Forum du groupe de travail pour une Constituante

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Forum du groupe de travail pour une Constituante

Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : coffrets dresseur ...
Voir le deal
Le Deal du moment : -29%
-29% Ecran PC 32″ LED AOC (Dalle VA – 75 ...
Voir le deal
189.91 €

+3
logan
Caleb Irri
marc
7 participants

    Déclaration des Droits de la Femme et de l'Homme de 2011

    sitouayain
    sitouayain


    Messages : 497
    Activité et ancienneté : 663
    Popularité des contributions : 131
    Date d'inscription : 21/02/2011
    Age : 41
    Localisation : Paris

    Déclaration des Droits de la Femme et de l'Homme de 2011 - Page 2 Empty Re: Déclaration des Droits de la Femme et de l'Homme de 2011

    Message  sitouayain Ven 29 Avr - 15:14

    en gros l'idée de l'aspiration à l'autonomie (et non pas autonomie tout court) que j'ai introduite dans le Préambule,

    signifie que par cette constitution, par cet acte fondateur,
    nous reconnaissons que tous les droits, les institutions, les principes moraux, les règles de politesse,les croyances, l'idée de nation, les us et coutumes,
    bref tout ce qui fait que nous faisons "société" est une oeuvre collective, c'est nous qui faisons l'histoire, c'est nous qui faisons les normes auto nomos,

    mais c'est aussi parce que nous partageons individuellement toutes ces institutions, tous ces imaginaires sociaux, que la société "tient ensemble",
    voilà pour l'auto-institution de la société,

    maintenant, une société qui se veut pleinement démocratique doit en même temps accepter qu'elle est issue d'un contexte social-historique, que sa mentalité, ses lois, ses croyances, encore une fois indispensables à la vie en commun, sont une source potentielle d'oppression, à mesure que les individus parviennent à une plus grande autonomie (entendue à minima comme conscience de son propre pouvoir d'invention d'un nouvel imaginaire institué),

    il s'agit donc par là de reconnaître la nécessité des institutions (principe d'ordre et de possibilité de la vie sociale et de la garantie de la liberté) mais aussi reconnaitre en même temps que ces institutions sont à remettre en cause, à mesure que la pratique permet aux individus de dégager des nouvelles normes et que s'accroit la prise de conscience collective qu'un certain nombre d'institutions sont en fait une barrière dépassable pour une plus grande autonomie,

    c'est à dire à mesure que la société franchi un cap dans sa capacité à se définir elle-même ses propres lois (à savoir s'abstraire progressivement des pratiques et des règles d'une société inégalitaire, hiérarchisée, pétrie de dogme idéologiques et religieux, etc.),

    mais aussi à mesure que chaque individu accroit son potentiel créateur dès lors qu'il accède à un degré supérieur de canalisation de ses pulsions et de prise de conscience de la responsabilité de ses actes, etc.

    prise au sens individuel, l'aspiration à l'autonomie est donc une barrière contre le conformisme, le fatalisme (dieu l'a voulu), d'un côté et la violence, la licence, la perception de soi comme illimité et tout puissant etc., donc antidote à la théocratie, le totalitarisme, l'hédonisme de la société de consommation, la croyance que l'Etat peut tout, l'identification à un guide suprême, etc.


    en gros c'est espérer que la loi n'ai quasiment pas besoin d'être sanctionnée par une autorité extérieure au corps social, puisqu'elle n'a pas vocation à être faite par un groupe de gens ou à puiser sa source dans les traditions ou une quelconque transcendance (hétéronomie) mais par l'ensemble du corps social qui de fait la formule en la mettant en pratique (autonomie)..
    bom
    avatar
    logan


    Messages : 174
    Activité et ancienneté : 214
    Popularité des contributions : 44
    Date d'inscription : 21/02/2011

    Déclaration des Droits de la Femme et de l'Homme de 2011 - Page 2 Empty Re: Déclaration des Droits de la Femme et de l'Homme de 2011

    Message  logan Ven 29 Avr - 15:56

    Ca introduit une confusion avec le concept d'autonomie des libéraux.
    C'est pas très bon, ça va embrouiller les gens tu crois pas ?

    De plus je pense que ce concept est proche de la réalité mais reste quand même faux car finalement objectivement il y a bel et bien besoin de transcendance pour maintenir une cohésion sociale dans tous les cas : entre dieu qui dicte les lois ou le peuple qui dicte les lois, cette transcendance ne disparait pas, elle change juste de source et donc de nature, mais concrêtement, elle se manifeste toujours à travers l'autorité de l'état, ( l'état étant le concept transcendant ) et par des lois, et finalement c'est bien toujours un petit groupe de personnes qui va écrire ces lois et faire appliquer sa volonté dans tous les cas, tout simplement parce qu'il n'existe pas de volonté commune au peuple entier.




    marc
    marc


    Messages : 348
    Activité et ancienneté : 412
    Popularité des contributions : 65
    Date d'inscription : 27/03/2011
    Localisation : Paris XVIIIème

    Déclaration des Droits de la Femme et de l'Homme de 2011 - Page 2 Empty Re: Déclaration des Droits de la Femme et de l'Homme de 2011

    Message  marc Ven 29 Avr - 18:33

    Intro : "actes ... comparés avec le but de toute institution politique"
    ou comparés à la constitution ?

