Forum du groupe de travail pour une Constituante


    La posture de la LCR

    Partagez

    logan

    Messages : 174
    Activité et ancienneté : 214
    Popularité des contributions : 44
    Date d'inscription : 21/02/2011

    Re: La posture de la LCR

    Message  logan le Mar 1 Mar - 22:15

    on ne va pas refaire l'histoire mais je pense que tu sur-estimes ce qu'il s'est passé en 1983
    ce "tournant" il a eu lieu bien avant 1983 et il n'a pas été que politique

    tu connais la métaphore de la ronde humaine ?
    tu as sans doute déjà vécu une fête où les gens se sont mis à danser en rond, en se tenant les uns aux autres
    l'inertie donnée par chaque membre de la ronde s'ajoute à celle des autres, si bien qu'une seule personne n'arrivera pas à la faire changer de sens
    c'est pareil pour une société humaine qui est une sorte de gigantesque et complexe ronde humaine
    elle suit un sens qui résulte de la somme des inerties que lui donnent chaque individu, sachant que les inerties des uns et des autres peuvent aller dans des sens parfaitement opposés
    et on comprend bien qu'un seul individu (aussi haut placé soit-il) ne peut pas inverser ce sens
    dans une ronde il faut un choc, qqchose d'important, pour que tout le monde arrête en même temps de tourner
    mais par contre, à ce moment là, une fois le choc passé, une seule personne peut relancer la ronde dans le sens qu'elle décide

    pour faire tourner toute une grande société comme la nôtre dans un nouveau sens il faut plus qu'un choc, généralement il faut la conjonction de plusieurs chocs à différents niveaux de la société
    il a fallu que la société soit totalement détruite par la guerre pour qu'en 1945 les gens décident d'aller dans un sens qui a permis le développement de la sécurité sociale et d'autres avancées sociales

    le "tournant de la rigueur" cela ne s'est pas joué en 1983, bien que Mitterrand et consort portent une lourde responsabilité, il faut bien avouer qu'ils la partagent avec bien plus de monde
    ça s'est joué bien avant

    comment transformer facilement des humains en prédateurs et en tueurs ?
    c'est simple, t'as juste à les placer sur un champ de bataille, et ainsi à les obliger à lutter pour leur survie
    qu'est ce que le libre échange d'après toi ? c'est exactement ça
    ils ont ainsi réussit à distiller ce virus de la guerre économique, cette mentalité, dans toutes les strates de la société
    jusque dans les foyers grâce à la télévision, ensuite à l'école qui sert de justification aux inégalités sociales, ensuite à ton travail où on t'inculque le culte de la concurrence et de la performance, où on t'apprends qu'il faut écraser les autres si tu veux espérer une promotion sociale
    c'est toute la société qui a été entrainée dans le même sens, et ça a commencé bien avant 1983, cette "colonisation" des esprit était déjà bien avancée à l'époque
    la gauche avait totalement perdu confiance en son modèle social à cause de la montée du chomage, et par paresse aussi, elle avait arrêté de le penser d'ailleurs

    il a donc fallu différents chocs, mai 68 et le délitement de la famille à cause des aspirations libertaires, la récession économique à cause des chocs pétroliers et d'une saturation des débouchers économiques, la montée du chomage etc ... pour bloquer la société
    et c'est à ce moment là que les libéraux en ont profité pour imprimer un nouveau sens à la société

    ensuite c'est toute la société qui a été entrainée dans ce sens, même une partie de la gauche

    et si je te dis ça c'est pour que tu comprennes mon point de vue
    car je ne crois sincèrement pas, qu'une histoire de constituante soit suffisante pour arrêter ce rouleau compresseur idéologique qui nous entraine inexorablement droit dans un mur

    on doit mener un combat idéologique plus large, sans cela il faudra attendre une conjonction d'autres chocs, pour espérer un réveil, je dirais même une renaissance, sachant que cela peut très bien signifier aussi notre fin

