Forum du groupe de travail pour une Constituante


    Politique du FMI: pour les Grecs, c'en est trop!

    Partagez
    avatar
    Xavier Marchand

    Messages : 115
    Activité et ancienneté : 198
    Popularité des contributions : 25
    Date d'inscription : 20/01/2011
    Age : 49
    Localisation : Hérault (34)

    Politique du FMI: pour les Grecs, c'en est trop!

    Message  Xavier Marchand le Dim 13 Fév - 21:02

    Même pour le chef du gouvernement Grec, les inspecteur du FMI de DSK vont trop loin en réclamant davantage encore de privatisations (voir le lien).

    Si ce n'est pas Sarko qui poursuit cela dans notre pays, ce sera DSK.

    Il faut en finir avec le bipartisme UMP/PS et lever une Assemblée Constituante portée par un vrai débat populaire.

    Les présidentielles de 2012 ne changeront rien!

    Mettons la constituante au coeur du débat MAINTENANT!

    http://www.france-info.com/monde-europe-2011-02-12-la-grece-juge-inacceptables-les-nouvelles-exigences-du-fmi-et-de-l-ue-515291-14-15.html
    avatar
    Joinneau

    Messages : 78
    Activité et ancienneté : 90
    Popularité des contributions : 2
    Date d'inscription : 30/01/2011
    Age : 47
    Localisation : Cherbourg-Octeville

    Re: Politique du FMI: pour les Grecs, c'en est trop!

    Message  Joinneau le Dim 13 Fév - 23:18

    Xavier Marchand a écrit:Même pour le chef du gouvernement Grec, les inspecteur du FMI de DSK vont trop loin en réclamant davantage encore de privatisations (voir le lien).

    Si ce n'est pas Sarko qui poursuit cela dans notre pays, ce sera DSK.

    Il faut en finir avec le bipartisme UMP/PS et lever une Assemblée Constituante portée par un vrai débat populaire.

    Les présidentielles de 2012 ne changeront rien!

    Mettons la constituante au coeur du débat MAINTENANT!

    http://www.france-info.com/monde-europe-2011-02-12-la-grece-juge-inacceptables-les-nouvelles-exigences-du-fmi-et-de-l-ue-515291-14-15.html

    OK pour une constituante Européenne.
    avatar
    miha

    Messages : 366
    Activité et ancienneté : 446
    Popularité des contributions : 57
    Date d'inscription : 29/01/2011
    Age : 70
    Localisation : Metz

    Re: Politique du FMI: pour les Grecs, c'en est trop!

    Message  miha le Lun 14 Fév - 11:54

    Xavier Marchand a écrit:......

    Mettons la constituante au coeur du débat MAINTENANT!


    Marre de ces démocraties "cause toujours" qui n'ont de démocrates que le nom !

    Prenons exemple sur l'Islande.
    Même si c'est plus facile de fédérer un peuple de seulement 320 000 habitants..
    avatar
    Vinnie

    Messages : 16
    Activité et ancienneté : 23
    Popularité des contributions : 4
    Date d'inscription : 24/02/2011
    Age : 46
    Localisation : Derrière mon écran, dans le Sud

    Re: Politique du FMI: pour les Grecs, c'en est trop!

    Message  Vinnie le Jeu 24 Fév - 14:58

    Tout à fait d'accord avec vous tous !

    Marre de l'UMPS. Marre des petits arrangements entre copains. Marre du capitalisme entre amis.

    Elire DSK, cela revient à héberger gratos le FMI à l'Elysée. Déjà que je soupçonne que c'est le FMI qui est à l'origine du "tournant de la rigueur" en 1983, avec les effets que l'on sait et qui se poursuivent encore en 2011.

    DSK a les faveurs des milieux de l'argent car c'est le directeur du FMI et que Sarko a trop attiré l'attention sur des gens qui auraient aimé rester dans l'ombre ainsi que leurs pratiques (cf. l'affaire Woerth-Bettencourt).

    Personnellement, le débat sur l'islam et l'identité nationale sont des cache-misère pour ne pas parler des vrais problèmes. Et ne pas parler des vraies bonnes idées... comme la Constituante.


    logan

    Messages : 174
    Activité et ancienneté : 214
    Popularité des contributions : 44
    Date d'inscription : 21/02/2011

    Re: Politique du FMI: pour les Grecs, c'en est trop!

    Message  logan le Jeu 24 Fév - 15:58

    Vinnie a écrit:Tout à fait d'accord avec vous tous !

    Marre de l'UMPS. Marre des petits arrangements entre copains. Marre du capitalisme entre amis.

    Elire DSK, cela revient à héberger gratos le FMI à l'Elysée. Déjà que je soupçonne que c'est le FMI qui est à l'origine du "tournant de la rigueur" en 1983, avec les effets que l'on sait et qui se poursuivent encore en 2011.

    DSK a les faveurs des milieux de l'argent car c'est le directeur du FMI et que Sarko a trop attiré l'attention sur des gens qui auraient aimé rester dans l'ombre ainsi que leurs pratiques (cf. l'affaire Woerth-Bettencourt).

    Personnellement, le débat sur l'islam et l'identité nationale sont des cache-misère pour ne pas parler des vrais problèmes. Et ne pas parler des vraies bonnes idées... comme la Constituante.


    C'est pire que ça.
    Ce sont les conseillers du FMI qui ont conseillé les politiciens européens pour la création du système monétaire européen Wink
    Conseillers du FMI => Jacques Delors => Tournant de la rigueur en 1983.

    avatar
    Vinnie

    Messages : 16
    Activité et ancienneté : 23
    Popularité des contributions : 4
    Date d'inscription : 24/02/2011
    Age : 46
    Localisation : Derrière mon écran, dans le Sud

    Re: Politique du FMI: pour les Grecs, c'en est trop!

    Message  Vinnie le Jeu 24 Fév - 19:52

    logan a écrit:
    Vinnie a écrit:Tout à fait d'accord avec vous tous !

    Marre de l'UMPS. Marre des petits arrangements entre copains. Marre du capitalisme entre amis.

    Elire DSK, cela revient à héberger gratos le FMI à l'Elysée. Déjà que je soupçonne que c'est le FMI qui est à l'origine du "tournant de la rigueur" en 1983, avec les effets que l'on sait et qui se poursuivent encore en 2011.

    DSK a les faveurs des milieux de l'argent car c'est le directeur du FMI et que Sarko a trop attiré l'attention sur des gens qui auraient aimé rester dans l'ombre ainsi que leurs pratiques (cf. l'affaire Woerth-Bettencourt).

    Personnellement, le débat sur l'islam et l'identité nationale sont des cache-misère pour ne pas parler des vrais problèmes. Et ne pas parler des vraies bonnes idées... comme la Constituante.


    C'est pire que ça.
    Ce sont les conseillers du FMI qui ont conseillé les politiciens européens pour la création du système monétaire européen Wink
    Conseillers du FMI => Jacques Delors => Tournant de la rigueur en 1983.


    Merci de confirmer mes soupçons. D'ailleurs, toute la construction européenne, telle que mise en place actuellement, a été élaborée non pour les citoyens et la paix sur le continent, mais bien pour casser les Etats pour faire avancer l'ultra-libéralisme. Jean Monnet était un atlantiste fini. L'aventure va culminer avec le traité de libre-échange entre l'Amérique du Nord et l'Europe.

    De Gaulle voulait une Europe des nations, une Confédération où chaque nation resterait souveraine tout en étant solidaire des autres Etats. Monnet voulait une Fédération des Etats d'Europe, fondée sur le modèle américain, qu'il connaissait bien et dont il était le promoteur. Il a d'ailleurs reçu l'aval des US avant de lancer le projet d'Europe tel que nous le connaissons. Une institution comme le FMI date des années 40, après la guerre. Milton Friedmann avait déjà son idée de l'ultra-libéralisme dans les cartons. Et voilà comment et pourquoi nous en sommes là maintenant. Cela dit, les choses peuvent changer. Les Etats d'Amérique du Sud nous l'ont prouvé.

