Forum du groupe de travail pour une Constituante


    La dette des Etats

    Partagez
    avatar
    Ninon74

    Messages : 779
    Activité et ancienneté : 887
    Popularité des contributions : 83
    Date d'inscription : 23/02/2011
    Age : 65
    Localisation : Cran-Gevrier

    Re: La dette des Etats

    Message  Ninon74 le Lun 4 Juil - 23:32

    Tous ces problèmes n'affectent guère l'oligarchie sarkozyste ; pour elle la vie est belle et l'argent coule à flot !

    Un simple lundi pour les quelques 300 invités d'Alain Minc, dans les jardins très précieux du musée Albert-Kahn, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), moyennant un chèque d'un montant, semble-t-il, de 39.000 euros, notamment pour réparer les possibles dégâts occasionnés sur les précieuses plantations.

    http://www.mediapart.fr/article/offert/ca905ec0d340878b1ea4c9a4a15fe160

    Quelle honte !
    avatar
    Ninon74

    Messages : 779
    Activité et ancienneté : 887
    Popularité des contributions : 83
    Date d'inscription : 23/02/2011
    Age : 65
    Localisation : Cran-Gevrier

    Re: La dette des Etats

    Message  Ninon74 le Mar 5 Juil - 11:27

    60 à 70% de dette publique française est détenue par des étrangers

    http://gesd.free.fr/flas0124.pdf

    http://www.dailymotion.com/video/xjiqcd_apathie-qui-detient-la-dette-francaise_news

    A se demander à qui nous payons des intérêts ?
    - Trafiquants de drogue ?
    - Mafias en tout genre ?
    - Exilés fiscaux ?

    Nous sommes en droit de nous poser la question !

    darna

    Messages : 205
    Activité et ancienneté : 247
    Popularité des contributions : 37
    Date d'inscription : 09/03/2011
    Age : 57
    Localisation : Foix

    Re: La dette des Etats

    Message  darna le Mar 5 Juil - 12:48

    En tous cas, cet été sera laborieux pour préparer une rentrée pleine d'actions et d'espoir. En restant vigilant(e)s sur "leurs" perfidies, bien sûr...car ne croyez pas qu"ils" chôment. "Ils" ont décidé de sauver le codex coûte que coûte, quitte à commanditer d'autres massacres ou manoeuvres de déstabilisation économique. Tout avec 1 paquet de sourires carnassiers dans les médias "people" que dévorent les beaufs des plages Mc Do...sans se douter d'une joyeuse résistance qui se multiplie. Car il ne faut surtout pas déprimer et tomber dans le climat de peur qu"ils" instaurent pour prétexter l'investissement dans moult équipements et vaccins pseudo sécurisants !
    avatar
    Alter Egaux

    Messages : 306
    Activité et ancienneté : 432
    Popularité des contributions : 58
    Date d'inscription : 17/02/2011
    Localisation : Seine et Marne

    Re: La dette des Etats

    Message  Alter Egaux le Mar 12 Juil - 7:16

    Ce n'est plus une question de semaine, avant un crack inouïe :

    Alter Egaux a écrit:Bilan mi juin, vu l'affolement coté Grèce :
    • 17,38% pour la Grèce,
    • 11,38% pour l'Irlande,
    • 10,75% pour le Portugal,
    Mi juillet, c'est un peu l'affolement. L'Italie est attaquée, l'Espagne aussi, le Portugal et l'Irlande entre en zone dangereuse, et la Grèce est en cessation de paiement.
    Bref, bilan du 12 juillet 2011 :
    • 16,97% pour la Grèce,
    • 13,38% pour le Portugal,
    • 13,31% pour l'Irlande,
    • 6,26% pour l'Espagne,
    • 5,89% pour l'Italie
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 195
    Activité et ancienneté : 324
    Popularité des contributions : 30
    Date d'inscription : 18/01/2011

    Re: La dette des Etats

    Message  Admin le Mar 12 Juil - 11:55

    Et ça se précise encore d'heure en heure comme tu l'avais effectivement prévu...

    Le fait d'évoquer un défaut de paiement, même partiel est un tabou qui vole en éclats. La situation est bien plus avancée qu'on ne pourrait le croire.

