Forum du groupe de travail pour une Constituante


    L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Partagez
    avatar
    sitouayain

    Messages : 497
    Activité et ancienneté : 663
    Popularité des contributions : 131
    Date d'inscription : 21/02/2011
    Age : 35
    Localisation : Paris

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  sitouayain le Dim 10 Avr - 23:34

    logan a écrit:je ne suis pas d'accord sur plusieurs choses
    déjà il n'y a pas besoin d'être "contraint par quelqu'un d'autre" de faire au mieux pour faire au mieux
    ensuite la concurrence n'oblige pas à faire au mieux, c'est faux, c'est même très utopique
    je suis d'accord, et je ne pense pas avoir dit le contraire, d'ailleurs on peut tout aussi bien dire que l'absence de concurrence n'oblige pas à faire au mieux, faux, utopique...
    logan a écrit:
    ton histoire d'émulation est totalement dogmatique, dans la pratique cette émulation est rare et bien moins efficace de toute manière que la coopération dans tous les cas
    là par contre, je suis pas d'accord, l'émulation est fréquente, à mon sens, mais il faudrait faire des études approfondies pour nous départager, mais j'ose un argument, n'est-on pas incité à changer nos manières de faire quand on voit d'autres faire mieux?
    logan a écrit:
    pour la "concurrence de la vie" tu portes un jugement totalement de valeur je trouve

    si on prend l'espèce humaine, toute notre évolution repose surtout sur notre coopération justement, notre capacité à prendre soin les uns des autres, et toujours on a lutté contre cette précarité et tenté de réguler nos rivalités
    ces rivalités n'ont jamais apporté que notre destruction
    tout cela reste totalement vrai aujourd'hui
    nos rivalités conduisant aux guerres ( économiques ou militaires ) et n'apportant que destruction souffrance et domination / soumission, c'est à dire tout le contraire de la liberté
    jesus sort de ce corps! jugement de valeur donc, dis-tu au début,
    d'une part je tiens à rappeler que je soulevais cet argument (les différentes formes de vie se concurrencent et donc se diversifient, etc;) pour m'élever contre l'argumentaire en forme de jugement de valeur (Bien/mal) qui m'avait été adressé,
    d'autre part, la concurrence entre deux formes de vie sur un même espace, ne signifie pas nécessairement qu'elles cherchent à s'entretuer, par exemple si deux espèces utilisent la même ressource limitée, l'espèce la plus douée pour se l'approprier obligera l'autre à s'éteindre ou à se modifier à son tour, trouver une autre niche écologique, se spécialiser, développer d'autres organes etc..
    une manière de se spécialiser efficacement est de coopérer...ouf! donc point de contradiction entre nous

    si ce n'est que lorsque je dis que le feu ça réchauffe et que tu me réponds c'est un jugement de valeur, il brûle! je crie à la mauvaise foi!
    l'idéologie néolibérale se nourrit du darwinisme aussi, c'est évident que la lutte contre cette idéologie nécessite de rappeler les vertus de la coopération, tellement évident que je pensais que ça allait de soi ici, entre nous,
    mais il faut aller plus loin pour la déconstruire, or, je suis angoissé à l'idée que sous prétexte qu'une idéologie néfaste utilise des concepts, il faille d'emblée rejeter ces concepts et prôner leur total opposé, c'est bien là un symptome de la barbarie occidentale: Blanc ou noir!
    j'aimerais s'il vous plait que vous m'aider à aller plus loin, et pas m'obliger à me répéter, si on me dit, la concurrence, c'est mal, il en faut pas, il n'y a pas de débat!
    après c'est de ma faute, j'adore la provoc!
    donc reposons le débat en utilisant les termes qu'il faut, à savoir que puisque l'humanité a des défits sociaux et écologiques immenses à relever et qu'elle ne peut pas se permettre de stagner, puisque nous partons de nos sociétés actuelles où il semble illusoire d'attendre que tout le monde se mette de plein gré à donf au boulot sans chercher à fouiner pour avoir plus en faisant moins pendant que les autres triment,
    alors quel est le système de coopération le plus à même de prendre en compte le côté sociable et fraternel de l'homme, tout en canalisant ses vices dans un carcan de règles qui l'amène à en faire des moteurs d'émulation plutôt que des,"destruction souffrance et domination / soumission",
    en gros, jusqu'où doit-on favoriser la concurrence, revient à dire pour moi, jusqu'où doit on favoriser la coopération, c'est pas le ying et le yang mais ptet pas loin, en tous les cas, renverser un système de valeur à vocation totalitaire, permet certes de placer la coopération en valeur supérieure à la concurrence, mais permet moi de douter de sa valeur suprême, car si le collectif se trompe, en produisant d'une certaine manière, je veux avoir le droit de lui prouver qu'il se trompe (je cesse de coopérer) en faisant, à côté, autrement, et si c'est mieux, tout le monde en profitera...

    logan a écrit:
    tu crains à tort qu'un système démocratique soit un frein pour le développement des idées
    mais regardons la situation réelle, en laissant de côté nos idées reçues
    qui dirige les entreprises aujourd'hui ? les gens qui ont des idées comme tu sembles le croire ? ou les financiers / patrons dont le seul but est d'accumuler toujours plus de fric et le plus rapidement possible ?
    ce ne sont pas les gens qui ont des idées qui créent non plus des entreprises, vu que cette "liberté" est surtout réservée à ceux qui ont de l'argent
    alors dans le cas démocratique comme dans le cas capitaliste, les gens qui ont des idées sont toujours obligés de faire approuver leurs idées par d'autres avant de pouvoir les réaliser ( toujours pour obtenir les financements nécessaires )
    donc demande toi ce qui est le mieux :
    - essayer de faire approuver ses idées par des citoyens ?
    - ou essayer de faire approuver ses idées par des gens qui ne pensent qu'au profit à court terme ?