    Que se vayan todos !
    avatar
    Ninon74

    Messages : 779
    Activité et ancienneté : 887
    Popularité des contributions : 83
    Date d'inscription : 23/02/2011
    Age : 65
    Localisation : Cran-Gevrier

    Re: Politique du FMI: pour les Grecs, c'en est trop!

    Message  Ninon74 le Lun 16 Mai - 18:04

    D'après le récit de la jeune femme, lorsque celle-ci arrive, la porte est entrouverte et, à l'intérieur, un serveur d'étage débarrasse un plateau. Le client est parti, précise-t-il avant de s'en aller. C'est alors qu'un homme nu sortant de la salle de bains l'agresse violemment.
    ....
    Selon la chronologie de l'enquête de la police, à 12h28, DSK règle sa facture par carte à la réception. Un peu plus tard, il appelle l'hôtel pour demander si un portable n'a pas été retrouvé dans la suite. Vérification faite, ni téléphone, ni effets personnels n'ont été oubliés. Cet appel permet à la police de localiser DSK et de l'arrêter à bord de l'avion d'Air France quelques minutes avant le décollage.


    http://www.lexpress.fr/actualite/politique/affaire-dsk-la-version-du-sofitel_993363.html

    Il faut reconnaitre que les faits ont déjà changé depuis hier.
    avatar
    Alter Egaux

    Messages : 306
    Activité et ancienneté : 432
    Popularité des contributions : 58
    Date d'inscription : 17/02/2011
    Localisation : Seine et Marne

    Re: Politique du FMI: pour les Grecs, c'en est trop!

    Message  Alter Egaux le Mar 17 Mai - 15:24

    FMI. Christine Lagarde pressentie pour remplacer DSK
    Christine Lagarde au FMI pour remplacer Dominique Strauss-Kahn ? L'hypothèse est envisagée, alors que les Européens avancent leurs pions pour conserver la direction du Fonds monétaire international et que certains commencent à prendre leurs distances avec l'actuel détenteur du poste.
    http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/fmi-christine-lagarde-pressentie-pour-remplacer-dsk-17-05-2011-1304436.php
    Moralité : moins de harcèlement dans les couloirs du FMI, mais toujours autant dans les nations soumis au dictat néolibéral.
    avatar
    Alter Egaux

    Messages : 306
    Activité et ancienneté : 432
    Popularité des contributions : 58
    Date d'inscription : 17/02/2011
    Localisation : Seine et Marne

    Re: Politique du FMI: pour les Grecs, c'en est trop!

    Message  Alter Egaux le Mar 17 Mai - 16:36

    Le gouvernement, probablement mieux informé que nous, commence à lacher DSK :
    Fillon évoque un "acte très grave" si "avéré". Le Premier ministre François Fillon s'est exprimé pour la première fois sur l'affaire DSK. Devant une réunion à huis clos avec des députés UMP, il a assuré que "si les faits reprochés à Dominique Strauss-Kahn étaient avérés, nous serions en présence d'un acte très grave qui n'appelle aucune excuse".
    http://www.europe1.fr/International/Affaire-DSK-l-essentiel-a-18h-545723/
    Une affaire rondement menée : 3 jours. Edifiant, mais d'une banalité déconcertante.
    avatar
    Alter Egaux

    Messages : 306
    Activité et ancienneté : 432
    Popularité des contributions : 58
    Date d'inscription : 17/02/2011
    Localisation : Seine et Marne

    Re: Politique du FMI: pour les Grecs, c'en est trop!

    Message  Alter Egaux le Jeu 19 Mai - 5:24

    Très logiquement,
    DSK démissionne de la direction du FMI
    Dominique Strauss-Kahn a démissionné jeudi de ses fonctions de directeur général du Fonds monétaire international (FMI), et a affirmé dans une lettre au conseil d'administration être innocent des faits d'agression sexuelle pour lesquels il est incarcéré.

    "Dominique Strauss-Kahn a informé aujourd'hui le conseil d'administration du Fonds monétaire international (FMI) de son intention de démissionner de son poste de directeur général avec effet immédiat", a indiqué l'institution de Washington dans un communiqué publié peu après minuit (04H00 GMT).

    Le FMI a joint une lettre dans laquelle M. Strauss-Kahn explique ses raisons.

    "C'est avec une infinie tristesse que je me sens contraint aujourd'hui de présenter au conseil d'administration ma démission de mon poste de directeur général du FMI", a-t-il écrit dans ce courrier.

    "Je tiens à dire que je nie avec la plus grande fermeté possible toutes les allégations qui ont été faites contre moi. Je veux protéger cette institution que j'ai servie avec honneur et dévouement, et en particulier, je veux consacrer toute ma force, tout mon temps, et toute énergie à prouver mon innocence", a-t-il ajouté.

    M. Strauss-Kahn avait pris ses fonctions en novembre 2007 pour un mandat de cinq ans.

    Samedi, il a été interpellé dans un avion à l'aéroport de New York pour une affaire de crime sexuel, une femme de chambre d'un hôtel où il avait passé la nuit l'accusant de l'avoir agressée sexuellement et d'avoir tenté de la violer.

    Ses avocats ont déposé mercredi une demande de mise en liberté, deux jours après qu'une juge eut ordonné son incarcération.
    http://www.leparisien.fr/dsk-la-chute/en-direct-dsk-demissionne-de-la-direction-du-fmi-19-05-2011-1456877.php
    avatar
    Ninon74

    Messages : 779
    Activité et ancienneté : 887
    Popularité des contributions : 83
    Date d'inscription : 23/02/2011
    Age : 65
    Localisation : Cran-Gevrier

    Re: Politique du FMI: pour les Grecs, c'en est trop!

    Message  Ninon74 le Dim 22 Mai - 0:20

    Christine Lagarde accusée d’irrégularités

    JOELLE MESKENS

    samedi 21 mai 2011, 13:25


    Mediapart publie sur son site le rapport confidentiel de la Cour des comptes sur l’affaire Tapie qui met en cause la favorite européenne à la succession de DSK à la tête du FMI.
    Christine Lagarde accusée d’irrégularités


    D’après Mediapart, « de très nombreuses irrégularités sont relevées par les magistrats financiers. Elles vont nourrir les procédures engagées devant la Cour de justice de la République, devant le Conseil d’Etat et devant la Cour de discipline budgétaire. »

    L’Etat a-t-il failli en offrant il y a deux ans à Bernard Tapie un copieux chèque de 285 millions d’euros pour solde de tous comptes ? La ministre française de l’Economie et des finances, Christine Lagarde, se retrouve au cœur de la tourmente. Le parquet demande une enquête à la Cour de justice de la république sur les conditions du règlement de l’affaire Adidas-Crédit Lyonnais. L’objet : un éventuel abus d’autorité. Le procureur général de la cour de cassation, Jean-Louis Nadal, estime que de nombreux motifs peuvent mettre en doute la régularité voire la légalité de la procédure.

