Forum du groupe de travail pour une Constituante


    Assemblée Constituante : une proposition méthodologique (Caleb Irri)

    Partagez
    avatar
    Sylvère Labis

    Messages : 18
    Activité et ancienneté : 22
    Popularité des contributions : 3
    Date d'inscription : 30/01/2011

    Re: Assemblée Constituante : une proposition méthodologique (Caleb Irri)

    Message  Sylvère Labis le Mar 1 Fév - 15:17

    La prise de la Bastille a été provoquée par des rumeurs, des menaces sur Paris, qui traînaient depuis des semaines... "Madame Véto avait promis de faire égorger tout Paris..."
    La légalité du gouvernement "régalien" n'avait rien à voir avec la nôtre, même après les directives européennes.
    Enfin, tout le monde ou presque a quelque chose ou quelqu'un à perdre et pas seulement des crédits. Je suis retraité mais j'ai deux enfants et petits enfants que je soutiens à bout de bras dans ces années de chômage de masse... De toutes façons, tant que les femmes en temps que mères n'ont pas pris fait et cause pour un changement radical, il n'y aura que des résistances sporadiques.
    Mais je suis d'accord avec toi : les ouvriers du Front Populaire étaient certainement plus directs que les manifestants contre la réforme des retraites. Peut-être qu'on n'a vu dans les rues que cette classe moyenne qui coule lentement dans la prolètarisation.
    Le thème choisi judicieusement par le pouvoir n'était pas très porteur. Beaucoup n'y ont pas vu une menace immédiate et les syndicats en première ligne jouant des coudes pour empêcher que d'autres s'emparent du mouvement s'efforçaient de l'étirer, le mouvement, pour l'amener vers 2012 pour la "révolution par les urnes".
    avatar
    Joinneau

    Messages : 78
    Activité et ancienneté : 90
    Popularité des contributions : 2
    Date d'inscription : 30/01/2011
    Age : 47
    Localisation : Cherbourg-Octeville

    Re: Assemblée Constituante : une proposition méthodologique (Caleb Irri)

    Message  Joinneau le Mar 1 Fév - 17:05

    Sylvère Labis a écrit: De toutes façons, tant que les femmes en temps que mères n'ont pas pris fait et cause pour un changement radical, il n'y aura que des résistances sporadiques.
    Mais je suis d'accord avec toi : les ouvriers du Front Populaire étaient certainement plus directs que les manifestants contre la réforme des retraites.

    Justement, a propos du rôle des femmes dans le front populaire...
    Je me souviens d'une couverture de journal féminin des années 30 ou il y avait un photomontage représentant un bébé blond et souriant a coté d'une bouteille de lait et en dessous, un graphique montrant la hausse du lait depuis 1929 et un slogan: "plus j'en bois plus il coûte". Quelle mère fut insensible a cet argument ?

    La presse féminine des années 30 a donc pu contribué indirectement à l'engagement des mères dans le Front populaire...ce qui confirme ce que tu dis, mais qu'en est il aujourd'hui ?
    Quel magazine féminin d'aujourd'hui ferait sa une de couverture avec un thème sur l'augmentation des pots pour bébés, ou leur contamination avec de l'huile ukrainienne frelatée ?
    Aucun, bien entendu, et tout le problème est là.
    Le "coeur de cible" de tout les médias aujourd'hui, c'est précisément la fameuse "ménagère de moins de 50 ans", cible favorite des publicitaires et des partis politiques, cible qu'il faut rassurer, cajoler et enfumer sans cesse, surtout, qu'elle ne se politise pas, qu'elle ne se révolte pas. Et comme elle est souvent partiellement décérébrée, cela marche. Ouf, le système est sauvé.
    Et les passionarias pacifistes et féministes, on été peu a peu marginalisées et instrumentalisées dans la presse féminine depuis 68, alors qu'elles étaient déterminées, au moins au début, a "changer tout".
    Quel magazine féminin consacrerai une page au crimes de guerre en Irak ou ailleurs ? La presse féminine des années 30 montrait des pleines pages du bombardement japonais de la gare de Shangai, notamment le fameux bébé Chinois sur le quai de la gare détruite, image qui a fait le tour du monde. Mais aussi des cadavres de gamins mutilés, dénudés et empilés a même le sol dans une morgue espagnole,peu avant ou peu après Guernica. Quelle organe de presse, fusse t'il social-démocrate voire mélanchoniste montrerait il ces horreurs aujourd'hui ?

    Ce qui a changé vraiment depuis 68, c'est que le discours capitaliste dominant s'est englamourisé, babacoolisé certes, mais pour mieux cajoler la ménagère.
    Le terme péjoratif de Larzacisation de la vie politique n'est donc pas injurieux, hélas.
    Le Larzac, on en crève. L'Irak en crève.