    Le risque subsiste toujours, en pointant les devoirs envers la société, de rencontrer une opposition croissante de gauche à droite, et maxima chez les individualistes pur jus et certains anarchistes.
    Pourquoi ne pas refiler le bébé au constituant, voire au législateur ?
    Les devoirs viendront d'eux mêmes ... avec la contribution publique de l'A15
    A6 : contesté, cf texte
    A6 bis l'expérimentation ... le lâcher de moustiques transgéniques(*) en pleine nature aussi, pour se faire sa pub ? grrr !
    ajout de : dans des conditions préalablement validées par les tiers ... ou ?

    (*)(En cas de lecture des commentaires de cet article, Il faut savoir que Yann Kindo exerce comme professeur payé sur nos impôts)
    sitouayain
    sitouayain


    Messages : 497
    Activité et ancienneté : 663
    Popularité des contributions : 131
    Date d'inscription : 21/02/2011
    Age : 41
    Localisation : Paris

    Déclaration des Droits de la Femme et de l'Homme de 2011 - Page 2 Empty Re: Déclaration des Droits de la Femme et de l'Homme de 2011

    Message  sitouayain Ven 29 Avr - 20:39

    logan a écrit:Ca introduit une confusion avec le concept d'autonomie des libéraux.
    C'est pas très bon, ça va embrouiller les gens tu crois pas ?

    De plus je pense que ce concept est proche de la réalité mais reste quand même faux car finalement objectivement il y a bel et bien besoin de transcendance pour maintenir une cohésion sociale dans tous les cas : entre dieu qui dicte les lois ou le peuple qui dicte les lois, cette transcendance ne disparait pas, elle change juste de source et donc de nature, mais concrêtement, elle se manifeste toujours à travers l'autorité de l'état, ( l'état étant le concept transcendant ) et par des lois, et finalement c'est bien toujours un petit groupe de personnes qui va écrire ces lois et faire appliquer sa volonté dans tous les cas, tout simplement parce qu'il n'existe pas de volonté commune au peuple entier.


    j'ai supprimé aspiration à l'autonomie, remplacé par aspiration à devenir citoyen,

    le tout c'est de se concentrer sur des institutions qui suppriment la distinction entre ceux qui décident et ceux qui subissent, soit une attention particulière aux mécanismes par lesquels les citoyens confient la rédaction de la loi à un "petit groupe", de façon à ce que les mains qui écrivent soient en fait guidées par la volonté des citoyens eux-mêmes...et surtout (critique libérale) que la loi ne soit pas infantilisante...

    le concept d'autonomie, en tout cas chez castoriadis, ne nie pas la nécessité de la transcendance, mais il la rend dynamique, évolutive, mais c'est clair qu'il s'agit d'un problème de taille puisque les révolutionnaires de l'époque se sont sentis obligés de la placer dans un Dieu laïque (l'Etre suprême), la Nature ou la Vie pourrais en être une autre, car l'Etat, étant un moyen et non une fin, ne peut constituer une transcendance...

    @ marc, la contestation est nécessaire, et je propose même que ceux qui sont pas contents et extrémistes se voient allouer des terres, histoire de voir s'il s'en sortent mieux que dans la société...et voir s'ils ne saluent pas leurs ancêtres sociaux qui ont sélectionnés des plantes et inventé des outils...
    miha
    miha


    Messages : 366
    Activité et ancienneté : 446
    Popularité des contributions : 57
    Date d'inscription : 29/01/2011
    Age : 76
    Localisation : Metz

    Déclaration des Droits de la Femme et de l'Homme de 2011 - Page 2 Empty Re: Déclaration des Droits de la Femme et de l'Homme de 2011

    Message  miha Sam 30 Avr - 10:01

    J'admire vos efforts et votre travail.

    L'anarchiste qui sommeille en moi est dérangée par tout ce qui ressemble de près ou de loin à une loi, un réglement, une ligne à suivre, ... pfff les "articles 1 et gnagnagna" m'emmerdent grave

    Je sais qu'il en faut et qu'il en faudra tant que l'humanité ne sera pas plus évoluée qu'actuellement... si elle y parvient ...

    Alors, moi, je ne dirai qu'une phrase concernant les droits de l'Homme :
    "Nul être humain ne sera humilié en aucune circonstance, d'aucune façon, d'aucune manière, jamais, jamais, jamais."

    Car quand on souffre de la faim, on est humilié.

    Quand on n'a pas de logement décent, on est humilié.

    Quand on n'a pas accès à l'instruction, l'éducation, la formation, on est humilié par sa propre ignorance.

    Idem quand on est méprisé, insulté, ignoré, harcelé, torturé, moqué, ....