    Le dossier ne date pas d’hier. C’est en 1993 que la banque avait revendu l’équipementier sportif, propriété de Tapie. Le Crédit lyonnais avait réalisé une grosse plus-value mais l’ancien touche-à-tout de la politique, du sport et des affaires estimait avoir été lésé dans la transaction. Fin 2007, Christine Lagarde avait ordonné la désignation de trois juges arbitres. Ils avaient conclu en juillet 2008 qu’il fallait accorder réparation à Bernard Tapie. S’agissait-il d’un traitement de faveur ? L’opposition s’indignait en tout cas que l’affaire n’ait pas été soumise aux tribunaux ordinaires mais ait relevé d’une procédure arbitrale, comme s’il s’agissait d’un marchandage. Voulait-on remercier Bernard Tapie, ancien ministre de François Mitterrand, d’avoir soutenu Nicolas Sarkozy lors de la campagne présidentielle de 2007 ? Toutes les insinuations étaient entendues…

    Le parti socialiste avait introduit un recours. C’est celui-ci qui vient d’aboutir. « Un événement majeur », selon les élus du PS. Si la commission des requêtes de la Cour de cassation décide de poursuivre l’enquête, l’issue pourrait aller jusqu’à la comparution de Christine Lagarde devant la Cour de justice de la république, seule habilitée à juger de ministres en exercice. En cas de procès pour abus d’autorité, la ministre de l’Economie et des finances risquerait alors jusqu’à 5 ans de prison et 75.000 euros d’amende. Mais on n’en est pas encore là…

    http://www.lesoir.be/actualite/france/2011-05-21/christine-lagarde-accusee-d-irregularites-841347.php

    clown
    avatar
    Ninon74

    Messages : 779
    Activité et ancienneté : 887
    Popularité des contributions : 83
    Date d'inscription : 23/02/2011
    Age : 65
    Localisation : Cran-Gevrier

    Re: Politique du FMI: pour les Grecs, c'en est trop!

    Message  Ninon74 le Dim 22 Mai - 17:53

    PS = UMP - UMP = PS - Aubry si chère à S. Hessel soutient Lagarde

    FMI: Aubry soutient Lagarde
    AFP
    22/05/2011 | Mise à jour : 15:26 Réactions (69)
    La première secrétaire du Parti socialiste, Martine Aubry, a déclaré aujourd'hui que l'arrivée de la ministre UMP de l'Economie, Christine Lagarde, à la tête du Fonds monétaire international "serait une très bonne chose pour notre pays et pour l'Europe".

    "Si l'Europe peut avoir ce poste et si une Française peut l'obtenir, je crois que cela serait une très bonne chose pour notre pays et pour l'Europe", a déclaré Martine Aubry sur France 2.

    "Mme Lagarde, au-delà des divergences que l'on peut avoir - je pense à la politique économique, à ce qui est fait en matière salariale et le pouvoir d'achat -, est une femme respectable", a-t-elle ajouté.


    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/05/22/97001-20110522FILWWW00120-fmi-aubry-soutient-lagarde.php



    avatar
    Ninon74

    Messages : 779
    Activité et ancienneté : 887
    Popularité des contributions : 83
    Date d'inscription : 23/02/2011
    Age : 65
    Localisation : Cran-Gevrier

    Re: Politique du FMI: pour les Grecs, c'en est trop!

    Message  Ninon74 le Mar 24 Mai - 0:00

    Si dans mon message n° 63, le Figaro annonçait qu'Aubry soutenait Lagarde, aujourd'hui c'est le porte-parole du PS, Benoit Hamon, pour qui C. Lagarde n'est pas "la tasse de thé" des socialistes.
    Ils ne savent plus où ils en sont au PS.

    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2011/05/23/97002-20110523FILWWW00516-le-ps-ne-plaide-pas-pour-lagarde-au-fmi.php

    Bayrou n'en veut pas
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/05/22/97001-20110522FILWWW00194-christine-lagarde-au-fmi-bayrou-contre.php

    La Haye la soutient
    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2011/05/23/97002-20110523FILWWW00387-fmi-la-haye-soutient-lagarde.php

    Mais madame aurait 2 dossiers en cours avec la Justice
    (en plus de l'affaire Tapie)

    D'après Mediapart, la ministre de l'Economie a deux dossiers en cours avec la justice. L'un concerne une enquête de la DGCCRF contre Euronext, l'autre une de ses anciennes collaboratrices.


    http://lexpansion.lexpress.fr/economie/christine-lagarde-impliquee-dans-deux-nouvelles-affaires_255960.html
    avatar
    Alter Egaux

    Messages : 306
    Activité et ancienneté : 432
    Popularité des contributions : 58
    Date d'inscription : 17/02/2011
    Localisation : Seine et Marne

    Re: Politique du FMI: pour les Grecs, c'en est trop!

    Message  Alter Egaux le Mar 24 Mai - 16:29

    Ninon74 a écrit:Si dans mon message n° 63, le Figaro annonçait qu'Aubry soutenait Lagarde, aujourd'hui c'est le porte-parole du PS, Benoit Hamon, pour qui C. Lagarde n'est pas "la tasse de thé" des socialistes.
    Ils ne savent plus où ils en sont au PS.
    Si : Hamon est à gauche d'Aubry, ceci explique cela...


    Dernière édition par Alter Egaux le Mer 25 Mai - 7:03, édité 1 fois

    logan

    Messages : 174
    Activité et ancienneté : 214
    Popularité des contributions : 44
    Date d'inscription : 21/02/2011

    Re: Politique du FMI: pour les Grecs, c'en est trop!

    Message  logan le Mar 24 Mai - 16:47

    Quand comme aubry on en vient à soutenir le FMI, et en plus de cela une ministre de droite pour diriger le FMI, ça démontre bien qu'on est FMI / droite compatible.

    Aubry => Poubelle
    avatar
    Ninon74

    Messages : 779
    Activité et ancienneté : 887
    Popularité des contributions : 83
    Date d'inscription : 23/02/2011
    Age : 65
    Localisation : Cran-Gevrier

    Re: Politique du FMI: pour les Grecs, c'en est trop!

    Message  Ninon74 le Ven 27 Mai - 23:59

    Alter Egaux voici un billet que je trouve fort intéressant curieux, quant on sait que Christine Lagarde, avait l'intention de parler BANCOR lors du G20...... !!

    Mon lien de Médiapart (trouvé sur le blog de P. Jorion, l'année dernière) ne fonctionnant plus j'ai dû faire quelques recherches.

    Le Bancor : La nouvelle monnaie mondiale du FMI

    15 septembre 2010 par Veda

    Il se passe des fois des choses si choquantes qu’on préfère ne pas en parler avant que l’information soit sûre et suffisamment documentée. Ces dernières années, il y a eu beaucoup de rumeurs sur une imminente monnaie mondiale, mais souvent, il n’était pas aisé d’avancer la preuve que les plans pour cette devise étaient vraiment en préparation. Ce n’est plus le cas. Dans un document appelé « Accumulation des Réserves et Stabilité Monétaire Internationale » le département de la politique et révision du Fond Monétaire International recommande au monde d’adopter une monnaie mondiale nommée « Bancor » et qu’une banque centrale mondiale soit créée pour administrer cette devise. Le rapport date du 13 avril 2010 et une copie complète peut être consultée ici. Malheureusement ce n’est ni une exagération ni une rumeur. C’est une proposition très sérieuse dans un document officiel d’une des plus puissante méga-institutions que dirigent actuellement l’économie mondiale. N’importe qui l’ayant suivi sait que ce que le FMI veut, le FMI l’obtient. Se passerait il la même chose si une monnaie mondiale connue sous le nom de « Bancor » était à l’horizon ? C’est une question légitime.
    ........

    http://www.choix-realite.org/le-bancor-la-nouvelle-monnaie-mondiale-du-fmi

    Effectivement, la France va profiter de sa Présidence du G20 pour caresser la Chine et la Russie dans le sens du poil et pousser le BANCOR.
    Il y a deux ans au premier G20, c'est la Chine qui a publié sur le site de la BCC un manifeste très clair en chinois et en anglais sur ce que devait être la future monnaie des échanges internationaux.

    http://www.boursorama.com/forum-gold-index-bancor-comment-en-profiter-402952254-1

    http://www.lepost.fr/article/2010/09/25/2235945_le-bancor-et-le-nouvel-ordre-mondial.html