    Caleb Irri

    Messages : 184
    Activité et ancienneté : 282
    Popularité des contributions : 35
    Date d'inscription : 22/01/2011

    Assemblée Constituante : un questionnaire pour commencer

    Message  Caleb Irri le Mar 1 Fév - 18:09

    bonjour à tous :

    la discussion qui prend tournure ici est certes très intéressante, et chacun a des idées sur la meilleure manière de parvenir à un consensus satisfaisant. L'idéal est certes de pouvoir établir des cahiers de doléances par région, par département ou même par commune, mais ce travail est titanesque, voire impossible. d'autant que si le principe d'aboutir à la rédaction d'une nouvelle constitution est certainement partagé par une majorité, il faut raisonnablement savoir que tous ne souhaitent ni participer à son élaboration, et peut-être encore moins à l'élaboration de son élaboration.

    C'est dans cet objectif de faire participer les volontaires que j'ai lancé un questionnaire sur le sujet, qui rendrait possible sinon un consensus général, au moins une première voie pouvant servir de repère sur certains points évoqués dans ce fil.

    Je vous redonne l'adresse de ce questionnaire :

    http://lavoiedespeuples.unblog.fr/2011/01/23/assemblee-constituante-un-questionnaire-pour-commencer/


    Caleb Irri
    avatar
    Joinneau

    Messages : 78
    Activité et ancienneté : 90
    Popularité des contributions : 2
    Date d'inscription : 30/01/2011
    Age : 47
    Localisation : Cherbourg-Octeville

    méthodologie

    Message  Joinneau le Mar 1 Fév - 19:28

    Caleb Irri a écrit: ce travail est titanesque, voire impossible.
    d'autant que si le principe d'aboutir à la rédaction d'une nouvelle constitution est certainement partagé par une majorité, il faut raisonnablement savoir que tous ne souhaitent ni participer à son élaboration, et peut-être encore moins à l'élaboration de son élaboration.


    Je suggère la création d'un wiki...c'est gratuit, simple et fonctionnel. Une page pour chaque article de la constitution, sondage nominatif pour savoir s'il faut conserver, ou modifier ou supprimer ou remplacer par un nouvel article complétement différent; débats en pages de discussion le cas échéant.
    Ensuite populariser et faire connaitre l'existence du wiki, par des moyens simples et peu couteux.
    Ce sera la révolution la moins chère du monde.
    En revanche au moment du vote final il faudra que ceux qui n'ont pas internet puissent participer...je suggère donc que le vote final aie lieu soit à Paris, soit à Bruxelles. De toute façon se sera un événement mondial.

    Aussitôt dit aussitôt fait, le voici: il s'appelle wikipol.
    En page d'acceuil, un lien vous mène vers la page du préambule de la constitution Française en vigueur..sur cette page tous les liens vers la page propre à chaque article de la constitution (Article 1, Article 2 etc...)
    Pour l'instant il n'y a que les 3 premiers articles mais les articles seront ajoutés au fur et à mesure.Vous pouvez déjà commencer à l'éditer.

    Wikipol


    Dernière édition par Joinneau le Mer 2 Fév - 0:09, édité 1 fois (Raison : Le wiki)
    avatar
    Sylvère Labis

    Messages : 18
    Activité et ancienneté : 22
    Popularité des contributions : 3
    Date d'inscription : 30/01/2011

    Re: Assemblée Constituante : une proposition méthodologique (Caleb Irri)

    Message  Sylvère Labis le Mer 2 Fév - 5:32

    Joinneau a écrit:
    Pour l'instant il n'y a que les 3 premiers articles mais les articles seront ajoutés au fur et à mesure.Vous pouvez déjà commencer à l'éditer.

    Wikipol
    J'ai ajouté la deuxième constitution de la IVè république du 19 janvier 1946, ainsi que l'organigramme correspondant.
    Je crois qu'il ne s'agit pas encore d'éditer les articles un par un. La meilleure méthode consiste à indiquer d'abord ce qu'on souhaite traiter comme thème :
    D'abord contenir le commerce dans un cadre strict pour qu'il ne se transforme pas en un capitalisme dictatorial et fascisant comme celui qu'on subit aujourd'hui.
    Il faut donc contrôler strictement la monnaie, élément principal du capitalisme financier et de la spéculation. Décrire dans quel territoire elle devra être utilisée, quel organisme la produit, ce qu'elle est censée représenter - puisqu'elle n'est qu'un symbole.
    Ensuite, traiter de l'industrie, support principal du capitalisme industriel et parler de la propriété industrielle, non seulement des moyens de production, mais aussi du "droit d'auteur" appliqué abusivement aux productions industrielles.
    Enfin, contingenter le droit d'expression pour éviter l'étouffement de la société civile et de l'espace public par un harcèlement publicitaire, religieux ou propagandiste, uniquement limité aujourd'hui aux moyens financiers des diffuseurs.
    Bon ! C'est tout pour l'instant
    avatar
    C6rfreeman

    Messages : 16
    Activité et ancienneté : 19
    Popularité des contributions : 1
    Date d'inscription : 27/01/2011
    Age : 34
    Localisation : 88

    Re: Assemblée Constituante : une proposition méthodologique (Caleb Irri)

    Message  C6rfreeman le Mer 2 Fév - 8:34

    Trés bonne idées tout cela, vous savez qu'ils n'étaient que 7 ou 8 à attaquer la bastille ? ba c'était une prison minable quoi, mais y avaient quelques armes à l'intérieur c'est toujours ca !

    je suis d'accord sur le fait que manifester pacifiquement ne donne rien au final, si ont avait été 20 millions a manifester pacifiquement, pourquoi donc auraient ils fait marche arrière sur le dossier des retraites ?

