Forum du groupe de travail pour une Constituante


    [Europe] Les indignés sur les places

    Partagez
    avatar
    Alter Egaux

    Messages : 306
    Activité et ancienneté : 432
    Popularité des contributions : 58
    Date d'inscription : 17/02/2011
    Localisation : Seine et Marne

    [Europe] Les indignés sur les places

    Message  Alter Egaux le Dim 29 Mai - 20:08

    Probablement une des meilleurs émissions sur les Indignés de la Puerta del Sol de Madrid, avec l'analyse d'ATTAC Espagne.

    La bas si j'y suis, Indignés de la Puerta del Sol de Madrid II
    Le MP3 : ICI

    Les autres émissions sur le sujet sont :
    La bas si j'y suis, Indignés de la Puerta del Sol de Madrid I
    Le MP3 : ICI
    La bas si j'y suis, Indignés de la Puerta del Sol de Madrid III
    Le MP3 : ICI

    Le Journal 3D de France Inter a fait sa première heure sur le sujet, totalement enthousiaste : LA NOUVELLE VAGUE.
    Le MP3 (du 29/05/2011) va être encodé, il faut attendre. Mais je vous conseille le sujet, très bien traité :

    La nouvelle vague

    Cécile Van de Velde
    sociologue, maître de conférences à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, auteur notamment de "Devenir adulte : sociologie comparée de la jeunesse en Europe" (PUF, 2008).

    Yves Charles Zarka
    philosophe, professeur à la Sorbonne, Université Paris Descartes. On lui doit notamment ces deux derniers ouvrages : "Repenser la démocratie" (Armand Colin, 2010), et "La destitution des intellectuels" (PUF, 2010).

    Michel Aglietta
    professeur d’économie à l’Université Paris Nanterre, conseiller au CEPII (Centre d’Etudes Prospectives et d’Informations Internationales).

    Il est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont : "La crise : les voies de sortie" (Michalon, 2010), "Crise et rénovation de la finance", avec Sandra Rigot (Odile Jacob, 2009), ou encore "La monnaie entre violence et confiance", avec André Orléan (Odile Jacob, 2002).
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 195
    Activité et ancienneté : 324
    Popularité des contributions : 30
    Date d'inscription : 18/01/2011

    Re: [Europe] Les indignés sur les places

    Message  Admin le Lun 30 Mai - 5:53

    Merci à toi pour ces liens.
    Ce qui se passe est tout à fait essentiel.
    Ce mouvement peut déboucher naturellement sur une organisation démocratique du type de celle que nous souhaitons!
    avatar
    Alter Egaux

    Messages : 306
    Activité et ancienneté : 432
    Popularité des contributions : 58
    Date d'inscription : 17/02/2011
    Localisation : Seine et Marne

    Re: [Europe] Les indignés sur les places

    Message  Alter Egaux le Lun 30 Mai - 6:29

    Admin a écrit:Ce mouvement peut déboucher naturellement sur une organisation démocratique du type de celle que nous souhaitons!
    Tout à fait : il faut jointer ses mouvements avec le désir de constituante en France.

    En Espagne, ambiance :



    http://www.youtube.com/watch?v=NAYWUkHlrlY&feature=player_embedded#at=91
    avatar
    miha

    Messages : 366
    Activité et ancienneté : 446
    Popularité des contributions : 57
    Date d'inscription : 29/01/2011
    Age : 70
    Localisation : Metz

    Re: [Europe] Les indignés sur les places

    Message  miha le Lun 30 Mai - 6:55

    Premier rassemblement des indignés hier soir à Metz.
    Nous étions environ une centaine, toutes générations présentes.
    Nous nous retrouvons ce soir, même endroit (place St Louis), même heure (19 heures).

    SOUS LES PAVES, LA PLAGE,
    SUR LES PAVES , LES SACS DE COUCHAGE !!!
    avatar
    Alter Egaux

    Messages : 306
    Activité et ancienneté : 432
    Popularité des contributions : 58
    Date d'inscription : 17/02/2011
    Localisation : Seine et Marne

    Re: [Europe] Les indignés sur les places

    Message  Alter Egaux le Lun 30 Mai - 7:25

    Les indignés en France, c'est ici (reelledemocratie.fr).