    le combat idéologique il est à mener maintenant, c'est maintenant qu'il faut faire réfléchir les gens à la société qu'ils veulent construire, s'ils n'y réfléchissent qu'au moment de cette constituante, c'est déjà trop tard, elle ne servira à rien

    tu sembles penser que de la constituante naitra un monde nouveau, je ne suis pas d'accord, je pense que tu inverses les choses
    ce monde nouveau il doit être pensé avant, les gens doivent être convaincus avant, le rassemblement il doit se faire autour de cet objectif
    et contrairement à ce que tu crois il n'est pas plus difficile de convaincre les gens de se rassembler autour d'un projet de gauche que de convaincre les gens de se rassembler autour d'un projet "neutre" de constituante

    la neutralité, le centrisme, donne toujours l'apparence d'être plus "consensuel" mais c'est mal comprendre le fonctionnement humain
    en fait ce sont bien les idéologies qui nous mobilisent et qui nous rassemblent

    et pour ton exemple, sur le protectionnisme, je pense que tu fais tout le contraire de ce qu'il faut, la sémantique fait partie du combat idéologique, la novlangue est très caractéristique de la régression sociale actuelle, c'est au contraire un terrain où il faut être conquérant
    tu remarqueras que ce combat là il est déjà largement engagé, ya déjà plein de personnes qui réemploient ce mot et qui en réexpliquent le sens, j'pense notamment à l'économiste Emanuel Todd qui fait un travail remarquable d'intellectuel dans ce domaine





    Dernière édition par logan le Mar 1 Mar - 22:39, édité 1 fois
    avatar
    Joinneau

    Messages : 78
    Activité et ancienneté : 90
    Popularité des contributions : 2
    Date d'inscription : 30/01/2011
    Age : 47
    Localisation : Cherbourg-Octeville

    Re: La posture de la LCR

    Message  Joinneau le Mar 1 Mar - 22:37

    Me viens une idée...sommes nous là pour parler de constituante, ou du NPA ? Laughing


    M'est venu une triste idée ce matin: l'inculture est à l'athéisme ce que l'obscurantisme est à la religion.
    S'il est possible entre gens cultivés des deux camps de penser le bien commun, les gens cultivés sont une minorité.
    La majorité est inculte, et les fachos des deux bords le savent bien.

    Le véritable enjeu n'est il pas de démocratiser la culture ?
    Problème, la culture ça prend du temps. Et les petits bourgeois comme les prolos sont bouffés par le temps.

    La vie moderne est chronophage, la première victime est donc la culture.

    Une société moderne ne peut donc produire que du fascisme, du sarkozysme, du marinisme etc...ou des formes plus édulcorées mais toujours miteuses de fascisme.


    Donc.

    Faut'il sacraliser le temps ?

    Je reprend mon idée ébauchée sur un autre post, du temps pris sur le temps de travail, et rémunéré, pour s'instruire, se former, etc...
    Ce temps doit exister dans la constitution.
    Il doit être universel, et modulable à la hausse ou a la baisse en fonction de l'évolution de la productivité.





    avatar
    sitouayain

    Messages : 497
    Activité et ancienneté : 663
    Popularité des contributions : 131
    Date d'inscription : 21/02/2011
    Age : 35
    Localisation : Paris

    Re: La posture de la LCR

    Message  sitouayain le Mer 2 Mar - 9:55

    salut joinneau,

    je crois pas que ce soit un problème de temps, plutôt un problème d'hégémonie,
    mais pour ce qui est de ton problème de temps, cela ne serait-il pas résolu par le Revenu de vie?

    mais je me trompe s^rement vu que logan me traite de centriste et dis que ça ne sert à rien de faire ce qu'on fait puisque les conditions de la révolution doivent être réunies avant la constituante et que lui il sait comment faire, bref, la posture de la LCR...c'est ça le sujet ici...
    avatar
    miha

    Messages : 366
    Activité et ancienneté : 446
    Popularité des contributions : 57
    Date d'inscription : 29/01/2011
    Age : 70
    Localisation : Metz

    Re: La posture de la LCR

    Message  miha le Mer 2 Mar - 10:21

    Joinneau a écrit:Je reprend mon idée ébauchée sur un autre post, du temps pris sur le temps de travail, et rémunéré, pour s'instruire, se former, etc...
    Ce temps doit exister dans la constitution.
    Il doit être universel, et modulable à la hausse ou a la baisse en fonction de l'évolution de la productivité.






