Forum du groupe de travail pour une Constituante


    Fin des prohibitions (?)

    Partagez
    avatar
    sitouayain

    Messages : 497
    Activité et ancienneté : 663
    Popularité des contributions : 131
    Date d'inscription : 21/02/2011
    Age : 34
    Localisation : Paris

    Fin des prohibitions (?)

    Message  sitouayain le Mer 27 Juil - 5:28

    Marc a écrit

    Un fond d'odeur d'éther qui rappelle l’hôpital,
    l'entrée dans une pharmacie d'autrefois n'avait rien de commun à l'approche d'une boulangerie.
    Un pharmacien ayant devoir d'informer : 1 mois pour l'alcool, 1 semaine pour le tabac, le temps que l'addiction s'installe : Ce genre d'information est très peu diffusé.

    Imaginer que les produits stupéfiants et apparentés ne soient délivrés qu'en pharmacie, sur ordonnancier ou avec ordonnance pour les plus dangereux, mérite débat, sur ce fil ou un autre.
    Celà fait 25 ans que je traîne cette proposition, plus que je ne la porte.

    Mon addiction, c'est le tabac.
    Me revient souvent en mémoire, précise comme si c'était hier, le moment de la première.
    Je t'ai dit le prénom du copain d'alors, à l'arrêt de bus au sortir du lycée ...
    Sans rancune ni remords ; Il garde pour toujours mon amitié. Et il était tombé aussi.
    Le fond d'odeur d'éther m'aurait-il arrêté ?
    Je ne peux répondre aujourd'hui.
    Peut-être qu'un mot aurait suffit.
    Le seul mot qu'il me reste, quand j'entends légalisation de tout et n'importe quoi, c'est
    jamais.

    Qui a remarqué que, dès qu'une crise approche, le prix de certains alcools baisse ? drunken
    Si le hasard a une nécessité dans le choix du destin des humains,
    ce n'est pas là qu'il faut le chercher.

    des tas de plantes sont utiles pour leurs effets thérapeutiques ou pour leurs effets sur la conscience, leurs usages ont été apprivoisés, guerisseuses, chamanes et autres sorcières savaient quand et comment les consommer, nous avons perdu ces savoirs, le pharmacien est un pâle produit de substitution...mais, ta proposition est sage, j'y rajoute une impérative phase d'initiation accompagnée, des enseignements sur les usages et mésusages des drogues.

    En tout cas pour moi, légaliser, ne veut pas dire libre de tout contrôle dans la production comme dans la distribution...ceux qui font circuler sous le manteau des saletés doivent être punis! alcool frelaté, cigarettes amoniaquées, cannabis au pneu, cocaïne coupée, extasy non testée, médiator, même combat!

      La date/heure actuelle est Sam 22 Juil - 18:47