qu’aux Assises sur les violences intra-familiales ! On ne peut qu’espérer que la cause des hommes victimes de violences conjugales sera considérée.


    - Enfin, quel conseil donnez-vous aux victimes de violences conjugales ?

    Partir !!!
    C’est facile d’écrire cela car la victime de violences conjugales est dans le déni de sa situation. Hommes comme femmes victimes se sentent coupables de ce qui leur arrivent. La prise de conscience est parfois longue. De plus, ces victimes n’ont plus l’habitude de réfléchir et d’agir par eux-mêmes. Or avant même de fuir la situation critique il leur faut avant tout retrouver les capacités d’action propre.
    C’est alors seulement que le processus de mise à distance peut se mettre en place. Soit la personne qui agresse est accessible aux soins et on peut espérer que cela s’arrange. Soit elle ne l’est pas (par sa volonté tout simplement en général) et il faut accepter de quitter une personne destructrice. Pour se reconstruire et pour retrouver sa dignité.

    http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/entretien-avec-sylvianne-spitzer-57815

    http://www.tsrforum.ch/tp/1526-hommes-battus-temps-present-jeudi-mars-2008

    http://www.youtube.com/watch?v=LMgCB4GaeLQ&feature=player_embedded#at=236

    Charmante aussi ma voisine qui fait assistante maternelle AGREEE ; de charmants bambins arrivent arrivent en gazouillant soit en poussette, soit dans leurs petites bottines. Quelques temps après les "bonjour" et les faux bisous, les parents repartent...il faut bien aller travailler.
    L'assistante partira un peu plus tard en fermant soigneusement les volets, aucun bruit ne fuite de l'appartement fermé. Madame reviendra vers 11 heures avec ses courses, mais sans les bambins. Bambins que l'on ne verra pas de la journée, sauf 1/4 d'heure avant que les parents arrivent.

    Etrange tous ces petits qui sautent dans les bras du mari de l'assistante en riant, et ceux qui s'accrochent à son pantalon....jamais après l'assistante. N'est-il pas celui qui cogne ?

    Prévenir les services concernées, c'est tellement évident, mais les services téléphonent toujours avant d'avertir de leur passage, en oubliant pas de dire "on nous a signalé, on passera tel jour vers telle heure".

    Et, comme de bien entendu, monsieur défendra madame en allant s'en prendre directement à celle qui ne travaille pas et qui a vue ; mais elle croisait bambins et parents en partant elle aussi faire ses courses à 8 heures, et ne pouvait que constater car elle était de retour à 10 h 30 pour ne plus ressortir.

    Et cela recommençait à midi, l'assistante partant à toute allure en voiture, chercher ses propres enfants à l'école.

    Mais on m'avait bien précisé, à l'époque où ils faisaient changer toutes les fenêtres et volets, "en gardant des enfants, on a eu droit a des aides !"

    Encore du fascisme évidemment.....

    miguel...

    Messages : 160
    Activité et ancienneté : 202
    Popularité des contributions : 30
    Date d'inscription : 21/02/2011

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  miguel... le Mer 17 Aoû - 12:37

    Comme souvent, tu mélanges tout.
    Quel rapport entre hommes ou femmes battus et la garde d'enfants ?
    Je pige rien à tes récits qui souvent ressemblent à des ragots.


    Pour le reste, c'est sûr que des hommes aussi sont victimes de violences, mais dans une bien moindre mesure.
    avatar
    Ninon74

    Messages : 779
    Activité et ancienneté : 887
    Popularité des contributions : 83
    Date d'inscription : 23/02/2011
    Age : 65
    Localisation : Cran-Gevrier

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  Ninon74 le Ven 19 Aoû - 18:28

    miguel... a écrit:Comme souvent, tu mélanges tout.
    Quel rapport entre hommes ou femmes battus et la garde d'enfants ?
    Je pige rien à tes récits qui souvent ressemblent à des ragots.


    Pour le reste, c'est sûr que des hommes aussi sont victimes de violences, mais dans une bien moindre mesure.

    Non, je ne mélange rien et je suis bien d'accord tu ne piges rien, car souvent cette violence se fait en présence des enfants et cette marque est indélébile pour nombre d'entre-eux.

    Ragots, j'en parlerai au Docteur Maurice Berger, que l'on vient consulter depuis l'étranger :
    http://www.assemblee-nationale.fr/13/commissions/violences/violences-20090317-2.asp

    Des années pour reconstruire un enfant qui aura vu une main se lever, mais il est préférable d'enlever l'enfant à la famille, de le confier, plutôt que d'aider la famille.
    avatar
    Ninon74

    Messages : 779
    Activité et ancienneté : 887
    Popularité des contributions : 83
    Date d'inscription : 23/02/2011
    Age : 65
    Localisation : Cran-Gevrier

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  Ninon74 le Ven 19 Aoû - 18:57


    Mais il est question de Démocratie n'est-ce pas ? Et c'est bien connu, la femme = les ragots, la rumeur...