    là encore tu dois avoir compris de travers car je ne si pas autre chose, la "vraie" concurrence (du latin "concurrere", courir avec), c'est quand la liberté et l'égalité sont réalisées en termes de potentialités, quand la démocratie n'interdit plus à ceux qui ne sont pas déjà possédant de réaliser leurs idées (liberté d'entreprendre) et quelle rend impossible l'appropriation des résultat des idées des autres à des fins personnelles. etc..,
    mais, et c'est à mon sens fondamental, en tout cas c'est l'esprit des droit de l'homme, et donc du libéralisme (ah le gros mot, c'est mal) une société n'est pas pleinement démocratique si elle ne laisse pas l'individu suivre son chemin, liberté de conscience, liberté d'aller et venir, etc., ces dogmes utilisés par les puissants pour asseoir leur domination, nous avons intérêt à les creuser, pensée radicale, à la racine, pour les faire notre, transformer leur sens, aller au bout de ce qu'ils signifient, avant de tout rejeter en bloc...même cuba constate que c'est plus efficace d'avoir un coiffeur indépendant plutôt qu'un salon de coiffure étatique, mais, aveuglés qu'ils sont, ils l'autorisent à avoir des salariés, donc c'est bien la propriété, le salariat, etc, que nous devons combattre pas la liberté d'entreprendre...
    même chose, liberté du commerce, encore heureux, c'est l'échange entre les hommes, mais ce qu'on nous vends comme la liberté du commerce, c'est plutôt du vol...les règles du jeu sont mauvaises, pas le principe! sinon gare au totalitarisme, méfions nous des taboos et des conclusions rapides...c'est tout ce que je voulais dire au final
    Smile
    avatar
    Ninon74

    Messages : 779
    Activité et ancienneté : 887
    Popularité des contributions : 83
    Date d'inscription : 23/02/2011
    Age : 65
    Localisation : Cran-Gevrier

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  Ninon74 le Lun 11 Avr - 14:53

    Parisot d'accord avec le PS pour limiter le salaire des patrons

    Le Parti socialiste propose dans son programme pour 2012 que l'échelle des rémunérations dans une entreprise dont l'Etat est actionnaire soit limitée de 1 à 20.



    "Ca me semble tout à fait normal", a dit vendredi 8 avril Laurence Parisot au sujet de la proposition du Parti socialiste visant à limiter les salaires dans les entreprises dont l'Etat est actionnaire.
    "Nous, nous disons très simplement qu'effectivement la rémunération des dirigeants dépend du conseil d'administration qui lui-même est entre les mains des actionnaires", a commenté la présidente du Medef.
    Le PS suggère dans son programme pour 2012 de limiter l'échelle des écarts de salaires dans ces entreprises de 1 à 20 maximum. Ce qui supposerait que les rémunérations de Carlos Ghosn (Renault) ou Henri Proglio (EDF) soit au moins divisées par deux.

    (Challenges.fr)

    http://www.challenges.fr/actualites/politique_economique/20110408.CHA4897/parisot_daccord_avec_le_ps_pour_limiter_le_salaire_des_.html

    Wink
    avatar
    marc

    Messages : 348
    Activité et ancienneté : 412
    Popularité des contributions : 65
    Date d'inscription : 27/03/2011
    Localisation : Paris XVIIIème

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  marc le Lun 11 Avr - 16:47

    @ Ninon : Seulement aux entreprises ayant une part de capital d'état ?
    Quand l'Hyperpatronette Parisot proposera que cette mesurette timide et censitaire s'applique aussi aux patrons de boîtes de sondages, on en reparlera !

    Récréation :
    ( Coup de chapeau pour le bois amassé ici ! )

    Connaissez-vous l'histoire du sage de la montagne ?
    La jeunesse du Pays d'En Bas doit là-bas, pas si loin d'ici si j'y suis,
    pour son rituel initiatique, gravir le mont,
    Trouver le vieux pieux sage dans sa grotte
    et lui poser la question fondamentale :

    Est-ce que l'hiver sera rude ?

    Les années passant sans que le sage ne se trompe,
    L'un des jeunes gens d'ici, décoré par ses contemporains du titre d'idiot,
    quand ce fut son tour de grimper, commit l'impardonnable hérésie :
    Demander au sage :
    - Comment faites-vous, ô sage, pour savoir comment sera l'hiver ?
    - Eh bé, je regarde en bas, si les paysans amassent plus de bois ...

    Triiiiiiiiiiiiiiiiiiiii_T : Fin de la récréation


    Dernière édition par marc le Mar 12 Avr - 0:50, édité 1 fois
    avatar
    Ninon74

    Messages : 779
    Activité et ancienneté : 887
    Popularité des contributions : 83
    Date d'inscription : 23/02/2011
    Age : 65
    Localisation : Cran-Gevrier

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  Ninon74 le Lun 11 Avr - 19:45

    marc a écrit:@ Ninon : Seulement aux entreprises ayant une part de capital d'état ?
    Quand Hyperpatronette proposera que cette mesurette timide et censitaire s'applique aussi aux patrons de boîtes de pub, on en reparlera !

    Ninon pas savoir. Wink
    Je vais aller amasser du bois, car je suis à la montagne. Very Happy
    avatar
    Ninon74

    Messages : 779
    Activité et ancienneté : 887
    Popularité des contributions : 83
    Date d'inscription : 23/02/2011
    Age : 65
    Localisation : Cran-Gevrier

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  Ninon74 le Mer 13 Avr - 18:51

    COMPTE-RENDU DE SESSION AU PARLEMENT EUROPEEN (4 - 7 avril 2011) de Patrick Le Hyaric :

    http://patricklehyaric.net/2011/04/13/compte-rendu-de-session-au-parlement-europeen-4-7-avril-2011/#comment-3532

    Que du bonheur, comme d'habitude ! Suspect

    logan

    Messages : 174
    Activité et ancienneté : 214
    Popularité des contributions : 44
    Date d'inscription : 21/02/2011

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  logan le Mer 13 Avr - 20:38

    Ninon74 a écrit:Parisot d'accord avec le PS pour limiter le salaire des patrons

    Le Parti socialiste propose dans son programme pour 2012 que l'échelle des rémunérations dans une entreprise dont l'Etat est actionnaire soit limitée de 1 à 20.