    En public, en privé... depuis la naissance jusqu'à la fin de sa vie.. qu'il soit riche ou pauvre... intelligent ou pas... aucun être humain ne sera humilié !!!

    Pour moi, nul besoin d'autre article, d'autre phrase, d'autre développement...
    sitouayain
    sitouayain


    Messages : 497
    Activité et ancienneté : 663
    Popularité des contributions : 131
    Date d'inscription : 21/02/2011
    Age : 41
    Localisation : Paris

    Déclaration des Droits de la Femme et de l'Homme de 2011 - Page 2 Empty Re: Déclaration des Droits de la Femme et de l'Homme de 2011

    Message  sitouayain Sam 30 Avr - 10:39



    Dernière édition par sitouayain le Sam 30 Avr - 11:08, édité 1 fois
    sitouayain
    sitouayain


    Messages : 497
    Activité et ancienneté : 663
    Popularité des contributions : 131
    Date d'inscription : 21/02/2011
    Age : 41
    Localisation : Paris

    Déclaration des Droits de la Femme et de l'Homme de 2011 - Page 2 Empty Re: Déclaration des Droits de la Femme et de l'Homme de 2011

    Message  sitouayain Sam 30 Avr - 10:46

    sitouayain a écrit: salut miha,

    l'anarchiste qui ne fait pas que sommeiller en moi,
    m'impose de me fixer des règles et de faire en sorte de m'y tenir, mais étant faillible, j'ai besoin de me confronter aux autres pour requalifer ces règles et pour qu'ils m'aident à m'y tenir...

    nul ne sera humilié, ça le fait,
    après tout c'est ce que veut dire ne fais pas à autrui ce que tu ne veux pas qu'il te soit fait... il faut donc rajouter ne fais pas et ne laisse pas faire à autrui, etc.

    au fait j'ai trouvé ça chez aristote:

    "en un sens nous appelons juste ce qui produit et conserve le bonheur et ses composants pour la communauté politique."

    "la fin ultime d’une multitude rassemblée en société est de vivre selon la vertu. En effet les hommes s’assemblent pour mener ensemble une vie bonne, ce à quoi chacun vivant isolément ne pourrait parvenir.

    Or une vie bonne étant une vie selon la vertu, la vie vertueuse est donc la fin du rassemblement des hommes en société."

    et ça chez confucius:

    "Depuis l’homme le plus élevé en dignité, jusqu’au plus humble et plus obscur, devoir égal pour tous : corriger et améliorer sa personne ; ou le perfectionnement de soi-même est la base fondamentale de tout progrès et de tout développement moral."
    avatar
    logan


    Messages : 174
    Activité et ancienneté : 214
    Popularité des contributions : 44
    Date d'inscription : 21/02/2011

    Déclaration des Droits de la Femme et de l'Homme de 2011 - Page 2 Empty Re: Déclaration des Droits de la Femme et de l'Homme de 2011

    Message  logan Sam 30 Avr - 12:17

    miha a écrit:J'admire vos efforts et votre travail.

    L'anarchiste qui sommeille en moi est dérangée par tout ce qui ressemble de près ou de loin à une loi, un réglement, une ligne à suivre, ... pfff les "articles 1 et gnagnagna" m'emmerdent grave

    Je sais qu'il en faut et qu'il en faudra tant que l'humanité ne sera pas plus évoluée qu'actuellement... si elle y parvient ...

    Alors, moi, je ne dirai qu'une phrase concernant les droits de l'Homme :
    "Nul être humain ne sera humilié en aucune circonstance, d'aucune façon, d'aucune manière, jamais, jamais, jamais."

    Car quand on souffre de la faim, on est humilié.

    Quand on n'a pas de logement décent, on est humilié.

    Quand on n'a pas accès à l'instruction, l'éducation, la formation, on est humilié par sa propre ignorance.

    Idem quand on est méprisé, insulté, ignoré, harcelé, torturé, moqué, ....

    En public, en privé... depuis la naissance jusqu'à la fin de sa vie.. qu'il soit riche ou pauvre... intelligent ou pas... aucun être humain ne sera humilié !!!

    Pour moi, nul besoin d'autre article, d'autre phrase, d'autre développement...

    On devra faire un sacré progrès évolutif alors parce que depuis l'aube de l'humanité pour un oui ou pour un non on se crée des rivalités et ça peut à chaque fois dégénérer, genre marc et sitouayain qui tombent amoureux de miha, pof, rivalité ...
    les lois sont la seule façon d'éviter qu'on s'entretue pour des bétises.

    marc
    marc


    Messages : 348
    Activité et ancienneté : 412
    Popularité des contributions : 65
    Date d'inscription : 27/03/2011
    Localisation : Paris XVIIIème

    Déclaration des Droits de la Femme et de l'Homme de 2011 - Page 2 Empty Re: Déclaration des Droits de la Femme et de l'Homme de 2011

    Message  marc Sam 30 Avr - 16:58

    @ logan : Ciel ! démasqué ! Embarassed

    En cherchant à améliorer le référencement du site/forum, je suis tombé sur un loup dans la balise "meta" de description ... Mais aussi dans le sous-titre. Le but affiché :

    "pour chasser toute la droite et la social-démocratie"

    - Force est de reconnaître que cette assertion ne correspond pas encore à l'expression de la majorité de nos concitoyens. Prendre ses désirs pour des réalités n'est pas le seul moyen pour qu'ils le deviennent.