    J'ai posté un message ici, sur leur forum.
    avatar
    sitouayain

    Messages : 497
    Activité et ancienneté : 663
    Popularité des contributions : 131
    Date d'inscription : 21/02/2011
    Age : 34
    Localisation : Paris

    Re: [Europe] Les indignés sur les places

    Message  sitouayain le Lun 30 Mai - 21:39

    super boulot alter egaux! quelle belle réponse à l'accusation insidieuse d'être un sous-marin du PG, bravo!

    la bataille de l'info est lancée!
    exemple Ouest france dimanche:
    a madrid...indignation, blablabla..à Lisbonne 400 personnes, revendications, blablabl, bref des mouvements bien sympatiques...place de la bastille "300 jeunes contestataires", bref pas sympatique ni structuré...
    tout est muselé, non-évènement, circulez ya rien à voir...
    on s'indigne des matraques syriennes, on applaudi aux lacrymo lyonnaises...là-bas ce sont des révolutions légitimes...ici ce seront toujours des gens qui n'ont rien compris aux "réalités"...
    comme ils ont raison de craindre la colère des peuples!
    il ne sert à rien de critiquer les média, faisons nous médias!
    avatar
    Alter Egaux

    Messages : 306
    Activité et ancienneté : 432
    Popularité des contributions : 58
    Date d'inscription : 17/02/2011
    Localisation : Seine et Marne

    Re: [Europe] Les indignés sur les places

    Message  Alter Egaux le Mar 31 Mai - 7:34

    sitouayain a écrit:super boulot alter egaux! quelle belle réponse à l'accusation insidieuse d'être un sous-marin du PG, bravo!
    De toute façon, je ne suis sous-marin de personne : je n'appartiens à aucun parti politique.
    Mais la veille est de remarquer les programmes qui sont couillus, et je dois dire que celui du Front de Gauche est top. Mais cela bouge, et il y en a d'autres qui assurent aussi...

    PS : le terme "couillus" ne s'applique pas à DSK. Laughing

    miguel...

    Messages : 160
    Activité et ancienneté : 202
    Popularité des contributions : 30
    Date d'inscription : 21/02/2011

    Re: [Europe] Les indignés sur les places

    Message  miguel... le Mer 1 Juin - 13:07

    sitouayain a écrit:super boulot alter egaux! quelle belle réponse à l'accusation insidieuse d'être un sous-marin du PG, bravo!

    Ouais c'est vraiment dégueulasse.
    Il a osé prétendre que la Constituante était un truc du PG.

    Quant à Alter égaux, chacun ici sait bien qu'il ne fait de promo pour aucun parti. tongue
    avatar
    sitouayain

    Messages : 497
    Activité et ancienneté : 663
    Popularité des contributions : 131
    Date d'inscription : 21/02/2011
    Age : 34
    Localisation : Paris

    Re: [Europe] Les indignés sur les places

    Message  sitouayain le Mer 1 Juin - 21:28

    je ne sais pas ce que vous en pensez mais j'aimerais bien que se structure une fédération des places d'indignés qui débouche sur un projet de constitution européenne...

    en tout cas, si elle a le mérite d'exister, la proposition (provisoire) du PG d'une Assemblée Constituante élue au scrutin de liste à la proportionnelle parait bien ridicule adossée à un appel à la révolution citoyenne...on voit bien que la révolution citoyenne n'a pas besoin de passer par l'isoloir...il faut discuter et décider entre citoyens..

    la proposition du NPA sur ce sujet, qui n'est pas du tout mise en avant (il faut chercher un moment sur leur site), se rapproche pourtant plus de la réalité d'un processus constituant de nature révolutionnaire (assemblées citoyennes locales), mais manque de garanties démocratiques ou du moins d'une définition claire et concrète (des "procédures"),

    les tunisiens et les égyptiens nous ont montré la voie, si nous ne faisons pas notre travail en europe, ils se feront voler leurs révolutions, mais notre premier combat, je pense, c'est d'abord de lutter contre "l'apolitisme", tendance lourde, ici et là-bas,
    là-bas, ça a du sens (sauver sa peau), ici c'est un non-sens...

    j'aimerais aussi attirer l'attention sur le "silence" médiatique à géométrie variable: en france chacun a pu entendre ou lire l'existence des indignés de la puerta del sol, très peu sur les rassemblements nationaux,
    et bien un pti tour (que j'ai fait hier) sur les sites des journaux espagnols en apprend long...

    loin derrière les articles éclairés sur les bactéries des concombres et l'insuffisance des ajustements budgétaires des provinces espagnoles, et autres conneries néolibérales, il faut dérouler longtemps pour voir apparaitre les "indignés", en l'occurrence, les indignés seraient plutôt les commerçants de ladite place...(quand, citoyen espagnol vivant loin de ladite place, vous vous êtes tapé, le soir après le travail les histoires de concombre et les litanies néolibérales des premières pages, aurez-vous l'énergie de lire au-delà de la titraille, dûment reporté par le journaliste d'el pais, l'avis des "indignés", les vrais, qui expliquent que les marchands de pizzas et de boisson explosent leur chiffre!)