    "Ca me semble tout à fait normal", a dit vendredi 8 avril Laurence Parisot au sujet de la proposition du Parti socialiste visant à limiter les salaires dans les entreprises dont l'Etat est actionnaire.
    "Nous, nous disons très simplement qu'effectivement la rémunération des dirigeants dépend du conseil d'administration qui lui-même est entre les mains des actionnaires", a commenté la présidente du Medef.
    Le PS suggère dans son programme pour 2012 de limiter l'échelle des écarts de salaires dans ces entreprises de 1 à 20 maximum. Ce qui supposerait que les rémunérations de Carlos Ghosn (Renault) ou Henri Proglio (EDF) soit au moins divisées par deux.

    (Challenges.fr)

    http://www.challenges.fr/actualites/politique_economique/20110408.CHA4897/parisot_daccord_avec_le_ps_pour_limiter_le_salaire_des_.html

    Wink

    Salut, cette proposition est typique de l'eau tiède à laquelle correspond le parti socialiste.
    Quand Melenchon et le front de gauche proposent de limiter les écarts de salaires dans TOUTES LES ENTREPRISES PRIVEES COMME PUBLIQUES de 1 à 20, le parti socialiste, parangon de courage, propose de limiter les écarts de salaire de 1 à 20 uniquement dans les entreprises contrôlées par l'état Wink
    avatar
    sitouayain

    Messages : 497
    Activité et ancienneté : 663
    Popularité des contributions : 131
    Date d'inscription : 21/02/2011
    Age : 35
    Localisation : Paris

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  sitouayain le Jeu 14 Avr - 8:45

    logan a écrit:

    Salut, cette proposition est typique de l'eau tiède à laquelle correspond le parti socialiste.
    Quand Melenchon et le front de gauche proposent de limiter les écarts de salaires dans TOUTES LES ENTREPRISES PRIVEES COMME PUBLIQUES de 1 à 20, le parti socialiste, parangon de courage, propose de limiter les écarts de salaire de 1 à 20 uniquement dans les entreprises contrôlées par l'état Wink

    salut, je dirais même plus, le PS fait juste du clientélisme électoral!
    Aubry a dit que ça se ferait peut-être! et son parti de garde-chiourmes des privilèges et du libre-échangisme pour les riches ne va même pas au bout de ce que son petit pouvoir serait s'il reste dans le cadre de l'OMC et du traité de Lisbonne,
    car un écart de salaire de 1 à 20 dans les entreprises publiques, c'est déjà inadmissible,
    mais quand on veut paraître un parti réaliste en ne proposant que les entreprises d'Etat, on oublie toutes les multinationales (Vinci, Véolia, suez/gdf, Orange, etc.) avec lesquelles le PS (et quelques élus véreux du PCF)passe localement des partenariats public/privé et toutes les firmes qui sont sélectionnées lors d'appels d'offre pour les marchés publics!

    de plus, si Mélenchon avoue que l'écart de salaires de 1 à 20, c'est très timide (1 à 5 dans les entreprises de l'Economie sociale et solidaire!), j'ose espérer qu'il n'oublie pas que ces messieurs du CAC 40 sont rémunérés aussi en primes, stock option, et autres dividendes et que l'imagination ne s'arrêtera pas là, d'autant que le même mécanisme qui fait que ces firmes ne paient quasiment pas d'impôts en france (Total france est en déficit!) fera que la rémunération des dirigeants sera assurée par un siège social étranger!

    d'où l'insistance nécessaire sur le véritable problème : le salariat et la société par action!
    instauration de la démocratie d'entreprise qui devra logiquement s'accompagner de droits de douanes imposés aux produits issus de productions non conformes aux normes françaises...de façon à ce que l'échange soit équitable..
    avatar
    Ninon74

    Messages : 779
    Activité et ancienneté : 887
    Popularité des contributions : 83
    Date d'inscription : 23/02/2011
    Age : 65
    Localisation : Cran-Gevrier

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  Ninon74 le Jeu 14 Avr - 10:07

    Déchirer le pacte des rapaces

    Publié le 14 avril 2011 par Patrick Le Hyaric

    Une nouvelle fois, des dizaines de milliers de salariés, retraités, jeunes, venus de toute l’Union européenne, se sont retrouvés à Budapest pour un rassemblement contre l’euro-austérité. Le même jour le peuple islandais refusait pour la seconde fois, par référendum, la demande de son gouvernement de payer les énormes pertes de l’une de leurs banques, dues à la spéculation. Ce refus est normal. Ce qui, par contre, est ubuesque et odieux, c’est qu’on ait pu leur poser la question.

    Cette nouvelle solidarité de lutte des populations doit encore se renforcer, s’élargir, pour faire reculer les tenants de l’Europe du capital qui tentent de réussir un incroyable coup de force : ils veulent transformer une crise financière et bancaire, dont ils sont seuls responsables, en une crise de la dette publique qu’ils entendent faire supporter au monde du travail et de la création. Après avoir abaissé les recettes fiscales provenant des grandes sociétés et du capital, ils ont mobilisé les États pour soutenir les banques en difficulté, lesquelles, aujourd’hui, assèchent les caisses des dits États eux-mêmes. Pour boucler la boucle, ces derniers appliquent des politiques d’austérité et démantèlent les services publics.

    Les institutions européennes veulent codifier ceci dans un silence assourdissant, grâce à une orientation nouvelle baptisée : « Pacte pour l’euro plus ». Ce texte, encore plus précis que le traité de Lisbonne, constitutionnalise des choix économiques applicables sans ménagement à tous les peuples. En effet, il est imposé aux États d’inscrire dans leur Constitution le refus de faire des déficits publics. Comme il n’y a aucun critère pour atteindre cet objectif, il est clair que cela se fera en abaissant sans cesse les prélèvements sur le capital, en augmentant les impôts indirects et en diminuant les services publics.

    Les parlementaires qui, en France, se prêteraient à une telle forfaiture, sous le prétexte de réduire les déficits, se rangeraient clairement et nettement du côté des forces de l’oligarchie contre les travailleurs. Pire ! Derrière ce projet se cache l’idée selon laquelle il n’y aurait qu’une seule politique possible quelle que soit la majorité élue. Autrement dit, nous pourrions rentrer dans l’ère de l’autoritarisme au seul service des marchés financiers, après que des gouvernements successifs leur aient lâché la bride, par des déréglementations successives.