    Je pense qu'il faut que les politique se rendent comptent que si le peuple en a vraiment marre, car cela risque de dégénérer.

    ceci dit lors des émeutes de 2005/2006, une bonne partie de la population était contente de voir les crs taper tout ces jeunes,et ils ont finit par matter la révolte alors je me demande si la violence marche vraiment...

    je pense que nous sommes divisé, et volontairement par les politiques, alors peut être devrions nous commencé par réellement nous rassembler, ici peut être y a t il une trop grand portion de la classe moyenne par exemple.

    D'ailleurs j'ai une question, est ce qu'une représentation des gens par classe social et proportionnel a la population serait une bonne chose ?
    est ce que c'est éthique ? moi ca me semble une bonne idée, les gens ne voterait pas pour les mêmes représentent selon leur évolution dans la société.
    avatar
    Sylvère Labis

    Messages : 18
    Activité et ancienneté : 22
    Popularité des contributions : 3
    Date d'inscription : 30/01/2011

    Re: Assemblée Constituante : une proposition méthodologique (Caleb Irri)

    Message  Sylvère Labis le Mer 2 Fév - 8:43

    C6rfreeman a écrit:Trés bonne idées tout cela
    Qu'est-ce que tu viens nous casser les pieds? Qu'est-ce qu'on en a à faire qu'ils aient été 7 ou 700 ?
    On attend des propositions, pas des généralités stupides et sans intérêt !
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 195
    Activité et ancienneté : 324
    Popularité des contributions : 30
    Date d'inscription : 18/01/2011

    Re: Assemblée Constituante : une proposition méthodologique (Caleb Irri)

    Message  Admin le Mer 2 Fév - 8:51

    Sylvère Labis a écrit:
    C6rfreeman a écrit:Trés bonne idées tout cela
    Qu'est-ce que tu viens nous casser les pieds? Qu'est-ce qu'on en a à faire qu'ils aient été 7 ou 700 ?
    On attend des propositions, pas des généralités stupides et sans intérêt !

    Sylvère, on attend aussi un peu de respect entre les gens qui se parlent ici, non?

    Pas la peine d'être agressif.
    avatar
    Papy râleur

    Messages : 39
    Activité et ancienneté : 41
    Popularité des contributions : 2
    Date d'inscription : 21/01/2011
    Age : 70
    Localisation : Drôme, sud-est de la France

    Depuis le temps...

    Message  Papy râleur le Mer 2 Fév - 11:17

    Cela fait quelque jours que je n'ai pas pu venir sur le site et la situation a bien évolué ! De nombreuses idées sont apparues, de nouveaux participants sont arrivés et que tout cela est bien !!!
    Mais qui dit nouveaux participants dit nouvelles critiques possible alors allons-y dans la joie !

    Dans le message 29 et on le retrouve souvent:
    Établir un rapport homme-femme ; N'est -ce pas un moyen de maintenir la différence, la ségrégation ? Si on considère que les hommes sont égaux, aux femmes et aussi compétents pourquoi établir une parité ? Un nombre d'êtres humains est suffisant. Allez mes copines féministes, hurlez !!!
    Méler les partis politiques actuels à un débat : Les partis, tous confondus, ont prouvé leur incompétence, leur vision à court terme et souvent leur malhonnêteté . On ne peut pas se fier à eux ! Et maintenant c'est au tour de mes potes socialos ou communards de hurler !!!

    @ Gascoin, N° 31 : Pourquoi ne pas admettre d'élus en place, mais tout simplement parce que une nouvelle constitution risque fort de les pousser dehors, ce qui risque de provoquer leur freinage des quatre fers !

    @ Admin, N°32 : Si ! On peut très bien se passer des élus, du moins en qualité d'élus en place ! Pourquoi ne pourrait-on pas s'en passer ? Par contre l'expérience d'anciens élus peut s'avérer utile. Quant aux syndicats on ne devrait pas les mêler à ce travail mais les laisser faire ce pourquoi ils ont été élus, parfois, la gestion des relations entre patrons et employés !

    @ Admin N° 34 : À mon avis parmi les constituants !

    @ Sylvère N° 38 : Tout à fait d'accord, moi je suis sûr que c'est une mauvaise idée et qu'il faut s'affranchir des anciennes habitudes.

    @ Admin N° 39 : Dans ce projet aucun risque n'est acceptable, l'enjeu est trop important. Et en parlant du TCE il a été récupéré à 100 % et n'a plus aucune valeur !

    Bon c'est l'heure de la soupe !
    Bon appétit à tous



    avatar
    miha

    Messages : 366
    Activité et ancienneté : 446
    Popularité des contributions : 57
    Date d'inscription : 29/01/2011
    Age : 70
    Localisation : Metz

    Re: Assemblée Constituante : une proposition méthodologique (Caleb Irri)

    Message  miha le Mer 2 Fév - 17:06


    Merci pour le lien.