    bref, tout ça pour dire qu'après l'overdose de tsunamis et autres DSK, la descente est dure, silence médiatique sur la Bastille (pouvait-on s'attendre à autre chose?), que faire?
    avatar
    marc

    Messages : 348
    Activité et ancienneté : 412
    Popularité des contributions : 65
    Date d'inscription : 27/03/2011
    Localisation : Paris XVIIIème

    Re: [Europe] Les indignés sur les places

    Message  marc le Jeu 2 Juin - 0:03

    je ne sais pas, mais peut-être ne serait-il pas inutile de participer à quelques groupes de travail et assemblées générales (AG). J'ai du mal à tenir longtemps assis sur le goudron de la capitale mais c'est une occasion unique de s'initier au décriptage des discours des participants : Victime de cette société déshumanisée ? Témoignage de citoyen ordinaire ? Attiré pas la simplicité civique des idéaux ? Précaire des médias ? Militant politique, syndical ou associatif subventionné ?

    La règle est simple : Pas de promotion de parti politique ou syndical, bras croisés en l'air pour montrer son refus, "ainsi font font font les petites marionettes" pour marquer son soutien ... Tiens, il y a peut-être une proposition à faire ici Smile. Mais l'essenciel n'est pas là.

    S'intercaler dans un fil de discution, orienter vers l'essenciel, s'adapter au temps limité de la prise de parole, aiguiser sa plume pour les comptes rendus, rendre sa voix au citoyen en lui tendant le micro quand il y a une sono, gérer une liste de prise de parole pour connaître chacun par son prénom, se réapprendre mutuellement l'exercice de la démocratie ensemble au quotidien, descendre de l'arbre des illusions, décoller les doigts du clavier, ne pas être celui qui siffle la fin de la partie, laisser le soin à l'arbitre robocop de sortir le carton rouge, ce qui à Madrid déclencha le feu des médias, multipliant la visibilité -> expliquer ainsi la nécessité de pacifisme.
    Bref, s'apprendre mutuellement à pécher Wink ...

    Les connaissances en histoire et droit constitutionnels aquises et partagées sur ce forum sont appréciées.
    La conclusion du besoin de renouveller les règles du jeu découle naturellement. Tiens, même les vieux et dignes éléphants tentent timidement de tremper le bout de la trompe.

    Il faut juste veiller à circonvenir les pros de la dispersion. De ceux qui font leur promo perso à ceux qui sont encore prêts à nous envoyer faire de bien belles promenades pour n'en rien obtenir en passant par les phraseurs qui ne proposent au mieux qu'un saupoudrage de démocratie afin de trouver perchoir ici aussi.

    L'apolitisme affiché n'en est pas un, je crois que ce qui est exprimé est un refus du politique existant qui d'une part n'est pas parvenu à améliorer la situation (guerres, misère, chômage, précarité, sens de la vie) et a, d'autre part, la volonté de ne rien changer (les pros de la dispersion).

    Que faire ? Pt'êt continuer à battre la mayonnaise.
    Elle prend doucement à Paris, continue de coller aux bords du bol, mais aussi à la fourchette Smile
    avatar
    miha

    Messages : 366
    Activité et ancienneté : 446
    Popularité des contributions : 57
    Date d'inscription : 29/01/2011
    Age : 70
    Localisation : Metz

    Re: [Europe] Les indignés sur les places

    Message  miha le Jeu 2 Juin - 9:10

    A Metz, je trouve que la mayonnaise a mauvais goût...

    "Indignés" de plus en plus "pris en otage" par des militants de partis politiques ou/et syndicaux...
    me plaît pas, ça.
    Des têtes nouvelles... qui ne reviendront plus, à mon avis, vu la teneur des déclarations des uns et des autres... tout ça ressemble plus à un meeting qu'à des réflexions démocratiques.
    soupir....

    Hier soir, j'ai tenté de remettre les discussions sur d'autres sujets que "la lutte finale", en vain... les habitués des réunions politiques reprenaient le dessus... les nouveaux, ceux de passage écoutaient et je suis certaine qu'ils se sentaient exclus.. ce qui était le cas d'ailleurs.... un jeune de 12 ans est intervenu pour dire des choses très justes, ça, j'ai apprécié... c'est ce genre d'intervenant qu'il faudrait encourager.
    Mais... ce n'est pas le cas. silent

    ------

    Vu un des commentaires suite à un article de Médiapart qui rejoint mon sentiment.
    En voici un extrait que j'ai copié-collé :

    "La force du mouvement espagnol lui vient de ce qu´il ne se déclare ni de droite ni de gauche.