    Ceci vient d’être démontré pour le Portugal, lors de la réunion du Conseil des ministres des finances avec la Commission européenne et M. Trichet, président de la Banque centrale européenne. Alors que les électeurs de ce pays sont appelés à élire leur Parlement le 5 juin, le Conseil européen vient de décider d’une sorte d’oukase en conditionnant une aide de 80 milliards d’euros, d’une part à un plan d’austérité et d’autre part, à un consensus entre les partis dans ce pays. Ce sont donc les institutions européennes qui imposent les choix et demandent aux syndicats et aux partis de les accepter « par consensus » ou « par capitulation », au choix. Les forces politiques devront « parvenir à un accord interpartis permettant que le programme d’ajustement … soit mis en œuvre de manière rapide après la formation d’un nouveau gouvernement… » écrit l’Euro-groupe des finances. Et le programme qui doit être imposé aux portugais est une nouvelle et violente purge sociale. Le gouvernement a déjà appliqué plusieurs plans d’austérité. Le salaire minimum y est de 485 euros. Dans le secteur public les salaires ont déjà été abaissés de 5%. Aujourd’hui, on leur demande un plan de réduction budgétaire, des modifications structurelles pour restaurer la « compétitivité », incluant un programme de privatisations, l’augmentation du prix de la scolarité, la privatisation de la santé, des mesures pour restaurer le profit des banques qui ont pourtant déjà fait de « juteuses affaires ». Et comme si cela ne suffisait pas, la Banque centrale européenne a décidé d’augmenter les taux d’intérêt, rendant l’argent du crédit encore plus cher et favorisant la spéculation au détriment du travail.

    Le ton doit monter partout, de chaque entreprise, de chaque quartier et village, de toute l’Europe contre ce pacte des rapaces, écrit et imposé pour servir les requins de la finance.

    Au moment où les partis politiques mettent en débat des programmes en vue des élections législatives et présidentielles, il convient d’être clair et précis. Des candidats ou des partis qui ne dénonceraient pas nettement ce « pacte pour l’Euro plus » et ne chercheraient pas à sortir des carcans des traités européens, ne peuvent pas dire sérieusement qu’ils changeraient réellement la vie des gens.

    La preuve ! Ce document secret baptisé « programme national de réforme » qu’est en train de rédiger le gouvernement français pour le Conseil européen. Celui-ci a pour objet de décliner dans notre pays, « le pacte pour l’Euro » qu’a coécrit M. Sarkozy au sein de ce même Conseil.

    Pour ne prendre qu’un exemple de ce long document, on relève cette obsession à « abaisser le coût du travail », alors que les profits explosent. « Le gouvernement a (ainsi) décidé de ne pas octroyer un « coup de pouce » et de s’en tenir aux règles minimales de revalorisation pour la 5ème année consécutive. (…) Le gouvernement a privilégié des dispositifs alternatifs (RSA, prime pour l’emploi) (…) » est-il écrit. Et pour être tout à fait clair : « Le renforcement des allégements généraux sur les bas salaires vise également à contenir le coût du travail (…). Le gouvernement envisage de procéder à la « barémisation » des ces allègements, mesure qui consiste à intégrer dans le barème des cotisations sociales ces allègements généraux. L’intérêt de cette mesure est double : pérenniser la politique jugée efficace de baisse des charges sur les bas salaires et clarifier l’articulation de cette politique de l’emploi avec le financement de la sécurité sociale ».

    Ce programme est baptisé « PNR – 2011 – 2013 » est donc destiné à aller au-delà des élections présidentielles et législatives. Son mot d’ordre est : austérité, austérité, toujours pour le peuple. C’est le vrai programme sarkozyste. Toute la gauche sociale et politique doit le rejeter clairement. S’en détourner c’est proposer de changer l’Europe et changer en France. Sans attendre, le combat pour obtenir des augmentations de salaires, des retraites, des prestations sociales et contre les hausses inconsidérées des produits de première nécessité, revient à remettre en cause ces choix antisociaux.

    http://patricklehyaric.net/2011/04/14/dechirer-le-pacte-des-rapaces/

    On ne peut pas attendre les prochaines élections présidentielles pour faire tomber cette Europe, trop de gens seront décédés de ces mesures d'austérité !
    Mais que faire ?? Louer des cars, charger pelles et pioches, et se planter devant le Parlement européen ?

    Faire dans "la gentillesse" ne marche pas avec ces gens là, il faut se montrer menaçant !
    avatar
    miha

    Messages : 366
    Activité et ancienneté : 446
    Popularité des contributions : 57
    Date d'inscription : 29/01/2011
    Age : 70
    Localisation : Metz

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  miha le Jeu 14 Avr - 11:03

    "Assemblée constituante !"
    "Sortir de l'UE!"
    "Non au nucléaire !"
    "Hommage aux victimes du travail"
    ..........

    pffff.... je n'aurai pas de pancarte assez grande pour inscrire tout ça lors de la manif du 1er mai.
    avatar
    sitouayain

    Messages : 497
    Activité et ancienneté : 663
    Popularité des contributions : 131
    Date d'inscription : 21/02/2011
    Age : 35
    Localisation : Paris

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  sitouayain le Jeu 14 Avr - 11:13

    ils attendent que ça qu'on soit menaçants
    avatar
    Ninon74

    Messages : 779
    Activité et ancienneté : 887
    Popularité des contributions : 83
    Date d'inscription : 23/02/2011
    Age : 65
    Localisation : Cran-Gevrier

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  Ninon74 le Jeu 14 Avr - 12:13

    sitouayain a écrit:ils attendent que ça qu'on soit menaçants

    Avec la fleur aux dents. Shocked

    Ce n'est qu'avec le nombre que l'on fera bouger les choses ; faudra t-il attendre que les frigos soient vides pour qu'une certaine classe de la population se bouge ?
    avatar
    sitouayain

    Messages : 497
    Activité et ancienneté : 663
    Popularité des contributions : 131
    Date d'inscription : 21/02/2011
    Age : 35
    Localisation : Paris

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  sitouayain le Jeu 14 Avr - 13:26

