Forum du groupe de travail pour une Constituante


    Bien définir le projet

    Partagez
    avatar
    Bob

    Messages : 41
    Activité et ancienneté : 83
    Popularité des contributions : 16
    Date d'inscription : 20/01/2011

    Bien définir le projet

    Message  Bob le Mer 26 Jan - 10:08

    Bon on fait quoi alors?

    Juste une sorte d'appel pour avoir des collectifs locaux qui vont soutenir par circonsription aux législatives, celles et ceux qui s'engageront par une charte à convoquer une constituante?

    Ou alors on travaille sur ce qu'on veut mettre dans la nouvelle constitution?

    C'est pas le même binz !

    Pour se faire élire en faveur d'une constituante, yaura plein de monde au portillon: des gaullistes centristes jusqu'aux socialistes proDSK...

    JPJ01

    Messages : 13
    Activité et ancienneté : 17
    Popularité des contributions : 2
    Date d'inscription : 23/01/2011
    Age : 79
    Localisation : AMBERIEU EN BUGEY

    Bon on fait quoi alors?

    Message  JPJ01 le Ven 28 Jan - 9:29

    Bonjour,
    Je propose que l'on travaille simultanément sur plusieurs points.
    Le premier serait l'écriture d'une charte par laquelle le candidat à la présidentielle s'engagerait à organiser dans un délais de six mois suivant son élection à la présidence de la République :
    L'élection d'une assemblée constituante chargée de faire une proposition de nouvelle constitution et de nouvelles institutions selon un cahier des charges qui pourrait être joint en annexe de cette charte.
    La mise en place dans les mairies "de cahiers de doléances" dans les quels les citoyens pourraient exprimer leurs griefs par rapport aux institutions actuelles.
    Une personnalité serait désignée pour analyser ces cahiers et en faire une synthèse qui serait remise aux membres de l'assemblée constituante.
    Cette dernière aurait un an pour présenter son projet au parlement pour avis consultatif. Et un référendum devrait être organisé dans les six mois.
    Trois bulletins seraient à la disposition des électeurs :
    Pas de changement de constitution
    Oui à cette constitution
    Non à cette constitution.
    Cette constitution ayant été établie par des personnalités élues par les citoyens et en dehors de l'exécutif, le référendum serait plus libre.
    L'exécutif et le législatif pourraient se consacrer pleinement aux affaires du pays pendant au moins deux ans, jusqu'à la promulgation d'une nouvelle Constitution.
    Le Président pourrait alors soit décider de dissoudre le parlement pour provoquer de nouvelles élections soit attendre les échéances électorale pour appliquer la nouvelle Constitution.
    Le deuxième point serait le cahier des charges relatif à cette assemblée constituante et sa mission.
    Enfin un troisième point serait la publicité à donner à nos travaux dans la presse et auprès des partis politiques ainsi que de la société civile.
    Qu'en pensez-vous?

    Claude

    Messages : 2
    Activité et ancienneté : 2
    Popularité des contributions : 0
    Date d'inscription : 22/02/2011
    Localisation : bastia

    Re: Bien définir le projet

    Message  Claude le Mar 22 Fév - 12:35

    Bonjour à tous, je suis loin d'être un spécialiste de ces sujets, mais ce projet de constitution me parait assez lointain , est ce qu'il ne faudrait pas simplement commencer à imposer une cure de jouvence à notre classe politique:
    -non cumul des mandats
    -mandat renouvelable qu'une fois
    -obligation de programme clair précis et vérifiable
    -rejet des découpages électoraux bidons
    -dissolution des conseils généraux et du sénat
    -obligation de présence et de travail aux assemblées par nos élus.........
    Cela me paraitrait plus abordable dans un premier temps....... (voir les èsais de Montebourg et Chevènement....)
    avatar
    Xavier Marchand

    Messages : 115
    Activité et ancienneté : 198
    Popularité des contributions : 25
    Date d'inscription : 20/01/2011
    Age : 50
    Localisation : Hérault (34)

    Re: Bien définir le projet

    Message  Xavier Marchand le Mar 22 Fév - 16:32

    On pourrait effectivement se contenter de cela cher Claude, mais le contexte des moments à venir justifiera peut-être un peu plus d'appétit.

