Forum du groupe de travail pour une Constituante


    L'irradiation des aliments

    Partagez
    avatar
    Ninon74

    Messages : 779
    Activité et ancienneté : 887
    Popularité des contributions : 83
    Date d'inscription : 23/02/2011
    Age : 65
    Localisation : Cran-Gevrier

    L'irradiation des aliments

    Message  Ninon74 le Ven 8 Avr - 21:44

    Irradiation des aliments : exigeons l’interdiction en application du principe de précaution !

    Communiqué de presse

    Paris, 8 avril 2010

    Collectif français contre l’irradiation des aliments


    Le Collectif français contre l’irradiation des aliments met en garde contre les décisions de l’Union européenne que pourrait impliquer l’avis que vient de publier l’AESA/EFSA sur l’irradiation des aliments.

    En l’absence de recherches sérieuses et indépendantes, le collectif exige l’application du principe de précaution et l’interdiction de cette technologie pour le traitement de notre alimentation.

    En plein désastre nucléaire au Japon et malgré les récents scandales de conflits d’intérêts la concernant[1], l’Autorité européenne de sécurité des aliments (AESA/EFSA) a publié, le 6 avril 2011, en anglais, un avis concernant l’irradiation des aliments[2], qui nous interpelle et nous inquiète à plus d’un titre.

    Certes, il mentionne des problèmes récents sur des chats ayant consommé des aliments irradiés et l’incertitude concernant les causes et le mécanisme ayant conduit à ces problèmes neurologiques (leucoencéphalomyelopathie) ainsi que l’éventuelle pertinence de tels effets sur l’être humain[3]. Toutefois, les experts de l’AESA ont conclu qu’aucun risque microbiologique n’est associé à l’usage de cette technologie.

    L’AESA indique que l’irradiation devrait être considérée comme l’un des traitements sanitaires possibles pour les aliments, parmi d’autres, et notamment qu’elle devrait ne représenter que l’un des éléments d’un programme de gestion du risque intégré (bonnes pratiques de production agricole, de transformation et d’hygiène)[4]. Malgré l’absence de données récentes et fiables sur les contrôles effectués, elle signale par ailleurs que les volumes actuellement commercialisés sont très limités.

    Elle recommande que les décisions concernant l’autorisation de produits et de doses pour le traitement par irradiation ne portent pas seulement sur des catégories de produits mais aussi sur des facteurs comme : les bactéries visées, le niveau de réduction bactériologique visé, si l’aliment est frais, congelé/surgelé, sec/séché ou sa teneur en graisses ou en protéines. Elle considère en outre que la liste de produits autorisés devrait également prendre en compte la diversité de produits alimentaires aujourd’hui commercialisés, tels que les aliments prêts-à-consommer.

    Il faut noter par ailleurs que le dernier rapport disponible sur les contrôles dans les Etats membres de l’Union européenne porte sur l’année 2007[5]. Nous sommes donc dans une complète incertitude sur la situation des contrôles et des éventuelles fraudes sur les volumes irradiés et commercialisés à l’intérieur de l’Union européenne, depuis plusieurs années. Nous savons en outre que ces contrôles sont disparates, sans règle commune, peu fiables et ne permettent en aucune façon d’informer les citoyens-consommateurs.

    Ceci rend d’autant plus dérisoire la mention dans l’avis du fait que l’irradiation ne concerne que de petites quantités d’aliments, ce qui mériterait d’être sérieusement démontré. Il faudrait en outre pouvoir garantir que les volumes n’augmenteraient pas si la réglementation actuelle devait être assouplie, ce que semble préfigurer cet avis. Ce dernier ne précise pas comment la liberté de choix du consommateur pourrait être efficacement assurée, notamment si l’obligation d’étiquetage devrait être maintenue, accompagnée de contrôles cohérents et suffisamment nombreux sur tout le territoire de l’UE, et de sanctions dissuasives en cas de fraudes.

    Nous considérons que cet avis confirme nos craintes – largement documentées dans nos précédentes analyses. En effet, il ouvre un boulevard à la révision des conditions théoriquement imposées par l’Union européenne à ses Etats membres., Une telle révision pourrait aboutir à la banalisation de l’usage de cette technologie[6], dans le seul but de ne pas entraver le commerce international de produits alimentaires et pour se conformer aux recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et du Codex alimentarius, véritable gendarme de l’OMC.

    Nous alertons nos représentants politiques et les citoyens en France et dans l’Union européenne sur le danger que représente cet avis de l’AESA à la fois pour la sécurité sanitaire de notre alimentation mais aussi pour l’environnement et l’équilibre socio-économique dans les territoires de production, de transformation et de consommation.