    Si l'on souhaite vraiment rassembler le plus de Citoyens possible, il faut s'en tenir aux constats que font la plupart : Engagements belliqueux avec nos impôts, souveraineté populaire bafouée, gestion économique à contre-sens, dénis de la limite des ressources naturelles, ... Même si cela peut apparaître comme un langage de bisounours à la beaucoup d'inscrits.

    Depuis le passage du parfum d'emprunt russe, Les oligarchies ont non seulement fait une répression sévère mais aussi répandu avec un certain succès jusqu'à présent la certitude qu'en dehors des chemins battus des pseudo alternances, le reste n'est que douces utopies ... Jusqu'à convaincre une partie des élites ...
    Y compris celles qui font les titres de forum ?
    Le peuple a aussi besoin de ses élites, sans se limiter à celles qui sont précarisées, au chômage ou à la retraite. Pour moi, à plus d'un titre, Etienne Chouard fait partie de ces élites.

    Afficher d'entrée de jeu une orientation politique, même par exclusion, et se pétentendre apolitique relève de la précipitation, de l'inconscience ou du foutage de gueule.

    Sans compter que cà peut avoir comme conséquence de se fabriquer un plafonnement du nombre d'inscrits au forum.

    Cette orientation politique affichée n'a pas l'exclusivité d'un besoin de liberté, égalité, fraternité.
    Ne pas envisager de se confronter aux "autres" ici aussi, sera à terme la concrétisation du besoin de se calfeutrer dans ses tours d'ivoire.
    A la saine méfiance des récupérateurs de tous poils, n'est-il pas temps d'ajouter la non moins saine ouverture aux débats fortement contradictoires ?
    Est-ce trop tôt ? Sommes nous encore trop mal outillés ?

    A suivre ici https://laconstituante.forumgratuit.org/t160-en-finir-avec-la-social-democratie#1371


    Dernière édition par marc le Mar 3 Mai - 16:47, édité 1 fois
    marc
    marc


    Messages : 348
    Activité et ancienneté : 412
    Popularité des contributions : 65
    Date d'inscription : 27/03/2011
    Localisation : Paris XVIIIème

    Déclaration des Droits de la Femme et de l'Homme de 2011 - Page 2 Empty Re: Déclaration des Droits de la Femme et de l'Homme de 2011

    Message  marc Dim 1 Mai - 20:57

    Article 31 : Les délits des mandataires du peuple et de ses agents ne doivent jamais être impunis. Nul n'a le droit de se prétendre plus inviolable que les autres citoyens.
    Serment du jeu de Paume :
    Les immunités, vaste programme ...
    - des "non ressortissants" : consulaire, diplomatique ... laisser en place le droit internationnal idoine ou ?
    - des citoyens : 2 cas
    - désignés démocratiquement : Les modalités de révocabilité doit être définies car laisser celà au législateur c'est tirer un trait dessus.
    - embauchés, cooptés : Le problème ici est différent : Le nouveau mandaté va vouloir installer aux manettes son "équipe", par gratification mais aussi par nécessité de pouvoir hiérarchique. On peut songer à poser des limites.

    Mieux la révocabilité sera précisée (*), plus l'immunité durant le mandat peut reprendre son sens.
    Supprimer toute immunité laisserait le mandaté à la merci de tout torpillage : rumeurs, procès à répétition, ...

    (*) ex.: A 72
    Admin
    Admin
    Admin


    Messages : 195
    Activité et ancienneté : 324
    Popularité des contributions : 30
    Date d'inscription : 18/01/2011

    Déclaration des Droits de la Femme et de l'Homme de 2011 - Page 2 Empty Une déclaration universelle 2011

    Message  Admin Sam 18 Juin - 11:04

    Vu sur un groupe facebook:

    Déclaration universelle des droits des êtres humains

    Préambule :




    Les représentants du peuple français, rassemblés en Constituante, considérant que l’ignorance, l’oubli et le mépris de la déclaration universelle des "droits des êtres humains" sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des gouvernements, ont résolu d’exposer dans cette déclaration solennelle, les droits sacrés et inaliénables de tous les êtres humains, afin que cette déclaration, constamment présente à tous les membres du corps social et obligatoirement affichée sur tous les édifices publics, rappelle à tous les citoyens ainsi qu’à leurs représentants, leurs droits et leurs devoirs respectifs. Afin que nul n’oublie jamais. Afin que les actes des pouvoirs législatif et exécutif en soient emprunts. Afin que les réclamations légitimes des citoyens, fondées sur ces principes simples, incontestables et inaliénables, permettent désormais un maintient de la constitution pour la paix et le bonheur de tous.