    Il faut viser un peu haut pour essayer de créer une perspective politique.

    Modestement mais fermement, je crois que c'est ce que nous essayons de faire study

    Claude

    Messages : 2
    Activité et ancienneté : 2
    Popularité des contributions : 0
    Date d'inscription : 22/02/2011
    Localisation : bastia

    Re: Bien définir le projet

    Message  Claude le Mar 22 Fév - 17:41

    l'appétit vient en mangeant Xavier, on à déjà des outils démocratiques, bien sur ils ont étés trahis comme dans une république bananiére, mais quand même...........il faut éssayer de regagner du terrain pas à pas...........en attendant le grand soir.........
    avatar
    miha

    Messages : 366
    Activité et ancienneté : 446
    Popularité des contributions : 57
    Date d'inscription : 29/01/2011
    Age : 70
    Localisation : Metz

    Re: Bien définir le projet

    Message  miha le Mer 23 Fév - 9:32

    Non, je t'assure, Claude :
    il nous faut une nouvelle constitution et il FAUT que ce soit fait par une assemblée constituante composée de citoyens.
    Il le faut !
    avatar
    sitouayain

    Messages : 497
    Activité et ancienneté : 663
    Popularité des contributions : 131
    Date d'inscription : 21/02/2011
    Age : 34
    Localisation : Paris

    Re: Bien définir le projet

    Message  sitouayain le Ven 8 Juil - 5:24

    Bien sûr,
    cela dépasse le seul horizon de l'idée de constitution,
    mais il n'est pas inutile de s'inspirer, voilà pourquoi je signale l'existence de deux articles qui parlent de l'humanisme du 21ème siècle, celui d'Edgar Morin:

    d'abord cette vision de ce que pourrait devenir l'espérance de gauche:
    http://www.lesinfluences.fr/Lettre-a-cette-gauche-sans-memoire.html
    et cette invitation à lire "la Voie", tentative pluridisciplinaire de formuler un nouvel humanisme, nourri des erreurs et des pépites du passé, tournés vers les enjeux du futur:
    http://www.lesinfluences.fr/Edgar-Morin-donne-de-la-Voie.html
    avatar
    Xavier Marchand

    Messages : 115
    Activité et ancienneté : 198
    Popularité des contributions : 25
    Date d'inscription : 20/01/2011
    Age : 50
    Localisation : Hérault (34)

    Ractualiser nos ambitions

    Message  Xavier Marchand le Ven 8 Juil - 8:02

    Ce forum a été lancé en janvier.

    Je crois qu'on peut dire maintenant que l'unité des forces de la gauche radicale ne se fera pas.

    Avec les verts radicaux non plus.

    Pourtant, tous portent l'idée d'une Constituante.

    Mélenchon fera donc 6 ou 8%.
    Poutou 2 ou 4, s'il a ses 500 signatures...

    Et on montrera qu'on a rien retenu de 2007.

    De 2005, par contre, je pense ici que nous pourrions montrer que nous avons retenu comment faire une campagne à partir de collectifs locaux.

    Je remarque qu'il y a ce jour plus de 800 membres inscrits sur ce forum et 4500 signataires sur l'appel (même s'il est très peu diffusé sur internet).

    J'attends la plate-forme internet qui devrait surgir ici: www.assemblee-constituante.fr ...

    Et je me dis que les contacts que nous avons devraient effectivement permettre de lancer le début de quelque chose, même si le calendrier de 2012 va nous pomper beaucoup d'espace. Année électorale oblige.