    Ninon74 a écrit:

    Ce n'est qu'avec le nombre que l'on fera bouger les choses ; faudra t-il attendre que les frigos soient vides pour qu'une certaine classe de la population se bouge ?

    deux choses sont à mon avis à prendre en compte, d'une part le fait que nos oligarques se bougent déjà : le même jour le gouvernement propose une prime de 1000 euros aux travailleurs et de villepin présente son programme avec un revenu d'existence à 850 euros,
    sans parler des négociations en cours avec les distributeurs pour bloquer la hausse des prix,
    soit divers signes qui montrent que nos seigneurs anticipent la prolongation de la période de vache maigre au-delà du supportable décidée le 25 mars dernier (le pacte pour l'euro), afin de lâcher des miettes permettant d'acheter la paix sociale..

    d'autre part, la révolte qui gronde, est loin d'être universelle et je pencherais plus pour une réaction fataliste(combien de nos concitoyens mené par le petit bout de la lorgnette, croient encore au spectre de la dette_qu'on entretient à coup de réductions d'impots pour les plus riches_dette qu'il faut bien rembourser et des discours TINA, il n'y a pas d'alternative, la réforme des retraites est nécessaire, regardez, les services publics_qu'on a saigné à blanc_ne fonctionnent pas, il faut privatiser, etc..) et surtout, n'est pas uniforme,
    parce que les fonctionnaires, les arabes, les écolos et les syndicalistes, ça en révolte beaucoup et que ce qui allie allégeance aux hiérarchies, repli culturel face aux logiques apatrides du capitalisme financier, sentiment d'impuissance et désignation de boucs émissaires, refus des solidarités pour se replier sur la sphère familiale et privée, aspiration à l'ordre moral face aux logiques de moeurs libertaires de la société de consommation post 68 et à l'autorité, on sait comment ça s'appelle,
    et cette révolte-là, elle risque de faire mal, et surtout d'être préférée par les puissants à celle que nous souhaiterions et ils l'ont déjà compris...
    avatar
    miha

    Messages : 366
    Activité et ancienneté : 446
    Popularité des contributions : 57
    Date d'inscription : 29/01/2011
    Age : 70
    Localisation : Metz

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  miha le Ven 15 Avr - 8:45

    sitouayain a écrit:

    deux choses sont à mon avis à prendre en compte, d'une part le fait que nos oligarques se bougent déjà : le même jour le gouvernement propose une prime de 1000 euros aux travailleurs et de villepin présente son programme avec un revenu d'existence à 850 euros,
    sans parler des négociations en cours avec les distributeurs pour bloquer la hausse des prix,
    soit divers signes qui montrent que nos seigneurs anticipent la prolongation de la période de vache maigre au-delà du supportable décidée le 25 mars dernier (le pacte pour l'euro), afin de lâcher des miettes permettant d'acheter la paix sociale..


    Tout à fait d'accord !

    Et ça me fait penser au témoignage d'un tunisien ou egyptien qui disait :
    "Lors des premiers jours de révolte, j'ai compris que non seulement le pouvoir nous surveille, mais qu'il a peur de nous."

    Ils ont peur d'un mouvement social d'ampleur.
    Ils sont en train de lâcher du lest.
    C'est à la fois positif (ils nous craignent) et négatif (ils vont nous donner quelques miettes et ça suffira à en calmer certains)
    avatar
    Ninon74

    Messages : 779
    Activité et ancienneté : 887
    Popularité des contributions : 83
    Date d'inscription : 23/02/2011
    Age : 65
    Localisation : Cran-Gevrier

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  Ninon74 le Ven 15 Avr - 13:55

    miha a écrit:

    Ils ont peur d'un mouvement social d'ampleur.
    Ils sont en train de lâcher du lest.
    C'est à la fois positif (ils nous craignent) et négatif (ils vont nous donner quelques miettes et ça suffira à en calmer certains)

    Espérons que "la masse" restera lucide.

    J'ai des doutes.... Crying or Very sad

    Mais nous sommes passés à 701 membres, c'est une bonne chose. Wink

    avatar
    Ninon74

    Messages : 779
    Activité et ancienneté : 887
    Popularité des contributions : 83
    Date d'inscription : 23/02/2011
    Age : 65
    Localisation : Cran-Gevrier

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  Ninon74 le Lun 25 Avr - 12:43

    La France a-t-elle intérêt à rester encore dans l’Union européenne ?

    D'après François Asselineau, c'est NON !!

    http://www.dailymotion.com/video/xi2m7c_francois-asselineau-dans-l-emission-tous-en-politique-sur-yvelines-radio-88-4-fm_news#from=embed
    avatar
    marc

    Messages : 348
    Activité et ancienneté : 412
    Popularité des contributions : 65
    Date d'inscription : 27/03/2011
    Localisation : Paris XVIIIème

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  marc le Lun 25 Avr - 22:09

    Asselineau : Son constat, au départ, pourquoi pas, mais ce n'est pas que le sien non ?

    Sa solution : Sortir de l'Europe. Point barre.

    Fusionner 27 états sur tous les sujets ?
    Même militaire, et fiscal ? Ce n'est pas le cas. Il fabule.

    Article 50 : Aucune difficulté juridique, et les autres conséquences ? Il manipule.

    Suisse, Norvège ... développés <= hors Europe
    Suède, Danemark ... se portant le mieux <= hors euro
    Pour lui les causes du mal se résument à l'EU,
    Quid des modèles sociaux, des bases économiques, de la réalité du fonctionnement démocratiques de ces pays ?

    Pour lui, les problèmes ne viennent que de l'Europe !
    En sortir serait la seule la solution.
    Supprimer quelques articles ou tout balancer ?

    L'Europe nous entrainerait dans de plus en plus de conflits internationaux ?
    En Afghanistan, à cause de l'Europe ?
    Ouf ! Une seconde solution : Sauvé par L'OTAN !

    Un disperseur de plus pour 2012 ?