    Depuis de nombreuses années, nous appelons nos représentants à engager ou permettre des recherches indépendantes sur les effets à long terme de la consommation d’aliments irradiés.

    Aujourd’hui plus que jamais, compte tenu des incertitudes sanitaires et des risques environnementaux et socio-économiques liés à cette technologie, nous exigeons la conduite de recherches, sérieuses et indépendantes d’intérêts économiques et idéologiques, sur les effets à long terme de la consommation d’aliments irradiés.

    En l’absence de telles recherches, nous exigeons l’application du principe de précaution et l’interdiction de cette technologie.


    Collectif français contre l’irradiation des aliments*

    www.irradiation-aliments.org

    c/o Action Consommation – 21 rue Alexandre Dumas 75011 Paris



    Contacts presse : info@irradiation-aliments.org

    Véronique Gallais (Action Consommation) :

    vgallais@actionconsommation.org – 06 8689 7889

    Roland Desbordes (CRIIRAD) : roland.desbordes@criirad.org – 06 8618 0187



    * Action Consommation, Adéquations, Agir Pour l’Environnement, Les Amis de la Terre, Association Léo Lagrange pour la Défense des Consommateurs, Association pour l’Information sur la Dénaturation des Aliments et de la Santé (AIDAS), ATTAC France, Biocoop, Collectifs Bure-Stop, Confédération Paysanne, CRiiRAD, Ecoforum, Ekwo, Fédération Nature et Progrès, Food and Water Europe, OGM Dangers, Générations Futures (MDRGF), RECit (Réseau des écoles de citoyens), Réseau "Sortir du nucléaire"

    ---------------------------------------------------------

    [1] Cf. par exemple, en anglais, “Europe’s pesticide and food safety regulators – Who do they work for?”

    by Claire Robinson

    http://www.powerbase.info/images/e/ee/Eu_pesticidefoodsafety.pdf

    [2] « EFSA assesses the safety of food irradiation”

    http://www.efsa.europa.eu/en/press/news/cef110406.htm?WT.mc_id=EFSAHL01&emt=1

    [3] Elle signale toutefois que des études complémentaires seraient nécessaires…

    [4] ce qui évoque les recommandations du Codex alimentarius, notamment sa norme HACCP

    [5] http://ec.europa.eu/food/food/biosafety/irradiation/index_fr.htm

    Le rapport sur l’année 2008, après avoir été annoncé pour fin 2010, devait être disponible avant fin mars 2011. Voir nos analyses sur www.irradiation-aliments.org.

    [6] qui pourrait aller jusqu’à la suppression de l’obligation d’étiquetage, potentiellement dissuasif pour le consommateur

    ---------------------------------------------------------

    Informations sur l'irradiation des aliments
    Si ce n'est pas encore fait, signez et faites signer la pétition :
    http://www.irradiation-aliments.org/Petition.html

    avatar
    miha

    Messages : 366
    Activité et ancienneté : 446
    Popularité des contributions : 57
    Date d'inscription : 29/01/2011
    Age : 70
    Localisation : Metz

    Re: L'irradiation des aliments

    Message  miha le Sam 9 Avr - 11:04

    Merci pour toutes ces infos que tu prends la peine de nous donner, Ninon.

    L'humanité s'autodétruit.

    Elle n'aura pas la chance d'atteindre l'âge d'or de l'anarchie intelligente et responsable : elle aura disparu avant, en laissant des dégâts derrière elle ; dégâts dont la planète finira, elle, par s'arranger, petit à petit.
    avatar
    Ninon74

    Messages : 779
    Activité et ancienneté : 887
    Popularité des contributions : 83
    Date d'inscription : 23/02/2011
    Age : 65
    Localisation : Cran-Gevrier

    Re: L'irradiation des aliments

    Message  Ninon74 le Sam 9 Avr - 18:55

    miha a écrit:Merci pour toutes ces infos que tu prends la peine de nous donner, Ninon.

    L'humanité s'autodétruit.

    Elle n'aura pas la chance d'atteindre l'âge d'or de l'anarchie intelligente et responsable : elle aura disparu avant, en laissant des dégâts derrière elle ; dégâts dont la planète finira, elle, par s'arranger, petit à petit.

    Wink On est toutes/tous là pour ça miha.