    Laissons donc la place aux hommes, ils semblent d'ailleurs être majoritaire sur ce site et il faut être du même avis, le droit à la parole n'existe pas, ce n'est que ragot !
    avatar
    marc

    Messages : 348
    Activité et ancienneté : 412
    Popularité des contributions : 65
    Date d'inscription : 27/03/2011
    Localisation : Paris XVIIIème

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  marc le Sam 20 Aoû - 9:51

    - Que les hommes soient majoritaires sur ce site, pas sûr ... Une question pour un nouveau sondage/questionnaire ?

    - (Diversion délibérée et malicieuse : je viens de découvrir le 1er sens d'un mot dont il n'était fait état que de similitude Smile

    - Sylvianne Spitzer : "clastique" (Ctrl_f) -> quid ? -> latin contre galimatias !
    ( D'une façon générale, les assos "SOS***", on en connait la nature et le but : la diversion )


    - Si ce sont les mères qui frappent le plus souvent les enfants, on pourra se demander si c'est parce qu'elles sont le plus en contact avec. Il me semble que cette capacité de nuisance ne dépende pas du sexe mais des occasions.

    - Enlever l'enfant à sa famille ? La meilleure ou la pire solution ?
    A mon humble avis, les problématiques de violence familiale impliquent tous les membres de la famille. Recevoir tous les membres -et- séparément -et- ensemble par plusieurs corps de métier est incontournable quand on souhaite trouver une solution durable. Les enquêtes de proximité, à mon sens, seraient plus du rôle d'une police de proximité correctement formée et en uniforme que de tout autre fonctionnaire. L'enlèvement, s'il force la prise de conscience de la gravité des faits, n'est pas une solution durable à moins de mettre en évidence médicalement une pathologie ou une tendance irrémédiables. Pour poser ce diagnostique et le renouveler, il faut des capacités qui vont au delà du "livre de recettes" utilisé par certains fonctionnaires des administrations concernées.

    Les plans politiques d'austérité génèrent un manque croissant de moyens financiers et humains de spécialistes dont en particulier de médecins accessibles à tous quelque soit leur budget quand l'irréparable a été commis. Irréparable car "années pour reconstruire" ne sont que s'il y a mise en oeuvre de reconstruction.

    Je ne sais pas si ce manque de moyens pour prévenir, diagnostiquer et traiter a été abordé autour de cette table ronde, nul doute que les programmes télé ont du être épinglés, sans qu'aucun autour de la ronde table ne s'offusque de la nature des hégémoniques propriétaires des médias de masse, ni de qui leur a mis le fouet en main.
    Qui est responsable de la violence de ceux qui sont le dos au mur ? Eux-mêmes seulement ? Qui les a acculés ?

    Paix, droit de l'humain, de l'enfant : Pour satisfaire le besoin de justice, ne pas en rester aux faits divers, prendre un peu de recul !
    avatar
    Ninon74

    Messages : 779
    Activité et ancienneté : 887
    Popularité des contributions : 83
    Date d'inscription : 23/02/2011
    Age : 65
    Localisation : Cran-Gevrier

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  Ninon74 le Mar 23 Aoû - 0:46

    marc a écrit:- Que les hommes soient majoritaires sur ce site, pas sûr ... Une question pour un nouveau sondage/questionnaire ?

    - (Diversion délibérée et malicieuse : je viens de découvrir le 1er sens d'un mot dont il n'était fait état que de similitude Smile

    - Sylvianne Spitzer : "clastique" (Ctrl_f) -> quid ? -> latin contre galimatias !
    ( D'une façon générale, les assos "SOS***", on en connait la nature et le but : la diversion )


    - Si ce sont les mères qui frappent le plus souvent les enfants, on pourra se demander si c'est parce qu'elles sont le plus en contact avec. Il me semble que cette capacité de nuisance ne dépende pas du sexe mais des occasions.

    - Enlever l'enfant à sa famille ? La meilleure ou la pire solution ?
    A mon humble avis, les problématiques de violence familiale impliquent tous les membres de la famille. Recevoir tous les membres -et- séparément -et- ensemble par plusieurs corps de métier est incontournable quand on souhaite trouver une solution durable. Les enquêtes de proximité, à mon sens, seraient plus du rôle d'une police de proximité correctement formée et en uniforme que de tout autre fonctionnaire. L'enlèvement, s'il force la prise de conscience de la gravité des faits, n'est pas une solution durable à moins de mettre en évidence médicalement une pathologie ou une tendance irrémédiables. Pour poser ce diagnostique et le renouveler, il faut des capacités qui vont au delà du "livre de recettes" utilisé par certains fonctionnaires des administrations concernées.