    Le second "partenaire", qui est censé mener le débat, ne relève aucune couleuvre !
    C'est qui Yvelines Radio ? Trouver son adresse éclaire un peu Wink
    Contexte ... Ce département à l'ouest de Paris, talonne les hauts de Seine en richesse, habitat, activités, mais, de mémoire, le devance en votes FN.
    http://fn78.blogspot.com/search/label/Yvelines%20radio

    Ninon, stp, moins de narcisses, plus de défenseurs de l'intérêt général Smile
    Evil or Very Mad
    avatar
    miha

    Messages : 366
    Activité et ancienneté : 446
    Popularité des contributions : 57
    Date d'inscription : 29/01/2011
    Age : 70
    Localisation : Metz

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  miha le Mar 26 Avr - 10:07

    marc a écrit:Asselineau :

    ..........
    Pour lui, les problèmes ne viennent que de l'Europe !
    En sortir serait la seule solution.
    Supprimer quelques articles ou tout balancer ?

    .......

    Il ne dit pas tout à fait cela, Marc.
    Il dit : sortons de l'Europe et nous aurons moins de difficultés à régler nos problèmes.

    Il donne un exemple :
    Si on avait dit à De Gaulle, au lendemain de son appel du 18 juin : "Bravo ! Mais qu'allons-nous faire pour que les chars ennemis repartent ? Faut-il leur accorder une allocation pour acheter de l'essence ? ..."

    Sortons de l'Europe, c'est in-dis-pen-sa-ble, nous ferons face à nos difficultés une fois libérés.
    avatar
    sitouayain

    Messages : 497
    Activité et ancienneté : 663
    Popularité des contributions : 131
    Date d'inscription : 21/02/2011
    Age : 35
    Localisation : Paris

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  sitouayain le Mar 26 Avr - 11:02

    Du même auteur, un article sympa sur à qui profite l'épouvantail FN http://www.agoravox.fr/actualites/medias/article/les-faux-sondages-le-pen-90565
    que je me permets de compléter par cette info : le classement du Time Magazine positionnant Marine Le Pen parmi les 100 personnes les plus influentes au Monde, journal possédé par

    Time Warner

    à croire que le nouvel ordre mondial dont le vaisseau amiral est le FMI, aime bien les blondes en chemises brunes...
    avatar
    marc

    Messages : 348
    Activité et ancienneté : 412
    Popularité des contributions : 65
    Date d'inscription : 27/03/2011
    Localisation : Paris XVIIIème

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  marc le Mar 26 Avr - 12:14

    Ses exemples radiophoniques s'adressent-ils à des adultes ?
    Sortir de l'Europe, non : Ce n'est pas LA solution, ou alors pas cette cette façon.

    Le désengagemnt des processus anti-démocratiques que nous impose le lien juridique avec les instances européennes demande une finesse dont semble ici incapable cet énarque lorsqu'il est interrogé par la droite classique. Fut-il capable de reprendre à son compte des analyses qui existent depuis plusieurs dizaines d'années pour alimenter la rhétorique politicienne de sa nouvelle passion politique, de pointer quelques uns des points de traités qui sont effectivement à modifier.
    Pointer la difficulté de la mise en oeuvre des solutions qu'il préconise eût été intéressant, proposer des parades aurait probablement passionné les auditeurs des Yvelines.

    Qu'apporte-t-il de plus que nous ne sachions déjà ?
    Que M. Asselineau cite Vitkine pour proposer une analyse d'une désinformation, me flatte, car en cherchant bien sur ce forum, il a été associé ici à Weill-Reynal, qui fait des analyses avec les mêmes outils.
    Dénoncer l'épouvantail FN, la manipulation atlantiste pour DSK, c'est bien ...
    On s'arrête là ?
    Ou on poursuit en lisant J. Cohen "Le printemps des sayanim" ?

    Permettez-moi de préférer la classique culture française et républicaine fut-elle juive, que m'importe, aux récupération d'outils qu'effectue la nouvelle droite.

    Donner du pouvoir à ce défonceur de portes ouvertes, c'est outre la crise de confiance avec les hommes et les femmes d'europe, l'effondrement économique.

    Le souci, c'est que cet effondrement n'étant pas le but poursuivi par les manipulateurs, Asselineau en bon petit soldat de la nouvelle droite, médiatisé par sa dénonciation de la désinformation, ne sert ici lui-même que de sympathique diversion.
    DSK dixit : Les choses ne sont pas si simples ...
    avatar
    marc

    Messages : 348
    Activité et ancienneté : 412
    Popularité des contributions : 65
    Date d'inscription : 27/03/2011
    Localisation : Paris XVIIIème

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  marc le Mar 26 Avr - 12:34

    Précision, ce que j'entend ici par nouvelle droite ne consiste pas en un ou plusieurs groupes formels, constitués. Dans la temps on appelait ca la réaction :
    Tout ceux qui ont un intérêt à ce que rien ne change face à un mouvement progressiste.

    Les posts qui suivent le post d'Asselineau sur le post m'inquiètent : à part "emile wolf" et peut-être le flood de Claude, personne pour ressentir l'influence de cette nouvelle droite.

    Pour clarifier, se poser la question, vers qui se désisterait Asselineau au second tour ?

    avatar
    sitouayain

    Messages : 497
    Activité et ancienneté : 663
    Popularité des contributions : 131
    Date d'inscription : 21/02/2011
    Age : 35
    Localisation : Paris

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  sitouayain le Mar 26 Avr - 14:25

    Nouvelle droite ou Nouvelle gauche pour moi c'est la même chose...je t'invite à écouter une idole de la nouvelle gauche, l'amie Ségo sur france inter ce matin, il n'empêche, son combat pour la première place lui fait "sortir du cercle de connivence" et dénoncer l'"élite médiatico-sondagière autoproclamée", l'amour du pouvoir d'un Villepin lui fait réagir contre le véritable pouvoir (celui qui tire les ficelle d'un DSK ou d'un Sarko),
    ceux-là ne cherchent qu'à détourner le vent de révolte à leur profit (inconsciemment, j'ose espérer Wink ), ce n'est pas une raison pour ne pas prendre au sérieux leurs avertissements...en connaissance de cause...
    une chose est sûre, second tour ou pas, marine le pen ne sera pas élue en 2012...sauf abstention ou vote blanc massif..et quand mes compatriotes de "bon sens" disent elle n'a pas tort sur tout, j'ose espérer que ce sur quoi elle n'a pas tort, c'est ce qu'elle a piqué à la gauche comme bonnes idées et qui est déjà traduit en propositions concrètes dans le programme du PG, reste à le faire savoir...et que la finesse est plutôt de ce côté là
    avatar
    Ninon74

    Messages : 779
    Activité et ancienneté : 887
    Popularité des contributions : 83
    Date d'inscription : 23/02/2011
    Age : 65
    Localisation : Cran-Gevrier

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  Ninon74 le Mar 26 Avr - 17:41

    marc a écrit:Asselineau : Son constat, au départ, pourquoi pas, mais ce n'est pas que le sien non ?

