Forum du groupe de travail pour une Constituante


    [Concepts] Retour sur les pères du libéralisme

    Partagez
    avatar
    Alter Egaux

    Messages : 306
    Activité et ancienneté : 432
    Popularité des contributions : 58
    Date d'inscription : 17/02/2011
    Localisation : Seine et Marne

    [Concepts] Retour sur les pères du libéralisme

    Message  Alter Egaux le Sam 16 Juil - 10:28

    Cela faisait plusieurs jours que je cherchais une émission sur les paradigmes du libéralisme. Car j'aime bien revenir aux sources, pour comprendre l'origine d'une pensée (le contexte, les postulats), mais aussi les évolutions. En effet, la plupart des pères d'une pensée philosophique ont été retravaillée, et reprise par d'autres penseurs/philosophes, pour faire avancer les postulats, les contredire, rebondir, avancer, combattre, renchérir...

    Voici le travail d'un professeur de philosophie "forain" Alain Guyard, qui aborde le libéralisme philosophique par les pères du libéralisme, passé dans l'émission de France Inter chez Daniel Mermet, La bas si j'y suis.
    Le MP3 : ICI.

    Titre : Pourquoi il vaut mieux avoir les bourses en action que les actions en bourse ? Thomas Hobbes, Adam Smith, Marcel Mauss au programme... (vers 23 min)

    Retour sur les paradigmes libéraux :

    Thomas Hobbes (5 avril 1588 à Westport, Angleterre – 4 décembre 1679) : philosophe bourgeois
    Contexte : guerre de religion.
    Comment faire des affaires. Désir = violence. Fierté. Méfiance. Rivalité. L'homme est un loup pour l'homme. Sans contrôle : personne ne pourra s'enrichir.
    Solution : faire intervenir l'Etat pour mettre des limites aux libertés des hommes.
    La condition du capitalisme : un Etat fort, un Etat policier, un Etat qui jugule les libertés individuelles -> accroissement des richesses.
    Thomas Hobbes donne le paradigme suivant : l'accumulation de richesse va de pair avec un Etat sécuritaire et policier. La société est coupable de perversité. Son origine est dans le libéralisme philosophique de Thomas Hobbes.
    Conception sécuritaire de l'Etat.

    Adam Smith (5 juin 1723 - 17 juillet 1790) :
    Postulat : la nature humaine :
    Contexte : révolution industrielle, indépendance des USA.
    Ce n'est pas de la bienveillance du boucher, du marchand de bière ou du boulanger, que nous attendons notre dîner, mais bien du soin qu'ils apportent à leurs intérêts. Nous ne nous adressons pas à leur humanité, mais à leur égoïsme;
    http://philia.online.fr/txt/smth_001.php
    Analogie à Thomas Hobbes. La différence : on va laisser faire. Le vice à l'échelle collective, c'est du bon. La main invisible du marché : le doigt de Dieu rééquilibrant. L'accumulation de négatif produit du positif.
    Métaphysique du mal et de la violence.
    Concept marchand, et donc non durable.

    En opposition :
    Marcel Mauss (10 mai 1872 - 1er février 1950)
    Considéré comme le "père de l'anthropologie française". Anthropologue, libération des postulats libéraux, travail sur une grande échelle et transcontinental, élargissement du regard sur les échanges.
    "la conception d'un échange qui se réduit simplement à des tractations égoïstes entre des individus qui vivent une vie sociale infiniment pauvre et uniquement réductible à des pratiques de prédation réciproque sur le terrain économique", c'est une conception fausse. Don et contredon. 6 mois à bosser, 6 mois (en hiver) à faire des fêtes, des réceptions. Structure triangulaire : Donner, Recevoir, Rendre.
    Plus riche que le donnant donnant. Sensibilité sociale et dosage : tact et sensibilité. Situation de le recevoir. Rendre la pareil avec liberté. Affect, symbolique.
    Concept de réciprocité : construction d'un rapport durable et social. Débouchant sur l'expérience sociale du partage et de l'entraide.