    En voici un autre sur un sujet qui ressemble fort à cette idée de comités de citoyens : un mouvement politique qui n'a rien à voir avec les partis politiques et qu'on trouve sur le site "plan C" initié par Etienne Chouard.

    http://etienne.chouard.free.fr/wikiconstitution/index.php?title=Constitution_d%27un_mouvement_politique_%28statuts%29
    avatar
    goalexandre

    Messages : 4
    Activité et ancienneté : 10
    Popularité des contributions : 2
    Date d'inscription : 01/02/2011

    je partage en totalitée

    Message  goalexandre le Jeu 3 Fév - 20:57

    miha a écrit:Un débat comme je les aime !

    Je reviens avec mon idée d'assemblée ou de comités citoyens.

    Démocratie = pouvoir au peuple, d'accord ?

    Actuellement, notre seul pouvoir, c'est de voter.
    Très restreint, ce pouvoir, vous ne trouvez pas ?

    Nous constatons qu'un élu agit comme s'il avait carte blanche après son élection.
    Nous devons exiger avoir un droit de contrôle pour tout le temps de son mandat.
    Un droit de contrôle assorti à un droit de limogeage en cas de manquement grave.

    C'est ce rôle là que le comité citoyen doit avoir.
    Que les élus le soient d'une façon ou d'une autre n'est, pour moi, pas la première urgence. (j'ai peut-être tort ?)

    Je tiens aussi au tirage au sort des citoyens composant ce ou ces comités et au renouvellement annuel d'un tiers de cette assemblée.
    Qu'importe leur âge, leur fonction, leur sexe : le tirage au sort et le renouvellement feront une large représentation.

    Minimum 3 personnes par village, puis 6, 9, 12, etc... en fonction de l'importance de la commune.
    Avec pour rôle de contrôler les élus (maire, député et là on tire au sort parmi les comités de chaque commune, président de la république et là on tire au sort parmi les comités de circonscription, etc...)

    Pourquoi le tirage au sort ? (qui ne concerne que les comités citoyens)
    Parce que cela donne une chance à chacun de participer, même inconnu, même non soutenu par un parti ou autre organisation.
    Parce que cela coupe court à toutes questions sur la parité, par exemple, ou la représentation d'une partie ou autre de la population : le hasard décidera sans parti pris.

    Parce que cela finira par obliger chacun à s'impliquer, à s'informer, à se sentir concerné... c'est cela une démocratie.

    Pour moi, c'est le première priorité : impliquer les citoyens dans la République.

    Un élu n'a pas un pouvoir, il a une autorisation d'exercer une fonction.
    C'est ce qu'il faut admettre et faire admettre.
    Et cela ne concerne pas seulement les élus, mais aussi les nommés, comme les ministres.
    Les citoyens, ses "employeurs", ont le pouvoir de contrôler son travail, de le mettre en garde en cas de "mauvais" travail, de le faire démissionner en cas de manquement grave.
    Et qu'ils ne viennent pas se plaindre : dans la Grèce Antique un haut responsable qui ne remplissait pas sa mission était purement et simplement exécuté. (le tirage au sort aussi était une façon de désigner un acteur de la vie de la cité)

    Exemples :
    - dans l'affaire Woerth, le comité citoyen aurait eu le pouvoir d'exiger qu'une instruction soit ouverte par un juge d'instruction non impliqué. En fonction des résultats de cette enquête, le comité aurait exiger ou non la démission du ministre.
    - lors de la mise en place de la régression des retraites, le comité aurait pu exiger un référendum (3 millions de personnes dans la rue, 70% personnes défavorables à cette "réforme", c'est un bon motif pour organiser un référendum).

    C'est plutôt paradoxal que dans une démocratie, on en vienne à cherche le moyen que les citoyens aient plus de pouvoir, vous ne trouvez pas ?

    "l'état est notre serviteur, nous n'avons pas à en être ses esclaves" Albert Einstein.

    avatar
    Bob

    Messages : 41
    Activité et ancienneté : 83
    Popularité des contributions : 16
    Date d'inscription : 20/01/2011

    Re: Assemblée Constituante : une proposition méthodologique (Caleb Irri)

    Message  Bob le Ven 4 Fév - 9:52

    Admin a écrit:Assemblée Constituante : une proposition méthodologique


    Il n'est besoin que de méthode, et la chose est peut-être plus simple qu'il n'y paraît : en réalité c'est à des questions simples qu'il s'agit de répondre, comme je vous le soumets ci-dessous .



    http://lavoiedespeuples.unblog.fr

    Oui, il faut répondre à ce questionnaire.