    Il est avant tout social - s´il est politique, c´est pour dénoncer tous les partis et syndicats - et il y a sur les places espagnoles des personnes votant éventuellement ou ayant voté aussi bien pour les uns que pour les autres.

    Aussi, lorsque j´ai entendu des expulsés des marches de la Bastille chanter l´internationale, il est devenu clair pour moi que le rassemblement français n´avait rien à voir dans son esprit avec le mouvement espagnol, qu´il aura du mal a trouver la même dynamique.

    Trop de manicheisme, trop de manipulation intéressée au nom des ideologies particulières de quelques-uns pour que ces deux mouvements se ressemblent.

    .......................



    On parle de l´avenir d´une société, pas de sa paroisse politicienne.

    C´est d´ailleurs en intègrant les idées de changements, d´evolutions, d´adaptation, d´où qu´elles viennent, que la société française trouvera les réponses qu´elle cherche

    .............................



    ...........................

    Si les quelques jeunes de la bastille qui ont commencé à chanter l´internationale prétendent faire évoluer rapidement la société dans laquelle ils vivent, avec le même impact que le mouvement espagnol, qu´ils commencent donc par la fermer, pour rassembler! Cela leur sera certainement beaucoup plus efficace, surtout pour créer une société solidaire.

    ..............."


    article :
    http://www.mediapart.fr/journal/international/310511/les-socialistes-espagnols-incapables-dentendre-les-indignes
    avatar
    marc

    Messages : 348
    Activité et ancienneté : 412
    Popularité des contributions : 65
    Date d'inscription : 27/03/2011
    Localisation : Paris XVIIIème

    Re: [Europe] Les indignés sur les places

    Message  marc le Jeu 2 Juin - 10:45

    Si l'analyse est pertinente, la conclusion est-elle une lecon de démocratie ? Eut-il fallu, que s'ils souhaitent chanter, ils entament la Marseillaise ?

    Dans ce torchon aussi, il seraient temps qu'ils ouvrent les yeux et abandonnent leur prétentions. Les donneurs de lecon, censeurs de l'information qui tiennent les médias de masse, n'ont toujours pas compris qu'il est temps de s'y mettre, à la pratique au présent, de la démocratie.

    Ecrire sur les moyens de "créer une société solidaire" C'est pour eux imposer aux moutons de la fermer.

    Mettre en exergue les distorsions au sein d'un mouvement qui se cherche, est-ce l'encourager ?
    avatar
    sitouayain

    Messages : 497
    Activité et ancienneté : 663
    Popularité des contributions : 131
    Date d'inscription : 21/02/2011
    Age : 34
    Localisation : Paris

    Re: [Europe] Les indignés sur les places

    Message  sitouayain le Jeu 2 Juin - 10:49

    NI DROITE NI GAUCHE
    APOLITIQUES de tous les pays unissez vous,
    et surtout ne chantez pas l'internationale, le chant des communards, et surtout crachez sur TOUS les partis et TOUS les syndicats, mettez tout dans le même panier, militants et directions, vous aurez l'impression d'être purs et intègres, collabos innocents du système, et surtout n'écoutez rien de ce qui a un semblant de couleur politique,ne lisez rien de ce qui a pu inspirer des luttes passées, vous risqueriez de passer du côté des MECHANTS, et d'avoir à admettre ce que le système vous a appris à nier...
    peut être même devriez-vous voter le pen de façon à bien purger la france de tous ces gens qui veulent la démocratie et qui se sont organisés pour ça en parti et syndicats puisque vous admirez tant l'espagne purgée par Franco et qui vote à droite pour contrer les effets du néolibéralisme...(au passage il suffit de relire la charte d'amiens de 1905 pour critiquer le syndicalisme CGT-FO d'aujourd'hui ou de lire l'histoire de l'avant guerre d'espagne de la CNT, au lieu de cracher sur les syndicats en général),

    je serais tenté de dire, allez tous vous faire f.., et vivre sous la droite espagnole, restez ni droite ni gauche, l'anus reste au milieu...