    Publié : le 25/01/2011 par Benji dans Argent et politique

    Christine Lagarde veut un retour au bancor, l’article est en anglais mais nous informe de quelque chose de terrible, Christine Lagarde veut pousser le G20 à reconsidérer le bancor comme unique alternative. Ce qui est d’autant plus grave puisque le gouvernement continue de son côté à nous chanter que ça va bien, tout va bien, il y a même une reprise et la crise était bien là mais il y a deux ans, mais plus maintenant!!! Donc, un retour au bancor a été demandé!

    http://lesmoutonsenrages.wordpress.com/2011/01/25/alan-greenspan-plaide-pour-un-retour-a-letalon-or/

    Publié: Mar Oct 12, 2010 8:41 pm

    Arghhh. Alerte, sonnez les matines, j'ai failli m'étouffer en lisant le papier de frère Ambrose. Il rapporte que Christine Lagarde a commencé à parler du retour au "Bancor", une idée de Keynes, sorte de panier de la banquière avec que des métaux dedans, or, argent, et.. et...? Wiki-fr dit "Keynes (avait proposé) la création d'une Union internationale de compensation et d'une monnaie supranationale, le Bancor, à laquelle les autres monnaies seraient rattachées. Glups. Est-ce que vous avez vu cette info quelque part dans la presse french?

    http://www.forum-gold.fr/viewtopic.php?f=2&p=77198

    Zhou Xiaochuan dénonçait donc l’année dernière l’absurdité objective du système monétaire international en vigueur. Il conclut logiquement à la nécessité de dissocier l’unité de compte, de règlement et de dette internationale de toute unité de compte nationale. La banque centrale responsable de la liquidité internationale des prix et des dettes ne peut en aucun cas être une banque centrale nationale. La stabilité de la valeur de l’unité de compte internationale doit dépendre d’un système bancaire spécifique dont la gouvernance doit nécessairement être multinationale. Les institutions fondées par les accords de Bretton Woods, le FMI et la Banque Mondiale, répondent en fait à cette exigence et Zhou Xiaochuan note qu’elles ont été dotées à partir de 1969 d’une nouvelle unité monétaire, le Droit de Tirage Spécial (DTS), définie comme un panier de plusieurs monnaies. La valeur du DTS est la moyenne pondérée des taux de change des monnaies nationales qui la composent. Elle est déterminée par les politiques monétaires de plusieurs pays. Mais le FMI n’a aucun pouvoir d’émission autonome lui permettant de gérer la liquidité mondiale.

    Zhou Xiaochuan voit dans le FMI les prémices d’une banque centrale mondiale capable de gérer la liquidité mondiale avec un objectif de stabilité globale des prix en DTS. Mais cela implique l’autonomie d’émission de crédits en DTS et une cotation minimale d’actifs en DTS pour fournir au FMI un référentiel de prix qui mesure la valeur du DTS. Le Gouverneur de la PBC réclame le retour au schéma proposé par Keynes d’une monnaie internationale distincte dans sa définition des monnaies nationales et il propose en conséquence une redéfinition du DTS par des actifs réels négociables en DTS. La définition rigide par un panier fixe de monnaies est abandonnée. Les contreparties de l’émission du DTS ne sont plus des droits fixes alloués aux États qui engagent leur monnaie dans la composition du DTS mais les réserves de change déposées en fonction de l’activité économique réelle. Zhou Xiaochuan pose donc la règle d’un jeu financier international gagnant-gagnant ajusté au poids et au rôle réels des économie nationales dans le monde.

    Un an et demi après

    Constatons qu’un an et demi après la prise de position du Gouverneur de la BPC, aucune analyse économique étayée et argumentée n’est venue contredire la demande chinoise. Bien au contraire, la politique de relance budgétaire et monétaire menée avec une certaine concertation au sein du G20 a fait long feu. La croissance s’est maintenue dans les pays émergents – dont la Chine – mais s’est éteinte dans les pays développés après un faible redémarrage. Les dysfonctionnements du crédit à l’origine de la crise des subprimes sont toujours à l’œuvre. La dette publique s’est substituée à la dette privée pour nourrir l’allocation du crédit. Les actifs sous-jacents aux titres subprimes ne sont plus des emprunts ou du capital privé mais des passifs d’État et de banque centrale. Les règles de liquidité du crédit restent opaques pour dissimuler qu’aucune richesse ne s’est créée entretemps en contrepartie de la monnaie créée. Le moteur monétaire de la croissance mondiale est l’endettement des États et il est plus difficile de définir et démontrer la solvabilité des emprunteurs en 2010 que ce n’était le cas en 2008. La Chine et les autres pays émergents ont accumulé des créances internationales en dollar, euro, yen et franc suisse, alors que l’incertitude accrue sur la valeur réelle de ces monnaies nationales.
    ......
    Faut-il attendre une catastrophe pour que les propositions du Gouverneur de la PBC soient sérieusement étudiées ? La puissance militaire des États-Unis permettra peut être de continuer à imposer un prix forcé du dollar au monde entier mais ne parviendra pas à lui restaurer une valeur qu’il n’a pas. Aucune argumentation politique ou financière ne pourra forcer les banques à prêter au consommateur américain dont le déclin des revenus est irréversible. La croissance est morte dans tous les pays développés émetteurs de monnaie de réserve ou de monnaie refuge contre le dollar. La mutualisation des contreparties mesurées réellement à la masse monétaire internationale est indispensable. L’exportateur de valeur réelle réduit ses investissements dans une production future s’il constate que les clients étrangers qui le financent le règlent avec une monnaie dont la valeur est intrinsèquement imprévisible. L’unité de compte des échanges commerciaux et financiers n’a plus de stabilité visible sans la concertation explicite intelligible des États nationaux. La transformation du DTS en monnaie et du FMI en banque centrale mondiale serait bien l’un des moyens de créer le bancor. Mais il implique de lever l’hypothèque du veto de fait dont disposent les États-Unis dans son fonctionnement, conséquence de la logique censitaire de son mécanisme décisionnel, où le nombre de voix est proportionnel à la contribution à son financement. Ce serait là un des moyens de rationaliser la monnaie et la croissance dans une économie mondialisée. Le moyen d’affirmer aussi que les règles du crédit stable ne peuvent pas rester entre les mains des acteurs publics et financiers intéressés en eux-mêmes au crédit dont ils ont besoin.

    Zhou Xiaochuan introduit sa démonstration de mars 2009 par l’affirmation capitale de la possibilité de monétiser le crédit pour autant qu’existent des règles explicites et transparentes de calibrage du crédit. Calibrage macro-économique à l’échelle du monde et micro-économique à l’échelle de chaque débiteur. Il pose implicitement que les règles du crédit monétisable doivent pouvoir être soustraites aux juridictions nationales soumises à leurs propres besoins de financement par le crédit. Pour que des dettes soient monétisables, il ne faut pas que l’emprunteur puisse d’une quelconque manière modifier les règles qui mesurent sa propre dette. C’est probablement le verrou logique qui bloque les gouvernements occidentaux dans l’adoption d’une réforme monétaire internationale. Ils espèrent préserver leur solvabilité au moins nominale en gardant la maîtrise des lois qui définissent la nature de leurs engagements. Adhérer à un étalon monétaire international consiste en réalité à tomber d’accord sur des critères fondamentaux universels de solvabilité. Un étalon monétaire international est un étalon de régulation universelle de la stabilité du prix et du crédit.
    ....

    http://www.pauljorion.com/blog/?p=17338

    .....
    Surtout, Nicolas Sarkozy et les Etats-Unis sont désormais à couteaux tirés sur ces sujets, Barak Obama estimant que le président français esquisse sur ces dossiers un rapprochement avec la Chine au détriment de l’alliance entre Américains et Européens, pourtant nécessaire pour faire bouger cette dernière sur le dossier du yuan.