    Suivez le lien!

    drey

    Messages : 1
    Activité et ancienneté : 1
    Popularité des contributions : 0
    Date d'inscription : 04/02/2011

    je soutiens

    Message  drey le Dim 6 Fév - 19:00

    Qui sont ces élus dont vous ne voulez pas? je suis conseiller municipal depuis mars 2008 d'une petite commune. Dois-je à ce titre éviter de donner mon avis? Je ne me sens pas pourtant du même accabit que des élus de haut vol, vieux routards de la démocratie représentative. membre d'aucun parti, syndiqué méfiant et républicain laïque convaincu. Je crois au contrôle par les citoyens, quels que soient leurs droits civiques, tout au long du mandat et je crois aussi que le devoir de chaque citoyen est de s'intéresser à la chose publique.
    Une assemblée constituante est une idée démocratiquement séduisante si elle est actée par un référendum et si ses évolutions sont soumises régulièrement à l'avis des citoyens.
    je rejoins un avis lu ailleurs sur la nécessité d'une constituante européenne et pas seulement nationale. Il est peut-être encore temps, vu les mouvements de grogne qui pointent ça et là dans notre vieux monde, de réagir à la hauteur de la mobilisation des milieux financiers.

    voilà un avis très rapide sur la question. En tout cas bonne démarche, une bouffée d'oxygène dans un débat politique sans saveur.
    avatar
    Joinneau

    Messages : 78
    Activité et ancienneté : 90
    Popularité des contributions : 2
    Date d'inscription : 30/01/2011
    Age : 47
    Localisation : Cherbourg-Octeville

    Re: Assemblée Constituante : une proposition méthodologique (Caleb Irri)

    Message  Joinneau le Dim 6 Fév - 19:44

    drey a écrit:
    je rejoins un avis lu ailleurs sur la nécessité d'une constituante européenne et pas seulement nationale. Il est peut-être encore temps, vu les mouvements de grogne qui pointent ça et là dans notre vieux monde, de réagir à la hauteur de la mobilisation des milieux financiers.
    Wikipol
    Wikiconstitution A
    Wikiconstitution E.Chouard
    avatar
    Papy râleur

    Messages : 39
    Activité et ancienneté : 41
    Popularité des contributions : 2
    Date d'inscription : 21/01/2011
    Age : 70
    Localisation : Drôme, sud-est de la France

    Re: Assemblée Constituante : une proposition méthodologique (Caleb Irri)

    Message  Papy râleur le Lun 7 Fév - 9:20

    drey a écrit:Qui sont ces élus dont vous ne voulez pas? je suis conseiller municipal depuis mars 2008 d'une petite commune. Dois-je à ce titre éviter de donner mon avis? Je ne me sens pas pourtant du même accabit que des élus de haut vol, vieux routards de la démocratie représentative. membre d'aucun parti, syndiqué méfiant et républicain laïque convaincu. Je crois au contrôle par les citoyens, quels que soient leurs droits civiques, tout au long du mandat et je crois aussi que le devoir de chaque citoyen est de s'intéresser à la chose publique.
    Une assemblée constituante est une idée démocratiquement séduisante si elle est actée par un référendum et si ses évolutions sont soumises régulièrement à l'avis des citoyens.
    je rejoins un avis lu ailleurs sur la nécessité d'une constituante européenne et pas seulement nationale. Il est peut-être encore temps, vu les mouvements de grogne qui pointent ça et là dans notre vieux monde, de réagir à la hauteur de la mobilisation des milieux financiers.

    voilà un avis très rapide sur la question. En tout cas bonne démarche, une bouffée d'oxygène dans un débat politique sans saveur.

    Une petite explication s'impose !!! Pour ma part je ne refuse pas les élus pour échanger des avis, des opinions. Mais en qualité de citoyen, non es fonction d'élu ! Si nous réécrivons une constitution tout le système électoral risque une remise en question, tu en conviens, souhaitable et les élus en place ne le seront plus. Pour éviter que les «des élus de haut vol» ne récupèrent une assemblée constituante il faut les en exclure dès le départ ! Bien entendu les élus qui ne sont élus que pour leur bonne volonté et sans étiquette seront pénalisés (ou du moins se sentiront pénalisés) mais c'est le seul moyen que je vois de continuer à séparer les pouvoirs ! Pour éviter des conflits, pour éviter que des sortes de "partis" essaient de récupérer cette assemblée il faut d'entrée de jeu les en exclure ! En cas d'une réforme de la constitution ils ne seront plus élus et c'est normal au vu de la refonte nécessaire ! Mais resteront citoyens et comme tels appelés à entériner le travail de l'assemblée.
    avatar
    Papy râleur

    Messages : 39
    Activité et ancienneté : 41
    Popularité des contributions : 2
    Date d'inscription : 21/01/2011
    Age : 70
    Localisation : Drôme, sud-est de la France

    Une constitution mondiale ? Why not ?

    Message  Papy râleur le Lun 7 Fév - 9:37

    joinneau, drey a écrit:
    je rejoins un avis lu ailleurs sur la nécessité d'une constituante européenne et pas seulement nationale. Il est peut-être encore temps, vu les mouvements de grogne qui pointent ça et là dans notre vieux monde, de réagir à la hauteur de la mobilisation des milieux financiers.
    Évidemment ! Une constitution européenne serait souhaitable, et même mondiale pour ne pas dire humaine ! Si on veut se mobiliser à la hauteur des truands de la Phynance (merci Alfred Jarry) il faut une constitution sans limite territoriale ! Et si nous découvrons d'autres mondes habités elle sera périmée ! Mais ceci est une autre histoire !!! lol!