    Toute société ne respectant pas ces principes fondamentaux ne peut d’enorgueillir d’être humaine, sociale et démocratique.





    Article 1 :

    Tous les êtres humains sur la terre naissent et demeurent libres et égaux en droits. Aucune distinction sociale,d’âge, de sexe, de race, de culture ou de religion ne peut en aliéner ce principe.

    Article 2 :

    Tous les êtres humains ont le même droit d’accès à la nourriture, à l’eau potable et à la santé. Nul ne peut en être privé.

    Article 3 :

    Tous les êtres humains ont le droit à la propriété.

    Article 4 :

    Nul être humain ne peut être privé de son droit à la liberté d’expression de toutes les manières que ce soit. La liberté de pensée et des opinions est le droit le plus précieux de chaque être humain. Tout être humain a droit de parler, écrire et imprimer librement, dans les limites du respect d’autrui.

    Article 5 :

    Nul être humain ne peut être condamné à la peine de mort.

    Article 6 :

    La liberté de chaque être humain consiste à pouvoir faire tout ce qu’il veut, dans la mesure où cela ne nuit pas aux autres membres de la société et dans la limite du respect de ce même droit pour chacun.

    Article 7 :

    Chaque être humain a droit à l’éducation et à la culture.

    Article 8 :

    Chaque être humain peut se prévaloir de ces droits et libertés proclamés.

    Article 9 :

    Chaque être humain à droit à la sûreté et au respect de l’intégrité de sa personne.

    Article 10 :

    Aucun individu n’a le droit de tenir un être humain en esclavage.

    Article 11 :

    Nul être humain ne peut être soumis à la torture.

    Article 12 :

    La loi est l’expression de l’intérêt général. Tous les citoyens sont égaux devant la loi.

    Article 13 :

    Tout individu a droit à ce que sa cause soit entendue équitablement.

    Article 14 :

    Tout citoyen a droit au même accès à la justice.

    Article 15 :

    Nul ne peut être arbitrairement arrêté, détenu ou exilé.

    Article 16 :

    Toute personne est présumée innocente jusqu’à ce que sa culpabilité ait été légalement établie.

    Article 17 :

    Tout être humain a droit au respect de sa vie privée.

    Article 18 :

    Tout être humain a droit de circuler librement sur la terre.

    Article 19 :

    Toute personne est libre de persécution dans d’autres pays que le sien.

    Article 20 :

    Tout être humain a droit à une nationalité.

    Article 21 :

    Tout être humain a le droit de fonder une famille. La famille est placée sous la protection de l’état.

    Article 22 :

    Nul être humain ne peut être empêché de jouir de l’espace public. Les espaces publics appartiennent à l’humanité toute entière. Nul ne peut en interdire l’accès, d’aucunes manières, sauf pour le respect de l’intérêt général.

    Article 23 :

    Nul espace public ne peut être interdit d’accès par les autorités ni par la force publique. Nul ne peut y interdire des réunions.

    Article 24 :

    Tout être humain a le droit de prendre part à la gestion des affaires publiques de son pays.

    Article 25:

    L’éducation doit avoir pour but de favoriser la paix,la tolérance et la compréhension entre tous les individus et toutes les nations.

    Article 26 :

    La maison de chaque personne est réputée être un asile inviolable, sans condition aucune.

    Article 27 :

    Nul n’a le droit de faire travailler des enfants avant l’âge de seize ans.

    Article 28 :

    Tout individu a droit à l’assistance et à la protection.



    COMME ON LE VOIT L'IDEE FAIT SON CHEMIN.
    La source en ligne:
    https://www.facebook.com/home.php?sk=group_207185859309423&view=doc&id=227178283976847
    marc
    marc


    Messages : 348
    Activité et ancienneté : 412
    Popularité des contributions : 65
    Date d'inscription : 27/03/2011
    Localisation : Paris XVIIIème

    Déclaration des Droits de la Femme et de l'Homme de 2011 - Page 2 Empty Re: Déclaration des Droits de la Femme et de l'Homme de 2011

    Message  marc Sam 18 Juin - 13:34

    Quelques soucis relevé lors d'une lecture rapide :

    - "La loi est l’expression de l’intérêt général" ah, oui, pourquoi ? comment ? ->->
    - absence de définition de qui fait la loi.
    - 15 : manque "torturé"
    - remonter en 3 le droit à la propriété : pour rassurer ?
    - la référence du préambule à une "déclaration universelle des droits des êtres humains" -> est-elle une référence au réel ou à l'imaginaire ? manque un lien là !
    CATERPILAR
    CATERPILAR


    Messages : 19
    Activité et ancienneté : 28
    Popularité des contributions : 7
    Date d'inscription : 06/05/2011
    Age : 62

    Déclaration des Droits de la Femme et de l'Homme de 2011 - Page 2 Empty Re: Déclaration des Droits de la Femme et de l'Homme de 2011

    Message  CATERPILAR Jeu 23 Juin - 6:50

    marc a écrit:Quelques soucis relevé lors d'une lecture rapide :

    - "La loi est l’expression de l’intérêt général" ah, oui, pourquoi ? comment ? ->->
    - absence de définition de qui fait la loi.
    - 15 : manque "torturé"
    - remonter en 3 le droit à la propriété : pour rassurer ?
    - la référence du préambule à une "déclaration universelle des droits des êtres humains" -> est-elle une référence au réel ou à l'imaginaire ? manque un lien là !