    Mais quand je vois la conduite de mes propres contacts, crois-moi, je me pose des questions.... du genre "ils continuent comme avant, ils font des gosses sans se soucier de rien, seul l'instant présent compte" ; et c'est pareil dans ma propre famille, j'ai l'impression de parler dans le vide, ça roule, ça roule, ça skie sur de la neige artificielle, ça part sur 2 jours pour aller se baigner à la mer, etc...
    Désespérant !!

    avatar
    Ninon74

    Messages : 779
    Activité et ancienneté : 887
    Popularité des contributions : 83
    Date d'inscription : 23/02/2011
    Age : 65
    Localisation : Cran-Gevrier

    Re: L'irradiation des aliments

    Message  Ninon74 le Ven 15 Avr - 13:00

    Intervention de Véronique Gallais du Collectif Français contre l'irradiation des aliments lors du contre grenelle de l'environnement à Lyon, le 06 Octobre 2007 :

    http://www.dailymotion.com/video/x3ttk2_veronique-gallais-contre-l-irradiat
    avatar
    Ninon74

    Messages : 779
    Activité et ancienneté : 887
    Popularité des contributions : 83
    Date d'inscription : 23/02/2011
    Age : 65
    Localisation : Cran-Gevrier

    Re: L'irradiation des aliments

    Message  Ninon74 le Sam 18 Juin - 9:57

    Plus d'irradiation en vue, en raison de la bactérie E. Coli

    Bactérie E. coli: plus d'aliments pourraient être irradiés au Canada

    De Pat Hewitt, La Presse Canadienne – 9 juin 2011

    TORONTO — L'idée d'irradier davantage d'aliments au Canada a été émise, jeudi, par des représentants fédéraux du secteur de l'agriculture réunis pendant deux jours à Ottawa pour discuter de sécurité alimentaire, alors que l'éclosion de la bactérie E. coli en Europe a déjà fait plusieurs morts.

    L'Association des consommateurs du Canada ont lancé le débat sur cette question lors d'une rencontre à laquelle assistait le ministre fédéral de l'Agriculture, Gerry Ritz, et des représentants de l'Agence canadienne d'inspection des aliments.

    La question de l'irradiation et de certains problèmes qui ont mené à la crise en Allemagne ont été abordés, a rapporté le président de l'association, Bruce Cran.

    L'éclosion de la bactérie Escherichia coli entérohémorragique (ECEH), en Europe, a tué au moins 29 personnes et en a infecté plus de 2900 jusqu'à présent. Les autorités allemandes conseillent toujours aux consommateurs de ne pas manger de concombres, tomates, laitue et pousses même si elles n'ont toujours pas trouvé la cause de la crise. Les fermiers européens ont perdu environ 611 millions $ US, alors que les consommateurs boudent leurs produits.

    Des gens sont tombés malades dans une dizaine de pays européens, au Canada et aux États-Unis.

    Un Ontarien a lui aussi été infecté, après avoir mangé de la salade pendant un séjour en Allemagne, en mai.

    Dans un courriel envoyé à l'issue de la rencontre, le ministre Ritz a souligné que le gouvernement fédéral prenait la responsabilité de renforcer le système de sécurité alimentaire pour les Canadiens, et qu'il était heureux de constater que c'était également l'objectif des membres de l'industrie.

    M. Cran a de son côté déclaré qu'il était satisfait que l'idée d'irradier davantage d'aliments soit considérée et ce, même si on ne rapporte aucun aliment contaminé par la bactérie au Canada.

    L'irradiation, qui est utilisée à divers degrés dans 40 pays, expose brièvement la nourriture à des rayons gamma ou des faisceaux d'électrons et tue l'E. coli et la salmonelle dans les aliments.

    Le Canada autorise l'irradiation des oignons, des pommes de terre et de la farine, notamment.

    Santé Canada avait voulu allonger la liste des aliments irradiés, en 2002, mais avait dû faire marche arrière en raison du peu de demandes en ce sens et de l'impopularité de la méthode auprès de la population.

    Le boeuf et la volaille peuvent être irradiés aux États-Unis et la U.S. Food and Drug Administration a approuvé la procédure pour les épinards crus et la laitue, il y a trois ans, affirmant que cela tuait efficacement les germes.

    http://www.google.com/hostednews/canadianpress/article/ALeqM5h-5kvwDIyRZ2aTOtNw6k6Obb9hOw?docId=7106593

    Cela pourrait aussi signifier la fin des jardins individuels, et de tout le bio....ces produits n'étant pas irradiés ! Suspect

    La pétition est toujours en ligne dans mon premier message ; elle ne les arrêtera certainement pas, mais nous pouvons montrer notre mécontentement, d'autant plus que l'on n'entend jamais parlé des usines construites pour irradiés alors qu'elles contiennent des produits radioactifs.

    Au niveau radioactivité, on est déjà servi :
    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2011/06/17/97002-20110617FILWWW00526-du-the-vert-japonais-radioactif-a-roissy.php

    Contenu sponsorisé

    Re: L'irradiation des aliments

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 21 Sep - 3:33