    D'une façon ou d'une autre, les peuples s'opposeront à la vente de leurs pays pour solder les dettes.
    Les grecs l'ont fait savoir avec leur texte "La Grèce n'est pas à vendre"


    Les investisseurs privés sont en train de le comprendre et les marchés sur-réagissent, comme à l'habitude.

    Une convulsion de plus pour le système.

    logan

    Messages : 174
    Activité et ancienneté : 214
    Popularité des contributions : 44
    Date d'inscription : 21/02/2011

    Re: La dette des Etats

    Message  logan le Mar 12 Juil - 15:33

    d'autant plus que ces dettes sont injustifiées
    c'est de l'usure, rien d'autre
    avatar
    Alter Egaux

    Messages : 306
    Activité et ancienneté : 432
    Popularité des contributions : 58
    Date d'inscription : 17/02/2011
    Localisation : Seine et Marne

    Re: La dette des Etats

    Message  Alter Egaux le Mer 13 Juil - 8:55

    logan a écrit:d'autant plus que ces dettes sont injustifiées
    c'est de l'usure, rien d'autre
    On est bien d'accord : reste que si nous gardons ce logiciel politique, on ira dans le mur. Et le mur, même pour les aveugles, il commence à bien se profiler.
    avatar
    Alter Egaux

    Messages : 306
    Activité et ancienneté : 432
    Popularité des contributions : 58
    Date d'inscription : 17/02/2011
    Localisation : Seine et Marne

    Re: La dette des Etats

    Message  Alter Egaux le Dim 17 Juil - 8:24

    En parlant de mur : je vous ai fait des courbes dynamiques sur les CDS sur 5 ans de la Grèce, Portugal et Irlande.



    Soit :
    Grèce : CDS à 5 ans : 2 428 758 $ pour un prêt de 10 millions de dollars.
    Irlande : CDS à 5 ans : 1 128 891 $ pour un prêt de 10 millions de dollars.
    Portugal : CDS à 5 ans : 1 143 068 $ pour un prêt de 10 millions de dollars.

    Mettez de l'ordre dans vos affaires...
    avatar
    Alter Egaux

    Messages : 306
    Activité et ancienneté : 432
    Popularité des contributions : 58
    Date d'inscription : 17/02/2011
    Localisation : Seine et Marne

    Re: La dette des Etats

    Message  Alter Egaux le Mer 14 Sep - 12:39

    Emprunt sur 10 ans et 1 an pour la Grèce :

    140,01% pour 1 an.

    Tout va bien, en plus, les notes des banques françaises (SocGen et CASA) viennent d'être dégradées.

    Voici l'exposition des banques françaises :
    (rappel : BNP : BNP + Fortis Banque.
    SocGen : Société Générale + Crédit du Nord, Boursorama.
    CASA : Crédit Agricole + Crédit lyonnais.
    BPCE : Caisse nationale des Caisses d'épargne + Banque fédérale des Banques populaires.)

    Dette de la Grèce :
    - BNP : 4,9 Mds€
    - SocGen : 2,6 Mds€
    - CASA : 0,65 Mds€
    - BPCE : 1,18 Mds€

    Dette de l'Italie :
    - BNP : 24,1 Mds€
    - SocGen : 3,3 Mds€
    - CASA : 10,1 Mds€
    - BPCE : 4,2 Mds€

    Dette du Portugal :
    - BNP : 1,7 Mds€
    - SocGen : 0,6 Mds€
    - CASA : 0.8 Mds€
    - BPCE : 0,3 Mds€

    Dette de l'Espagne :
    - BNP : 3,9 Mds€
    - SocGen : 2,2 Mds€
    - CASA : 2,7 Mds€
    - BPCE : ?

    Dette de l'Irlande :
    - BNP : 0,4 Mds€
    - SocGen : 0,4 Mds€
    - CASA : 0.1 Mds€
    - BPCE : 0.3 Mds€
    avatar
    marc

    Messages : 348
    Activité et ancienneté : 412
    Popularité des contributions : 65
    Date d'inscription : 27/03/2011
    Localisation : Paris XVIIIème

    Re: La dette des Etats

    Message  marc le Mer 14 Sep - 13:53

    Le mécanisme européen de stabilité financière, le MES 25/7/11.
    Décortique "l'accord" article par article.
    Dommage que le lien vers le texte soit rompu. On imagine le score de la pétition (adressée aux députés allemands) ... Rolling Eyes

    darna

    Messages : 205
    Activité et ancienneté : 247
    Popularité des contributions : 37
    Date d'inscription : 09/03/2011
    Age : 57
    Localisation : Foix