    Les plans politiques d'austérité génèrent un manque croissant de moyens financiers et humains de spécialistes dont en particulier de médecins accessibles à tous quelque soit leur budget quand l'irréparable a été commis. Irréparable car "années pour reconstruire" ne sont que s'il y a mise en oeuvre de reconstruction.

    Je ne sais pas si ce manque de moyens pour prévenir, diagnostiquer et traiter a été abordé autour de cette table ronde, nul doute que les programmes télé ont du être épinglés, sans qu'aucun autour de la ronde table ne s'offusque de la nature des hégémoniques propriétaires des médias de masse, ni de qui leur a mis le fouet en main.
    Qui est responsable de la violence de ceux qui sont le dos au mur ? Eux-mêmes seulement ? Qui les a acculés ?

    Paix, droit de l'humain, de l'enfant : Pour satisfaire le besoin de justice, ne pas en rester aux faits divers, prendre un peu de recul !

    Salut marc,

    Te dire, si la mère frappe plus que le père, personnellement je n'en sais rien ; je ne peux faire que des constatations autour de moi et non sur une échelle plus grande. C'est comme pour les pères "rapportés", certains se conduiront comme le père biologique, mais d'autres pas et vice-versa.

    C'est surtout pour faire remarquer que la violence peut être issue du mâle comme de la femelle. Si je remonte dans mon propre passé, à la génération grands-parents, c'étaient plutôt le père qui était chargé de trancher un dilemme (faire le juge) et de punir ; punition plutôt juste lorsque 2 enfants étaient en cause et qu'il était impossible de savoir la vérité = les 2 enfants punis. La gifle c'était lorsque le père jugeait le problème grave.

    Par contre à l'heure actuelle, tout est différent, les couples, les femmes et les hommes (chaque catégorie prise à part) veulent prendre leur part de liberté, sans tenir compte de leur responsabilité vis-à-vis de l'enfant. Et, le problème se retrouve chez les nourrices, dont beaucoup de font pour l'argent.

    Aujourd'hui encore, c'est un gamin de 10 ans qui a été défenestré, il avait les pieds et les mains liés....le père était dans l'appartement.

    Les femmes ont moins d'enfants qu'avant, mais même quand elles sont avec leur(s) enfant(s) il n'y a plus la même surveillance, quand il n'y a pas indifférence en fonction du lieu : boutiques, boites de nuit, etc...

    On dirait que l'on revient au temps des sauvages, c'est le chaos, ça part en vrille dans tous les sens et ça monte en intensité.

    Qui peut façonner, formater un enfant de cette façon ?

    http://www.youtube.com/watch?v=BAwZAh6v5Y4&feature=player_embedded

    Dans la petite enfance, il me semble que c'est la maman, d'autant plus que tout est fait pour que l'enfant reste avec la maman.

    Autre cas : la maman transfert ses désirs de petite fille sur sa propre fille :

    http://www.lexpress.fr/styles/psycho/le-regne-des-mini-lolitas-a-son-apogee_1021730.html?xtor=EPR-181

    Autant avant, le transfert principal des parents étaient que l'enfant ait une meilleure situation, un beau mariage, autant nous sommes passés à l'extrême. Il y a peut-être simplement trop de choses, tout et plus rien ne nous intéresse vraiment. Le juste milieu n'existe plus !
    Trop de libertés également.

    Je suis passée des parents à nous, car je me rends compte que des personnes de mon âge se conduisent comme leurs gosses (mêmes tenues, mêmes sorties, même conduite) et le seul moyen de se faire entendre est de crier sur l'enfant, de le secouer, voire de le frapper ou l'enfermer afin de pouvoir faire les choses librement.



    avatar
    Ninon74

    Messages : 779
    Activité et ancienneté : 887
    Popularité des contributions : 83
    Date d'inscription : 23/02/2011
    Age : 65
    Localisation : Cran-Gevrier

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  Ninon74 le Mar 23 Aoû - 1:34

    Affaire Takieddine, une liaison dangereuse en Sarkozie

    Rôle trouble dans les négociations de contrats d'armements, situation fiscale peu claire, relations privilégiées avec le pouvoir... Les révélations se multiplient autour du marchand d'armes franco-libanais.


    Depuis la mi-juillet, le site Internet Mediapart cumule les révélations sur le marchand d'armes franco-libanais Ziad Takieddine: rôle trouble dans la négociation de contrats avec la Libye, l'Arabie Saoudite et le Pakistan, situation fiscale peu claire, relations privilégiées avec les proches de Nicolas Sarkozy, etc.