    Bonne journée
    avatar
    miha

    Messages : 366
    Activité et ancienneté : 446
    Popularité des contributions : 57
    Date d'inscription : 29/01/2011
    Age : 70
    Localisation : Metz

    Re: Assemblée Constituante : une proposition méthodologique (Caleb Irri)

    Message  miha le Lun 7 Fév - 9:52

    Papy râleur a écrit:
    Évidemment ! Une constitution européenne serait souhaitable, et même mondiale pour ne pas dire humaine !


    Bel enthousiasme, Papy râleur (dont j'apprécie les interventions) !

    S'atteler à la construction d'une constitution nationale, c'est déjà un combat que nous ne sommes pas certains d'emporter avant longtemps... alors, une constitution européenne ou, pire, mondiale...

    J'émets seulement le souhait que "notre" constitution puisse servir de modèle à d'autres peuples comme l'a été la déclaration des droits de l'homme.
    Ce serait déjà formidable.
    avatar
    Papy râleur

    Messages : 39
    Activité et ancienneté : 41
    Popularité des contributions : 2
    Date d'inscription : 21/01/2011
    Age : 70
    Localisation : Drôme, sud-est de la France

    Eh oui !!! On ne se refait pas !

    Message  Papy râleur le Lun 7 Fév - 10:08

    @Miha :
    Merci pour ton soutien ! Évidemment c'est un rêve, une utopie, mais c'est ce qui fait avancer le monde !
    Et tout aussi évident le fait que nous ne savons pas si nous arriverons à quelque chose, mais même si rien de concret ne sort de ces débats ils auront existé et pourront être repris plus tard ! Tu vois, l'optimisme chevillé au corps.
    Bonne journée !!!

    André Virasolvy

    Messages : 13
    Activité et ancienneté : 19
    Popularité des contributions : 6
    Date d'inscription : 24/01/2011

    Définir la bonne méthode pour établir l'ordre des actions

    Message  André Virasolvy le Lun 7 Fév - 12:28

    Bonjour,
    Parmi le nombre déjà très important de messages qui sont sur ce forum, et qui cessera de progresser le jour où la stérilité des débats apparaîtra dans l'esprit des participants, j'ai retenu le message très important de Caleb Irri qui propose une méthodologie pour obtenir une nouvelle constitution adaptée à notre époque.

    En l'absence d'une méthode claire et précise, il ne sera pas possible de faire avancer les idées fondamentales et encore moins de les mettre en pratique. Méthodiquement, il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs, ni vouloir poser une toiture avant d'avoir réaliser les fondations et les murs d'un bâtiment. La nouvelle constitution sera le point final provisoire, car rien ne prouve qu'elle conviendra aux futures générations.

    Avant d'en arriver là, ce sont les idées de base fondamentale qui devront s'imposer dans les débats, mais ce n'est pas gagné d'avance.

    Les idées ne manquent pas, mais faut-il encore que celles capables de rassembler pour changer le monde soient correctement exposées.

    Depuis ses origines, si l'humanité évolue dans le chaos, il y a forcément une cause et une seule qui se répercute continuellement sur les comportements inégaux des êtres humains. Cette cause se résume aux inégalités naturelles qui influencent et décident continuellement des rapports socio-économiques entre les individus.

    En raison des conséquences déplorables des comportement de certains individus, les hommes ont inventé "le droit", mais en créant des droits, dans l'ignorance des inégalités, au fil des siècles, les hommes dominants ont institué une quantité innombrable de droits inégaux qui pourrissent notre existence.

    En se perpétuant de générations en générations, ces droits inégaux s'inculquent dans les esprits en nous faisant croire que les rapports sociaux inégaux ont toujours existés, et qu'ils existeront toujours. De ce fait, en majorité, les esprits ne parviennent pas à en prendre conscience, mais comme cette façon de vivre imposée par l'ignorance ne leur convient pas, ils se contentent de lutter contre les effets des droits inégaux, en négligeant d'en rechercher la cause.

    Pour dépasser cette ignorance, je propose d'agir directement sur la cause par l'engagement individuel, seul moyen de se rendre soi-même responsable, et surtout d'être efficace dans les actions que l'on décide d'entreprendre ou d'y participer.

    Le résultat de mes recherches se résume à trois actions de base fondamentale qui se répercuteront systématiquement sur toutes les autres actions spécifiques qui deviendront salutaires les unes après les autres.

    1 - Agir pour changer les rapports socio-économiques dans l'entreprise, en passant de l'inégalité à l'égalité des droits économiques sur les résultats du travail collectif. C'est alors qu'il y aura automatiquement remise en cause de la propriété de l'entreprise, moyen de production que les travailleurs font fonctionner et prospérer exclusivement par leur travail.

    2 - Agir pour obtenir l'abolition de la rémunération de l'argent. L'argent est un moyen de mesure pour donner une valeur marchande à toute chose et faciliter les échanges. En l'instituant, il obtient les facultés de se créer automatiquement et de ne jamais disparaître. De ce fait, sa rémunération et une aberration qui entraîne sa mauvaise répartition, d'où à cause des droits inégaux institués, nous avons d'un coté l'accumulation de l'argent dans la finance pour créer de l'argent avec de l'argent, et de l'autre, une circulation déficiente qui provoque les crises à répétition.