    par expérience, seuls les lâches se sentent exclus, pour construire un mouvement politique puissant qui ne soit pas accaparé par les partis et syndicats, encore faut-il avoir le courage de s'affronter aux militants, et l'humilité de reconnaître son inculture politique et la corriger, pour se prétendre au-dessus des membres des partis et des syndicats, moi je crois que ces gens sont utiles au moins au départ car eux savent s'organiser,

    mais "se sentir exclu" c'est encore se positionner en consommateur, si un homme=une voix, si ce que dit le syndicaliste ne va pas, il faut aller le contredire, l'applaudimetre parle de lui-même, et, encore par expérience, les pro des parti ou des syndicats qui font pas le poids s'excluent d'eux-mêmes, leur ascendant ne tient que le temps dont les non-encartés ont besoin pour s'armer d'arguments et construire leur propre cheminement intellectuel et pratique, les aboyeurs de mégaphone sont vite dépassés, seuls les intelligents parmi eux restent dès lors qu'ils savent mettre leurs étiquettes de côté...

    ps: quand la tribune vous saoule, apprenez à connaitre votre voisin,
    dans une réunion, le plus important se dit toujours dans les couloirs et à la pause café... drunken

    miguel...

    Messages : 160
    Activité et ancienneté : 202
    Popularité des contributions : 30
    Date d'inscription : 21/02/2011

    Re: [Europe] Les indignés sur les places

    Message  miguel... le Jeu 2 Juin - 12:05

    Je me préparais à répondre à Miha, durant la pause repas, mais je vais m'abstenir, le message de Sitouayain rappelle l'essentiel.


    avatar
    Xavier Marchand

    Messages : 115
    Activité et ancienneté : 198
    Popularité des contributions : 25
    Date d'inscription : 20/01/2011
    Age : 49
    Localisation : Hérault (34)

    Re: [Europe] Les indignés sur les places

    Message  Xavier Marchand le Jeu 2 Juin - 13:01

    sitouayain a écrit:
    je serais tenté de dire, allez tous vous faire f.., et vivre sous la droite espagnole, restez ni droite ni gauche, l'anus reste au milieu...


    par expérience, seuls les lâches se sentent exclus, pour construire un mouvement politique puissant qui ne soit pas accaparé par les partis et syndicats, encore faut-il avoir le courage de s'affronter aux militants, et l'humilité de reconnaître son inculture politique et la corriger, pour se prétendre au-dessus des membres des partis et des syndicats, moi je crois que ces gens sont utiles au moins au départ car eux savent s'organiser,

    Globalement d'accord avec toi, mais pas sur la forme de ton propos.

    C'est important la forme, la façon de dire les choses.

    Il me semble ressentir aussi ce que tu écris (je suis syndiqué et je bosse dans une orga politique), mais jamais je ne l'aurais formulé comme ça.
    avatar
    sitouayain

    Messages : 497
    Activité et ancienneté : 663
    Popularité des contributions : 131
    Date d'inscription : 21/02/2011
    Age : 34
    Localisation : Paris

    Re: [Europe] Les indignés sur les places

    Message  sitouayain le Jeu 2 Juin - 21:56

    Xavier Marchand a écrit:
    Globalement d'accord avec toi, mais pas sur la forme de ton propos.

    C'est important la forme, la façon de dire les choses.

    Il me semble ressentir aussi ce que tu écris (je suis syndiqué et je bosse dans une orga politique), mais jamais je ne l'aurais formulé comme ça.

    je ne crois même pas que c'est une excuse valable de dire que c'est le ton de l'article médiapart qui a fait déborder le vase...tu as raison, pardon, je suis vulgaire et agressif, c'est contreproductif, si l'apolitisme ambiant m'énerve au plus haut point, ce n'est pas en tenant de tels propos que je vais arranger les choses,

    d'ailleurs tu touches du doigt le fond du problème, puisqu'à la réflexion, ce qui est en jeu c'est bien la capacité de fédérer, de se rassembler et de se comprendre les uns les autres, sans exclure ni se faire s'autoexclure personne à priori,

    manifestement, une certaine forme de discours, syndical, partisan, politique, ne passe pas, éloigne les "gens",
    c'est bien cela qui est à creuser.

    d'ailleurs si miha, parce qu'elle a posté cet article s'était sentie visée, je tiens à dissiper tout malentendu, j'ai souvent ressenti le même malaise, et je comprends parfaitement,
    je voulais simplement dire qu'il faut savoir passer outre...pour dépasser I love you
    avatar
    Xavier Marchand

    Messages : 115
    Activité et ancienneté : 198
    Popularité des contributions : 25
    Date d'inscription : 20/01/2011
    Age : 49
    Localisation : Hérault (34)

    Re: [Europe] Les indignés sur les places

    Message  Xavier Marchand le Jeu 2 Juin - 22:03

    sitouayain a écrit:
    je voulais simplement dire qu'il faut savoir passer outre...pour dépasser I love you

    Oui, c'est vrai. Et sur le sujet en question, je redis que je suis d'accord avec toi.