    Pour ne rien vous cacher, c'est moi qui est écrit cette déclaration et qui suis admin. du groupe Facebook.
    Marc:
    1°- "La loi est l'expression de l'intérêt général".
    Il faut bien des lois pour encadrer une société, non ?
    Et je ne crois pas que "qui fait la loi" doive figurer dans une telle déclaration.Cela fait partie de l'application juridique de la déclaration.
    Par contre, les déclarations des droits de l'homme n'ont jamais eu de valeur juridique. Et c'est bien le drame et la raison pour laquelle elles ont été et continuent à être bafouées et piétinées en permanence.
    Il faudrait donc créer une instance juridique internationale qui serait charger de surveiller le respect de cette déclaration.
    Mais j'ai bien conscience que cela est sans doute utopique...
    De plus, la constituante ayant comme but l'intérêt général suprême, je ne comprends pas pourquoi tu critique ce point.

    2°- "15: manque torturé". Tu n'as pas lu l'article 11 !

    3°- Le droit à la propriété : Nul ne peut être exproprié ou privé de ses droits à la propriété (voir aussi article 26), sauf bien entendu en cas d'acquisition frauduleuse ou criminelle, bien sûr.
    Pour une personne ayant acquis des biens (matériels, intellectuels)par la force de son travail, ne peut en être privé ou démuni.

    4°- "Référence au réel ou à l'imaginaire" ? Je ne comprends pas ce que tu veux dire???
    avatar
    logan


    Messages : 174
    Activité et ancienneté : 214
    Popularité des contributions : 44
    Date d'inscription : 21/02/2011

    Déclaration des Droits de la Femme et de l'Homme de 2011 - Page 2 Empty Re: Déclaration des Droits de la Femme et de l'Homme de 2011

    Message  logan Jeu 23 Juin - 7:02

    CATERPILAR a écrit:
    1°- "La loi est l'expression de l'intérêt général".
    Il faut bien des lois pour encadrer une société, non ?
    Et je ne crois pas que "qui fait la loi" doive figurer dans une telle déclaration.Cela fait partie de l'application juridique de la déclaration.
    Par contre, les déclarations des droits de l'homme n'ont jamais eu de valeur juridique. Et c'est bien le drame et la raison pour laquelle elles ont été et continuent à être bafouées et piétinées en permanence.
    Il faudrait donc créer une instance juridique internationale qui serait charger de surveiller le respect de cette déclaration.
    Mais j'ai bien conscience que cela est sans doute utopique...
    De plus, la constituante ayant comme but l'intérêt général suprême, je ne comprends pas pourquoi tu critique ce point.

    2°- "15: manque torturé". Tu n'as pas lu l'article 11 !

    3°- Le droit à la propriété : Nul ne peut être exproprié ou privé de ses droits à la propriété (voir aussi article 26), sauf bien entendu en cas d'acquisition frauduleuse ou criminelle, bien sûr.
    Pour une personne ayant acquis des biens (matériels, intellectuels)par la force de son travail, ne peut en être privé ou démuni.

    4°- "Référence au réel ou à l'imaginaire" ? Je ne comprends pas ce que tu veux dire???

    Salut Wink

    Pour les droits de l'homme c'est un texte qui s'adresse aux pouvoirs publics, il définit la limite de leur portée par rapport à l'existence de chacun mais aussi les droits que ces pouvoirs publics doivent mettre en place.

    Ce sont donc les lois qui définissent ensuite précisément de quelle façon s'appliquent ces différents droits.

    Concernant l'intérêt général vous savez que c'est qqchose de subjectif, vous confondez peut-être avec la volonté générale ?

    3) Le droit de propriété ne signifie pas grand chose, il sert à quoi quand tu es pauvres et que tu ne possèdes rien ?
    Interdire l'expropriation de manière générale est aussi une très mauvaise chose, comment faire face à l'agravement des inégalités et au cumul de plus en plus extravagant de richesses par qqs personnes ? A un moment ou un autre il faut bien dire stop et redistribuer.