    Je rejoins Sitouyain : le Revenu minimum de vie permet d'avoir du temps en dehors d'une activité rémunératrice.

    Pardon de parler de mon cas, mais c'est celui que je connais le mieux :
    Depuis presque 2 ans, je suis une "travailleuse libre" comme dit Friot. (en retraite)
    Je touche un RMV (une pension... dont le montant n'est pas très élevé, il est vrai, mais suffisant) et je consacre beaucoup de temps à m'informer, à lire, à faire ce que j'estime être mon devoir de citoyenne, comme sur ce forum.

    miguel...

    Messages : 160
    Activité et ancienneté : 202
    Popularité des contributions : 30
    Date d'inscription : 21/02/2011

    Re: La posture de la LCR

    Message  miguel... le Sam 5 Mar - 9:58

    Joinneau a écrit:Me viens une idée...sommes nous là pour parler de constituante, ou du NPA ? Laughing

    Si j'en crois le titre du sujet, de la posture du NPA.
    Quelle est sa posture ?

    Au congrès :
    La position 3 veut faire l'unité avec le FdG
    La position 1 veut bien la faire sous conditions : pas d'accord avec le PS et sur la base d'un programme. Sauf qu'au FdG des accords avec le PS il y en a plein. Ce sont des faits.

    1. La position 1 a recueilli 41, 95 % des suffrages.
    la position 3 : 26, 43 %

    Si on fait un rapide calcul : 68,38 % des membres représentant les comités sont plutôt favorables à un rapprochement avec le FdG.
    L'affaire n'est donc pas totalement pliée, c'est juste très compliqué car on n'est pas près à foutre en l'air nos idées avec des alliances douteuses.
    voilà en gros ce que j'en pense...
    De plus Besancenot propose que ni lui, ni Mélenchon, ni aucun membre de ces partis ne se portent candidats pour les représenter, bref que ce soit une personne externe...
    Ah oui encore un truc : Besancenot est (ou était) le porte-parole du NPA, pas plus.
    avatar
    sitouayain

    Messages : 497
    Activité et ancienneté : 663
    Popularité des contributions : 131
    Date d'inscription : 21/02/2011
    Age : 35
    Localisation : Paris

    Re: La posture de la LCR

    Message  sitouayain le Sam 5 Mar - 10:07

    c'est marrant, ça ressemble à ce pour quoi je m'étaits engagé lors de la dernièe campagne présidentielle...au final il y avait une candidature unitaire, celle ded bové...mais aussi celle de MGB...et celle du NPA, pourtant il n'y avait pas d'accord avec le PS pou ce qui était du mouvement soutenant Bové...

    alors j'aimerais bien y croire et je suis sûr qu'il y a des militants sincères au NPA mais je crois que la schizophrénie de l'appareil, c'est difficile à soigner..
    avatar
    Joinneau

    Messages : 78
    Activité et ancienneté : 90
    Popularité des contributions : 2
    Date d'inscription : 30/01/2011
    Age : 47
    Localisation : Cherbourg-Octeville

    Re: La posture de la LCR

    Message  Joinneau le Sam 5 Mar - 10:11

    miguel... a écrit:
    Besancenot propose que ni lui, ni Mélenchon, ni aucun membre de ces partis ne se portent candidats pour les représenter, bref que ce soit une personne externe..
    C'est bon pour nounours, ça ! bounce
    Bon, je sors...

    logan

    Messages : 174
    Activité et ancienneté : 214
    Popularité des contributions : 44
    Date d'inscription : 21/02/2011