    En particulier, la proposition faite par le Président français d’examiner un possible retour au Bancor, système alternatif à celui finalement retenu à Breton Woods, et rejeté en 1945, a été perçue comme une véritable provocation par l’Administration Obama. Les Etats-Unis ne souhaitent pas non plus se lier les mains dans le cadre du renforcement du « monitoring » des politiques macro-économiques des grands Etats de la planète si les Chinois ne se prêtent pas davantage à l’exercice, et ont pour l’heure réservé un accueil des plus frais à l’idée d’une réforme des statuts du FMI, lui permettant en particulier de contrôler les comptes de capital (investissements étrangers, investissements de portefeuille et produits dérivés) qui ont fait le lit de la crise de 2007-2008.
    ......

    http://blogs.mediapart.fr/blog/terra-nova/280211/g20-finances-le-premier-grand-test-de-la-presidence-francaise?onglet=

    http://www.pauljorion.com/blog/?tag=bancor

    Ou alors ce sera l'AMERO prôné par les USA affraid
    http://www.dailymotion.com/video/xgxifh_amero-la-monnaie-du-nouvel-ordre-mondial_webcam

    A moins que ce ne soit la monnaie présentée par Medvedev
    en 2008 ou 2009 ??
    http://fortune.fdesouche.com/399-la-monnaie-du-nouvel-ordre-mondial-presentee-au-g8-archives/comment-page-1

    Eliminer DSK du PS pour mettre en place C. Lagarde UMP, et l'UMP devient le sauveur de l'humanité....avec un bébé en prime (Marie, Joseph et l'enfant Jésus Wink)


    avatar
    Alter Egaux

    Messages : 306
    Activité et ancienneté : 432
    Popularité des contributions : 58
    Date d'inscription : 17/02/2011
    Localisation : Seine et Marne

    Re: Politique du FMI: pour les Grecs, c'en est trop!

    Message  Alter Egaux le Lun 6 Juin - 14:33

    Voici un de ses actes symboliques que j'adore chez ATTAC France :
    La coprésidente d'Attac candidate à la direction générale du FMI

    Le FMI joue un rôle décisif dans la régulation – ou plutôt l’absence de régulation – de la finance internationale. C’est pourquoi l’association Attac a décidé de proposer une candidature pour succéder à Dominique Strauss-Kahn.
    Aurélie Trouvé, 31 ans, est maître de conférences en sciences économiques et coprésidente d'Attac depuis quatre ans. Elle est spécialiste des marchés agricoles, actuellement l’un des domaines de prédilection de la spéculation financière internationale. Elle bénéficie du soutien technique et politique du Conseil scientifique d’Attac, qui comporte de nombreux économistes spécialistes des questions financières. Si elle ne bénéficie pas encore du soutien officiel d’États, sa candidature suscitera l’intérêt de tous ceux, gouvernants ou citoyens, qui désirent remettre l’industrie financière à sa place, celle de soutien aux initiatives de l’économie réelle.
    Depuis l’éclatement de la crise financière en 2008, ni le G20, ni le FMI, pas plus que le comité de Bâle ou les autorités nationales de régulation financière, n’ont pris de mesures pour réduire significativement l’instabilité des marchés financiers internationaux. La spéculation fait aujourd’hui rage sur les matières premières et les titres des dettes publiques.
    Avec Dominique Strauss-Kahn, la politique du FMI a consisté, comme par le passé, à défendre inconditionnellement les intérêts des créanciers des États endettés, en imposant à ces derniers des plans d’austérité brutaux : Hongrie, Ukraine et Lettonie en 2008, Islande en 2009, Grèce, Espagne, Portugal, Irlande en 2010… Les banques et les fonds d’investissement sont les principaux bénéficiaires de politiques qui détruisent les solidarités sociales et mènent l’Union européenne au bord du gouffre.
    Tout indique que Christine Lagarde fera encore pire que Dominique Strauss-Kahn. Christine Lagarde a été à la tête d'une technostructure du Ministère de l'Economie (Direction Générale du Trésor et Direction du Budget), composée de fonctionnaires ultralibéraux acquis aux intérêts financiers. C'est ainsi que la France a refusé en 2010 de soutenir l'Allemagne sur la question de l'interdiction de la spéculation sur les CDS (vente à nu à découvert). Les représentants de la France à Bruxelles ont toujours freiné les maigres initiatives de la Commission sur la régulation financière. Sur la question de la taxation des transactions financières, malgré le discours apparemment offensif de Nicolas Sarkozy, le ministère de Christine Lagarde s'est toujours refusé à produire des notes et études préparant une décision, et la France ne s'est jamais engagée réellement auprès de ses partenaires de l'Union européenne ou de l'Eurogroupe.
    Aurélie Trouvé propose une réorientation fondamentale du FMI, partant du principe que la stabilité financière mondiale est un bien public qui doit être démocratiquement géré par la communauté internationale dans son ensemble. Son programme pour le FMI comporte donc :
    - l’arrêt des plans d’austérité, et la mise en place d’une taxe sur les transactions financières et d’une stricte régulation des transactions sur les produits dérivés
    - la coordination des politiques économiques au plan international, amenant les pays présentant des déséquilibres excessifs (Chine, Allemagne, Japon du côté des pays excédentaires, États-Unis du côté des pays déficitaires) à se rééquilibrer de façon coordonnée par des ajustements des taux de change ainsi que des politiques budgétaires et salariales actives ;
    - le développement d’une monnaie internationale basée sur un panier des principales devises, comme alternative au dollar ;
    - l’émission de Droits de tirage spéciaux pour aider les pays en difficulté durant la période de réduction des déséquilibres internationaux ou face à des chocs conjoncturels imprévus ;
    - la démocratisation du FMI, par l’élargissement de son Conseil d’administration à tous les pays de la planète et l’intégration du FMI dans le système onusien, avec une voix pour chacun des 187 pays membres du Fonds : il s’agit d’en finir avec le pouvoir exclusif des grandes puissances.
    C’est sur cette base qu’Attac a envoyé hier 1er juin 2011 au FMI la candidature officielle de Mme Aurélie Trouvé, 31 ans, économiste. Toute candidature doit être présentée par un des gouverneurs et administrateurs du FMI. L'association Attac compte sur le fair play de Christine Lagarde, actuel gouverneur du FMI pour la France.

    Attac France,
    Paris, le 6 juin 2011
    http://www.france.attac.org/articles/la-copresidente-dattac-candidate-la-di…
    http://www.france.attac.org/dossiers/un-nouveau-fmi
    Aucune chance mais beau geste politique...
    avatar
    sitouayain

    Messages : 497
    Activité et ancienneté : 663
    Popularité des contributions : 131
    Date d'inscription : 21/02/2011
    Age : 34
    Localisation : Paris

    Re: Politique du FMI: pour les Grecs, c'en est trop!

    Message  sitouayain le Mar 7 Juin - 5:34

    super candidature,

    peut-être cela aidera-t-il les péruviens,
    ils ont bien voté,

    mais les marchés votent en sens contraire,

    heureusement que les états-unis et l'europe soutiennent la démocratie, comme au honduras....
    avatar
    Ninon74

    Messages : 779
    Activité et ancienneté : 887
    Popularité des contributions : 83
    Date d'inscription : 23/02/2011
    Age : 65
    Localisation : Cran-Gevrier

    Re: Politique du FMI: pour les Grecs, c'en est trop!

    Message  Ninon74 le Mar 7 Juin - 9:14

    Salut Sitouayain
    Je vois que tu es plus matinal que moi Laughing

    Aurais-tu laissé passé cette information concernant le Honduras ?