    Je résume :
    Thomas Hobbes définie donc le pourquoi de l’Etat sécuritaire, s’appuyant uniquement sur un postulat : l’enrichissement dépend du contrôle des populations.
    C’est même une association bénéfique, reprise par le logiciel de la droite néoconservatrice. Le modèle libéral asymptotique: la Chine capitaliste et dictatorial. L’origine du concept date déjà de Thomas Hobbes.
    Adam Smith définie le concept marchand, et donc non durable, en partant du postulat absurde : le vice (définie par Thomas Hobbes )à l'échelle collective, créé du bon (point de vue économiste). La main invisible du marché. La théorie du marché libre et non faussé, appliqué depuis 30 ans lors de la révolution néoconservatrice.
    Marcel Mauss reprend les travaux des pères du libéralisme, et fait un travail transcontinental et s’aperçoit que les postulats de Thomas Hobbes et d’Adam Smith sont faux. Il entreprend de décrire ce qu’il voit par le concept du Don et Contredon ou concept de réciprocité. La structure est triangulaire : Donner, Recevoir, Rendre. Et sa conception est durable, riche socialement.
    avatar
    sitouayain

    Messages : 497
    Activité et ancienneté : 663
    Popularité des contributions : 131
    Date d'inscription : 21/02/2011
    Age : 35
    Localisation : Paris

    Re: [Concepts] Retour sur les pères du libéralisme

    Message  sitouayain le Sam 16 Juil - 12:32

    merci beaucoup alterégaux, c'est effectivement une démarche très saine que de revenir aux racines des idées qui fondent les dogmes sur lesquels s'appuient notre système,
    je complète par l'article wipédia Libéralisme

    après, la lecture proposée est quelque peu réductrice et choisit soigneusement ce qui sert à sous-tendre la démonstration,

    l'héritage laissé par le libéralisme est à la fois constitué de millions de mort notamment par application de dogmes issu de sa version économique et de principes fondamentaux de la démocratie dans son versant politique sur lesquels il sera très difficile de revenir, c'est donc un héritage ambigu qui ne peut pas être balancé à la mer, et pour lequel il est difficile de faire le tri...mais l'adjectif antilibéral en dit long sur l'ignorance de ceux qui parviennent à l'assumer tout en profitant de la liberté d'association et de la liberté de conscience (entre autres) acquise grâce à la pensée libérale...

    une chose est sûre, au regard des savoirs anthropologique, sociologiques, psychologique et historiques d'aujourd'hui, le libéralisme ne contient que quelques éclairs de génie, un peu de bon sens et un océan de pensée simpliste et primitive mâtiné de prétention à expliquer le monde par des principes scientiste (l'économie), sa conception de l'homme et des relations qu'il entretien avec ses semblables est à considérer comme aussi fiable pour déterminer le bien commun que les genoux de ma grand-mère pour prédire le temps qu'il fera demain....
    avatar
    Alter Egaux

    Messages : 306
    Activité et ancienneté : 432
    Popularité des contributions : 58
    Date d'inscription : 17/02/2011
    Localisation : Seine et Marne

    Re: [Concepts] Retour sur les pères du libéralisme

    Message  Alter Egaux le Sam 16 Juil - 13:40

    sitouayain a écrit:après, la lecture proposée est quelque peu réductrice et choisit soigneusement ce qui sert à sous-tendre la démonstration,
    Je pense que tu as remarqué que l'angle d'attaque est sur la conception libérale de l'économie, notamment anglo-saxonne, et je pense que le choix de la réponse par Mauss, francophone, n'est pas innocent.
    Je ne m’attarderais pas non plus sur la version de l’ordo libéralisme allemand et autrichienne, tout à fait particulière aussi.
    sitouayain a écrit:une chose est sûre, au regard des savoirs anthropologique, sociologiques, psychologique et historiques d'aujourd'hui, le libéralisme ne contient que quelques éclairs de génie, un peu de bon sens et un océan de pensée simpliste et primitive mâtiné de prétention à expliquer le monde par des principes scientiste (l'économie), sa conception de l'homme et des relations qu'il entretien avec ses semblables est à considérer comme aussi fiable pour déterminer le bien commun que les genoux de ma grand-mère pour prédire le temps qu'il fera demain....
    Nous sommes d’accord, quel que soit les prédictions météorologiques de ta grand-mère.

    Contenu sponsorisé

    Re: [Concepts] Retour sur les pères du libéralisme

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 13 Déc - 20:27