    Re: La dette des Etats

    Message  darna le Mer 14 Sep - 14:31

    Y a-t-il 1 différence entre le peuple grec ou pas, et les gens qui sont élu(e)s pour le représenter ? 1 problème de salaires ou de gloutonneries organisées...D'ailleurs qui sont les électeurs de là bas et d'ailleurs..?
    avatar
    Alter Egaux

    Messages : 306
    Activité et ancienneté : 432
    Popularité des contributions : 58
    Date d'inscription : 17/02/2011
    Localisation : Seine et Marne

    Re: La dette des Etats

    Message  Alter Egaux le Jeu 15 Sep - 4:48

    darna a écrit:1 problème de salaires ou de gloutonneries organisées...
    Je n'ai pas saisi le sens de ton intervention, mais de toute façon, à 140% sur 1 an et à 25% sur 10 ans, personne ne peut relever la tête hors de l'eau, quelque soit la gestion du pays et l'unité des citoyens grecques.

    darna

    Messages : 205
    Activité et ancienneté : 247
    Popularité des contributions : 37
    Date d'inscription : 09/03/2011
    Age : 57
    Localisation : Foix

    Re: La dette des Etats

    Message  darna le Jeu 15 Sep - 9:47

    Bon je sens de + en + l'envie de bavasser pour rien, me lasse terriblement...Que ce soit ici ou en Grèce, ou ailleurs, les salaires des dirigeants sont faramineux. Or en tant que fonctionnaires, ils bouffent sur le budget national !
    Ayant l'impression de me répéter sans cesse, je finis par comprendre que sortir de la Vème république ne reste qu'1 doux rêve pour indigné(e)s passifs. C'est donc avec d'autres que je continuerai concrètement !
    avatar
    Alter Egaux

    Messages : 306
    Activité et ancienneté : 432
    Popularité des contributions : 58
    Date d'inscription : 17/02/2011
    Localisation : Seine et Marne

    Re: La dette des Etats

    Message  Alter Egaux le Lun 19 Sep - 7:50

    Emission de Daniel Mermet sur la crise, avec Frédéric Lordon. ICI.

    Le MP3.

    Lordon est un des meilleurs économistes alternatifs que je connaisse, que je suis depuis 2004-2005.

    Hier, j'ai vu une mini conférence de Thomas Couttrot (économiste, co-président d'Attac France, co-rédacteur du manifeste des économistes atterrés), sur le stand de Réseau Sortie du Nucléaire, à la fête de l'Huma. Une question d'une dame a été sur les économies mis à la banque. Sa réponse a été surprenante : "vous n'imaginez pas la gravité de la crise : il faut mieux être endetté, plutôt que d'avoir quelques dizaines ou centaines de milliers d'Euros dans une banque".
    En clair, il a peu d'espoir pour nos économies et dépôts bancaires...
    avatar
    marc

    Messages : 348
    Activité et ancienneté : 412
    Popularité des contributions : 65
    Date d'inscription : 27/03/2011
    Localisation : Paris XVIIIème

    Re: La dette des Etats

    Message  marc le Lun 19 Sep - 10:34

    Le citoyen Lordon nous a fait le plaisir d'une contribution à la Bastille hier. Il a fait sa présentation habituelle du défaut généralisé. Son style inimitable a été très apprécié. Malgré que l'auditoire comprenait quelques précurseurs dudit défaut, peut-être en réponse à la manifestation de la veille qui renomma les banques "coupables", rencontrées au passage en "centre social", il ne préconisa que la sociabilisation, un peu en retrait de la saisie en bonne et due forme bom préconisée plus tôt.
    Bon, pas d'incitation à l'émeute, surtout que les bleus étaient nombreux. Very Happy

    darna

    Messages : 205
    Activité et ancienneté : 247
    Popularité des contributions : 37
    Date d'inscription : 09/03/2011
    Age : 57
    Localisation : Foix