    A mon avis il faudra bien dépasser le rejet des syndicats et des partis.

    On ne peut pas les écarter du Tous Ensemble qui nous permettra de lutter jusqu'à la victoire.

    Le rejet global est stérile. Un tel mouvement qui se revendique apolitique, c'est une mésentente énorme. Même si la méfiance est justifiée.

    Le rejet préalable des uns vis-à-vis des autres est la principale cause de notre faiblesse et explique la force du système que nous avons en face de nous (l'ennemi de classe).

    miguel...

    Messages : 160
    Activité et ancienneté : 202
    Popularité des contributions : 30
    Date d'inscription : 21/02/2011

    Re: [Europe] Les indignés sur les places

    Message  miguel... le Ven 3 Juin - 8:55

    Je vous livre cette analyse.

    http://www.wsws.org/francais/News/2011/jun2011/fran-j03.shtml

    J'avoue ne pas savoir qu'en penser, n'ayant pas été moi-même sur place pour me faire mon propre avis.

    En revanche, je lis les tracts qui émanent des "indignés" et je les trouve très décevants en général puisqu'ils n'appellent pas à un soulèvement populaire pour renverser le système, mais pour l'améliorer ce qui est une erreur majeure qu'on fait et refait et qui ne fonctionne pas, puisque ceux qui tirent les ficelles s'en accommodent.

    avatar
    miha

    Messages : 366
    Activité et ancienneté : 446
    Popularité des contributions : 57
    Date d'inscription : 29/01/2011
    Age : 70
    Localisation : Metz

    Re: [Europe] Les indignés sur les places

    Message  miha le Ven 3 Juin - 9:44

    Merci, Miquel.
    Cet article ne fait que me conforter dans mon sentiment.

    Les rassemblements des indignés se sont faits par soutien au peuple espagnol.
    On a su, aussi, que les espagnols sont allé protester devant l'ambassade de France lorsque la place de la Bastille a été évacuée aussi brutalement.

    Il s'agit donc d'une solidarité des peuples mais les .... comment dirais-je ? euh... les "habitués" de la prise de parole militante politicienne et/ou syndicale n'en ont que faire.
    Ils viennent pour ressasser les mêmes discours qu'on entend depuis des décennies sans que rien ne bouge.

    Ils sont à côté de la plaque et vont tout faire capoter.

    P.S. : l'extrait que j'ai copié-collé était un des commentaires, pas l'article ; inutile de fustiger médiapart.
    avatar
    miha

    Messages : 366
    Activité et ancienneté : 446
    Popularité des contributions : 57
    Date d'inscription : 29/01/2011
    Age : 70
    Localisation : Metz

    Re: [Europe] Les indignés sur les places

    Message  miha le Ven 3 Juin - 9:56

    Xavier Marchand a écrit:..............

    A mon avis il faudra bien dépasser le rejet des syndicats et des partis.

    ............

    C'est aux syndicats et aux partis de faire en sorte de ne plus être rejetés... ce sont eux qui portent la responsabilité de ce rejet.

    Nous sommes très nombreux à garder en mémoire l'abandon des syndicats lors de la mobilisation contre la régression des retraites... à espacer les manifestations de plus d'un mois, par exemple, alors qu'il aurait fallu battre le fer tant qu'il était chaud...

    Quant aux partis... je me souviens de Mélenchon : "nous ferons ce que les syndicats nous diront de faire".
    Ben, avec ça, on est certain d'aller de l'avant.

    Et ce sont ceux qui rejettent cela qui sont traités de moutons ???
    avatar
    sitouayain

    Messages : 497
    Activité et ancienneté : 663
    Popularité des contributions : 131
    Date d'inscription : 21/02/2011
    Age : 34
    Localisation : Paris

    Re: [Europe] Les indignés sur les places

    Message  sitouayain le Ven 3 Juin - 17:32

    miha a écrit:
    Xavier Marchand a écrit:..............

    A mon avis il faudra bien dépasser le rejet des syndicats et des partis.

    ............

    C'est aux syndicats et aux partis de faire en sorte de ne plus être rejetés... ce sont eux qui portent la responsabilité de ce rejet.

    Nous sommes très nombreux à garder en mémoire l'abandon des syndicats lors de la mobilisation contre la régression des retraites... à espacer les manifestations de plus d'un mois, par exemple, alors qu'il aurait fallu battre le fer tant qu'il était chaud...

    Quant aux partis... je me souviens de Mélenchon : "nous ferons ce que les syndicats nous diront de faire".
    Ben, avec ça, on est certain d'aller de l'avant.