    3 - Agir pour établir une véritable souveraineté du peuple permanente dans les faits, et non pas un simulacre de souveraineté qui se limite à déposer périodiquement un bulletin de vote dans une urne. Actuellement, les élus ne pensent qu'à occuper des fonctions qui permettent d'exercer des droits inégaux institués, d'où une corruption galopante de plus en plus ravageuse. Les modalités de l'élection et de la révocation des représentants du peuple seront définies par une Constitution du Peuple Souverain.

    Chaque citoyen et citoyenne est libre de décider de ses moyens d'actions, mais nous devons tous prendre conscience, et savoir qu'ils seront stériles, tant que la cause des méfaits continuellement dénoncés restera ignorée.

    L'égalité des droits économiques, l'abolition de la rémunération de l'argent et l'institution du Peuple Souverain, seront les trois bases de la société à construire.

    Salutations salutaires
    Voir : http://www.egalitedesdroits.info

    André Virasolvy
    avatar
    miha

    Messages : 366
    Activité et ancienneté : 446
    Popularité des contributions : 57
    Date d'inscription : 29/01/2011
    Age : 70
    Localisation : Metz

    Re: Assemblée Constituante : une proposition méthodologique (Caleb Irri)

    Message  miha le Lun 7 Fév - 13:27

    Papy râleur a écrit:@Miha :
    Merci pour ton soutien ! Évidemment c'est un rêve, une utopie, mais c'est ce qui fait avancer le monde !
    Et tout aussi évident le fait que nous ne savons pas si nous arriverons à quelque chose, mais même si rien de concret ne sort de ces débats ils auront existé et pourront être repris plus tard ! Tu vois, l'optimisme chevillé au corps.
    Bonne journée !!!

    T'inquiètes, je suis autant atteinte que toi par la "maladie" de l'utopie. Smile
    Tout ce que nous faisons, c'est comme des petites graines que nous semons ici et là... il y en a bien quelques unes qui finiront par pousser... tôt ou tard.
    avatar
    miha

    Messages : 366
    Activité et ancienneté : 446
    Popularité des contributions : 57
    Date d'inscription : 29/01/2011
    Age : 70
    Localisation : Metz

    Re: Assemblée Constituante : une proposition méthodologique (Caleb Irri)

    Message  miha le Lun 7 Fév - 13:37

    André Virasolvy a écrit:... j'ai retenu le message très important de Caleb Irri qui propose une méthodologie pour obtenir une nouvelle constitution adaptée à notre époque....

    ...........
    Chaque citoyen et citoyenne est libre de décider de ses moyens d'actions, .......

    L'égalité des droits économiques, l'abolition de la rémunération de l'argent et l'institution du Peuple Souverain, seront les trois bases de la société à construire.
    .....

    En effet, la méthodologie est importante, en pensant aussi à la façon de "contraindre" l'oligarchie d'accepter
    d'abord la mise en place d'une assemblée constituante.

    Un des moyens d'action :
    JL Mélenchon a créé une liste de soutien à sa candidature aux présidentielles où nous avons la possibilité d'exposer les motifs de notre appui.
    Je vous invite à le faire en précisant que vous voulez qu'une assemblée constituante élabore une nouvelle constitution.

    Ce que je viens de faire...

    Pour le reste de ton intervention : bravo pour sa lucidité.
    avatar
    Joinneau

    Messages : 78
    Activité et ancienneté : 90
    Popularité des contributions : 2
    Date d'inscription : 30/01/2011
    Age : 47
    Localisation : Cherbourg-Octeville

    Re: Assemblée Constituante : une proposition méthodologique (Caleb Irri)

    Message  Joinneau le Lun 7 Fév - 13:56

    miha a écrit:

    S'atteler à la construction d'une constitution nationale, c'est déjà un combat que nous ne sommes pas certains d'emporter avant longtemps... alors, une constitution européenne ou, pire, mondiale...

    Bonjour Miha !
    Il ne s'agit pas de "Nous", mais de "l'Entreprise".
    "Nous" retomberons dans l'anonymat tôt ou tard, mais l'Entreprise continuera, grâce au caractère relativement inoxydable de toute "Entreprise" numérisable.
    Qui se souciera de Jim Wales-le créateur de wikipédia-, et des autres contributeurs anonymes qui ont rédigés les cent premiers articles de cette encyclopédie en ligne ?
    "L'entreprise" wikipédia, elle, restera à jamais inscrite dans la mémoire collective et dans la réalité quotidienne de l'humanité, au moins à titre de précurseur.

    Si wikipédia s'était limité à faire une encyclopédie uniquement en Anglais et uniquement accessible aux états Unis, qui connaitrait wikipédia aujourd'hui ?

    La démocratie est un besoin Universel, donc le modèle et l'esprit de wikipédia doit être retenu. Il faut un wiki constitutionnel Universel.