    Re: La dette des Etats

    Message  darna le Lun 19 Sep - 12:28

    Solutions efficaces et immédiates : changer de banque en fonction de son éthique et arrêter de payer les factures versées aux structures telles que EDF et Co...Mais surtout en ayant organisé une date précise pour le faire en masse, car sinon, cela ne représentera plus 1 boycott national (et autres) contre la politique de gestion du budget du pays concerné...Si ok, quelle association s'en occupera, car perso pas les moyens d'adhérer aux moults réseaux avec lesquels je participe...Peut-être aussi 1 occasion à la Constituante pour se faire connaître, et un 1er pas vers l'action concrète...
    avatar
    Alter Egaux

    Messages : 306
    Activité et ancienneté : 432
    Popularité des contributions : 58
    Date d'inscription : 17/02/2011
    Localisation : Seine et Marne

    Re: La dette des Etats

    Message  Alter Egaux le Lun 21 Nov - 17:26

    C'est notre tour de passer à la casserole : la France est attaquée par les Marchés :



    darna

    Messages : 205
    Activité et ancienneté : 247
    Popularité des contributions : 37
    Date d'inscription : 09/03/2011
    Age : 57
    Localisation : Foix

    Re: La dette des Etats

    Message  darna le Lun 21 Nov - 21:47

    L'avenir du protocole de Kyoto, traité emblématique pour lutter contre le réchauffement, sera l'un des sujets chauds de la conférence sur le climat de Durban (Afrique du Sud) où seront aussi discutés les moyens financiers et les contours d'un éventuel futur cadre international !

    Voici la liste des principaux sujets sur la table des négociations de cette conférence qui va réunir plus de 190 pays sous l'égide de l'ONU :

    - QUEL AVENIR POUR KYOTO ?

    Faute d'un accord global, impossible à trouver à Copenhague fin 2009, le protocole de Kyoto, qui s'applique depuis 2005, reste le seul traité à fixer des objectifs de réduction des gaz à effet de serre à la plupart des pays industrialisés, à l'exception notable des Etats-Unis qui ne l'ont pas ratifié.

    Sa prolongation éventuelle, à l'issue d'une première période d'engagement de 5 ans s'achevant fin 2012, revêt une portée symbolique aux yeux des pays en développement même s'il ne s'applique ni aux Etats-Unis ni à la Chine, soit les deux plus grands émetteurs de CO2 de la planète (plus de 40% à eux deux).

    L'avenir de Kyoto, non tranché l'an dernier à Cancun (Mexique), sera au coeur des débats en Afrique du Sud. Plusieurs pays industrialisés --Japon, Russie et Canada-- s'opposant à de nouveaux engagements sous Kyoto, l'Union européenne (avec peut-être la Norvège et la Suisse) apparaît aujourd'hui comme la seule à pouvoir maintenir actif un traité qui ne couvre déjà plus aujourd'hui que moins de 30% des émissions globales.

    - UN CADRE JURIDIQUE PLUS LARGE A MOYEN TERME ?

    En échange d'une seconde période d'engagement sur Kyoto, l'Union européenne souhaite que la conférence de Durban permette de poser les bases d'une feuille de route impliquant toutes les grandes économies --Etats-Unis et Chine en tête-- pour aller vers un cadre contraignant global qui pourrait être signé à l'horizon 2015.

    L'Australie et la Norvège ont déposé également une proposition dans ce sens. La position des Etats-Unis et de la Chine, peu enclins jusqu'ici à prendre des engagements contraignants dans le cadre international, sera déterminante.

    - QUELS FINANCEMENTS ?

    A Copenhague, en 2009, les pays industrialisés se sont engagés à mobiliser 100 milliards de dollars par an d'ici 2020 pour les pays plus pauvres. Une partie de ces fonds doivent transiter via un Fonds vert, dont l'architecture a été dessinée l'an dernier à Cancun mais qui, doit, selon le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon, devenir plus qu'une coquille vide. Récemment, les Etats-Unis ont émis des réserves sur la question de la personnalité juridique de ce Fonds, souhaitant qu'il soit adossé à des organismes existants comme la Banque mondiale.

    Durban ne devrait pas permettre de progresser énormément sur les sources possibles de ces 100 milliards promis, les idées sur la table étant des taxes sur les transports aériens et maritimes ou sur les transactions financières.

    Plus pressante apparaît la question des montants que pourraient mettre sur la table les pays riches à partir de 2013, à l'issue d'une période 2010-2012 dite de Fast start (départ rapide) durant laquelle 30 milliards de dollars doivent être versés pour la lutte contre le réchauffement climatique. Et du rythme qu'il faudra suivre pour atteindre ces fameux 100 milliards en 2020.