    Et ce sont ceux qui rejettent cela qui sont traités de moutons ???

    on a dit dépasser, par exemple,

    je ne connais pas le contexte de la phrase de mélenchon...une chose est sûre, il aurait dit le contraire, il aurait pris cher de la part des syndicats,
    c'est une tradition à gauche de respecter l'indépendance syndicale et l'indépendance partisane,

    enfin, on ne peut pas penser l'oligarchie, la "fausse démocratie" électorale et parler de syndicats ou de partis comme des entités homogènes,
    la lutte commune à partager avec les militants syndicaux et de partis porte aussi sur la démocratie à l'intérieur de ces structures, la fin de la dichotomie entre ceux qui décident et ceux qui exécutent, etc., la base et la direction sont souvent deux choses bien distinctes,

    je t'accordes donc le fait qu'il y a des moutons parmi les syndicalistes ou les militants de partis qui se soumettent sans réfléchir aux injonctions d'en haut, et puis il y a les autres, que j'imagine majoritaires...
    reste à les soutenir, de l'extérieur...

    je te renvoie donc au lien au début du post, si les gens qui crachent sur les membres des syndicats et des partis en général savaient reconnaitre la valeur de leur engagement, leurs savoirs-faire, et reconnaissaient systématiquement la dimension de parti pris et la dimension politique de leur propore volonté d'agir, au lieu de se revenduquer "apolitique", ils décupleraient les forces des mouvements en trouvant des modes d'organisation qui n'inféodent pas les mobilisations et les modes d'action au bon vouloir des dirigeants de partis ou de syndicats...

    il s'agit de trouver les cadres organisationnels qui placent le militant syndical et le non-syndiqué sur le même plan, un homme:une voix, ag souveraine, etc...
    en gros

    ensuite, aux gens comme toi et moi miha de faire comprendre aux militants que leurs orga méritent un chamboulement démocratique, tant dans leurs structure que dans leur rapport aux citoyens de l'extérieur (qui ne sont pas des "masses" à guider ou diriger), pour être légitmes en tant que telles

    miguel...

    Messages : 160
    Activité et ancienneté : 202
    Popularité des contributions : 30
    Date d'inscription : 21/02/2011

    Re: [Europe] Les indignés sur les places

    Message  miguel... le Ven 3 Juin - 21:34

    Miha, quand j'écrivais que les tracts me paraissaient trop décevants, ça sous-entendait : pour être l'œuvre de militants aguerris.
    Peut-être qu'à Paris et chez toi c'est différent, mais je reviens du campement des indignés près de chez moi, j'ai discuté avec quelques personnes, lu les écrits... et pour moi aucun parti ni syndicat ne leur a soufflé quelque idée que ce soit.

    Les "indignés" ne veulent pas de "signes ostentatoires" politiques ou syndicaux mais il leur faudrait un minimum de culture politique.


    avatar
    miha

    Messages : 366
    Activité et ancienneté : 446
    Popularité des contributions : 57
    Date d'inscription : 29/01/2011
    Age : 70
    Localisation : Metz

    Re: [Europe] Les indignés sur les places

    Message  miha le Sam 4 Juin - 14:45

    Voilà qui me plaît mieux :

    Tract des indignés de Metz.



    - le pouvoir politique doit réguler le pouvoir économique et non l'inverse .

    OUI - NON

    - le pouvoir de création monétaire ne peut appartenir qu'au peuple.

    OUI - NON

    - avec nos moyens technologiques on peut garantir un revenu décent pour tous.

    OUI - NON

    - il faut une complète transparence sur l'usage des fonds publics.

    OUI - NON

    - prix des loyers fixés en fonction des revenus.

    OUI - NON

    - si on annulait dès à présent les dettes publiques ?

    OUI - NON

    ----

    majorité de OUI ?

    Alors, rassemblons-nous : REELLE DEMOCRATIE.

    P.S. : je ne peux y aller ce WE. J'y retourne lundi
    avatar
    Alter Egaux

    Messages : 306
    Activité et ancienneté : 432
    Popularité des contributions : 58
    Date d'inscription : 17/02/2011
    Localisation : Seine et Marne

    Re: [Europe] Les indignés sur les places

    Message  Alter Egaux le Sam 4 Juin - 22:05

    Les indignés parisiens en flashmob à Beaubourg contre la crise

    PARIS — Entre 150 et 200 jeunes "indignés" ont participé samedi à un "flashmob" (mobilisation-éclair) sur le parvis du centre Georges-Pompidou à Paris pour dénoncer les effets de la crise et exiger "une démocratie réelle", a constaté un journaliste de l'AFP.