    Sa solution : Sortir de l'Europe. Point barre.

    Salut Marc,

    Très franchement je ne vois pas ce que l'Europe nous apporte et François Asselineau explique très correctement les choses sur son site, dans ses conférences où il fait d'ailleurs salle comble.
    Le problème de la Grèce :
    http://www.youtube.com/watch?v=reBwEJG6TCs&feature=player_embedded

    De la crise de l'euro :
    http://www.dailymotion.com/video/xda9ro_francois-asselineau-sur-la-crise-de_news

    http://www.dailymotion.com/video/xda9vi_francois-asselineau-sur-la-crise-de_news

    Effectivement, les pays qui ne font partie que de l'espace économique européen se portent nettement mieux ; par contre la signature de la convention de Schengen a créé des problèmes ; étant à côté de la Suisse, je vois ce qui se passe, et si les suisses s'entendaient très bien avec les français, ça commence à grincer des dents de l'autre côté de la frontière, car il y a plus de chômage qu'avant, du fait que les employeurs embauchent moins chers les français, sans compter les étrangers qui franchissent la frontière.

    Ca nous ramène au Pacte de compétitivité de l'Europe.

    Pour le moment aucun grand média français n'a invité François Asselineau, il prend donc ce qui lui est proposé. Il y a d'ailleurs une série de vidéos dans lesquelles Mr Asselineau discute avec quelqu'un d'une radio canadienne.......certainement FN aussi !! Shocked
    avatar
    Ninon74

    Messages : 779
    Activité et ancienneté : 887
    Popularité des contributions : 83
    Date d'inscription : 23/02/2011
    Age : 65
    Localisation : Cran-Gevrier

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  Ninon74 le Mar 26 Avr - 18:37

    marc a écrit:Précision, ce que j'entend ici par nouvelle droite ne consiste pas en un ou plusieurs groupes formels, constitués. Dans la temps on appelait ca la réaction :
    Tout ceux qui ont un intérêt à ce que rien ne change face à un mouvement progressiste.

    Les posts qui suivent le post d'Asselineau sur le post m'inquiètent : à part "emile wolf" et peut-être le flood de Claude, personne pour ressentir l'influence de cette nouvelle droite. ??

    Pour clarifier, se poser la question, vers qui se désisterait Asselineau au second tour ?


    Pourquoi ne lui poses-tu pas la question sur son site ?
    http://www.u-p-r.fr/liste/vos-questions-nos-reponses

    Et pour quelqu'un que tu classes côté FN, il y a un couac : http://www.dailymotion.com/video/xid6om_bande-annonce-upr-villevallier-27-avril_news#from=embed&start=14

    D'accord, tout n'est peut-être pas la faute de l'Europe, Sarkozy en porte une large part, mais sachant que les français ont voté NON au référendum sur Maastricht, que Sarkozy n'en a tenu aucun compte, cela n'a pas dérangé la Commission Européenne, bien au contraire.

    Faut-il attendre que l'Europe s'écroule d'elle-même ou que l'on soit tous "saigné à blanc" pour renflouer un autre pays ?

    Les jeux en cours sur les marchés des capitaux visent à renforcer le système financier, mais vont se faire au détriment des Etats et des entreprises, pesant dans les deux cas sur la croissance et accentuant les tendances récessionnistes. Cette spirale là n’est pas contrôlée et ne peut que s’accentuer.

    Mais là n’est sans doute pas l’inconnue la plus forte. 2011 s’annonce comme l’année de la montée en puissance de la crise sociale en Europe. Car si les plans de rigueur se sont succédés, ils ne sont encore entrés en application que dans un nombre réduit de pays : la Grèce, l’Irlande et l’Espagne en premier lieu. De nouvelles mesures sont attendues dans ces pays, car il en faut toujours plus pour tenter d’équilibrer des comptes qui ne pourront jamais l’être. Elles vont par contre entrer en vigueur avec leur plein effet en Grande-Bretagne et au Portugal.

    Les autres pays, dont la France, tentant de reculer le moment où il faudra faire de même, si possible après les élections. Seuls des signes avant-coureurs de cette crise pour l’instant rampante se sont encore manifestés dans cette partie de l’Europe qui apparaissait comme privilégiée, mais où l’on pressent que l’on ne perd rien pour attendre.

    La liste des mesures d’austérité, pays par pays, met en évidence leur ampleur et la charge qui va peser sur les classes moyennes et ceux d’en-bas. La presse britannique a, tous titres confondus, dressé en guise de Nouvel An un tableau apocalyptique de ce qui les attend les uns et les autres. Le Telegraph estimait que la perte de revenu pour une famille de la classe moyenne allait être de 3.000 livres en moyenne en 2011, si l’on additionne hausse de la TVA, inflation et gel des allocations familiales et des salaires, hausse du prix des transports, de la nourriture et de l’énergie, ainsi que la hausse des taux d’intérêt. Dans le Times, le représentant des associations caritatives se contente de prédire pour les ONG et les plus pauvres qui en dépendent un « tsunami ».

    A un autre bout de l’Europe, la même liste peut être dressée : augmentations de deux points de la TVA, du prix des transports, de l’électricité et de l’essence, baisse des salaires et des retraites des fonctionnaires, hausse des impôts et des cotisations, diminution des prestations sociales et des remboursements de santé… C’est au Portugal, dont la mémoire des années de misère est ravivée après avoir été enfouie grâce à son entrée dans l’Europe. Une misère qui revient et dont on tente autant que possible de dissimuler les premières manifestations, pour en avoir honte.