    L’Histoire immédiate - assemblée constituante, justice sociale, châtiment pour les violateurs des droits de l’homme, retour du Honduras au sein de l’OEA et de l’ALBA, etc.. - redevient possible. Le Front de Résistance sort de la clandestinité et peut enfin devenir une nouvelle force politique qui, par la voie électorale et référendaire, et constituante, pourra reprendre le fil interrompu de la transformation.

    http://www.larevolucionvive.org.ve/spip.php?article1581&lang=es

    http://www.youtube.com/watch?v=h-ydQxNXXP4

    réponse de sitouaillain: plus matinal mais couché plus tôt! non je n'avais pas laissé passer, mais comme ptet que tout le monde avait pas suivi les résultats du miracle obama au honduras, j'ai préféré un article qui résumait, ayant bossé sur ce site et dans la chaîne de télé tu penses bien que je suis au parfum..

    logan

    Messages : 174
    Activité et ancienneté : 214
    Popularité des contributions : 44
    Date d'inscription : 21/02/2011

    Re: Politique du FMI: pour les Grecs, c'en est trop!

    Message  logan le Mar 7 Juin - 12:09

    Alter Egaux a écrit:Voici un de ses actes symboliques que j'adore chez ATTAC France :
    La coprésidente d'Attac candidate à la direction générale du FMI

    Le FMI joue un rôle décisif dans la régulation – ou plutôt l’absence de régulation – de la finance internationale. C’est pourquoi l’association Attac a décidé de proposer une candidature pour succéder à Dominique Strauss-Kahn.
    Aurélie Trouvé, 31 ans, est maître de conférences en sciences économiques et coprésidente d'Attac depuis quatre ans. Elle est spécialiste des marchés agricoles, actuellement l’un des domaines de prédilection de la spéculation financière internationale. Elle bénéficie du soutien technique et politique du Conseil scientifique d’Attac, qui comporte de nombreux économistes spécialistes des questions financières. Si elle ne bénéficie pas encore du soutien officiel d’États, sa candidature suscitera l’intérêt de tous ceux, gouvernants ou citoyens, qui désirent remettre l’industrie financière à sa place, celle de soutien aux initiatives de l’économie réelle.
    Depuis l’éclatement de la crise financière en 2008, ni le G20, ni le FMI, pas plus que le comité de Bâle ou les autorités nationales de régulation financière, n’ont pris de mesures pour réduire significativement l’instabilité des marchés financiers internationaux. La spéculation fait aujourd’hui rage sur les matières premières et les titres des dettes publiques.
    Avec Dominique Strauss-Kahn, la politique du FMI a consisté, comme par le passé, à défendre inconditionnellement les intérêts des créanciers des États endettés, en imposant à ces derniers des plans d’austérité brutaux : Hongrie, Ukraine et Lettonie en 2008, Islande en 2009, Grèce, Espagne, Portugal, Irlande en 2010… Les banques et les fonds d’investissement sont les principaux bénéficiaires de politiques qui détruisent les solidarités sociales et mènent l’Union européenne au bord du gouffre.
    Tout indique que Christine Lagarde fera encore pire que Dominique Strauss-Kahn. Christine Lagarde a été à la tête d'une technostructure du Ministère de l'Economie (Direction Générale du Trésor et Direction du Budget), composée de fonctionnaires ultralibéraux acquis aux intérêts financiers. C'est ainsi que la France a refusé en 2010 de soutenir l'Allemagne sur la question de l'interdiction de la spéculation sur les CDS (vente à nu à découvert). Les représentants de la France à Bruxelles ont toujours freiné les maigres initiatives de la Commission sur la régulation financière. Sur la question de la taxation des transactions financières, malgré le discours apparemment offensif de Nicolas Sarkozy, le ministère de Christine Lagarde s'est toujours refusé à produire des notes et études préparant une décision, et la France ne s'est jamais engagée réellement auprès de ses partenaires de l'Union européenne ou de l'Eurogroupe.
    Aurélie Trouvé propose une réorientation fondamentale du FMI, partant du principe que la stabilité financière mondiale est un bien public qui doit être démocratiquement géré par la communauté internationale dans son ensemble. Son programme pour le FMI comporte donc :
    - l’arrêt des plans d’austérité, et la mise en place d’une taxe sur les transactions financières et d’une stricte régulation des transactions sur les produits dérivés
    - la coordination des politiques économiques au plan international, amenant les pays présentant des déséquilibres excessifs (Chine, Allemagne, Japon du côté des pays excédentaires, États-Unis du côté des pays déficitaires) à se rééquilibrer de façon coordonnée par des ajustements des taux de change ainsi que des politiques budgétaires et salariales actives ;
    - le développement d’une monnaie internationale basée sur un panier des principales devises, comme alternative au dollar ;
    - l’émission de Droits de tirage spéciaux pour aider les pays en difficulté durant la période de réduction des déséquilibres internationaux ou face à des chocs conjoncturels imprévus ;
    - la démocratisation du FMI, par l’élargissement de son Conseil d’administration à tous les pays de la planète et l’intégration du FMI dans le système onusien, avec une voix pour chacun des 187 pays membres du Fonds : il s’agit d’en finir avec le pouvoir exclusif des grandes puissances.
    C’est sur cette base qu’Attac a envoyé hier 1er juin 2011 au FMI la candidature officielle de Mme Aurélie Trouvé, 31 ans, économiste. Toute candidature doit être présentée par un des gouverneurs et administrateurs du FMI. L'association Attac compte sur le fair play de Christine Lagarde, actuel gouverneur du FMI pour la France.

    Attac France,
    Paris, le 6 juin 2011
    http://www.france.attac.org/articles/la-copresidente-dattac-candidate-la-di…
    http://www.france.attac.org/dossiers/un-nouveau-fmi
    Aucune chance mais beau geste politique...

    J'pensais aussi envoyer ma candidature mais j'suis pas du genre à faire de vagues Wink
    On devrait peut être tous faire de même !

    avatar
    Ninon74

    Messages : 779
    Activité et ancienneté : 887
    Popularité des contributions : 83
    Date d'inscription : 23/02/2011
    Age : 65
    Localisation : Cran-Gevrier

    Re: Politique du FMI: pour les Grecs, c'en est trop!

    Message  Ninon74 le Mer 8 Juin - 16:02

    Soutenez la première candidature altermondialiste à la tête du FMI

    Attac France a rendu publique hier la candidature de sa coprésidente Aurélie Trouvé à la direction du FMI (voir ci-dessous le communiqué de presse).
    Pour que celle-ci soit prise en compte, il faut qu'elle soit soutenue par un gouverneur du FMI d'ici vendredi 10 juin, date limite de dépôt des candidatures.
    Un comité de soutien à cette candidature est nécessaire pour appuyer cette demande auprès des gouverneurs.
    Pour en faire partie, merci de transmettre vos coordonnées (nom, prénom, qualité) à l'adresse fmi@attac.org, ou en renseignant directement celles-ci sur le site d'Attac France http://www.france.attac.org/soutenez-la-premiere-candidature-altermondialiste-la-tete-fmi

    Citoyennes, citoyens, à vos claviers Wink

    avatar
    Alter Egaux

    Messages : 306
    Activité et ancienneté : 432
    Popularité des contributions : 58
    Date d'inscription : 17/02/2011
    Localisation : Seine et Marne

    Re: Politique du FMI: pour les Grecs, c'en est trop!

    Message  Alter Egaux le Mer 15 Juin - 5:21

    Moody's pourrait dégrader les notes de SocGen, BNPP et CASA
    L'agence Moody's a annoncé mardi avoir placé sous surveillance les banques françaises Société générale, Crédit agricole et BNP Paribas pour une possible dégration de leur note du fait de leur exposition à la crise grecque.