    - COMMENT METTRE EN OEUVRE LES ACCORDS DE CANCUN ?

    Outre la question du Fonds vert, Durban doit permettre d'avancer sur différents points actés l'an dernier à Cancun, notamment sur les sujets d'adaptation (mesures à mettre en oeuvre pour faire face aux effets du changement climatique), l'aide technologique aux pays en développement et le développement des mécanismes permettant de lutter contre la déforestation, source importante d'émissions de gaz à effet de serre.
     
    AFP


    Commentaire perso, suite à l'info ci-dessus

    L'euro a été originellement créé pour contrer le pétro-dollard...mais concrètement, la politique économique du monde est copié sur le modèle américain, qui contrôle également la Banque Mondiale ! Alors au lieu de copier l'exemple du + endetté qui continue à s'enfoncer de + en + dans les inéquités et les injustices, il serait temps pour l'Europe de prouver sa résistance constitutionnelle aux USA, avant d'être engloutie par 1 Chine de + en + vorace, et qui se réjouit de la crise actuelle. Faut arrêter de se leurrer, tant que les grosses fortunes et les transactions financières ne sont pas taxées + conséquemment, le paupérisme des populations croitra de + en +, ainsi que la colère et la violence ! J'accuse la Commission européenne d'être déjà assez corrompue, pour avoir permis la situation actuelle ! Croyez vous qu'elle n'était pas au courant des agissements de Goldman Sachs, entre autres ?! Et quels sont les coûts des congrès, études et autres tournages en boucle des questions posées depuis des années ? 2013 pour que les riches mettent leurs mains à leurs poches, 2015 pour une signature hypothétique, 2020 pour encore d'autres prochains délais ? De qui se moque-t-on ? Les pays composants de l'Europe, tombe 1 par 1 dans l'endettement, à 1 vitesse grand V. Ils n'arrivent même pas prévoir pour 2012, et essaient de bluffer pour cacher leurs incapacités de gestion des budgets nationaux respectifs ! Je sens que d'autres tremblements de terre vont se répéter, syndrome Mad Max par la planète, si l'on ne s'active pas + que ça !
    avatar
    Alter Egaux

    Messages : 306
    Activité et ancienneté : 432
    Popularité des contributions : 58
    Date d'inscription : 17/02/2011
    Localisation : Seine et Marne

    Re: La dette des Etats

    Message  Alter Egaux le Mar 22 Nov - 7:29

    Les courbes des taux sur une seule vue, ICI.
    Je vous conseille de jeter un oeil de temps en temps, pour vos argumentaires hors forum...
    avatar
    Alter Egaux

    Messages : 306
    Activité et ancienneté : 432
    Popularité des contributions : 58
    Date d'inscription : 17/02/2011
    Localisation : Seine et Marne

    Re: La dette des Etats

    Message  Alter Egaux le Mer 23 Nov - 5:58

    darna a écrit:L'euro a été originellement créé pour contrer le pétro-dollard...
    Je suis étonné que tu crois encore à cette fable pour enfant.
    L'Euro et l'Europe actuelle sont un projet 100% US. Il me semblait avoir donné des preuves de cela sur d'autres fils...
    avatar
    sitouayain

    Messages : 497
    Activité et ancienneté : 663
    Popularité des contributions : 131
    Date d'inscription : 21/02/2011
    Age : 34
    Localisation : Paris

    Re: La dette des Etats

    Message  sitouayain le Mer 23 Nov - 22:09

    L'allemagne ravive les doutes en ne parvenant pas à écouler ses titres de dette

    Être une valeur refuge contre la tourmente a ses contreparties. L'Allemagne a aujourd'hui essuyé un sérieux revers lors d'une mise en vente, incapable de vendre totalité des obligations émises, ce qui a ravivé les doutes sur les marchés européens et notamment envers l'euro. D'un autre côté, ceci a permis une légère amélioration des primes de risque des pays de l'Union monétaire déjà sous surveillance, bien que certains analystes attirent l'attention sur le fait que le fiasco suggère que la contagion de la crise est en train d'atteindre la "locomotive européenne".