    Avantage ou handicap?
    avatar
    sitouayain

    Messages : 497
    Activité et ancienneté : 663
    Popularité des contributions : 131
    Date d'inscription : 21/02/2011
    Age : 34
    Localisation : Paris

    Re: Bien définir le projet

    Message  sitouayain le Ven 8 Juil - 17:24


    Salut xavier,

    mon avis sur la question, est que nous nous situons nécessairement sur le temps long, en termes de construction d'un mouvement citoyen qui doit, par nature, avoir une base de soutien bien plus large que la seule "gauche radicale".

    Selon moi, la volonté de changer de système politique est majoritaire dans le pays (pour ne pas dire ultra-majoritaire), le problème est la discorde ou l'absence de réflexion sur comment en changer et quoi construire.

    l'idée du déclenchement d'un processus constituant me paraît être la meilleure posture, dans le sens où elle met d'accord sur l'essentiel ceux qui ne veulent que des changement à la marge et ceux qui veulent tout refonder.

    mais cela n'est pas suffisant. en effet, il nous faut construire une procédure qui garantisse que le processus constituant soit populaire, participatif, honnête, etc. de façon à ce que le moment constituant soit un moment de refondation radicale des règles de l'organisation de la cité et pas un baroud d'honneur d'une oligarchie aux abois voire une sincère mais bien naïve tentative de réforme.

    il nous faut surtout parvenir à rallier à cette idée un maximum de citoyens, pour que le premier gugusse élu qui proposerait un assemblée constituante élue au SU majoritaire ou proportionnel se voit opposer une mobilisation populaire pour une procédure plus proche de ce que la démocratie et l'égalité politique exigent.

    dans ce cadre-là, quelle opportunité que la campagne de 2012. Car elle nous offre la possibilité de mettre sur la table le débat de fond, et pour une fois, en lien direct avec la fonction présidentielle, garant de la constitution.

    l'enjeu est donc de parvenir à occuper le devant de la scène médiatique mais aussi les espaces publics avec cette revendication rassembleuse qu'est le déclenchement d'un processus constituant, revendication qui tient compte de l'exaspération générale contre les politiciens et le système, tout en proposant une méthode pacifique et démocratique pour passer à une nouvelle forme de gouvernement.

    la question de la montée en puissance en termes de diffusion de cette revendication pose la question des média...il faudra bien que nous trouvions le moyen de faire des "coups", d'exister un minimum médiatiquement (pas nous mais nos idées) pour élargir nos troupes...

    l'idée du sondage "officiel" sur l'envie des français de changer de république pourrait constituer la fenêtre par laquelle s'engouffrer, on peut aussi envisager quelques actions sympathiques type désobéissance civile, etc., etc., bref, passer à des actions hors internet pour alimenter ce que nous y faisons déjà...

    après, ce serait pas mal aussi, et ça serait plus crédible, si d'ici septembre on pouvait se mettre d'accord sur une ou plusieurs propositions de processus constituant qui tiennent la route...

    Voilà qui me met dans une posture délicate, car, tout en souhaitant fortement que notre petite entreprise dépasse ce cadre partisan, et, somme toute assez sclérosé et un tant soi peu "hors sol", j'ai tout de même bien envie de passer du temps pour tenter l'aventure du Front de Gauche, après tout, l'unité des gauches radicales est en bonne partie faite, cette initiative à l'avantage d'avoir une certaine lucidité, notamment dans la prise en compte des "leçons" de 2007..ce que le NPA n'a malheureusement pas su comprendre...et que le vase clos bobo des verts n'a hélas pas plus compris.


    Je ne sais pas jusqu'où ira le front de gauche mais pour ce qui est de notre combat commun sur ce site, nous n'avons rien à perdre et nous fixons nos échéances en fonction de notre force, nous sommes potentiellement des millions...à nous de trouver le bon langage, les bonnes expressions pour être entendus, et pour sortir du bois!

    Contenu sponsorisé

    Re: Bien définir le projet

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 19 Oct - 22:09