    Dans un communiqué publié à Madrid, l'agence de notation précise que l'examen portera notamment sur la dette à long terme et les dépôts.
    http://lci.tf1.fr/filnews/economie/moody-s-pourrait-degrader-les-notes-de-s…
    avatar
    Ninon74

    Messages : 779
    Activité et ancienneté : 887
    Popularité des contributions : 83
    Date d'inscription : 23/02/2011
    Age : 65
    Localisation : Cran-Gevrier

    Re: Politique du FMI: pour les Grecs, c'en est trop!

    Message  Ninon74 le Mer 15 Juin - 14:31

    Dette grecque : trois banques françaises sous surveillance

    Publié le 15.06.2011, 07h23 | Mise à jour : 08h38

    L'agence d'évaluation financière a en effet annoncé mercredi qu'elle envisageait d'abaisser la note de ces banques françaises car elles sont engagées dans la dette publique et dans le secteur privé de la Grèce, dont Moody's a abaissé la note début juin. De même, la note de la banque franco-belge Dexia, déjà placée sous surveillance négative, prendra en compte son exposition à la Grèce, précise le communiqué de Moody's.

    L'agence, qui n'écarte plus un défaut de paiement de la Grèce, mesurera notamment «l'incohérence potentielle qui pourrait exister entre un défaut ou une restructuration (de la dette grecque) et les notes actuelles» des établissements français. Elle prendra également en compte leur profil financier «solide», l'effet de taille et la diversité de leurs sources de revenus.

    Les trois banques sont engagées à divers degrés

    Jusqu'ici, ces établissements français étaient bien notés : Aa1 (la deuxième plus élevée dans la hiérarchie de Moody's) pour le Crédit Agricole, Aa2 pour la BNP Paribas. Si Moody's estime que leur note ne devrait pas baisser de plus d'un cran, la situation n'est pas la même pour la Société Générale, dont la dégradation pourrait atteindre deux crans. En effet, dans le cas de la Société générale l'examen inclura également une réévaluation du soutien dit systémique, c'est-à-dire l'aide que pourraient fournir les pouvoirs publics en cas de crise grave.

    Par ailleurs, Moody's rappelle que l'exposition à la Grèce n'est pas de même nature pour les trois banques. Dans le cas du Crédit Agricole, elle tient avant tout à sa filiale Emporiki et concerne donc pour l'essentiel des créances privées.
    L'agence considère que l'effet «secondaire» d'un défaut de l'Etat grec pourrait être «significatif» pour la banque, du fait de cette exposition à l'économie locale.

    Pour BNP Paribas et Société Générale, en revanche, c'est avant tout le portefeuille de titres d'Etat qui est concerné. Il atteignait, fin mars, 2,5 milliards d'euros pour Société Générale et 5,0 milliards pour BNP Paribas. Il n'était que de 600 millions pour Crédit Agricole.

    http://www.leparisien.fr/economie/dette-grecque-trois-banques-francaises-sous-surveillance-15-06-2011-1494540.php

    http://www.lepoint.fr/economie/moody-s-envisage-d-abaisser-la-note-de-trois-banques-francaises-15-06-2011-1341977_28.php

    http://www.easybourse.com/bourse/marches/point-bourse/tendance/1248/le-cac-40-dans-le-rouge-a-la-mi-seance-plombe-par-les-bancaires.html
    avatar
    Ninon74

    Messages : 779
    Activité et ancienneté : 887
    Popularité des contributions : 83
    Date d'inscription : 23/02/2011
    Age : 65
    Localisation : Cran-Gevrier

    Re: Politique du FMI: pour les Grecs, c'en est trop!

    Message  Ninon74 le Mer 15 Juin - 14:56


    Une manifestation monstre est en cours dans la capitale. C'est une nouvelle journée de grève générale dans le pays dont l'avenir est suspendu aux décisions de ses créanciers.

    Par LIBÉRATION.FR

    Des dizaines de milliers de personnes sont actuellement dans les rues d'Athènes en milieu de journée. Alors qu'un bloc de manifestants est parvenu à rompre le cordon policier qui protégeait les palais présidentiels, la police a eu recours aux gaz irritants pour disperser le groupe à une vingtaine de mètres seulement du palais présidentiel (vous pouvez suivre ici un direct télévisé, en grec, des événements).

    Sept personnes dont un membre des forces de l'ordre ont été blessées selon une source des policières

    (capture d'écran à 14h30, heure de Paris)

    Pour la troisième fois depuis le début de l’année, les syndicats ont appelé à une grève générale. Le mouvement de protestation populaire des «Indignés» démarré le 25 mai ne cesse de se renforcer.

    Tôt ce mercredi matin, des milliers d'Indignés et des groupes de gauche, mais aussi de ma droite nationaliste ont afflué sur la place centrale de Syntagma devant le Parlement à Athènes. Elle est submergée par des drapeaux grecs ou espagnols ainsi que par des banderoles. Plusieurs indiquent «No pasaran», «Résistez».

    Les manifestants devant la police, le 15 juin. (Reuters)

    La police a installé dans la nuit une barre de fer en travers de la rue, devant l'entrée du Parlement. Des dizaines de fourgons policiers sont stationnés afin de permettre l'accès aux députés et de freiner la foule.

    Plusieurs artères autour du Parlement ont été fermées à la circulation et aux piétons.

    «La Grèce est en danger, c'est la plus importante mobilisation dans le pays» depuis les années 70 contre la junte militaire, estime Maria Chira, une brune trentenaire, enroulée dans un drapeau grec, qui a rejoint le mouvement des Indignés depuis fin mai. Elle dit n'avoir jamais appartenu à aucun parti ni syndicat auparavant.

    Depuis le début de la crise économique, plusieurs manifestations se sont déjà terminées dans la violence.
    La Grèce entre deux feux:

    Le pays est plongé dans la récession pour la troisième année consécutive. L’agence de notation Moody's a abaissé, début juin, sa note de trois crans et indiqué qu'elle envisageait de l'abaisser de nouveau. Selon elle, il y a une «augmentation du risque que la Grèce ne puisse stabiliser son endettement sans une restructuration de sa dette».

    Problème, d’un côté, les marchés lui interdisent l’accès au refinancement. De l’autre, ses créanciers, l’UE et le FMI, lui demandent des efforts d'austérité en échange de leur secours financier.

    Les Européens eux cherchent ainsi à boucler un nouveau plan d'aide financière pour la Grèce au bord de la faillite, mais ils ne parviennent pas pour le moment à s'entendre sur les modalités. La question d'une participation du secteur privé au sauvetage d'Athènes notamment divise les esprits.

    Jürgen Starck (Reuters)

    Le chef économiste de la BCE, Jürgen Stark, a répété le refus de la Banque centrale européenne de toute solution qui serait contraignante pour les créanciers privés. «Nous ne sommes pas opposés à une implication du secteur privé, mais elle doit être totalement volontaire».

    Mais, d’un autre côté, il «comprend très bien l'argument», avancé principalement par l'Allemagne, d'une répartition nécessaire de l'aide entre secteur privé et secteur public. Mardi, plus de six heures de réunion n'ont pas permis aux ministres de parvenir à un accord.

    Pour le moment, le gouvernement socialiste de Georges Papandréou a décidé de poursuivre la rigueur. Il a présenté au Parlement un projet de budget à moyen terme qui devrait entraîner des économies nouvelles de 28,4 milliards d'euros d'ici 2015 et prévoit des privatisations massives.

    A lire: la dette greque ou le «scénario de l'horreur»;
    Qui tient le pouvoir politique?

    Le premier ministre Papandreou, le 10 juin. (Reuters)

    Mercredi, commence l'examen du projet de loi budgétaire comprenant un nouveau volet d'austérité d'ici à 2015. Pour l’instant, c'est toujours le parti socialiste qui tient le pouvoir, mais il est de plus en plus dans l’embarras. Mardi soir, le député de la majorité Georges Lianis a démissionné de son groupe parlementaire, en déclarant que le gouvernement «avait échoué». Sur 300 sièges, les socialistes n’en ont plus que 155 alors que le plan budgétaire doit être voté fin juin.