    Ziad Takieddine est ainsi soupçonné d'avoir été un élément clé de plusieurs affaires et d'avoir, via un système de commissions et de rétrocommissions, financé ou tenté de financer une partie de la droite française. En échange, il serait devenu un intermédiaire incontournable dans les contrats d'armement et aurait bénéficié de plusieurs avantages – comme le fait de ne pas payer d'impôts alors qu'il possède plusieurs millions d'euros de biens dans l'hexagone.

    Jeudi 18 août, le site Mediapart a fait de nouvelles révélations, expliquant notamment que Total avait versé des commissions au marchand d'armes pour obtenir un contrat gazier en Libye.

    Comprendre son parcours, c'est cerner quinze ans de relations troubles entre le clan Sarkozy et des pays comme la Libye ou le Pakistan. Depuis 1994, cet homme est un serpent de mer qui semble s'être toujours retrouvé là où il fallait (ou pas, selon les points de vue).

    La chronologie ci-dessous permet de mettre en évidence l'enchaînement des événements. Elle est mise à jour avec les derniers événements ou révélations.

    ........

    http://www.liberation.fr/monde/01012352302-takieddine-chronologie-d-une-liaison-dangereuse-avec-la-sarkozie

    91 pages de documents de la DGSE sur l’attentat de Karachi

    http://owni.fr/2011/06/08/91-pages-de-documents-de-la-dgse-sur-l%E2%80%99attentat-de-karachi/

    Total confirme avoir versé 7 millions d'euros à Takieddine pour un contrat

    http://www.lemonde.fr/politique/article/2011/08/19/total-confirme-avoir-verse-7-millions-d-euros-a-takieddine-pour-un-contrat_1561549_823448.html

    Ca me parait énorme en ces temps où tous les coups bas sont permis. Si l'on pouvait réunir toutes les affaires qui retombent sur Sarkozy, je me demande si on ne le retrouverai pas dans 3 pays différents le même jour, la même année. En plus, tout semble lui passer "au-dessus de la tête", comme s'il n'était pas au courant.

    Un personnage très entouré, avec beaucoup de relations, des discours certainement écrits par d'autres ; s'il a été placé (financements importants lors de la campagne électorale) au pouvoir on peut chercher également à le faire tomber.
    Une sorte de bouc émissaire car manipulable ?
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Bouc_%C3%A9missaire



    darna

    Messages : 205
    Activité et ancienneté : 247
    Popularité des contributions : 37
    Date d'inscription : 09/03/2011
    Age : 57
    Localisation : Foix

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  darna le Ven 26 Aoû - 10:13

    A l'origine, le Temps et l'Espace furent assez complémentaires pour pondre la Nature qui comprend également femelles et mâles minéraux, végétaux, et animaux! Si nous ne dépassons pas la guerre des sexes, laissons donc la place aux clones de nos erreurs, n'est-ce pas..? La démocratie, c'est causes toujours ?!
    avatar
    marc

    Messages : 348
    Activité et ancienneté : 412
    Popularité des contributions : 65
    Date d'inscription : 27/03/2011
    Localisation : Paris XVIIIème

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  marc le Lun 29 Aoû - 13:40

    Non, causes toujours, c'est le scrutin ou suffrage, qui ne prend en considération que l'avis de la majorité en laissant la minorité causer.

    La démocratie, en tant que moyen de gouverner par le peuple, et, en tant qu'idéal, de gouvernement par tous les membres du Peuple, implique l'unanimité, le consensus.

    C'est le principe d'Egalité, en position centrale sur les gravures des frontons des écoles et des bâtiment publics, principe à bien matérialiser celui-là, qui impose d'en passer par toutes et tous, par l'unanimité.

    Utopique ? Irréalisable ? impossible ? Non, l'intendance suivra

    darna

    Messages : 205
    Activité et ancienneté : 247
    Popularité des contributions : 37
    Date d'inscription : 09/03/2011
    Age : 57
    Localisation : Foix

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  darna le Lun 29 Aoû - 14:10

    De quelle égalité parle-t-on, lorsque l'équité n'a jamais été appliquée ? En tant que femme, je revendique mon droit à la différence, pas à l'égalité. Droit, certes pour toutes et tous, pour 1 salaire en fonction aux heures de labeur induite, quelque soient ses efforts physiques, mentaux ou les 2. En estimant qu'1 Président de la République doit être payé, au même tarif horaire qu'1 éboueur. Les charges induites par sa fonction et déduites du budget national, doivent être remboursées par celui-ci, en cas d'abus des biens sociaux et d'inefficacité de gestion, voire même de vols (ce qui est souvent le cas...). Seule égalité possible : l'algèbre.

    Contenu sponsorisé

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 21 Nov - 23:07