    CATERPILAR
    CATERPILAR


    Messages : 19
    Activité et ancienneté : 28
    Popularité des contributions : 7
    Date d'inscription : 06/05/2011
    Age : 62

    Déclaration des Droits de la Femme et de l'Homme de 2011 - Page 2 Empty Re: Déclaration des Droits de la Femme et de l'Homme de 2011

    Message  CATERPILAR Jeu 23 Juin - 7:34

    Logan,
    Les droits de l'homme s'adresse A TOUS les citoyens. Pouvoirs publics, fonctionnaires et citoyens ordinaires.
    Ils devraient être affichés sur tous les bâtiments publics afin que, justement, les pouvoirs publics n'oublient jamais qu'ils sont redevables au peuple de servir ses droits.
    Ce qui n'est pas le cas !

    L'intérêt ou la volonté générale : C'est la même chose, il me semble...
    L'intérêt général est, me semble-t-il, la quintessence de la volonté générale.

    Pour le droit à la propriété: Je pense qu'il ne faut pas le voir par rapport à la situation actuelle, où tous les droits sont bafoués,où la mafia règne en maîtresse et où les plus riches volent toutes les richesses de l'humanité pour se les accaparer, mais qu'il faut se projeter dans une société où les choses seraient rééquilibrées.
    Car, s'il y avait une meilleure redistribution des richesses,même les pauvres (qui existeront toujours, faut pas rêver...) pourraient avoir accès à la propriété. N'est-ce pas d'ailleurs un de leur souhaits ? Un des souhaits de chaque être humain ? Je dis ça mais pourtant,je ne suis absolument pas matérialiste !
    Et c'est justement le jour ou les richesses seront redistribuées que chacun pourra prétendre à une vie décente que chacun pourra être propriétaire, ne serait-ce que d'un petit lopin de terre. Un toit et un petit bout de jardin. Chacun n'ayant absolument pas les même ambitions.
    On ne pourra jamais empêcher les riches d'être riches et on n'éradiquera jamais la pauvreté. Ceux qui croient ça ne sont pas réalistes. Mais ce vers quoi il faut tendre, c'est une répartition. L'obscénité actuelle des plus riches est insupportable et on ne peut pas continuer à les laisser faire impunément.
    Mais, même si nous naissons libres et égaux en droits, nous ne naissons pas égaux en capacités...
    Un exemple : Une multinationale qui viendrait pour voler les terres d'une population pour exploiter le sol ne pourrait plus agir en toute impunité. De par cette déclaration,ces terres deviendraient inviolables. Ou alors, il y aurait des compensations en REEL rapport avec les profits estimés. Les multinationales auraient obligation de fournir leurs prévisions de profits et seraient obligées d'indemniser les populations en fonction. Au lieu de les jeter à la rue comme on en voit les cas trop souvent.
    sitouayain
    sitouayain


    Messages : 497
    Activité et ancienneté : 663
    Popularité des contributions : 131
    Date d'inscription : 21/02/2011
    Age : 41
    Localisation : Paris

    Déclaration des Droits de la Femme et de l'Homme de 2011 - Page 2 Empty Re: Déclaration des Droits de la Femme et de l'Homme de 2011

    Message  sitouayain Jeu 23 Juin - 17:14

    Marc et moi avions déjà commencé à élaborer un texte
    de la DDHC 2011,

    il est modifiable en ligne (merci tout de même de penser à mettre ici en débat les modifs importantes ou à ne pas tout effacer!!!)

    Par ailleurs, le débat sur la propriété pourrait être alimenté par ce court ouvrage de P-J Proudhon
    Qu'est-ce que la Propriété

    c'est une critique du droit romain de la propriété, il fait la distinction entre propriété d'usage (ce que j'occupe et ce dont je me sers) de l'abus (toute forme de propriété qui autorise la destruction d'un bien commun, et bien sûr toute forme de rente, de la location au crédit), formes de propriété qu'il assimile à du vol et qu'il estime devoir être abolie pour permettre la véritable application des droits de l'homme....
    CATERPILAR
    CATERPILAR


    Messages : 19
    Activité et ancienneté : 28
    Popularité des contributions : 7
    Date d'inscription : 06/05/2011
    Age : 62

    Déclaration des Droits de la Femme et de l'Homme de 2011 - Page 2 Empty Re: Déclaration des Droits de la Femme et de l'Homme de 2011

    Message  CATERPILAR Mar 28 Juin - 5:24

    Sitouayain,
    j'ai lu votre texte de la DDHC 2011,mais je constate que vous avez mélangé les principes et droits fondamentaux avec des articles qui devraient figurer dans la constitution. Ce qui n'a strictement rien à voir.
    Je dis ça simplement pour vous faire part de mon point de vue.
    Pour la "déclaration universelle des droits de tous les êtres humains", nous devons nous cantonner à énoncer les droits fondamentaux.
    Comment on les met en pratique, cela fait partie de la constitution et des lois qui en découlent.
    Je ne maîtrise pas encore le fait d'ajouter et de modifier les textes qui sont proposés. Je n'ai pas trop le temps, mais je vais me familiariser avec petit à petit.
    sitouayain
    sitouayain


    Messages : 497
    Activité et ancienneté : 663
    Popularité des contributions : 131
    Date d'inscription : 21/02/2011
    Age : 41
    Localisation : Paris

    Déclaration des Droits de la Femme et de l'Homme de 2011 - Page 2 Empty Re: Déclaration des Droits de la Femme et de l'Homme de 2011

    Message  sitouayain Mar 28 Juin - 5:40

    salut,

    ça n'est pas très compliqué, il suffit de rentrer son pseudo dans les cases de droite, modifier le texte et penser à enregistrer...

    en effet certains ont rajouté des principes relevant de la constitution,

    pour le reste la plupart des articles sont très proches des originaux trouvés dans la DDHC de 1789, celle de 1793, celle de l'ONU de 1945 (notamment les droits sociaux), la convention européenne des DH, la charte pour l'environnement et la loi de 1905 sur la laïcité.