    Le gouvernement grec va «assumer ses responsabilités», «continuer d'avancer» tout en poursuivant la recherche d'un consensus avec l'opposition sur l'austérité, a déclaré ce mercredi le Premier ministre grec

    «Le Pasok a atteint ses limites», a titré du coup le journal libéral Kathimérini. Pour le quotidien de gauche Elefthérotypia «le gouvernement tient à un fil».

    Selon le gouvernement, le vote par le Parlement du plan budgétaire est la condition pour le versement de la cinquième tranche du prêt de 110 milliards d'euros accordé en 2010 par l'UE et le FMI, dont 53 milliards au total ont été versés à ce jour au pays.
    Quelles conséquences pour les banques européennes?

    Les investisseurs s'inquiètent de plus en plus des conséquences que pourrait avoir la crise grecque sur le secteur financier européen. L'agence d'évaluation financière Moody's envisage d'abaisser la note des banques françaises BNP Paribas, Société Générale et Crédit Agricole du fait de leur exposition à la Grèce. La belge Dexia serait également menacée.

    Le Crédit Agricole est concerné via sa filiale Emporiki et est donc principalement touché par des créances privées. Pour BNP Paribas et Société Générale, en revanche, c'est avant tout le portefeuille de titres d'Etat qui est concerné. Il atteignait, fin mars, 2,5 milliards d'euros pour Société Générale et 5,0 milliards pour BNP Paribas.

    Le ministre français des Affaires européennes Laurent Wauquiez a minimisé ce mercredi les risques liés à la menace de Moody's d'abaisser la note de trois banques françaises, soulignant que le secteur bancaire français était «moins exposé» que l'allemand.

    Selon des chiffres publiés le 6 juin par la Banque des règlements internationaux (BRI), les banques allemandes détenaient fin 2010 un total de 22,6 milliards de dollars (15,3 milliards d'euros) de dette publique grecque, contre 15 milliards de dollars (10,5 milliards d'euros) pour les banques françaises.
    Des dangers pour l’euro?

    L'euro perdait du terrain face au dollar ce mercredi, mais selon l'économiste en chef de la BCE, Jürgen Stark, le destin de la monnaie commune européenne «ne dépend pas» de la Grèce, du Portugal et de l'Irlande.

    «La Grèce contribue pour 2,5% à la création de valeur» de toute la zone euro, «si vous ajoutez le Portugal et l'Irlande on arrive à 6%», a-t-il expliqué.

    Selon Derek Halpenny, analyste chez Bank of Tokyo-Mitsubishi, il «devient de plus en plus évident que les dirigeants européens ne parviennent toujours pas à trouver un accord sur un nouveau plan de sauvetage de la Grèce», donc la pression contre l'euro devrait s'accentuer dans les jours à venir.

    http://www.liberation.fr/monde/01012343425-grece-les-indignes-devant-le-parlement

    ....
    Des centaines de manifestants appartenant au mouvement de protestation populaire des "indignés", affluaient tôt mercredi matin sur la place centrale de Syntagma devant le parlement, submergée par des drapeaux grecs ou espagnols ainsi que des banderoles, dont plusieurs indiquaient "No pasaran" ("ils ne passeont pas, en espagnol), "Résistez".

    Campant sur la place Syntagma depuis trois semaines, les indignés grecs ont prévu de former une chaîne humaine et d'encercler le parlement, où doit commencer mercredi l'examen du projet de loi budgétaire comprenant un nouveau volet d'austérité d'ici à 2015, dicté par les créanciers du pays, Union européenne et Fonds monétaire international.

    Par ailleurs, les slogans et banderoles parient sur un vaste soulèvement populaire, certains collectant des signatures pour un référendum sur le plan d'austérité. "Para todos todo" ("tout pour tout le monde") était inscrit en espagnol sur une banderole devant le Parlement. Sur d'autres, on lisait "Le parlement doit devenir leur prison", "Pas à la gouvernance mondiale", "Voleurs, prenez vos bagages et quittez le pays. "C'est à nous de parler maintenant". En sifflant et en applaudissant, certains portant des drapeaux grecs, les manifestants appelaient les forces anti-émeutes "à jeter leurs boucliers et à rejoindre la foule".
    .....

    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2011/06/15/97002-20110615FILWWW00324-grece-greve-generale-indignes-mobilises.php

    Mesures d'austérité en Grèce: Des manifestants attaquent le ministère de la Justice

    http://www.20minutes.fr/article/741633/mesures-austerite-grece-manifestants-attaquent-ministere-justice

    Alors que la Grèce est à nouveau au bord de la faillite, des dizaines de milliers de manifestants, 20 000 selon la police, le double selon les observateurs et les organisateurs ont envahi mercredi les rues d'Athènes. Brandissant trompettes, casseroles, et sifflets devant un impressionnant dispositif policier, la foule s'est massée autour autour du parlement, dans l'espoir d'empêcher celui-ci de voter un nouveau plan de rigueur.
    Parallèlement, les administrations, transports et commerces du pays étaient ralentis par une grève générale décidée par les syndicats.

    «Résistez»


    http://www.leparisien.fr/economie/grece-des-dizaines-de-milliers-de-manifestants-a-athenes-15-06-2011-1494620.php

    Interview dans le lien :
    http://www.rtl.fr/actualites/economie/article/greve-generale-en-grece-contre-le-nouveau-plan-d-austerite-7695315372

    Les manifestants qui occupent la place Syntagma à Athènes depuis 20 jours ont prévenu. Ils comptent aujourd’hui boucler les accès au parlement grec pour empêcher les députés de discuter le nouveau plan d’austérité.
    Ils répondent à un appel à la grève nationale, qui intervient -hasard de calendrier- deux jours après la dégradation de la note souveraine du pays, qui fait de la Grèce l’Etat le plus mal classé au monde.

    La date n’a pas été choisie au hasard. C’est ce mercredi que le gouvernement socialiste de Georges Papandréou va soumettre au parlement son nouveau plan d’austérité pour cinq ans. Un plan réclamé par les créanciers du pays (en l’occurrence l’UE et le FMI) pour débloquer une nouvelle aide et éviter la faillite de la Grèce.

    Pourtant, ces mesures sont aussi celles qui paupérisent les Grecs, et précipitent dans les rues athéniennes des dizaines de milliers de manifestants depuis trois semaines.
    Ces "indignés" pour la plupart non syndiqués qui font le siège de la "Vouli", l’unique chambre du parlement, devraient être rejoints aujourd’hui par le principal syndicat de la fonction publique, Adedy, qui compte un demi-million d’adhérents.

    http://www.france-info.com/monde-europe-2011-06-15-la-grece-paree-pour-sa-3e-greve-generale-de-l-annee-543629-14-15.html
    avatar
    Ninon74

    Messages : 779
    Activité et ancienneté : 887
    Popularité des contributions : 83
    Date d'inscription : 23/02/2011
    Age : 65
    Localisation : Cran-Gevrier

    Re: Politique du FMI: pour les Grecs, c'en est trop!

    Message  Ninon74 le Mer 15 Juin - 15:43

    Suicide d'un directeur de la FNAC en raison de pression

    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2011/06/15/97002-20110615FILWWW00500-suicide-d-un-directeur-de-la-fnac.php

    http://eco.rue89.com/confidentiels/2011/06/14/fnac-le-suicide-dun-directeur-illustre-la-violence-dentreprise-209244


    Contenu sponsorisé

    Re: Politique du FMI: pour les Grecs, c'en est trop!

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 22 Juin - 11:59