    D’autres rêves sont brisés en Espagne, chez le cousin à qui on a longtemps tourné le dos. Un million et demi d’émigrés latino-américains, attirés par l’envol économique espagnol et l’embauche dans le secteur du bâtiment se retrouve sur le carreau. Sans compter tous les saisonniers venant du Maghreb et d’Europe de l’Est, qui assuraient les récoltes (5,7 millions d’émigrés officiels en tout). Un programme de retour volontaire a été mis sur pied pour les premiers par le gouvernement, mais les Latinos s’accrochent comme ils peuvent, car ils savent ce qui les attend dans leurs pays, où les bienfaits de la croissance ne sont pas pour eux.

    C’est bête à dire, mais derrière les chiffres, il y a des gens.

    Le compromis politique franco-allemand qui a abouti à la mise sur pied du fonds de stabilité européen (EFSF), ainsi qu’à un assouplissement des sanctions pour les pays ne respectant pas à l’avenir le pacte de stabilité, est un vilain petit canard boiteux. Ces négociations grecques d’un côté – qui demandent à être confirmés – la déclaration du gouverneur de la BCE de l’autre, concourent pour le confirmer.

    Dans le secret des antichambres, des discussions se poursuivent entre les Allemands et les Français, afin d’essayer de crédibiliser une volonté commune. Mais faute de se traduire par la définition d’une stratégie économique européenne et de prendre en compte l’insolvabilité publique et privée qui affecte l’Europe, le nouveau compromis politique qui se prépare ne résoudra toujours rien.

    Les tensions accrues sur le marché obligataire et la crise sociale montante vont exacerber la situation, et les seuils de rupture, pour n’être pas prévisibles, n’en sont pas moins vraisemblables.

    http://www.pauljorion.com/blog/?p=19908

    Mais, je t'ai débusqué Wink tu veux te présenter lol!
    http://www.dailymotion.com/video/xhza70_quart-d-heure-de-celebrite-de-marc-jutier_news#from=embed&start=3
    avatar
    Ninon74

    Messages : 779
    Activité et ancienneté : 887
    Popularité des contributions : 83
    Date d'inscription : 23/02/2011
    Age : 65
    Localisation : Cran-Gevrier

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  Ninon74 le Mar 26 Avr - 18:58

    sitouayain a écrit:

    à croire que le nouvel ordre mondial dont le vaisseau amiral est le FMI, aime bien les blondes en chemises brunes...

    Tous les médias sont aux ordres...

    Et croire que les pays arabes se sont soulevés seuls, par amour de la liberté, je n'y ai jamais crû ; il y a toujours des meneurs.....payés parfois.

    http://www.mecanopolis.org/?p=22597

    Le cas Cohn Bendit : http://www.decapactu.com/spip/article.php3?id_article=529

    avatar
    sitouayain

    Messages : 497
    Activité et ancienneté : 663
    Popularité des contributions : 131
    Date d'inscription : 21/02/2011
    Age : 35
    Localisation : Paris

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  sitouayain le Mar 26 Avr - 19:13

    Ninon,
    chaque peuple européen est un prisonnier,
    la liberté ultime d'un prisonnier isolé, c'est le suicide,
    ou l'évasion,
    il existe plusieurs façon pour s'évader, mais mieux vaut s'évader avec tous les prisonniers révoltés que tout seul, au risque d'être canardé...

    en l'occurrence, la voie fasciste te propose de t'évader, tu y crois, mais que feras-tu sous le feu des miradors? Ne voit tu pas qu'il n'y a pas de meilleur prétexte à la guerre économique qu'une sortie immédiate de l'UE, peu t'importe que des millions de gens tombent d'un coup dans la misère? si nous sortons de l'UE, nous serons écrasés comme des punaises!
    Et ceux-là même que tu veux combattre sauront tout ramasser!

    la seule chose que nous pourrions faire dans l'immédiat est un rétablissement de la hiérarchie des normes, à savoir, ne plus considérer que les traités sont supérieurs à la constitution, autrement dit, nous continuerons à appliquer tout ce qui n'est pas contraire à la constitution,
    ensuite nous n'avons pas intérêt à sortir de l'Euro, mais plutôt à émettre une monnaie parallèle, de façon à financer la relocalisation et "l'écologisation" de l'économie, une fois notre autonomie relative assurée, nous pourrions abandonner l'euro, mais tant que nous avons une masse de produits à acheter et à vendre à l'étranger, nous sommes dépendants de l'euro, si nous lâchons l'euro, nous nous appauvrissons d'un coup, si nous émettons une monnaie parallèle, nous combinons les avantages de la monnaie européenne et en gommons les désavantages (plus besoin d'emprunter auprès de la BCE, émissions de monnaie en fonction des productions locales),

    en parallèle, nous pouvons nous servir des conventions concernant les droits de l'homme etc., de l'intérieur des institutions, pour en contester la légitimité et mener une lutte efficace, permettant aux autres peuples de s'émanciper, et nous un peu plus par la même occasion,

    en résumer, ne pas jeter le bébé avec l'eau du bain, être malin, prendre son parti de la réalité des pouvoirs dans le monde, lutter tous les jours en affirmant aux autres peuples notre soutien, tout en se protégeant des attaques de nos ennemis...défendre l'Union, tout en trichant sur l'application des traités, et montrer que nos tricheries ne lèsent que les ennemis des peuples...

    le propre du fascisme est de flatter les instincts, les intuitions plutôt que la Raison.

    se sentir flatté par une pensée formulée à partir d'intuitions partagées, c'est humain..

    face au problème que posent la pauvreté, la désintégration sociale, les replis identitaires, le néolibéralisme, il faudra être ingénieux, inventifs, tenaces et très courageux...mais pas suicidaires...

    j'ai oublié de le dire, mais je crois comme toi, ninon que Mr Asselineau est sincère, pas raciste, pas fasciste...même s'il a été dans les cabinet de pasqua, de Longuet (ancien d'Occident) etc...

    Contenu sponsorisé

    Re: L'Europe de la paix et des droits de l'homme : mon oeil !

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 21 Nov - 23:05