    Projet de DDHC 2011
    avatar
    logan


    Messages : 174
    Activité et ancienneté : 214
    Popularité des contributions : 44
    Date d'inscription : 21/02/2011

    Déclaration des Droits de la Femme et de l'Homme de 2011 - Page 2 Empty Re: Déclaration des Droits de la Femme et de l'Homme de 2011

    Message  logan Mar 28 Juin - 11:22

    CATERPILAR a écrit:Logan,
    Les droits de l'homme s'adresse A TOUS les citoyens. Pouvoirs publics, fonctionnaires et citoyens ordinaires.
    Ils devraient être affichés sur tous les bâtiments publics afin que, justement, les pouvoirs publics n'oublient jamais qu'ils sont redevables au peuple de servir ses droits.
    Ce qui n'est pas le cas !

    L'intérêt ou la volonté générale : C'est la même chose, il me semble...
    L'intérêt général est, me semble-t-il, la quintessence de la volonté générale.

    Pour le droit à la propriété: Je pense qu'il ne faut pas le voir par rapport à la situation actuelle, où tous les droits sont bafoués,où la mafia règne en maîtresse et où les plus riches volent toutes les richesses de l'humanité pour se les accaparer, mais qu'il faut se projeter dans une société où les choses seraient rééquilibrées.
    Car, s'il y avait une meilleure redistribution des richesses,même les pauvres (qui existeront toujours, faut pas rêver...) pourraient avoir accès à la propriété. N'est-ce pas d'ailleurs un de leur souhaits ? Un des souhaits de chaque être humain ? Je dis ça mais pourtant,je ne suis absolument pas matérialiste !
    Et c'est justement le jour ou les richesses seront redistribuées que chacun pourra prétendre à une vie décente que chacun pourra être propriétaire, ne serait-ce que d'un petit lopin de terre. Un toit et un petit bout de jardin. Chacun n'ayant absolument pas les même ambitions.
    On ne pourra jamais empêcher les riches d'être riches et on n'éradiquera jamais la pauvreté. Ceux qui croient ça ne sont pas réalistes. Mais ce vers quoi il faut tendre, c'est une répartition. L'obscénité actuelle des plus riches est insupportable et on ne peut pas continuer à les laisser faire impunément.
    Mais, même si nous naissons libres et égaux en droits, nous ne naissons pas égaux en capacités...
    Un exemple : Une multinationale qui viendrait pour voler les terres d'une population pour exploiter le sol ne pourrait plus agir en toute impunité. De par cette déclaration,ces terres deviendraient inviolables. Ou alors, il y aurait des compensations en REEL rapport avec les profits estimés. Les multinationales auraient obligation de fournir leurs prévisions de profits et seraient obligées d'indemniser les populations en fonction. Au lieu de les jeter à la rue comme on en voit les cas trop souvent.
    Les droits de l'homme et du citoyen ont pour but de protéger les droits de toutes les personnes qui vivent en France, oui, mais ils s'adressent aux pouvoirs qui écrivent les lois et non aux citoyens, je veux dire par là qu'ils servent à limiter les pouvoirs.
    Lisez attentivement les articles de la déclaration, c'est évident.
    Ce sont les lois qui s'appliquent aux citoyens, pas la charte des droits. Les pouvoirs sont justement chargés de transformer les droits définis par la déclaration des droits en lois pour qu'ils puissent s'appliquer aux citoyens.

    La volonté générale peut être contraire à l'intérêt général ce n'est donc pas la même chose.

    Pour le droit de propriété il faut nécessairement le limiter si on veut l'égalité des droits. Si quelqu'un a le droit de tout posséder, alors cela autorise toutes les dictatures. La redistribution n'est pas suffisante. On le voit dans une entreprise. A partir du moment où vous autorisez une personne à posséder une entreprise, alors vous permettez à cette personne de dominer et d'exploiter d'autres personnes, avec tous les abus de pouvoir que cela induit ...
    Si vous autorisez des personnes à se rendre propriétaires de l'eau, alors vous autorisez à ce que des personnes soient privées d'eau et meurent de soif.

    Contenu sponsorisé


    Déclaration des Droits de la Femme et de l'Homme de 2011 - Page 2 Empty Re: Déclaration des Droits de la Femme et de l'Homme de 2011

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 26 Fév - 8:51