    Re: La posture de la LCR

    Message  logan le Lun 7 Mar - 21:39

    C'est marrant parce que si on regarde la posture majoritaire (majorité relative du NPA ), ils demandent beaucoup d'efforts aux autres :
    - que le PCF renonce à la totalité de ses accords au niveau local avec le PS, sachant qu'il y a beaucoup d'accords, que ce soit au niveau des mairies, des régions, des cantons etc ...
    et sachant surtout que le PCF fonctionne de manière décentralisée, c'est à dire que le choix des accords se décide surtout au niveau local ! donc même avec la meilleur volonté du côté du PCF au niveau national, on voit déjà tous les conflits internes qu'une telle demande pourrait susciter !

    - et ils demandent au PG de renoncer à la candidature de Melenchon alors qu'évidemment tout le monde au PG est persuadé que Mélenchon serait le meilleur pour le rôle.

    Donc ce serait quand même de GROS GROS efforts demandés.

    Mais quels efforts le NPA serait prêt à faire de son côté ?

    Rien Wink
    Ah moins bien sur que s'unir soit un gros effort en soi !

    Tout le monde comprend bien que cela ne peut pas fonctionner ainsi.
    Pour qu'une union fonctionne il faut que tout le monde fasse des compromis.

    Je pense donc que sincèrement parmi les 41% et surtout parmi ceux qui ont rédigé ces revendications et qui ont influencé ainsi les 41% autres, il y a quand même des gens hyppocrites qui en réalité ne veulent pas d'une alliance avec le PG et s'assurent par ce type de fausse proposition qu'ils savent parfaitement innacceptable à l'avance qu'aucune union ne sera possible et en plus en prime de rejeter la faute de la désunion sur les autres.
    C'est vieux comme le monde d'ailleurs ce genre de manipulation.

    Donc je ne suis pas d'accord, je ne pense pas qu'il y ait 65% de gens favorables à l'union, et d'ailleurs les gens au NPA le ressentent bien, c'est pour cela qu'il y a tant de gens qui se barrent.

    Je crois que le NPA devrait se contenter d'avancées au niveau du PCF comme par exemple les régions qui ont décidé de se présenter avec le PG ( et même parfois le NPA ) et donc sans accord avec le PS.
    C'est déjà un effort significatif de la part du PCF.

    De plus, il est évident que si l'union se faisait, et si les résultats électoraux étaient probants grâce à cela, cela inciterait encore plus de régions à basculer et beaucoup plus de comités locaux du PCF à se rallier à la stratégie du front de gauche et à renoncer à des accords avec le PS. Cela agirait dans le sens de ce que voudrait le NPA.

    Et si déjà le NPA et le PCF s'entendaient grâce à ce compromis, il est évident que le NPA obtiendrait facilement du PG qu'ils renoncent à Mélenchon, sachant que le PG et Mélenchon ne choisiraient jamais de faire obstacle à l'union pour une histoire de candidat.

    Donc c'est bien un manque d'effort du NPA qui bloque le processus d'union.

    Pour la rédaction d'un programme commun, ça va de soi, je ne comprends même pas que cela fasse partie des revendications ...


    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 195
    Activité et ancienneté : 324
    Popularité des contributions : 30
    Date d'inscription : 18/01/2011

    Re: La posture de la LCR

    Message  Admin le Lun 7 Mar - 21:55

    Bon, on va redire ici que PCF, NPA, PG et bien d'autres formations à la gauche de la gauche sont pour une constituante.

    Ce serait mieux de les aider, sur ce forum, à s'unir autour de ce thème, que d'analyser leurs oppositions pour pouvoir mieux critiquer l'un ou l'autre.

    Fil noué, donc.

    Nous avons besoin de tout le monde et de souligner plus ce que nous voulons ensemble que ce qui nous oppose.


    Contenu sponsorisé

    Re: La posture de la LCR

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 12 Déc - 2:20