    La raison du manque d'appétit des investisseurs pour les obligations du Trésor allemand est leur faible rentabilité, ce qui les rend moins attractifs par rapport aux autres actifs, qui, même s'ils ont un risque modéré, permettent de meilleurs rendements. En comparaison, la France, qui bien que n'étant pas à l'abri de la crise reste un pays AAA, a vendu ces derniers jours le même type de dette à un intérêt moyen de 3,22%.

    Plus précisément, le Trésor allemand a placé 3,644 millions par rapport à un objectif de 6.000 millions en obligations à 10 et 2 ans. Dans le premier cas, le taux d'intérêt a été arrêté à moins de 2% (1,98%), et à moins de 0,4% pour les titres arrivant à échéance en 2013. En fait, tous les rendements obligataires allemands sont en dessous de 3%, qui est la moyenne de l'inflation dans l'UE, et la plupart sont inférieures à l'inflation en Allemagne, qui s'élève maintenant à 2,5% . Par conséquent, parier sur ses obligations revient à assumer une perte de valeur pour se mettre à l'abri des turbulences.

    [...]

    «C'est une catastrophe complète et totale", a fait valoir Marc Ostwald, stratégiste chez Monument Securities à Londres. "Ce n'est pas un bon signe, c'est l'émission la pire que nous ayons eu cette année et la vague de liquidations de Bunds(obligations allemandes) qui a eu lieu ce matin n'est pas étonnante ", a-t-il ajouté. À cet égard, après la publication du résultat de l'émission, le rendement exigé par les investisseurs dans le marché secondaire, où les obligations sont négociées une fois émises, a atteint son plus haut niveau ce mois-ci sur la base de 2.07 %. L'Agence de la dette nationale, quant à elle, a cherché à dédramatiser le résultat de la vente assurant qu'elle répondait à la détérioration de la confiance des marchés dans la dette européenne.

    Quoi qu'il en soit, la faible demande enregistrée aujourd'hui en Allemagne confirme la tendance à la baisse de l'appétit pour la dette des grandes économies de l'euro comme l'Italie, la France et l'Espagne. Dans leurs dernières émissions, les trois ont vu se réduire le ratio de couverture à mesure qu'augmentait la méfiance à l'égard de la zone euro. Pour répondre à cette baisse de la demande, chacun de ces pays a essayé d'encourager les acheteurs potentiels avec une augmentation de l'intérêt, forçant le Trésor espagnol à s'engager sur un taux record de 7% sur ses obligations à 10 ans.

    Selon les notes du Financial Times, la baisse de la demande de la dette des grands de l'eurozone a atteint jusqu'à 9% pour l'Italie alors que dans le cas de la France, l'Espagne ou l'Allemagne elle-même, la chute se situe entre 4% et à 6%. En regardant en arrière, il n'y avait pas eu une baisse similaire depuis l'effondrement de Lehman Brothers en Septembre 2008.

    "Si le plus grand pays en Europe a une telle difficulté à lever des fonds, on frémit en pensant aux émissions à venir dans d'autres pays européens", a indiqué à Bloomberg Mark Grant, de Southwest Securities. Et certains vont même plus loin : "Cette vente difficile montre qu'il y a aussi des préoccupations concernant l'Allemagne et révèle que de nombreux investisseurs se demandent: Mon argent est-il à l'abri en Allemagne, si l'euro vient à s'effondrer? Que se passera-t-il dans ce cas avec mes avoirs en euros?" explique un trader cité par le FT.

    En outre, un effet dérivé de la vente des obligations, l'assurance contre les défaillances de crédit possible (connu sous le nom de CDS, pour son sigle en anglais) de l'Allemagne a atteint les 107 points de base, au-dessus ce qui est payé pour se sécuriser contre les problèmes de recouvrement de créances dans le Royaume-Uni. Avec cette hausse, les CDS de tous les pays de la zone euro ont dépassé pour la première fois de la crise le seuil psychologique des 100 points de base.

    El Pais
    23 novembre 2011
    (traduction perso)

    Voilà...bon...ils réfléchissent aux eurobonds il parait, histoire de repousser la catastrophe tant qu'il y a des sous à rependre sur les marchés, des pans de l'économie à privatiser, des salaires à basisser et tant qu'il y a des pantins au pouvoir...j'oubliais, mario Draghi de Goldman sachs à la BCE...on est sauvé!


    Contenu sponsorisé

    Re: La dette des Etats

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 22 Oct - 22:51