    Ensuite, s'il te semble inaccessible et très difficile de faire une constitution Française, et donc à fortiori Européenne, selon toi, pense qu'il suffit de considérer que plus nous sommes nombreux dans le projet européen, voire Eurasien, et plus vite nous arriverons à un projet cohérent au niveau national. Ceci pour la simple et bonne raison que d'une part la barrière de la langue compte peu-ce ne sont pas les traducteurs et les traductions qui manquent en ligne- et d'autre part nous ne parlons que de droit constitutionnel, qui reste malgré tout relativement simple à comprendre, à comparer et à traduire.
    A titre d'exemple, j'ai déjà repéré dans la traduction Française de la constitution Allemande trois types d'articles:
    -Ceux qui sont spécifiques à l'Allemagne, son histoire et son territoire et ne sont pas transposables en tant que tel en droit universel.
    -Ceux qui constituent un recul au niveau de la cohérence, des droits, et des libertés, et qu'il faudra donc écarter.
    -Ceux qui sont absents de la constitution Française et qui sont une avancée sur la cohérence,les droits, et les libertés et ceux là ils faudra les retenir afin de pouvoir les reformuler, les soumettre au débat etc..

    L'approche globale est la meilleure à mon sens. J'ai même contacté le président du mouvement constitutionaliste Anglais,(voir la page constitution Anglaise) ce que je n'aurai jamais fait si je m'étais cantonné d'emblée à une Constitution Française.
    Ces apports financiers et humains de l'Europe entière faciliteront et accélereront selon moi le processus d'analyse et de synthèse, plutôt que le ralentir.


    En tout cas la question est ouverte.


    Dernière édition par Joinneau le Lun 7 Fév - 14:20, édité 3 fois
    avatar
    Bob

    Messages : 41
    Activité et ancienneté : 83
    Popularité des contributions : 16
    Date d'inscription : 20/01/2011

    Re: Assemblée Constituante : une proposition méthodologique (Caleb Irri)

    Message  Bob le Lun 7 Fév - 13:56

    André Virasolvy a écrit:Bonjour,
    Parmi le nombre déjà très important de messages qui sont sur ce forum, et qui cessera de progresser le jour où la stérilité des débats apparaîtra dans l'esprit des participants, j'ai retenu le message très important de Caleb Irri qui propose une méthodologie pour obtenir une nouvelle constitution adaptée à notre époque.
    ...
    L'égalité des droits économiques, l'abolition de la rémunération de l'argent et l'institution du Peuple Souverain, seront les trois bases de la société à construire.


    Ce qui frappe surtout, c'est qu'on cause à la fois ici des principes d'une nouvelle Constitution, mais aussi des moyens d'obtenir une assemblée qui serait constituante.

    Mais si on obtient cette assemblée, c'est elle qui fera le travail d'élaboration du texte.

    On bosse donc sur deux chantiers en même temps...
    Mais c'est pas totalement contradictoire.

    Simplement, trouver les moyens d'obtenir une AC est sans doute plus concret que le projet politique global affraid
    avatar
    Joinneau

    Messages : 78
    Activité et ancienneté : 90
    Popularité des contributions : 2
    Date d'inscription : 30/01/2011
    Age : 47
    Localisation : Cherbourg-Octeville

    Re: Assemblée Constituante : une proposition méthodologique (Caleb Irri)

    Message  Joinneau le Lun 7 Fév - 14:08

    Bob a écrit:

    Simplement, trouver les moyens d'obtenir une AC est sans doute plus concret que le projet politique global affraid

    Trouver le moyen d'obtenir une AC suppose une mobilisation d'esprits "supérieurs".
    On n'attire pas les mouches avec du vinaigre. Cela fait longtemps que les "beaux esprits" ne se mobilisent plus sur un simple mot d'ordre "général".
    D'ailleurs, les esprits n'aiment pas être "aux ordres".
    Le projet politique constitutionnel, en l'occurence sous la forme wiki, est à la fois mobilisateur et attractif.Il sert également à mesurer la popularité-donc la légitimité- du projet.
    Si personne ne participe au wiki constitutionnel, qui acceptera de se lancer dans une AC, qui est par définition longue, hasardeuse et impliquante ?
    avatar
    miha

    Messages : 366
    Activité et ancienneté : 446
    Popularité des contributions : 57
    Date d'inscription : 29/01/2011
    Age : 70
    Localisation : Metz

    Re: Assemblée Constituante : une proposition méthodologique (Caleb Irri)

    Message  miha le Lun 7 Fév - 14:22

    Joinneau a écrit:....
    j'ai déjà repéré dans la traduction Française de la constitution Allemande trois types d'articles:
    -Ceux qui sont spécifiques à l'Allemagne, son histoire et son territoire et ne sont pas transposables en tant que tel en droit universel.
    -Ceux qui constituent un recul au niveau de la cohérence, des droits, et des libertés, et qu'il faudra donc écarter.
    -Ceux qui sont absents de la constitution Française et qui sont une avancée sur la cohérence,les droits, et les libertés et ceux là ils faudra les retenir afin de pouvoir les reformuler, les soumettre au débat etc..

    L'approche globale est la meilleure à mon sens. J'ai même contacté le président du mouvement constitutionaliste Anglais,...

    Wouah ! Tu bosses ! J'admire !

    Contenu sponsorisé

    Re: Assemblée Constituante : une proposition méthodologique (Caleb Irri)

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 13 Déc - 22:43