    Peu avant 16H00, ils se sont rassemblés sur la place Beaubourg où des tracts ont été distribués. Sur les pancartes, on pouvait lire, entre autres: "Stop à l'individualisme", "Nos cerveaux ne sont pas à vendre", "El pueblo unido" (le peuple est uni, ndlr).

    Puis, peu après 16H00, ils se sont allongés sur le parvis pendant quelques minutes pour dénoncer "l'immobilisme des politiques", a dit à l'AFP Federico Zalamea, un des leaders du mouvement.

    Les slogans "Indignez-vous, rejoignez-nous" ou "Oligarchie, ça suffit!" ont été scandés alors qu'ils se dirigeaient vers l'Hôtel de Ville pour une opération identique.

    "On veut attirer le regard des gens sur le besoin de démocratie réelle", a asséné Céline Meneses, membre de la commission "extension" du mouvement espagnol de la Puerta del Sol.

    Les manifestants se sont bâillonné la bouche avec de l'adhésif, afin de protester contre le manque d'échos auprès des élus. Ils dénoncent également "l'accaparement du pouvoir par les systèmes financiers, l'asservissement aux banques et aux marchés financiers", a relaté Francis Biot, salarié dans le privé.

    Puis, place de l'Hôtel de Ville à Paris, quelques dizaines d'entre eux ont distribué des tracts et scandé des slogans, avant d'être encerclés au bout d'une dizaine de minutes par les forces de l'ordre, ont expliqué à l'AFP des manifestants.

    Une quinzaine de fourgons de police étaient présents sur place, a constaté un journaliste de l'AFP.

    Les "indignés" ont quitté les lieux vers 19H00.

    Ils devaient se réunir en commission samedi soir, avant l'assemblée générale prévue dimanche à Beaubourg.

    La mobilisation des jeunes Parisiens a débuté le 19 mai, faisant écho au mouvement de contestation spontané né le 15 mai à la Puerta del Sol à Madrid, les jeunes Espagnols exprimant leur ras-le-bol face à la crise économique et au chômage, qui touche près de la moitié de 25 ans
    http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5jRdlBOvX4FNxoHuP_SAJid1Q…
    avatar
    marc

    Messages : 348
    Activité et ancienneté : 412
    Popularité des contributions : 65
    Date d'inscription : 27/03/2011
    Localisation : Paris XVIIIème

    Re: [Europe] Les indignés sur les places

    Message  marc le Dim 5 Juin - 7:35

    Une Constitution, tout le monde est pour, à part les deux plus grosses PME se faisant une lutte acharnée pour placer ses robots à voter.

    S'il y a un impératif, lors des participations aux travaux des indignés, c'est bien pour nous d'avoir un coup d'avance : Amener au tirage au sort par le goût et la raison. Préparer et s'habituer à présenter des argumentaires béton sur le tirage au sort.

    Les Indignés savent que les politiques élus ont trahi la démocratie. Les écarter du perchoir est simple, si le peuple n'a pas voulu d'eux en ne votant pas pour eux, c'est que le peuple ne croit pas en eux. Merci de ne pas proposer au peuple de remplacer une meute de loups par une autre, même si les p'tits loups c'est plus sympa, chanter "tous ensemble" ca le fait mais on est combien ici ?
    Organisations des sociétés :
    1ère cellule, la famille, ensuite, troupeau ou meute selon qu'on soit prédateur ou proie et au sommet, le VRAI tous ensemble c'est la ...

    Etre minoritaire, même tous ensemble: Ce n'est pas ca la démocratie. Celà peut parfois être un endroit pour apprendre à la vivre au quotidien, souffler précautionneusement sur la braise, mais seulement si ceux des meutes laissent parler tous les autres.
    les laissent s'organiser, parler, décider même et SURTOUT des trucs qui semblent abérants aux "pros".
    Les mots organisation, action, sont d'excellents repoussoirs pour les majorités silencieuses à qui la voix à été volée pendant des générations.
    Par des militants, par des politiques pleins de bonnes intentions mais qui ont contribué à l'absence de démocratie.
    Si l'info du refus de l'alternance des indignés en Espagne a réussi à traverser les Pyrénées, c'est qu'ici ils nous préparent une "troisième voie" ...

    Pour le retour en force du hasard, à défaut de mieux ...


    Dernière édition par marc le Dim 5 Juin - 7:54, édité 2 fois

    Contenu sponsorisé

    Re: [Europe] Les indignés sur les places

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 22 Juil - 18:50